étude des fortifications allemandes sur la côte méditerranéenne en France
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
EXPOSITION " CANNES OCCUPEE 1942 -1944 " A CANNES DU 3 OCTOBRE 2017 AU 28 JUIN 2018 A L'ESPACE CALMETTE - ENTREE LIBRE . LES APRES MIDI DU LUNDI AU VENDREDI

Partagez | 
 

 Golfe Juan - Toulon :Task-Force - Flanck - Force

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14163
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Golfe Juan - Toulon :Task-Force - Flanck - Force   Sam 22 Déc 2007 - 4:25

Images du net:

Des PT Boat américains basés à Golfe Juan en septembre 1944 ( vedettes rapides de patrouille de l'US NAVY)













FX


Dernière édition par Admin le Ven 5 Aoû 2011 - 12:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14163
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Golfe Juan - Toulon :Task-Force - Flanck - Force   Sam 22 Déc 2007 - 4:59

Ces vedettes américaines étaient dabord basés en Corse, puis à Golfe Juan et Cannes, afin de lutter contre d'éventuelles attaques du K Verband ( groupe commando de la Kriegmarine sur engins spéciaux) basé à San Remo et la Spezzia.
( utilisation de torpilles humaines Molsh et de petit sous-marins de poche Biber = un de ces engins s'est échoué en septembre 1944 sur une plage de Menton,
http://sudwall.superforum.fr/la-bataille-des-alpes-1944-1945-f29/menton-sous-marin-de-poche-allemand-1944-t1254.htm
et de canots rapides explosifs LINSEN..., débarquement de commando pour des sabotages = tentative à Menton, et lancement de mines marines à orin dérivantes le long de la côte = avec le courant descendant du golfe de Gènes).
Les alliés pour lutter contre ces attaques suicides du K Verband et des forces légères germano-italiennes mettent en place une petite force navale le 25 septembre 1944 la Task Force 8 composée d'éléments américains et français: 5 destroyers Us et 2 torpilleurs français le FORBIN et le FORTUNE, des vedettes PT Boat, dragueurs de mines...et quelques MTB Britaniques.
Les PT Boats et les MTB opérent depuis Golfe Juan. Les torpilleurs et destroyers eux opèrent depuis Toulon.
Quelques opérations pour la TF 8: bombardement des installations du K Verband et des batteries côtières vers Vintimilles en septembre 1944 ( participation du FORBIN, du FORTUNE, aidé par les croiseurs français EMILE BERTIN et MONTCALM = plusieurs sous-marins MOLSH détruits. le 20 octobre nouvelle mission le longs des côtes ligures: le FORBIN qui accompagne des dragueurs de mines est encadré par une batterie de 88 placée à San Remo, protection par un nuage artificiel et ripostes du torpilleur français avec ses pièces de 130 mm pendant 20 minutes. La batterie allemande est atteinte, nombreux incendies repèrés. Une autre batterie lourde intervient, elle est réduite au silence par plusieurs coups au but vers midi. (17 coups de 130). Dans l'après midi le FORBIN intervient encore contre une autre batterie et envoie 95 obus de 130 ( canons ennemis détruits). Dans la canonade de la côte, le FORBIN réussit fortuitement à toucher un dépots d'engins du K Verband de la flotille K 213 (venant de la Baltique par chemin de fer et camions), près du Marché au Fleurs de San Remo: 48 engins LINSEN et 4 STURMBOOT monoplaces, ainsi que 8 camions sont détruits. Dans le port de San Remo 2 vedettes MAS italiennes ont aussi été détruites.

Le 5 novembre 1944, la TF 8 est remplacée par la FLANK FORCE: 3 croiseurs français, 6 destroyers américains, anglais et français, un groupe de surveillance des côtes basé à Cannes: chasseurs de sous-marins et escorteurs; un groupe de dragage basé à Cannes, un groupe de PT Boat toujours à Golfe Juan.. Jusquà la fin de la guerre il y aura des escarmouches en mer avec la 10e Flotille MAS italienne ( équipage mixte allemand et italien).
Quelques unités alliés aussi sont à Marseille: chasseurs de sous-marins de la Marine Nationale (122, 104, 124), vedettes lance torpilles US.

Le torpilleur Forbin..musique à bord devant les canons de 130:
http://perso.dromadaire.fr/lucky/images/g-_Musique_a_bord_du_Forbin.jpg
le batiment passant devant le port de Nice:
http://perso.dromadaire.fr/lucky/images/Torpilleur_Forbin_avec_sont_nouveau_numero.jpg

Fx

sources: MARINES JUIN 1996 HORS SERIE N°6 par Yves Buffetaut LA FIN DE LA GUERRE SUR MER EN EUROPE.


Dernière édition par le Dim 23 Déc 2007 - 12:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14163
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Golfe Juan - Toulon :Task-Force - Flanck - Force   Dim 23 Déc 2007 - 10:52

1ère attaque du K Verband en septembre 1944:
http://www.juergenthuro.de/html/molchusa.html

THE FIRST MISSION AND SUBSEQUENT ACTIVITIES. On the night of 25/26 SEP 44 seven Molch subs left San Remo, Italy and proceeded about 20 miles west to Nice Bay (off of the French Coast). Their mission was to sink destroyers or any coastal shipping. At least three of the Molch submarines were sunk and three crew members were captured and flown to the UK for interrogation. No enemy vessels were sunk. This was the first Molch operation of the war. It was unsuccessful. Mentioned in this report was that there was another mission off of the Italian coast (apparently in the Adriatic).


Traduction:
Dans la nuit du 25 au 26 SEPT de 44 sept sous-marins de Molch ( SALAMANDRE) basés à San Remo (Italie) ont progressé sur environ 20 milles à l'Est de Nice en meute. Leur mission était de couler des destroyers ou n'importe quel convois côtier. Au moins trois des sous-marins de Molch ont été détruits et trois membres de ces équipages ont été capturés,puis ont été conduit en Grande Bretagne pour intérogatoire. Aucun navire ennemi n'a été coulé ou endomagé. C'était la première opération de Molch de la guerre. Elle se résume par un échec.
Il a été mentionné dans ce rapport qu'il y avait une autre mission sur la côte italienne (apparemment en Adriatique).

TARGETS
The primary targets were two destroyers, but they were only to be attacked if stopped or proceeding very slow. One prisoner stated that the secondary target was any shipping in Nice Bay, another that it was an ”M.G.B depot ship lying in Villefranche Bay,” (N.I.D NOTE: One prisoner carried two rough pencil sketches of Villefranche Bay, seen from different angles.
Traduction:
Les cibles: les premiers objectifs étaient deux destroyers, qui devaient ètre attaqué si ceux ci avancaient trés lentement ou étaient à l'arrèt. Le prisonnier a déclaré que la seconde cible était n'importe quel batiment en relache dans la baie de Nice ou d'autre du MGB dans la rade de Villefranche. Un prisonnier à dessiner deux croquis aproximatifs des positions des batiments dans la rade de Villefranche, sous différents angles
______________________________________________________________
Un sous marin de poche MOLSH le M58 a réussi à approcher de Nice en vitesse lente 4 noeuds, périscope sorti, profondeur 5 mètres, il est 4 H 00 du matin ( il est partie de la côte italienne à 23 H 30 environ). Vers 3 H 00 il augmente sa vitesse de 7 noeuds.
Mis en profondeur périscopique, il est repéré à 6 h 15 du matin environ par un avion de surveillance côtère à quelques 5 milles au Sud Ouest du Cap ferrat. Des bouées de fumées sont lancées autour de lui pour le marquer comme cible aux batiments alliés d'attaque. Des destroyers ( Forbin et USS Madison ) l'ont attaqué en lançant 18 grenades anti-sousmarines...lui s'est maintenue à une profondeur de 5 m. Deux séries de grenadage supplémentaires lui causent une avarie: petite voie d'eau. Le sous-marin est perdu, chargé d'eau devenu trop lourd donc difficile à manoeuvrer et vers 8 h 45 il est abandonné par son équipage
The Molch were used in the Mediterranean in a desperate action against the allied Operation Dragoon (invasion of the French Riviera coast). These 12 Molch were part of the K-Verband 411 flotilla and on the night of 25/26 September 1944 they attacked, sinking or damaging nothing for the loss of 10 out of the 12. The last two were destroyed in allied warship bombardment of San Remo shortly thereafter.


Fx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14163
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Golfe Juan - Toulon :Task-Force - Flanck - Force   Dim 23 Déc 2007 - 11:40

http://www.icsm.it/articoli/ri/minisommergibili.html

voir la carte montrant le parcourt des unités de K Verband pour arriver depuis la Baltique jusqu'à San Remo sur la Riviera italienne.

"La notte tra il 19 e 20 settembre, la terza squadra ripartì con i suoi 10 Molch, passando per Genova giunse il 22 a SanRemo, base della Xa Flottiglia Mas gruppo Ovest e di un gruppo gemello Tedesco armato di barchini esplosivi "Linsen". Questi motoscafi veloci in legno, contenevano a prua una carica esplosiva di 200 kg. e venivano lanciati contro le navi nemiche mentre il pilota si gettava in mare per essere successivamente raccolto da altri mezzi "speciali".

Il comando Tedesco ha inviato i Molch a Sanremo, ritenendola il miglior luogo di partenza per gli attacchi contro il nemico che già aveva liberato la Costa Azzurra, Nizza, Tolone, Marsiglia. I porti da colpire, ma anche le navi che pattugliano la costa sono un ottimo obbiettivo. Questa è la prima azione di guerra dei Molch, se tutto andrà per il verso giusto, la Germania ha pronti altri mezzi dello stesso tipo per attacchi mirati in tutto il Mediterraneo ed altri minisommergibili vengono sfornati ogni giorno dalla fabbrica di Brema.

I Molch a SanRemo vengono subito resi operativi, uno affonda accidentalmente nel porto, ma la notte tra il 24 e 25 settembre 1944 i restanti minisommergibili (nove in tutto), partono alla volta delle acque Francesi per intercettare alcuni cacciatorpediniere che spesso fanno brevi scorribande lungo la costa Italiana sparando sulle postazioni antisbarco armate a terra. Tra essi vi è il ctp.Francese Forbin (di cui abbiamo accennato).

I piloti Tedeschi sono drogati con "Pervitin" per poter restare svegli a lungo, anche più di 48 ore. Lasciano il porto di SanRemo evitando i campi di mine e si dirigono al largo di Mentone dove scorgono il promontorio di Cap Ferrat prendendolo a riferimento. Qui rimangono zigzagando l'intera giornata fino a sera. La mattina del 26 settembre 1944 alle 06:34 i mezzi Tedeschi sono ancora tutti in gruppo (se non avessero trovato nulla nemmeno quel giorno, a sera avrebbero dovuto attaccare i porti sulla costa Francese prima di rientrare), dall'oscurità appaiono due sagome nere; sono il Forbin e il cacciatorpediniere Americano "Madison" che è caposquadriglia.


Traduction:
Dans la nuit du 19 au 20 setpembre, la troisième équipe répartit avec ses 10 Molch, en passant par Gènes et arriva le 22 à San Remo, base de la Xa Flottila Mas Groupe Ouest et d'un groupe allemand équipé de canots explosifs "Linsen" . Ces bateaux à moteur rapides en bois, contenaient à proue une charge explosive de 200 kg. Et ils étaient lancés contre les bateaux ennemis pendant que le pilote se jetait en mer pour être ensuite récupéré. Mission des Molch à San Remo, attaques des unités alliés qui avaient libéré la Cote d'Azur, Nice Tolon, Marseille , frappes en priorité les ports, mais même les bateaux qui patrouillent le long de la côte sont d' excellents objectifs. Celle-ci est la première action de guerre des Molch, et si tout va bien l'Allemagne est prète à lancer d'autres attaques du même type en Méditerranée en fonction des livraison de sous-marins de poche par la firme Brema.
Les Molch à San Remo sont tout a fait opérationnels, une unité coule quand même accidentellement dans le port Mais la nuit du 24 au 25 setpembre 1944 les sous-marins de poche restants (neuf dans tout), partent vers les eaux françaises pour intercepter quelques destroyers qui souvent font des brèves incursions le long de la côte Italienne, en tirant notamment sur des positions fortifiés de l'armée.
Les pilotes Allemands sont drogués avec du "Pervitin" ; pour pouvoir rester éveillés pendant de longues heures, même plus de 48 heures. Ils quittent le port de San Remo en évitant les champs de mines et ils se dirigent au large de Menton où ils aperçoivent le promontoire du Cap Ferrat en le prenant comme repère.
. Dans ce secteur ils font du sur place en zigzaguant toute la journée jusqu'au soir. Le matin du 26 setpembre 1944 vers 06: h34 les unités allemandes sont toujours en groupe (s'ils n'avaient pas trouvé de cibles en mer, ils auraient du attaquer les ports français et rentrer à la base), seulement dans l'obscurité ils apercoivent deux sihouettes noires, ce sont le FORBIN et le destroyer MADISON, qui est le leader de l'escadre.

Le destroyer américain USS MADISON en baie de Golfe Juan:
http://www.destroyerhistory.org/benson-gleavesclass/425madison_01.jpg


FX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14163
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Golfe Juan - Toulon :Task-Force - Flanck - Force   Mar 27 Mai 2008 - 10:59

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14163
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Golfe Juan - Toulon :Task-Force - Flanck - Force   Mar 27 Mai 2008 - 12:46

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14163
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Golfe Juan - Toulon :Task-Force - Flanck - Force   Dim 1 Fév 2009 - 2:28

Octobre 1944 installation à San Remo et Bordiguera de l'Abwehr qui supervise les actions du Kamfschwimmerschule = école de nageurs de combats et les vedettes lance torpilles italiennes X MAS, pour des actions entre Menton et le Cap d'Ail

FX


Dernière édition par Admin le Lun 2 Fév 2009 - 2:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Capu Rossu
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
avatar

Nombre de messages : 1869
Age : 68
lieu : Martigues
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: PT Boat à Golfe Juan   Dim 1 Fév 2009 - 13:17

Je reviens sur un post de l'Admin de décembre 200è au sujet du torpilleur de 1500 tonnes Forbin.

Citation :
le batiment passant devant le port de Nice:
http://perso.dromadaire.fr/lucky/images/Torpilleur_Forbin_avec_sont_nouveau_numero.jpg

Cette photo a été prise entre le 23/12/1930 et le 01/10/1934 et appartenait alors à la 9ème DT.

@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14163
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Golfe Juan - Toulon :Task-Force - Flanck - Force   Sam 14 Mar 2009 - 8:43

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14163
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Golfe Juan - Toulon :Task-Force - Flanck - Force   Lun 6 Juil 2009 - 9:40

Le 4 novembre 1944, la Task-Force est dissoute et le 5 novembre 1944, naissait la Flanck-Force, sous les ordres de l’Amiral JAUGARD. Elle était composée de 4 croiseurs français : le ‘’Montcalm’’, navire Amiral, le ‘’Georges Leygues’’, la ‘’Jeanne d’Arc’’, la ‘’Gloire’’, 6 destroyers, dont 4 français et 2 américains, 12 dragueurs de mines, basés au Golf Juan, un groupe de vedette lance-torpilles américaines, 4 escorteurs de type P.C. et 8 chasseurs de sous-marins.

Au point de vue naval, les dangers étaient les mines dérivantes, dont le nombre croissait d’une façon inquiétante. De plus, les courants marins venant du Golfe de Gènes et qui se dirigeaient vers les côte françaises amenaient les mines dans nos parages.


sources: Marcel LEGENDRE

FX

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14163
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Golfe Juan - Toulon :Task-Force - Flanck - Force   Ven 14 Aoû 2009 - 3:37

Navires américains de la Task Force (AM-58, AM-59, AM-60, et AM-61) amarés au port de Nice:... apparement des dragueurs de mines (USN Mine Division), pour déminer la zone Nice - San Remo, octobre-novembre 1944:




FX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14163
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Golfe Juan - Toulon :Task-Force - Flanck - Force   Mer 28 Avr 2010 - 5:12

Du forum LE MONDE EN GUERRE:

André Astoux avait été affecté, le 28 décembre 1944, au commandement du "Chasseur 125". Son bâtiment faisait parti de la "Flank Force", commandée par l'amiral Jaujard. Au mois de mars, il fut affecté à Cannes où se trouvait une flottille d'escorteurs et de chasseurs. Voici comment il relate les faits :

"Une de nos patrouilles consistait à surveiller pendant la nuit la baie qui s'étend du cap Dramont à la pointe de l'île Saint-Honorat afin d'intercepter les bâtiments de surface et les sous-marins qui chercheraient à s'approcher de la côte. Le 15 avril 1945, j'appareillai à la tombée du jour. La mer était d'huile. Sur la passerelle supérieure, un de nos veilleurs somnolait. Je lui tapai sur l'épaule. Pris en faute, il dut ouvrir les yeux plus grand que jamais. Muet de surprise, il me montra quelque chose qui semblait plus noir que la nuit. Une grosse vedette lance-torpilles venait droit sur nous. Tout alla très vite. Nous l'abordâmes. A bout portant, je fis vider un chargeur de canon de 20. Quelques secondes après, la rade de Cannes était illuminée, comme un soir de gala, par un immense feu de bengale. Une explosion d'une violence extrême secoua notre bateau, créant des avaries qui nous obligèrent à rallier le port avec un seul moteur et sans radio. Sur les lieux flottaient quelques vestiges du bâtiment coulé."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14163
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Golfe Juan - Toulon :Task-Force - Flanck - Force   Sam 12 Mar 2011 - 2:05

corse matin du 11/03

























Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Capu Rossu
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
avatar

Nombre de messages : 1869
Age : 68
lieu : Martigues
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: PT Boat à Golfe Juan   Sam 12 Mar 2011 - 10:34

Déjà hier, en regardant ces coupures de presse mises en ligne par Cardo, j'ai eu un doute sur la photo du navire bombardant la côte quelque part entre San Remo et La Spezzia.
Ce navire tire par tribord avec sur son côté bâbord une côte en arrière plan, ce qui ne cadre pas mais alors pas du tout avec le secteur envisagé puisqu'il n'y pas d'îles au large de la côte ligure.
En outre, ce navire est un authentique charbonnier avec deux mâts complets, deux cheminées hautes, bref rien de ce qui ressemble à un croiseur de la Flank Force, à savoir l'un des trois Montcalm ou l'Emile Bertin.
En première idée, cette vue serait prise en mars 1915 à l'entrée du Détroit des Dardanelles que je n'en serai pas surpris.
Si l'un des possesseurs de l'exemplaire de Corse Matin pouvait rescanner la photo en utilisant la fonction "descreening" ou "détramage", c'est la même chose mais les marques de scanner utilise l'une ou l'autre des deux appellations, je pourrai, peut-être, affiner la chose.

@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14163
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Golfe Juan - Toulon :Task-Force - Flanck - Force   Ven 5 Aoû 2011 - 12:47

Le 4 novembre 1944, la Task Force 86 est dissoute remplacée par la Flank Force placée sous commandement français du contre-amiral Jaujard avec les croiseurs Montcalm Georges Leygues Jeanne d'Arc, les torpilleurs Le Fortuné et L'Alcyon, 4 destroyers américains et 4 escorteurs français plus de la «poussière navale».

La répartition opérationnelle des bâtiments de combat se fera en trois groupes, chacun comprenant deux destroyers ou torpilleurs voir un croiseur pour les missons importantes. Un groupe sera au repoas trois jours à Toulon, le deuxième mouillé à Golfe Juan et se tenant à une heure d'appareillage pendant trois jours et le troisième au combat pendant également trois jours. .

L'Alcyon patrouille au large de Vintimille les 5 et 6 novembre et du 13 au 16 novembre, étant à plusieurs reprises encadré par l'artillerie énnemie mais sans pouvoir riposter efficacement en raison de l'état de la mer.

Le 17 novembre, il est détaché pour une mission d'escorte en direction de Naples où il arrive le 19. Il gagne ensuite Marseille où il arrive le 22 novembre 1944 avant de mettre cap sur Alger en escorte du transport Canada (26-28 novembre 1944) avant de reprendre place dans la Flank Force le 6 décembre.

Le 21 décembre 1944, L'Alcyon tire 25 coups de 130mm sur des concentrations de troupes avant de grenader un contact Asdic le lendemain sans pouvoir apprécier le résultat de son attaque. Il tire à nouveau le 2 janvier (36 coups) et le 3 janvier (71 coups). Il tire à nouveau le 17 janvier (26 coups) le 28 janvier 1945 (95 coups) et le 29 janvier 1945 (59 coups).

Il quitte la Flank Force le 1er février pour carénage à Alger.


Source: Forum-Marine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14163
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Golfe Juan - Toulon :Task-Force - Flanck - Force   Ven 5 Aoû 2011 - 12:55

Le 13 septembre, le Forbin et Le Fortuné mouille en rade des Vignettes à Toulon avant que deux sections de débarquement ne participent au défilé en ville le 14, les deux torpilleurs participant le 15 septembre à la revue navale présidée par le général de Gaulle à bord de l'escorteur Pique. Ils escortent ensuite le Lorraine en direction d'Oran où il arrive le 19.

Le Forbin repart le lendemain 20 septembre 1944 pour rejoindre la Task Force 86. Il se ravitaille auprès du pétrolier Mékong et appareille le 24 pour relever le destroyer américain USS Edison et patrouiller avec le USS Madison, effectuant plusieurs tirs contre la terre.

Le 26 septembre 1944, il engage une lutte sans merci contre des sous-marins de poche allemands en compagnie du USS Madison. Un premier sous-marin fait surface et chaleureusement accueillit par les canons de 20 et de 40mm du Forbin avant de sombrer (le pilote disparu). Trois pilotes seront ainsi fait prisonniers.

Au total le torpilleur à coulé au moins trois sous-marins de poche (mais un quatrième et un cinquième peuvent lui être attribué) même si pour des raisons de secret de défense, peu de publicité aura été faite autour de cet événement. Le même jour, le Forbin tire 271 obus de 130mm. Le lendemain, 27 septembre, il quitte la zone pour Ajaccio où il se ravitaille avant de rallier Toulon le 30 septembre 1944.

Le Forbin est de retour sur zone le 5 octobre, déposant du matériel à Golfe Juan puis rallie le destroyer USS Eberle pour patrouiller au sud du cap Ferrat. Il escorte ensuite le croiseur Emile Bertin engagé dans une mission de bombardement du port de Porto-Maurizio près d'Imperia avant de rentrer à Toulon le 7 octobre.

Le 17 octobre, le torpilleur d'escadre quitte Toulon pour rejoindre sa zone d'opération où il doit assurer la protection de six dragueurs de mines. L'opération est suspendue le 19 mais est reprise le 20 avec huit dragueurs.

Le torpilleur est prit pour cible par les batteries côtières allemandes et le torpilleur riposre avec ses trois canons de 130mm à partir de 11h41. Une grande explosion est vue à 11h50 et le tir suspendu à 12h00 après avoir tiré 179 coups sans incident. L'équipage du torpilleur peut voir une série d'explosions qui provoquent un immense panache de fumée noirée.


Le duel repart à 12h05 entre les torpilleurs et les batteries côtières. Le Forbin est gêné dans ses manoeuvres par la présence des dragueurs. La situation se complique avec une quatrième batterie fort précise à partir de 12h19 mais elle cessera son tir au bout de quelques salves.

Libéré de la protection des dragueurs, le Forbin peut tirer pendant plusieurs heures jusqu'à 16h19 quand il est relevé à 16h19 par le destroyer américain USS Jouett et ralliera le croiseur Montcalm en baie de Saint Tropez.

Ce n'est qu'en 1978 que la raison de cette explosion fût connue. Le bâtiment touché par les obus de 130mm du Forbin, la Halle aux Fleurs de San Remo abritait 48 vedettes explosives, 6 vedettes d'assaut, 1 vedette lance-torpilles. Ces armes spéciales devaient attaquer les navires alliés au mouillage.

Le Forbin tire encore contre la terre les 30 et 31 octobre avec 265 coups le premier jour et 55 coups le deuxième jour. Il séjourne ensuite à Toulon jusqu'au 7 novembre 1944. Il repart ensuite avec le Georges Leygues pour un tir infructueux contre un canon sur voie ferrée se réfugiant dans un tunnel entre deux tirs.

Après une dernière mission sur la côte italienne du 16 au 19 novembre, le Forbin appareille pour Bizerte le 29 pour entrer en grand carénage qui va l'y immobiliser pendant près d'un an puisqu'il ne reprend la mer que le 29 octobre 1945 pour une première sortie d'essais.


Source: Forum-Marine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Capu Rossu
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
avatar

Nombre de messages : 1869
Age : 68
lieu : Martigues
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Golfe Juan - Toulon :Task-Force - Flanck - Force   Ven 5 Aoû 2011 - 13:17

Voici le détail de l'engagement du 20 octobre 1944 :
Ce jour-là, le Forbin navigue à une distance de trois milles au large des caps en mission de couverture d'un groupe de dragueurs alliés. A 11h20,alors qu'il est à 8000 mètres dans le 158 du phare de San Remo, le Forbin est engagé par deux batteries dont le calibre est estimé à du 88 (d'après la hauteur des gerbes). Une se trouve près du vieux fort génois. Partant du vieux fort, le tir du torpilleur est règle de manière à balayer l'espace jusqu'à 1000 mètres à l'intérieur des terres. A 11h50, aux abords du vieux fort et près du port, une grande explosion se produit suivie d'une colonne de fumée. La batterie cesse alors le feu définitivement. A 12h00, le Forbin qui a tiré 179 obus de 130 cesse le feu. En ville plusieurs explosions accompagnées de très haute flammes, d'un feu d'artifice de tracers partant dans tous les sens et une dernière explosion avec un panache de fumée noire sont observées. Un énorme champignon de fumée persistera durant plusieurs heures.
A 12h05, une troisième batterie, calibre estimée 120 ou 155, se dévoile pendant une dizaine de minutes avant de cesser le tir. Le Forbin ne riposte pas car il ne parvient pas à la localiser.
A 12h19, c'est au tour de la batterie du cap Pino, à 4000 mètres dans l’ouest de de San Remo, à intervenir. Comme son tir est trop court, elle cesse le feu après quelques salves.
Les dragueurs s'étant retirés, mission terminé, le Forbin reçoit l'appui d'un avion d'observation. Il musèle alors définitivement cette batterie dans l'après-midi.

Ce n'est qu'une trentaine d'année après la guerre qu'une enquête menée par l'amiral Hubert Pierre-Duplaix et Mr. Pierre Debolt dévoilera le principal succède Forbin ce 20 octobre 1944.
Durant son bombardement de la ville, une salve atteint la halle au fleurs. les Allemands de l'unité K y avaient dissimulé 48 vedettes explosives type Linsen de la Flottille K 213, 6 vedettes d'assaut de la Flottille K611 ainsi que 8 camions appartenant à ces deux unités. A ces pertes, il faut ajouter celles de la X° MAS : deux vedettes d'assaut et une vedette lance-torpilles type SMA (torpilles éjectées par l'arrière).

Les Allemands avaient prévus d'attaquer les rades de Villefranche et Saint Tropez ainsi que les navires à la mer dans la nuit du 21 au 22.



Une des salves du Forbin tombant dans le port. (Photo Origine P. Pastore - Collection Pierre-Duplaix)

@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agneti
Modérateur général - Archiviste
Modérateur général - Archiviste
avatar

Nombre de messages : 1767
Age : 47
lieu : Marseille 14ème
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: Golfe Juan - Toulon :Task-Force - Flanck - Force   Sam 6 Aoû 2011 - 5:50


_________________
Membre de l'association Fortifications de Marseille et des Bouches-du-Rhône
http://www.fortificationsdemarseille.lefrioul.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fortificationsdemarseille.lefrioul.fr/
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14163
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Golfe Juan - Toulon :Task-Force - Flanck - Force   Mar 20 Mar 2012 - 12:20

Admin a écrit:
Octobre 1944 installation à San Remo et Bordiguera de l'Abwehr qui supervise les actions du Kamfschwimmerschule = école de nageurs de combats et les vedettes lance torpilles italiennes X MAS, pour des actions entre Menton et le Cap d'Ail

FX

il y a eu un article de 2 pages dans NICE MATIN ou Var matin "Torpilles humaines entre Antibes et San Remo" Par Jean-ierre GIROLAMI. " paru 16 octobre 2011.

Qui peux se procurer cet article ? Merci

FX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14163
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Golfe Juan - Toulon :Task-Force - Flanck - Force   Mer 15 Aoû 2012 - 1:53

Le Georges Leygues au large de Monaco:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14163
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Golfe Juan - Toulon :Task-Force - Flanck - Force   Sam 21 Sep 2013 - 5:00

Admin a écrit:
Le 13 septembre, le Forbin et Le Fortuné mouille en rade des Vignettes à Toulon avant que deux sections de débarquement ne participent au défilé en ville le 14, les deux torpilleurs participant le 15 septembre à la revue navale présidée par le général de Gaulle à bord de l'escorteur Pique. Ils escortent ensuite le Lorraine en direction d'Oran où il arrive le 19.

Le Forbin repart le lendemain 20 septembre 1944 pour rejoindre la Task Force 86. Il se ravitaille auprès du pétrolier Mékong et appareille le 24 pour relever le destroyer américain USS Edison et patrouiller avec le USS Madison, effectuant plusieurs tirs contre la terre.

Le 26 septembre 1944, il engage une lutte sans merci contre des sous-marins de poche allemands en compagnie du USS Madison. Un premier sous-marin fait surface et chaleureusement accueillit par les canons de 20 et de 40mm du Forbin avant de sombrer (le pilote disparu). Trois pilotes seront ainsi fait prisonniers.

Au total le torpilleur à coulé au moins trois sous-marins de poche (mais un quatrième et un cinquième peuvent lui être attribué) même si pour des raisons de secret de défense, peu de publicité aura été faite autour de cet événement. Le même jour, le Forbin tire 271 obus de 130mm. Le lendemain, 27 septembre, il quitte la zone pour Ajaccio où il se ravitaille avant de rallier Toulon le 30 septembre 1944.

Le Forbin est de retour sur zone le 5 octobre, déposant du matériel à Golfe Juan puis rallie le destroyer USS Eberle pour patrouiller au sud du cap Ferrat. Il escorte ensuite le croiseur Emile Bertin engagé dans une mission de bombardement du port de Porto-Maurizio près d'Imperia avant de rentrer à Toulon le 7 octobre.

Le 17 octobre, le torpilleur d'escadre quitte Toulon pour rejoindre sa zone d'opération où il doit assurer la protection de six dragueurs de mines. L'opération est suspendue le 19 mais est reprise le 20 avec huit dragueurs.

Le torpilleur est prit pour cible par les batteries côtières allemandes et le torpilleur riposre avec ses trois canons de 130mm à partir de 11h41. Une grande explosion est vue à 11h50 et le tir suspendu à 12h00 après avoir tiré 179 coups sans incident. L'équipage du torpilleur peut voir une série d'explosions qui provoquent un immense panache de fumée noirée.


Le duel repart à 12h05 entre les torpilleurs et les batteries côtières. Le Forbin est gêné dans ses manoeuvres par la présence des dragueurs. La situation se complique avec une quatrième batterie fort précise à partir de 12h19 mais elle cessera son tir au bout de quelques salves.

Libéré de la protection des dragueurs, le Forbin peut tirer pendant plusieurs heures jusqu'à 16h19 quand il est relevé à 16h19 par le destroyer américain USS Jouett et ralliera le croiseur Montcalm en baie de Saint Tropez.

Ce n'est qu'en 1978 que la raison de cette explosion fût connue. Le bâtiment touché par les obus de 130mm du Forbin, la Halle aux Fleurs de San Remo abritait 48 vedettes explosives, 6 vedettes d'assaut, 1 vedette lance-torpilles. Ces armes spéciales devaient attaquer les navires alliés au mouillage.

Le Forbin tire encore contre la terre les 30 et 31 octobre avec 265 coups le premier jour et 55 coups le deuxième jour. Il séjourne ensuite à Toulon jusqu'au 7 novembre 1944. Il repart ensuite avec le Georges Leygues pour un tir infructueux contre un canon sur voie ferrée se réfugiant dans un tunnel entre deux tirs.

Après une dernière mission sur la côte italienne du 16 au 19 novembre, le Forbin appareille pour Bizerte le 29 pour entrer en grand carénage qui va l'y immobiliser pendant près d'un an puisqu'il ne reprend la mer que le 29 octobre 1945 pour une première sortie d'essais.


Source: Forum-Marine
Concernant le Fortuné :

Le Fortuné est ensuite intégré à la Task Force 86 pour nettoyer le Golfe de Gênes de la présence ennemie qu'elle soit à terre, en mer ou sous les flots. L'efficacité des français pousse les alliés à dissoudre la TF86 le 23 octobre remplacée le 4 novembre par une Flank Force sous commandement français avec les croiseurs Montcalm Georges Leygues Jeanne d'Arc, les torpilleurs Le Fortuné et L'Alcyon, 4 destroyers américains et 4 escorteurs français plus de la «poussière navale».

Le Fortuné patrouille ainsi au large de Vintimille du 1er au 7 décembre, du 10 au 13, du 19 au 25 et 27 au 31 décembre soit vingt-trois jours de mer. Il tire trente obus de 130mm le 5 décembre, une batterie côtière riposte, cinq coups tombant à proximité. Il tire 47 coups le 24 et sept salves le 31 décembre non sans riposte de l'ennemi dont le tir encadre le torpilleur.

Le 5 janvier, Le Fortuné patrouille à nouveau dans la région de Vintimille, engageant dans la nuit du 9 au 10 janvier deux vedettes explosives détruites par l'artillerie légère du torpilleur. Le 10 janvier, il tire 90 coups de 130mm.

Le 4 février 1945, Le Fortuné tire 86 coups de 130mm contre la terre suivi de 140 coups le 20 février, 112 coups le 3 mars. Le 18 mars lors d'un sweep de nuit dans le golfe de gênes, Le Fortuné et le Basque tirent respectivement 23 et 25 coups de 130mm contre le port de Savone. Deux jours plus tard, le 20 février, le torpilleur tire 39 coups.

même source:

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14163
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Golfe Juan - Toulon :Task-Force - Flanck - Force   Mer 6 Nov 2013 - 4:12

23 Août 1944 : des vedettes rapides lance torpilles américaines PT Boat ( patrouilleurs) Squadron 29 en ligne dans le port de Sainte Maxime..en place jusqu'au 28 septembre, la petite escadre fera mouvement vers Golfe Juan:



source :
http://www.ibiblio.org/hyperwar/USN/CloseQuarters/PT-6.html

Nota :
le bloc de béton vu sur la gauche est le ringstand pour tourelle de char de PZ 38 (t) qui défend la jetée du port de Ste Maxime.. la porte du tobrouk est ouverte

Les bouées noires sont peut être allemandes, elles devaient fermer l'accès au port .

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
PZIV

avatar

Nombre de messages : 3351
lieu : Rognac (13)
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Golfe Juan - Toulon :Task-Force - Flanck - Force   Mer 6 Nov 2013 - 15:38

bonsoir

vue de 1945 IGN bien sur


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14163
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Golfe Juan - Toulon :Task-Force - Flanck - Force   Dim 31 Aoû 2014 - 10:08

En Ligurie éléments italiens MAS de la " Decima" ( avril 1945) vedettes lance-torpilles :


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14163
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Golfe Juan - Toulon :Task-Force - Flanck - Force   Mar 11 Juil 2017 - 11:28

Cannes 1945 : navires américains dans le vieux port .
Qu'elles unités navales ? Merci les spécialistes


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Golfe Juan - Toulon :Task-Force - Flanck - Force   

Revenir en haut Aller en bas
 
Golfe Juan - Toulon :Task-Force - Flanck - Force
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Syslight
» Luville Fishing Boat
» Les supporters
» Napoléon débarque à Golfe Juan
» TASK FORCE LAFAYETTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sudwall :: LA GUERRE DANS LE SUD DE LA FRANCE (1939-1945) :: La Bataille des Alpes 1944-1945 et l'après guerre.-
Sauter vers: