étude des fortifications allemandes sur la côte méditerranéenne en France
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Navires français saisis par les italiens à Toulon (83)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14118
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Navires français saisis par les italiens à Toulon (83)   Sam 18 Aoû 2007 - 9:59

Après le sabordage de la Flotte à Toulon en Novembre 1942, les italiens se saisir de nombreux petits batiments français intacts ou que peu endomagés, qu'ils renfouèrent, rebatisérent et utilisérent en méditerranée jusqu'à l'armistice de septembre 1943:

"Croiseurs saisis à Toulon:
Le Jean de Vienne et La Galissionière furent relevés par les italiens et rebaptisés respectivement FR11 et FR12. Un projet fut monté pour les réparer mais, lors de la capitulation de l'Italie, peu de travaux avaient été réalisés.
Ils furent tous les deux coulés encore une fois,plus tard, par les bombardements alliés.

Torpilleurs ou contre-torpilleurs récupérés par les italiens après le sabordage de Toulon: le nom italien est entre ()

Lion devenu FR21 (capturé coque intacte artillerie sabotée)
Valmy devenu FR24
Panthère (FR22) (capturé intact)
Tigre (FR23) (capturé intact)
Trombe (FR31) (capturé intact)
Le Sirocco (classe le Hardi ex le Corsaire) (FR32)
L'Adroit (FR33)
Lansquenet (FR34)
Le Bison (classe le Hardi ex le Flibustier) FR35 (capturé intact)
Le Foudroyant (FR36)
Le hardi (FR37)

Des navires avariés, FR21 et FR32 seront complètement réparés et entreront en service en janvier 1943.
A la reddition de l'Italie, FR 21 et 22 seront sabordés, FR23 et FR 31 rendus à la France et les autres capturés par les allemands....

...
Sous marin saisi à Toulon:
Henri Poincaré, sabordé fut relevé par les italiens et remorqué jusqu'à Gênes. IL y fut sabordé en septembre 1943.

Dans la réalité, presque tous les navires furent relevés (c'est à dire remis à flot) au moins pour démolition. Il exista pour tous ceux dont les dégâts n'étaient pas trop sérieux, des plans de remise en état. Il fut même décidé de reconstituer une marine française de Vichy "symbolique" avec le Volta et 2 torpilleurs.

Des tractations de "marchands de tapis" eurent lieu entre italiens, français et allemands sur le devenir des navires récupérables et des épaves. De nombreuses négociations qui ne virent jamais de début de réalisation.

Les navires relevés qui n'avaient pas été envoyés en Italie furent tous coulés à nouveau lors des bombardements alliés sur la base sous-marine allemande ou pendant les combat de la libération de Toulon."


Infos: Snakealx du forum " Le forum de La Seconde Guerre Mondiale"

et:
http://perso.wanadoo.fr/bertrand.daubigny/Italiecapt.htm

FX


Dernière édition par le Mer 22 Aoû 2007 - 9:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Aymeric

avatar

Nombre de messages : 10
lieu : Lyon
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Navires français saisis par les italiens à Toulon (83)   Lun 20 Aoû 2007 - 14:01

Bonjour la compagnie,
voilà quelques photos de navires français aux couleurs italiennes pour illustrer les propos de Frank :

- le FR21, ex Lion, en mer ligurienne en août 1943




- le FR22, ex Panthère, arborant son nouveau camouflage




- la corvette FR51, ex La Batailleuse, à la Spezia en juin 1943

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
avatar

Nombre de messages : 1858
Age : 68
lieu : Martigues
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: La Batailleuse   Lun 20 Aoû 2007 - 14:40

Si les Piafs (surnom donnés par les marins français à leurs collègues italiens) avaient des stocks de peinture, ils manquaient de canons car La Batailleuse arbore toujours fièrement sa pièce de 100 Mle
1893 AT sur affût Mle 183-1915 dont on l'avait équipé à la hâte à sa mise en service ca l'armement prévu 2/100 sous pseudo-tourelle n'a jamais été livré !
@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14118
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Navires français saisis par les italiens à Toulon (83)   Ven 14 Aoû 2009 - 3:21

3 mars 1943:
La tartane Clairette réquisitionnée par les Italiens est coulée au large du Cap de Nice par un sous-marin britannique.

FX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
leon



Nombre de messages : 382
Age : 33
lieu : Castres(81)
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: Re: Navires français saisis par les italiens à Toulon (83)   Mer 3 Aoû 2011 - 17:19

Le sous-marin Henri Poincaré.


Photo Internet
a+
jm


Dernière édition par leon le Lun 31 Déc 2012 - 4:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
avatar

Nombre de messages : 1858
Age : 68
lieu : Martigues
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Navires français saisis par les italiens à Toulon (83)   Jeu 4 Aoû 2011 - 5:33

Le Henri Poincaré est remorqué à Gènes dans la nuit du 2 au 3 septembre 1943. Il est inscrit sur les listes de la Marine Italienne comme Fr 118. Ces derniers ne pourront le remettre en état et le saborderont le 9 septembre.
Au second plan, le kiosque de l'Aurore.

@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leon



Nombre de messages : 382
Age : 33
lieu : Castres(81)
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: Re: Navires français saisis par les italiens à Toulon (83)   Lun 8 Aoû 2011 - 16:39

Le sous-marin Aurore en 1943.


(Photo internet)
a+
jm


Dernière édition par leon le Lun 31 Déc 2012 - 4:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
avatar

Nombre de messages : 1858
Age : 68
lieu : Martigues
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Navires français saisis par les italiens à Toulon (83)   Mar 9 Aoû 2011 - 11:07

Du fait de sa carrière très courte, lancée le 26/07/1939 et sabordée le 27/11/1942, l'Aurore a été très peu photographiée. Je ne connais que quatre clichés.
Celui-ci doit être daté entre le 3 avril et le 16 avril 1943. En effet l'Aurore a été relevée le 3 et le contre-torpilleur Lion, au second plan, est parti pour l'Italie le 16 comme FR 21.
L'Aurore n'a jamais passé sous pavillon italien. Bien que les Allemands l'ai jugée "intéressante", elle est toujours restée française. En théorie d'abord puis formellement le 25 mai 1944. Mouillée au Lazaret, en avant des Strasbourg et La Galissonière, elle y sera coulée lors des bombardements d'août 1944. Renflouée en deux tronçons et ferraillée en 1946.

A noter l'absence des quatre tubes lance-torpilles fixes d'étrave.

Cordialement
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hautpoul

avatar

Nombre de messages : 74
Age : 35
lieu : Paris
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: Navires français saisis par les italiens à Toulon (83)   Mar 22 Mai 2012 - 16:41

Capu Rossu a écrit:

A noter l'absence des quatre tubes lance-torpilles fixes d'étrave.


Est-il possible d'enlever les tubes lance torpilles sans faire d'ouverture dans la proue du sous-marin? scratch
Peut-être que seuls les volets extérieurs des tubes ont été enlevés?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
avatar

Nombre de messages : 1858
Age : 68
lieu : Martigues
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Navires français saisis par les italiens à Toulon (83)   Mer 23 Mai 2012 - 13:28

Voilà une explication d'après les plans de l'Andromède :





C'est donc bien les portes extérieurs des tubes qui sont manquantes.

Par contre, il y a entre la porte du tube et la porte extérieure une distance correspondant à trois couples soit environ un mètre durant lequel la torpille n'est plus guidée si ce n'est que lorsque la partie avant de la torpille franchit cet espace au lancement, la partie arrière, encore dans le tube, assure sa stabilité. Le système était efficace mais il me choque.
De plus toute cette partie avant s'emplit d'eau au moment de l'ouverture des portes extérieures, ce qui alourdit le sous-marin. je suppose que la caisse d'assiette arrière compense la chose pour garder l'assise horizontale du bâtiment, ce qui est la moindre des choses au moment du lancement. Pour que le remous de l'éjection d'une torpille ne gène pas les autres, il faut que le lancement de la gerbe soit cadencé : c'est à dire qu'entre le lancement de deux torpilles, il y ait un écart de 2 ou 3 secondes.

@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Spécialiste : Marine de guerre
Spécialiste : Marine de guerre
avatar

Nombre de messages : 231
Age : 74
lieu : NEUFCHATEL
Date d'inscription : 21/01/2012

MessageSujet: Re: Navires français saisis par les italiens à Toulon (83)   Mer 23 Mai 2012 - 14:19

Bonsoir Alain,

Une petite rectification, la partie avant ne se remplie pas d'eau au moment de l'ouverture des portes extérieures des tubes puisque comme toute la partie extérieure à la coque épaisse du sous-marin, sur les sous-marins traditionnels à double coque,elle est en permanence pleine d'eau, des lors que le sous-marins est en plongée.

Cordialement

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
avatar

Nombre de messages : 1858
Age : 68
lieu : Martigues
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Navires français saisis par les italiens à Toulon (83)   Jeu 24 Mai 2012 - 0:44

Bonjour Alain,

La structure de l'étrave "m'interpellait" et avec tes explications je saisis mieux car je n'avais pas poussé mon raisonnement assez loin. Ceci n'empêche pas mes questions lors du lancement des torpilles.

@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Spécialiste : Marine de guerre
Spécialiste : Marine de guerre
avatar

Nombre de messages : 231
Age : 74
lieu : NEUFCHATEL
Date d'inscription : 21/01/2012

MessageSujet: Re: Navires français saisis par les italiens à Toulon (83)   Jeu 24 Mai 2012 - 1:23

Bonjour Alain,

Pour le lancement de torpilles avec les tubes intérieurs qui font donc communiquer l'intérieur du sous-marin avec la mer, le tube-lance torpilles fonctionne comme un sas; on ouvert la porte intérieure le tube étant vide et plein d'air , on fait entrer la torpille on referme le tube; au moment du lancement on ouvre la porte extérieure du tube qui le fait communiquer avec la mer, mais aussi les volets de coque extérieurs qui ne sont la que pour l’ hydrodynamisme, pour éviter les turbulences à grande vitesse en plongée, et l'air comprimé chasse la torpille; il faut bien sur synchroniser l'ouverture du tube et celle du volet extérieur correspondant, puis on ferme la porte extérieure du tube,on le vide de l'eau de mer à l'air comprimé, avant d'ouvrir la porte intérieure pour recharger le tube.

Cordialement

Alain

PS: Il existe aussi des tubes extérieurs totalement immergés, mais qui ne sont pas rechargeables, sauf au port.


Dernière édition par NIALA le Jeu 24 Mai 2012 - 5:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hautpoul

avatar

Nombre de messages : 74
Age : 35
lieu : Paris
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: Navires français saisis par les italiens à Toulon (83)   Jeu 24 Mai 2012 - 5:49

Merci pour ces explications les Alain(s) Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Navires français saisis par les italiens à Toulon (83)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Navires français saisis par les italiens à Toulon (83)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Navires Français de la belle époque au 1/700 éme.
» [Art.]Dégâts subits par les navires français à Mers-El-Kébir
» Navires français 1/350 Hobby Boss
» Pavillons français ?
» Flotte française colorisée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sudwall :: LA GUERRE DANS LE SUD DE LA FRANCE (1939-1945) :: L'occupation italienne et allemande-
Sauter vers: