étude des fortifications allemandes sur la côte méditerranéenne en France
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Mar 183, HKB 5./1291 Escalette bas (calanques,Marseille 13)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
maxdelescalette

avatar

Nombre de messages : 135
Age : 48
lieu : Marseille
Date d'inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: Mar 183, HKB 5./1291 Escalette bas (calanques,Marseille 13)   Mer 9 Sep 2015 - 1:12

Certains d'entre vous vont se marrer, d'autres rester sceptiques, mais j'ai fait appel à une amie médium afin de déterminer avec précision le moment de la reddition de l'Escalette et il en ressort que la batterie s'est rendue le 26 août entre 17h15 et 17h30 ; que parmi les prisonniers, il y avait effectivement 48 soldats italiens mais, et je ne comprends pas très bien ou le pendule n'a pas très bien compris ma question, apparemment ces soldats italiens n'avaient pas le statuts de prisonniers des troupes allemandes au moment de la reddition... à confirmer mais je suis fortement tenté d'y croire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
avatar

Nombre de messages : 1836
Age : 67
lieu : Martigues
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Mar 183, HKB 5./1291 Escalette bas (calanques,Marseille 13)   Mer 9 Sep 2015 - 1:17

Bonjour,

Max a écrit:
apparemment ces soldats italiens n'avaient pas le statuts de prisonniers des troupes allemandes au moment de la reddition.

Donc, c'étaient des "Hiwis", autrement dit des troupes auxiliaires.

@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maxdelescalette

avatar

Nombre de messages : 135
Age : 48
lieu : Marseille
Date d'inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: Mar 183, HKB 5./1291 Escalette bas (calanques,Marseille 13)   Mer 9 Sep 2015 - 1:37

C'est ce que j'ai pensé immédiatement mais ça ne colle vraiment pas avec les témoignages de l'époque qui sont clairs et précis quant à la présence de prisonniers italiens à l'Escalette.

Mon hypothèse est que lors des journées du 25 et du 26, les combats étant très violents dans le quartier, notamment autour du château du Collet, et l'Escalette étant sous le feu des navires américains, ces Italiens n'ont eu d'autres choix que de suppléer les Allemands afin d'organiser la dernière défense du site. Si on ajoute la peur panique des troupes d'occupation à l'égard des soldats d'Afrique du Nord et, plus encore, des partisans, il me semble tout-à-fait plausible que les prisonniers italiens aient, au moins le temps de ces deux journées, repris un service actif, aux côtés de leurs geôliers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vtt13

avatar

Nombre de messages : 1577
Age : 52
lieu : Marseille
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Mar 183, HKB 5./1291 Escalette bas (calanques,Marseille 13)   Mer 9 Sep 2015 - 9:09

maxdelescalette a écrit:
C'est ce que j'ai pensé immédiatement mais ça ne colle vraiment pas avec les témoignages de l'époque qui sont clairs et précis quant à la présence de prisonniers italiens à l'Escalette.

.


ben ptet tout simplement que la médium elle t'a raconté n'importe quoi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maxdelescalette

avatar

Nombre de messages : 135
Age : 48
lieu : Marseille
Date d'inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: Mar 183, HKB 5./1291 Escalette bas (calanques,Marseille 13)   Mer 9 Sep 2015 - 15:35

Honnêtement, je ne pense pas... mais bon, là n'est pas vraiment la question.

Cette anecdote vient, une fois de plus, soulever l'énigme du statut des soldats italiens de l'Escalette : supplétifs jusqu'à octobre 1943 puis prisonniers de guerre des Allemands, attachés aux tâches de construction des fortifications, avec certitude et, possiblement, utilisés comme servants de la batterie, puis ??? entre le 25 et le 26 août 1944 et, enfin prisonniers des troupes françaises au soir du 26 août 1944, parmi quelques 350 Allemands, comme l'attestent plusieurs ouvrages.

Moi, ce sont les 25 et 26 août qui m'intéressent et je ne pense pas que les prisonniers italiens de l'Escalette soient restés dans leur pyjama à rayures à se  tourner les pouces, en attendant que les gentils Tabors marocains ou les braves Marseillais des FFI, viennent leur siffler le chant de la liberté. Alors "Hiwis malgré eux"???

A mon avis, ça n'a pas du être très simple de porter la nationalité italienne à la fin de l'été 1944 à Marseille, notamment du côté de l'Escalette...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dpipet

avatar

Nombre de messages : 922
lieu : BDR
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Re: Mar 183, HKB 5./1291 Escalette bas (calanques,Marseille 13)   Ven 12 Aoû 2016 - 8:21

à vendre 2 090 000 €

http://www.lamarseillaise.fr/marseille/societe/51371-vends-terrain-avec-blockhaus-et-vue-imprenable-sur-mer

Marseille : vends terrain avec blockhaus et vue imprenable sur mer


A l’Escalette, le belvédère a discrètement été mis en vente sur un site de petites annonces immobilières. Un nouveau rebondissement dans l’histoire de ce lieu, situé en plein coeur de parc national.


L’annonce est là au détour du catalogue de la semaine d’un site Internet qui propose de l’espace publicitaire sur le web aux professionnels de l’immobilier. Une « exclusivité » que cette parcelle de 15 270 mètres carrés, sur la route des Goudes (8e), située dans le parc « naturel » (sic) des calanques avec vue imprenable sur la grande Bleue. Sur le cliché, on reconnaît sans peine les blockhaus de la batterie de l’Escalette, en clair le belvédère.

Où cette mise en vente à 2 090 000 euros marque un nouveau rebondissement dans l’histoire de ce site bien malmené. La suite du petit texte est savoureuse pour qui connaît les lieux : il promet un « accès privatif à la calanque », un blockhaus principal « à usage de restaurant ou salle de réception » et surtout un « projet accepté et PC [permis de construire, NDLR] purgé de tous recours ». Car sur cette zone classée Natura 2000 et en plein cœur de parc national donc, a déjà failli se tenir un restaurant, une salle des mariages ou encore un « bar à ambiance musicale ». Des projets tous avortés après la mobilisation active du comité d’intérêt de quartier, des riverains et aussi d’élus. En particulier Marie-Françoise Palloix (PCF), toujours conseillère d’arrondissements dans le secteur.

Rendre le site au public

à la découverte de l’annonce, elle a aussitôt réagi. Elle se souvient du « bétonnage des rochers en toute impunité, sur un site déjà pollué », « des remblais déversés dans la mer qui ont bouché la crique » et du « mur de la honte », de 2m de haut construit voilà 18 ans en guise de clôture. En mai 2014, les travaux menés par le propriétaire des lieux, Jean Levakis, à la tête de la SCI des calanques, avaient pris une toute autre ampleur. Se prévalant d’une autorisation de 2008 accordée sur le domaine maritime par les services de l’urbanisme de la Ville de Marseille, ce dernier avait entamé à grand renfort de tracto-pelle le chantier de La Marina, le fameux « bar musical ». Au grand dam des voisins qui n’avaient pas manqué de signaler la chose. « En fait une discothèque », estime l’élue. Avec places de parking, plateforme en bois et cheminement piéton, détaille le projet. Projet finalement stoppé par le parc national des calanques trois mois plus tard « en raison de son impact notable sur les habitats naturels, les espèces et le patrimoine paysager », indique l’arrêté de juillet 2014 pris par le directeur de l’établissement public.

« Il faut maintenant que le parc national préempte ce site », estime Marie-Françoise Palloix, « c’est un lieu public qui doit retourner au public » et « au prix des Domaines, pas pour faire une quelconque plus-value ». Et de promettre d’envoyer un courrier en ce sens au président du parc, Didier Réault, mais aussi au président de la métropole et maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin (LR) et des autres collectivités locales. Une manière de mettre un point final à une histoire mouvementée.

Car les blockhaus ont aussi été l’objet de l’attention des enquêteurs dans le cadre du dossier Campanella où un des associés de Levakis, Jean-Claude Pietrotti, a été mis en examen en 2011 devant le juge Dorcet pour blanchiment d’argent et exploitation de jeux de hasard en bande organisée, abus de biens sociaux et autres extorsion de fonds.

Mireille Roubaud


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maxdelescalette

avatar

Nombre de messages : 135
Age : 48
lieu : Marseille
Date d'inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: Mar 183, HKB 5./1291 Escalette bas (calanques,Marseille 13)   Ven 12 Aoû 2016 - 13:33

Marseillades, marseilleries et compagnie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vtt13

avatar

Nombre de messages : 1577
Age : 52
lieu : Marseille
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Mar 183, HKB 5./1291 Escalette bas (calanques,Marseille 13)   Ven 12 Aoû 2016 - 14:38

On se cotise ? lol! lol! "permis de construire définitif" ????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maxdelescalette

avatar

Nombre de messages : 135
Age : 48
lieu : Marseille
Date d'inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: Mar 183, HKB 5./1291 Escalette bas (calanques,Marseille 13)   Ven 12 Aoû 2016 - 14:59

Effectivement, il y aurait une opportunité pour des associations comme BFM à proposer un projet de conservation du patrimoine historique militaire sur le site de l'Escalette, éventuellement, constituer une expo ou un musée afin de conserver la mémoire de ces lieux mais, ne rêvons pas, à Marseille, les idées intelligentes comme l'intérêt général se heurtent systématiquement à la "tradition".
Au meilleur des cas, les bunkers finiront certainement rasés par le Parc National (ou une autre administration) et le site sera réhabilité en réserve naturelle avec élevage pédagogique de thym provençal...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 13907
Age : 50
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Mar 183, HKB 5./1291 Escalette bas (calanques,Marseille 13)   Sam 13 Aoû 2016 - 2:26

Proposez un projet !!! Allez les marseillais !!!

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
dpipet

avatar

Nombre de messages : 922
lieu : BDR
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Re: Mar 183, HKB 5./1291 Escalette bas (calanques,Marseille 13)   Mer 31 Aoû 2016 - 7:34

http://www.laprovence.com/article/societe/4094978/marseille-aux-goudes-la-vente-qui-angoisse.html

Laurent d'Ancona @ La Provence a écrit:
Deux ans après la tempête, les habitants des Goudes (8e) se croyaient à l'abri d'une réplique. On parle là d'un éprouvant bras de fer daté de 2014 et impliquant, d'un côté, des villageois déterminés à préserver leur paradis des nuisances potentiellement causées par un lieu de nuit en cours d'implantation. Mais encore, en toile de fond, inquiets de voir s'activer dans cette affaire quelques profils jugés "sulfureux".

De l'autre, un promoteur, Jean Levakis, propriétaire de l'historique Blockaus de l'escalette (8e), désireux d'installer un "bar musical" en plein coeur du Parc des Calanques. "Qu'on ne s'y trompe pas : ils veulent faire une discothèque ! C'est le retour de l'enfer de la Marronaise !", s'étouffaient les défenseurs de ce site protégé, idéalement positionné avec vue sur la mer (lire encadré).Une affaire en or...

Le conflit sera finalement tranché, cette même année, par Franois Blanc, le directeur du Parc et Didier Réault (LR), le Président du conseil d'administration. D'une même voix, ils opposaient un niet ferme à la "poursuite des travaux", entamés en toute irrégularité. Une décision saluée par le peuple des Goudes, soulagé...

Retour à la case départ ?

Du moins jusqu'à l'apparition, il y a 15 jours, d'une petite annonce postée en catimini sur un site internet dédié aux professionnels de l'immobilier. En quelques lignes, la SCI Levakis y annonce la mise en vente de ses 16 000 m² de parcelle. Le tout, a révélé La Marseillaise, pour la coquette somme de 2,9 M€. Dans sa présentation, le vendeur n'hésite pas à vanter un blockhaus "à usage de restaurant ou salle de réception". Le projet serait "accepté" poursuit l'annonce, avant d'affirmer que le "PDC (Permis de construire) (est) purgé de tous ses recours". La porte ouverte, donc, à l'ouverture d'un établissement diurne et (ou) nocturne...

On s'en doute : dès la nouvelle connue, le sang des opposants n'a fait qu'un tour. Immédiatement, l'Union National des Calanques, une association de défense du littoral, a pris la plume pour dénoncerune nouvelle "tentative d'aménagement et de bétonisation, hors la loi". Avant de rappeler que "cette propriété se trouve dans une zone classée Natura 2000 (...) et comporte à proximité des espèces protégées par la loi". Tout aussi "inquiète", Yvettes Malot Campana, présidente du CIQ de l'Escalette, a promis "d'interpeller" les élus lors de l'assemblée générale du collectif, le 7 septembre. Elle peut déjà compter sur le soutien de Marie-François Palloix (PCF), conseillère d'arrondissement montée au créneau pour réclamer "la préemption du site au prix du domaine" par le Parc national. "C'est un lieu public qui doit retourner au public".

"On ne donnera jamais d'avis favorable"

Interrogé peu après la parution de l'annonce, le maire du 6e/8e, Yves Moraine (LR) a réitéré sa position donnée en 2014 : "Je ne rejette pas par principe un lieu de vie nocturne", dit-il. "Chacun sait nous en manquons au bord de mer...Mais à condition que les choses se fassent dans les règles. On pourrait par exemple donner une autorisation pour une saison renouvelable si ça se passe bien...". Reste que, malgré l'assurance de Jean Levakis d'être dans son bon droit (lire ci-dessous), l'hypothèse semble aujourd'hui clairement exclue. Interrogé en fin de semaine dernière, sur son lieu de vacances, Didier Réault, "évidemment au courant" de cette mise en vente - "qui aurait dû faire l'objet d'une déclaration" - n'a pas manqué de renvoyer le propriétaire dans les cordes : "Mr Levakis se targue d'un permis de construire qu'il n'a pas...". "Ou en tout cas", poursuit-il, "celui dont il se gargarise, antérieur au Parc, n'autorise personne a créé une nouvelle activité sans notre accord". Et d'expliciter : "Je comprends qu'il veuille se débarrasser de ce blockhaus dont il ne sait plus quoi faire... Mais toute personne qui achèterait sur cette promesse de lancer une affaire se ferait berner. On ne donnera jamais d'avis favorable !".

Quid de la vente toujours possible du terrain, en l'état ? "Elle est d'abord soumise au droit de préemption des collectivités", précise Didier Réault. "Dans l'ordre, c'est le Conseil départemental qui à la main, puis le conservatoire du littoral et enfin le Parc national... Si les deux premiers refusent, en dernier recours, nous envisagerons cette solution". "Mais il m'étonnerait qu'on en arrive là", termine-t-il, confiant. "Je rappelle que le Conseil départemental, dont je suis vice-président, bénéficie d'une taxe pour financer l'achat et l'entretien d'espaces naturels sensibles. J'aborderai le sujet la semaine prochaine avec eux". À moins d'un improbable arrangement de dernière minute, les habitants des Goudes peuvent donc souffler. Et encore dormir sur leurs deux oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 13907
Age : 50
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Mar 183, HKB 5./1291 Escalette bas (calanques,Marseille 13)   Ven 25 Nov 2016 - 6:14

Un article sur la batterie de l'Escalette dans le N°6 du magazine chazettien " MUR DE L'ATLANTIQUE , LES CLEFS DE LA BUNKERARCHOLOGIE " , novembre 2016 .

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
vtt13

avatar

Nombre de messages : 1577
Age : 52
lieu : Marseille
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Mar 183, HKB 5./1291 Escalette bas (calanques,Marseille 13)   Dim 22 Jan 2017 - 11:52

Petite expédition hier en passant par le chemin des douaniers avant le chamboulement  qui est à prévoir

Le R669 pour canon de 12,2 qui a été transformé en restaurant





la cuve extérieure transformée en terrasse




Le PDT H636








Le sas d'entrée




la salle de calcul avec son poste de défense






le dortoir/cuisine





La salle de défense et sa caponnière









La terrasse d'observation



La plateforme de télémétrie






Le Tobrouk de défense







le toit avec des restes de rocailles et les supports d'antenne




L'autre casemate R669 pour canon de 122mm








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PZIV

avatar

Nombre de messages : 3284
lieu : Rognac (13)
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Mar 183, HKB 5./1291 Escalette bas (calanques,Marseille 13)   Lun 23 Jan 2017 - 16:42

bonsoir

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maxdelescalette

avatar

Nombre de messages : 135
Age : 48
lieu : Marseille
Date d'inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: Mar 183, HKB 5./1291 Escalette bas (calanques,Marseille 13)   Mer 25 Jan 2017 - 1:24

Admin a écrit:
Un article sur la batterie de l'Escalette dans le N°6 du magazine chazettien  " MUR DE L'ATLANTIQUE , LES CLEFS DE LA BUNKERARCHOLOGIE " , novembre 2016 .

Effectivement, peu de textes mais de très belles photos inédites dont certaines m'ont permis de confirmer mes trouvailles in situ, notamment les positions de Flak et du projecteur côtier.
Merci pour l'info!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vtt13

avatar

Nombre de messages : 1577
Age : 52
lieu : Marseille
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Mar 183, HKB 5./1291 Escalette bas (calanques,Marseille 13)   Lun 30 Jan 2017 - 2:00

La plateforme associée à la casemate pour canon de 12,2cm



au zoom



beaucoup plus simple que celle de l'autre coté de la route qui possède ses soutes.

Citation :


et le tobrouk emprisonné dans le restaurant


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vtt13

avatar

Nombre de messages : 1577
Age : 52
lieu : Marseille
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Mar 183, HKB 5./1291 Escalette bas (calanques,Marseille 13)   Dim 26 Fév 2017 - 13:02

Les deux cuves de DCA qui sont bien à l'endroit indiqué sur l'article d'Alain Chazette dans "les clefs de la bunkerarchéologie" volume 6:



et la deuxième ensevelie sous les remblais



et l'arrière du PDT à la lumière du matin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mar 183, HKB 5./1291 Escalette bas (calanques,Marseille 13)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mar 183, HKB 5./1291 Escalette bas (calanques,Marseille 13)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 Sujets similaires
-
» Vu du dessus!!!
» Denier de Sardaigne sous Jaume II (1291-1327)
» Calanques...
» Calanques de Cassis série N° 3/3
» Calanques....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sudwall :: PROVENCE OUEST-
Sauter vers: