étude des fortifications allemandes sur la côte méditerranéenne en France
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
EXPOSITION " CANNES OCCUPEE 1942 -1944 " A CANNES DU 3 OCTOBRE 2017 AU 28 JUIN 2018 A L'ESPACE CALMETTE - ENTREE LIBRE . LES APRES MIDI DU LUNDI AU VENDREDI

Partagez | 
 

 Libération de la Corse - Septembre 1943

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Capu Rossu
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
avatar

Nombre de messages : 1869
Age : 68
lieu : Martigues
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Libération de la Corse   Sam 17 Jan 2009 - 13:59

Le Casabianca a été modernisé aux USA entre juillet 1944 et février 1945 et sa mitrailleuse double de 13,2 mm fut remplacé par deux Oerlikon simples.

Ekaergos a écrit :

Citation :
Les batiments français avait eu en général leur armement AA fortement renforcés comme le le Richelieu et/ou le Jean Bart ou la tourelle arriere de 381 mm avait été remplacée par 3 tourelles doubles de 152 AA

Seul le Richelieu a été refondu aux Etats Unis, malgré un avant projet devant en faire un cuirassé rapide antiaérien (4 pièces de 340 pour équiper sa tourelle I et l'implantation de 15 affûts double de 127 et d'une centaine de 40 et de 20) son achèvement fut refusé par les Américains.
Sur le plan de l'armement, la refonte du Richelieu consista à remplacer affuts de 37 et de 13,2 par 14 affûts quadruple de 40 mm et 48 pièces de 20 en affuts simples.
L'armement d'origine, 8 pièces de 381, 12 pièces de 152 et 12 pièces de 100 mm fut conservé.
@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EKAERGOS
Spécialité: armement
Spécialité: armement
avatar

Nombre de messages : 1922
Age : 58
lieu : Grand Sud
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Libération de la Corse - Septembre 1943   Sam 17 Jan 2009 - 23:08

Bonjour
Autant pour moi capu rossu ,j'avais cité ce changement de mémoire il m'avait été mentionné par un ami de mon père voici bientôt ..35 ans quand il m'avait prété un exemplaire de "Flottes de combat "de l'immédiate après guerre (47/48 ?).
Je pense qu'il y a eu confusion de sa part ou de la mienne entre deux éléments:
- L' absence de tourelle arriere de 381 mm pour 3 tourelles doubles de 152 AA (ça il me semble bien me souvenir du plan) disposées en triangle
- La refonte aux USA avec le renforcement de l'artillerie AA .
Pour moi le calibre même ;152 mm (6 pouces ) faisait trés américain et mon erreur vient peut être de là ;pensant qu'un 152mm n'était pas de "chez nous" contrairement au 155mm et qu'il devait donc avoir été rajouté ?
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cardo

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 57
lieu : bastia
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Libération de la Corse - Septembre 1943   Dim 18 Jan 2009 - 0:14

petite erreur


Dernière édition par cardo le Dim 18 Jan 2009 - 4:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cardo

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 57
lieu : bastia
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Libération de la Corse - Septembre 1943   Dim 18 Jan 2009 - 1:03

Question pour les specialistes
s agit il du meme avion ?? (je ne pense pas)



ISLAND OF BASTIA, CORSICA, FRANCE. ? 1943. A JU290 ENEMY TRANSPORT AIRCRAFT UNDER HEAVY ATTACK BY RAF MARAUDER AIRCRAFT JUST BEFORE CRASHING AND DISAPPEARING INTO THE SEA. (BRITISH AIR MINISTRY PHOTOGRAPH, CNA1084).
Copyright: clear
Related subject: Aircraft crashes and wrecks; Junkers aircraft (W2 period); Martin B26 Marauder
Related unit: Royal Air Force
Related place: Mediterranean
Related conflict: Second World War, 1939-1945


Avion allemand evacuant des troupes vers l italie pris sous le feu d'un chasseur allie en septembre 1943 au dessus du cap corse (D. taddei)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P38-13
Spécialiste radariste et aviation
Spécialiste radariste et aviation
avatar

Nombre de messages : 829
Age : 75
lieu : Eyguières
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Libération de la Corse   Dim 18 Jan 2009 - 1:31

Bonjour Cardo,
Ta prmière photo représente un quadrimoteur de transport, bidérive, de type Junkers 290, tandis que la seconde montre un hexamoteur, monodérive de transport lourd (matériels personnels) Messerschmidt 323 "Gigant".
A+ Michel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cardo

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 57
lieu : bastia
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Libération de la Corse - Septembre 1943   Dim 18 Jan 2009 - 2:26

salut p38-13
merci beaucoup pour tes precisions
a+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EKAERGOS
Spécialité: armement
Spécialité: armement
avatar

Nombre de messages : 1922
Age : 58
lieu : Grand Sud
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Libération de la Corse - Septembre 1943   Dim 18 Jan 2009 - 3:11

Re Bonjour
Concernant le Me 323 dans un vieux numéro du "Fana de l'Aviation" le dessin de couverture représentait la fin du Me 323 au large de la Corse attaqué par un ou deux B26 Marauder ,français je crois (pas sur ?) ;lesquels faisaient de la reconnaissance photo et l'avaient abattu à l'aide de leurs mitrailleuses arrières étant dépourvus d'armement "offensif" Ce qui expliquerait l'angle de prise de vue et les gerbes d'eau à l'arrière plan.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cardo

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 57
lieu : bastia
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Libération de la Corse - Septembre 1943   Dim 18 Jan 2009 - 4:45

Merci ekaergos
a+

Voici 2 nouvelles photos du fiat rs 14 dans le port de bastia en 1943 ou 44



port de commerce de bastia : hydravion italien FIAT RS 14 il git actuellement a l envers par 71 metres de fond au large de la ville (epave bien connue des pecheurs bastiais)







wings of italy bastia??


photo perso


Dernière édition par cardo le Mer 28 Jan 2009 - 4:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cardo

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 57
lieu : bastia
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Libération de la Corse - Septembre 1943   Dim 18 Jan 2009 - 6:16

Visite de KESSELRING a Ajaccio en septembre 1943

Vehicule de la 16 ss panzergrenadier-division reichsfuhrer ss





Dernière édition par cardo le Mar 27 Jan 2009 - 13:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cardo

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 57
lieu : bastia
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Libération de la Corse - Septembre 1943   Dim 18 Jan 2009 - 6:58

Bastia le 09 septembre 1943, soldats allemands faits prisonniers par les italiens (Excusez la qualite des photos)




1ere et 2eme photos (bastia sous l occupation)




Dernière édition par cardo le Mar 27 Jan 2009 - 12:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P38-13
Spécialiste radariste et aviation
Spécialiste radariste et aviation
avatar

Nombre de messages : 829
Age : 75
lieu : Eyguières
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Libération de la Corse   Dim 18 Jan 2009 - 7:12

Rebonjour à tous,
La libération de la Corse est un épisode très intéressant de la WW2 surtout que c'est une affaire franco-française surveillée de près par les américains.
A l'attention de Ekaergos, pourrais tu nous mettre en ligne (si c'est possible) l'article du Fana concernant l'attaque de Me 323 par un ou 2 Marauders français...cet épisode, je ne le connaissais pas et cela pourrait complèter ma doc.
Par contre on peut faire un petit point de la situation alors que les forces terrestres françaises progressent dans l'île, mais j'en resterai sur les opérations aériennes.
Le 29 septembre 1943, 2 groupes de chasse français sont installés sur le terrain de Campo del Oro à Ajaccio; il s'agit des Spitfires des G/C I/3 Corse et II/7 Nice. Ces deux groupes interviennent sur Bastia qui voit le repli des forces allemandes.
Ce 29 septembre, le II/7 intervient sur les bateaux qui tentent de regagner l'Italie et le I/3 est chargé d'assurer la protection haute du précédent; Au cours de cette mission, ils rencontrent une formation de Junkers 52: 4 son abattus et s'abîment en mer tandis que deux hydravions Arado 196 sont aussi envoyés à la baille.
Le lendemain, 30 septembre, on prend les mêmes et on recommence. Vers 11h30, ils ont l'occasion de rencontrer une formation de Messerschmidt 323 Gigant et 2 sont abattus; l'un explose au dessus de la mer et le second va s'écraser près d'une plage au nord de Bastia.
Voila ce que je peux dire en fonction des études menées sur les JMO des groupes de chasse précités (Daniel Decot, Pilotes français sur l'Afrique du nord et la Corse).
A noter le bombardement inutile du port de Bastia par les "lourds" de la XVe Air Force, le 4 octobre vers 10h00 alors que les allemands avaient évacué l'île depuis plusieurs heures.
Tout cela pour dire qu'il ya de la recherche à faire et des épaves en alu dans les fonds au large de Bastia
Michel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cardo

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 57
lieu : bastia
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Libération de la Corse - Septembre 1943   Dim 18 Jan 2009 - 8:17

Pour l avion du 30 septembre peut etre la plage de barcaggio (a la pointe du cap corse) d apres les ont"dit" il y avait la-bas des restes de moteurs d un avion de transport allemand abattu en 1943???

Pour les autres epaves au large de bastia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
avatar

Nombre de messages : 1869
Age : 68
lieu : Martigues
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Libération de la Corse   Dim 18 Jan 2009 - 13:51

Suite à l'intervention de Ekaergos sur les canons de 152 mm du Richelieu, voici un petit complément sur l'artillerie principale des croiseurs français et la secondaire des navires de ligne.
Avant la guerre de 14/18 cette artillerie était du 138,6, du 164,7 et du 194 mm. Après la guerre, avec la mise en chantier des trois croiseurs légers du type Duguay Trouin, on adopte le 155 mm car les stocks de munitions de ce calibre sont très importants dans la France d'après-guerre. Seul le croiseur école Jeanne d'Arc continuera dans cette voie car entre-temps, les accords de Washington et de Londres définissent les tonnages et armements des croiseurs : croiseurs légers - de 10.000 tonnes et calibre 152 mm ou 6", croiseurs lourds + de 10.000 tonnes et canons de 203 mm ou 8".
La classe Richelieu devait porter 15 pièces de 152 mm capables de tirer aussi en anti aérien. Les modifications de cet armement sortent du sujet de ce forum aussi je vais en rester là.
@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EKAERGOS
Spécialité: armement
Spécialité: armement
avatar

Nombre de messages : 1922
Age : 58
lieu : Grand Sud
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Libération de la Corse - Septembre 1943   Dim 18 Jan 2009 - 14:03

Bonsoir à tous
Pour P38-13 je te rappelle qu'en matiere d'informatique la Buse est mon oiseau fétiche ! Very Happy mais même si j'étais un aigle il faudrait que je retrouve ce N° qui doit être au fond d'un carton dans la cave de mes parents !
C'était je pense vers 72 à 74 et la "vue d'artiste" de la couverture illustrait la phase finale ou le "Gigant" allait percuter la surface après une derniere passe du B26 tirant de sa tourelle arriere.La scène se situait au large du Cap Corse je crois et illustrait une serie d'articles à l'intérieur sur les Me 321 et 323.
J'ignore si les couvertures de cette revue peuvent être trouvées sur le Net.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EKAERGOS
Spécialité: armement
Spécialité: armement
avatar

Nombre de messages : 1922
Age : 58
lieu : Grand Sud
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Me 323 "GIGANT"   Lun 19 Jan 2009 - 12:55

Bonsoir
-Pour P38-13 le "Fana de l'Aviation " c'est le N° 38 de Novembre 72 (j'avais 13 ans!)
-Pour la photo du Me 323 "rafalé" la photo date vraisemblablement du 22/04/1943 au large du Cap Bon quand la Luftwaffe essaie de ravitailler les débris de l'"AfrikaKorps" au Nord de la Tunisie .
Ce jour là en effet un "convoi" (Ju 52 + Me 323) est attaqué par des P40 "Kittyhawk" de la SAAF (Sud-Africains) qui vont abattre 14 Me 323 "Gigant" ! Source: ww2forum sujet du 23/3/2008 "Me-323 massacre" La photo figure dans le sujet.
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cardo

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 57
lieu : bastia
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Libération de la Corse - Septembre 1943   Sam 24 Jan 2009 - 9:05

D autres infos (en anglais) sur les me 323 du cap corse



Photo plus claire


voir mediterranean safari
http://www.14sqn-association.org.uk/14%20Squadron%20Association/Memoirs.html

Plus interessant :Maydwell's messerchmitt (petite attente mais ca marche )
http://www.flightglobal.com/pdfarchive/view/1981/1981%20-%201256.html


Dernière édition par cardo le Mar 27 Jan 2009 - 12:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cardo

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 57
lieu : bastia
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Libération de la Corse - Septembre 1943   Lun 26 Jan 2009 - 5:34

2 photos plus nettes (avec legende en anglais) sur le bombardement de bastia


An overhead view of a B-24 Liberator during an attack on the port of Bastia, the main German escape route from Corsica. The bright Mediterranean light has produced sharp shadows on the aircraft, but also obscured the nose details, making it impossible to identify the exact model of aircraft.




This B-24 Liberator is seen over the port of Bastia, the main German escape route from Corsica in the autumn of 1943









Dernière édition par cardo le Jeu 4 Fév 2010 - 22:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cardo

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 57
lieu : bastia
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Libération de la Corse - Septembre 1943   Ven 30 Jan 2009 - 12:48

matching bastia

Octobre 1943 , vehicule allemand détruit par le bombardement devant le bar du lion d or ( voir les degats sur la facade et la moto sur la droite)


Janvier 2009 meme endroit (rue jose luccioni au fond l eglise nd de lourdes)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cardo

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 57
lieu : bastia
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Libération de la Corse - Septembre 1943   Dim 8 Fév 2009 - 4:56

cardo a écrit:
D autres infos (en anglais) sur les me 323 du cap corse



Photo plus claire


voir mediterranean safari
http://www.14sqn-association.org.uk/14%20Squadron%20Association/Memoirs.html

Plus interessant :Maydwell's messerchmitt (petite attente mais ca marche )
http://www.flightglobal.com/pdfarchive/view/1981/1981%20-%201256.html


Nouvelles informations et photos (net)

Here is an unusual photo album I recently got. It belonged to a Me 323 pilot who recently passed away. His Me 323 which was on the way from Marseilles to Rome was shot down over Corsica on 13 July, 1943 by the British pilot Gil Graham in a Marauder. The Me 323 was loaded with 9 tons of Flak ammunition, a half-track and two VW Kübelwagen.



the crew at the scene of the crash landing on Corsica inspecting the remains of their aircraft. All 9 crew members survived although the undercarriage was torn off upon landing, the wings buckled and the load violently shifted upon the crash.



the Marauder pilot reported a total loss of aircraft and crew after the 20 minute fire fight with the Me 323 and having viewed the crash. Here the crew of the Me 323 inspect their aircraft remains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cardo

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 57
lieu : bastia
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Libération de la Corse - Septembre 1943   Dim 1 Mar 2009 - 1:35

P38-13 a écrit:
Rebonjour à tous,
La libération de la Corse est un épisode très intéressant de la WW2 surtout que c'est une affaire franco-française surveillée de près par les américains.
A l'attention de Ekaergos, pourrais tu nous mettre en ligne (si c'est possible) l'article du Fana concernant l'attaque de Me 323 par un ou 2 Marauders français...cet épisode, je ne le connaissais pas et cela pourrait complèter ma doc.
Par contre on peut faire un petit point de la situation alors que les forces terrestres françaises progressent dans l'île, mais j'en resterai sur les opérations aériennes.
Le 29 septembre 1943, 2 groupes de chasse français sont installés sur le terrain de Campo del Oro à Ajaccio; il s'agit des Spitfires des G/C I/3 Corse et II/7 Nice. Ces deux groupes interviennent sur Bastia qui voit le repli des forces allemandes.
Ce 29 septembre, le II/7 intervient sur les bateaux qui tentent de regagner l'Italie et le I/3 est chargé d'assurer la protection haute du précédent; Au cours de cette mission, ils rencontrent une formation de Junkers 52: 4 son abattus et s'abîment en mer tandis que deux hydravions Arado 196 sont aussi envoyés à la baille.
Le lendemain, 30 septembre, on prend les mêmes et on recommence. Vers 11h30, ils ont l'occasion de rencontrer une formation de Messerschmidt 323 Gigant et 2 sont abattus; l'un explose au dessus de la mer et le second va s'écraser près d'une plage au nord de Bastia.
Voila ce que je peux dire en fonction des études menées sur les JMO des groupes de chasse précités (Daniel Decot, Pilotes français sur l'Afrique du nord et la Corse).
A noter le bombardement inutile du port de Bastia par les "lourds" de la XVe Air Force, le 4 octobre vers 10h00 alors que les allemands avaient évacué l'île depuis plusieurs heures.
Tout cela pour dire qu'il ya de la recherche à faire et des épaves en alu dans les fonds au large de Bastia
Michel

Salut p38-13 voici un complement sur cet episode (recit du lieutenant georges blanck site les as francais de 1939-1945)

12e victoire du lieutenant Georges Blanck

Bastia (France), le 30 septembre 1943

Le 12 septembre, les troupes françaises ont repris pied en Corse. Pour l'instant, elles assurent seules la reconquête. Les troupes allemandes quittent la Corse en bon ordre par voies maritime et aérienne et les chasseurs français ont pour mission de survoler les zones d'évacuations.

Vers 11h50, deux patrouilles du GC 1/3 Corse décollent du terrain d'Ajaccio-Campo del Oro et prennent la direction nord. Ils passent Calvi, le cap Corse et se présentent au large de Bastia. Les Spitfire IX survolent des chalands mais ce n'est pas l'objectif principal. Ils font demi-tour et amorcent le chemin inverse. Le Lt Blanck signale alors deux gros appareils ennemis à deux heures. Des avions de transport qui s'éloignent en rase-flotte vers l'est. Ce sont des mastodontes, des Me 323. Une belle cible pour chaque patrouille.

Blanck, accompagné du Lt Brunet¹ et du Sgt Caussé, fonce sur l'appareil de droite. Ses premiers projectiles percutent l'eau créant de grandes gerbes devant le Me 323 (WNr.1285). Il rectifie son tir et sa rafale atteint le cockpit. L'avion du II./TG 5 touche la mer de l'aile gauche, bascule sur le nez et s'enflamme à la surface de l'eau.

Des chasseurs ennemis sont signalés en altitude, ils semblent étudier la situation. La seconde patrouille, commandée par le Lt Pissotte7 et composée du Lt Jacquet et du sous-lieutenant Verrier, arrose copieusement le second "Gigant" (WNr.1216 codé DT+IP). Il parvient malgré tout à faire un large virage pour regagner la cote avec deux de ses six moteurs en rideau. Il succombera à la seconde passe et ira s'écraser sur une plage au nord de Bastia. C'est au cours de cette dernière attaque que le Spit de Verrier est atteint par le tir d'un des mitrailleurs du Me 323. Deux Bf 109 tentent de l'achever mais il esquive l'assaut. Une fuite d'huile entraîne l'arrêt de son moteur. Il évacue son appareil au-dessus de la mer à 300m d'altitude. Il est récupéré deux heures après par une vedette de la Kriegsmarine. Ramené à terre, il parviendra à s'échapper le soir même.

Après avoir abattu le second Me 323, les pilotes français font face à une tentative d'attaque de la part des Bf 109, mais ils n'insistent pas et s'éloignent. Les Français victorieux rentrent au terrain à 13h25.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EKAERGOS
Spécialité: armement
Spécialité: armement
avatar

Nombre de messages : 1922
Age : 58
lieu : Grand Sud
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Me 323 Gigant   Mar 21 Avr 2009 - 10:59

Bonjour

C'a y est ! j'ai remis la main sur le N°38 de "L'Album du Fanatique de l'Aviation" " de Novembre 72.Il sagit ien de celui abattu le 9/07/43 par le Wg Cder Maydwell de la RAF (pas un français comme je le croyais)
Je ne vous reproduis pas le superbe dessin de couverture oeuvre de Francis Bergèse ;à l'époque rédacteur Adjoint du "Fana" ;qui a par la suite continué "Buck Dany" pour des raisons de copryght mais je vous cite le texte:
LA FIN D'UN GEANT
"Par une belle matinée de Juillet 43,le "Wing Commander" MAYDWELL du Squadron 14 de la RAF effectuait avec son équipage une longue mission solitaire de repérage du trafic maritime et d'éventuels mouvements de troupes ennemies à proximité du littoral italien.
Juste au Sud de l'Ile d'Elbe entre Corse et Italie,avec son "Marauder"III trés faiblement armé en la circonstance (deux 12,7 en tourelle dosale et une autre en tourelle de queue,c'est à dire à peine de quoi se défendre) le Wg Cdr aperçut soudain une importante formation de Ju52 et SM81/82 protégée par une escorte de Ju88 et de Me210.
Par instinct de conservation il s'éloigna et mit le cap sur Toulon.Peu après à 30 Km au large du Cap Corse il se trouva nez à nez avec un Me 323 E-1
Maydwell engagea le combat tout en sachant son adversaire beaucoup plus armé que lui .Dés la première passe du "Marauder" l'allemand descendit au ras des vagues où secontinua la lutte. Passe après passe en essuyantle feu du "Gigant" le bombarier moyen finit par mettre 3 moteurs HS et cribler le fuselage de l'énorme transport.Alors qu'ils atteignaient la cote corse,une nouvelle passe révéla au mitrailleur,le "Flight Lieutenant" Graham qu'il n'avait plus de munitions!
Maydwell décida de tromper l'ennemi en feignant le coup de gràce:piqué assez peu prononcé tout en se rapprochant beaucoup plus du "Gigant" qu'il ne l'avait fait jusque là ... La ruse réussit et le géant ,à la suite d'une manoeuvre désespéré,se retrouva coinçé face aux collines cotières...
Bien qu'à altitude zéro et avec 3 moteurs seulement il tenta un 1/2 tour pour éviter le relief,mais dcrocha en perte de vitesse et alla s'éparpiller sur le sol.
Une victoire hors du commun pour Maydwell !


Ce récit se complète avec celui en anglais ,en particulier sur les phases du combat bien qu'il ne précise pas que le pilote allemand et une partie des passagers survécurent au crash si l'on en croit l'article anglais.
@+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cavalaire

avatar

Nombre de messages : 188
Age : 62
lieu : Marseille et Rutali
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: Libération de la Corse - Septembre 1943   Mar 21 Avr 2009 - 12:04

http://www.geocities.com/soho/museum/4597/liberationcorse.html
la bataille autour de Rutali et Oletta la prise du col de san stefano
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cardo

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 57
lieu : bastia
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Libération de la Corse - Septembre 1943   Mar 16 Juin 2009 - 11:48

Nouvelles photos sur le Me 323 "Gigant" de la plage de barcaggio dans le cap corse (net)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EKAERGOS
Spécialité: armement
Spécialité: armement
avatar

Nombre de messages : 1922
Age : 58
lieu : Grand Sud
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: BALADE ?   Mar 16 Juin 2009 - 21:37

Bonjour

...Trés joli ces photos ,çà ne te donne pas quelques idées de balade ?

@+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14163
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Libération de la Corse - Septembre 1943   Mar 21 Juil 2009 - 12:21

Dans le numéro de Juillet-Aout 2009 du mag AXE ET ALLIES:



un article" La libération de la Corse (septembre - octobre 1943)"

FX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Libération de la Corse - Septembre 1943   

Revenir en haut Aller en bas
 
Libération de la Corse - Septembre 1943
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» 10 septembre 1943 - Bunny Waters
» 8 septembre 1943,la flotte italienne se rend aux Alliés
» Oblitération de Paris non cataloguée
» Curzio Malaparte (Italie)
» 24 septembre 1943 - Alexis Smith

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sudwall :: LA GUERRE DANS LE SUD DE LA FRANCE (1939-1945) :: La Bataille de Provence et La Libération du sud de la France-
Sauter vers: