étude des fortifications allemandes sur la côte méditerranéenne en France
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Plaques comémo et monuments du souvenir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
David Mallen
Histoire locale d'Agde
Histoire locale d'Agde
avatar

Nombre de messages : 2107
Age : 44
lieu : AGDE
Date d'inscription : 31/05/2006

MessageSujet: Re: Plaques comémo et monuments du souvenir   Sam 9 Mai 2009 - 10:25

Me voici à LA MOTTE pour la marche de 2 jours sur les pas des paras en Provence cet été 2008, je suis en tenue 517th para Médic

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EKAERGOS
Spécialité: armement
Spécialité: armement
avatar

Nombre de messages : 1908
Age : 58
lieu : Grand Sud
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: "Ferme de Lambruisse" (04)   Lun 18 Mai 2009 - 12:12

Bonsoir

Une stèle à l'entrée de Lambruisse à la sortie du village prés d'un pont existait ( je ne l'ai pas retrouvé) un panneau en bois parlant de la "ferme de lambruisse"
A noter que les Miliciens sont clairement désignés comme les auteurs des éxécutions ce qui ne veut pas dire que "l'action" contre le maquis ne soit pas du fait des allemands; ceux ci laissant souvent le soin de "finir" le travail à un personnel plus doué pour "çà" que pour le combat.
La date est le 11/07/44

@+
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EKAERGOS
Spécialité: armement
Spécialité: armement
avatar

Nombre de messages : 1908
Age : 58
lieu : Grand Sud
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Belle de Mai (13003 Marseille)   Dim 24 Mai 2009 - 9:33

Dans le quartier de la Belle de Mai (Marseille 3 eme Arrdt) boulevard ...ALLEMAND

[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vtt13

avatar

Nombre de messages : 1612
Age : 53
lieu : Marseille
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Plaques comémo et monuments du souvenir   Dim 21 Juin 2009 - 10:42

Sur le vieux port de la Ciotat, un aviateur US James G Riley

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babs17000



Nombre de messages : 15
Age : 41
lieu : Niort
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Plaques comémo et monuments du souvenir   Dim 28 Juin 2009 - 2:36

Bonjour

Rabouillet (Pyrénées-Orientales)



La plaque commémorative du départ du maquis de Rabouillet vers Perpignan le 19 août 1944 au matin. Juste en dessous, la plaque commémorative de la mort du seul enfant du village mort pendant la Seconde Guerre Mondiale, mon grand-père Pierre Lauret.

Perpignan (Pyrénées-Orientales)



La plaque commémorative de Pierre Lauret sur le pont sur la Basse près du Cours Palmarole où il est tombé sous les balles allemandes.

Voilà une petite contribution

Barbara
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dpipet

avatar

Nombre de messages : 926
lieu : BDR
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Re: Plaques comémo et monuments du souvenir   Lun 29 Juin 2009 - 12:29

au col de l'ange (13) :

"ici est tombé héroïquement pour la France le gendarme maritime Georges Canton le 19 août 1944"

et

"ici le 20 août 1944 sont passés les Tabors Marocains du 2ème GTM, aux ordres du Colonel Pierre Boyer de Latour, pour la libération de Gémenos, Aubagne et Marseille"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leon



Nombre de messages : 382
Age : 33
lieu : Castres(81)
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: Re: Plaques comémo et monuments du souvenir   Jeu 9 Juil 2009 - 15:34

quelques photos prises lors de mes vacances en corse.
le cimetiere des tabors marocains situé à saint florent.



le cimetiere contient 48 tombes.

monument au col de San Stéfano.




jm


Dernière édition par leon le Mar 1 Jan 2013 - 13:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leon



Nombre de messages : 382
Age : 33
lieu : Castres(81)
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: Re: Plaques comémo et monuments du souvenir   Sam 11 Juil 2009 - 14:27

monument se trouvant sur la route pour aller à la tour royale(toulon).

jm


Dernière édition par leon le Mar 1 Jan 2013 - 13:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanne d'arc
Spécialiste: Blindés et maquettiste
avatar

Nombre de messages : 1475
Age : 38
lieu : M.A.A 611 Marseille
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: Plaques comémo et monuments du souvenir   Dim 12 Juil 2009 - 1:08

Rue des 3 frères Carasso.


Roger carasso a peut-etre périt lors de l'attaque du convois allemand dit de castellane (2 camions et un 2 cm oerlikon à l'angle bd Baille et av. de Toulon)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanne d'arc
Spécialiste: Blindés et maquettiste
avatar

Nombre de messages : 1475
Age : 38
lieu : M.A.A 611 Marseille
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: Plaques comémo et monuments du souvenir   Sam 18 Juil 2009 - 13:44


St Mauron
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agneti
Modérateur général - Archiviste
Modérateur général - Archiviste
avatar

Nombre de messages : 1767
Age : 47
lieu : Marseille 14ème
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: Plaques comémo et monuments du souvenir   Mer 2 Sep 2009 - 8:35

Au début de la rue Forbin sur le bâtiment nommé Biétron (près de la place de la Joliette) :


During World War II, a British and American Seamen's mission stood on this site.
From here, Donald Caskie (alias "The Tartan Pimpernel") Scots Kirk Minister in Paris, helped save over 2000 allied servicemen from imprisonment in nazi stalags.

Durant la Seconde Guerre mondiale, une mission religieuse des marins britanniques et américains se trouvait sur ce site.
D’ici, Donald Caskie (alias «La Tartan Pimpernel") pasteur de l’église d’Ecosse (Scots Kirk) à Paris, a aidé à sauver plus de 2000 militaires alliés de l'emprisonnement dans les stalags (camps de prisonniers) nazis.

Traduction (très) approximative d'un article en anglais :
http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=http://en.wikipedia.org/wiki/Donald_Caskie&ei=r0h3Ssm8PKKhjAeL4uGnBg&sa=X&oi=translate&resnum=1&ct=result&prev=/search%3Fq%3DDonald%2BCaskie%26hl%3Dfr%26client%3Dfirefox-a%26channel%3Ds%26rls%3Dorg.mozilla🇫🇷official%26hs%3Dvtj%26sa%3DG

_________________
Membre de l'association Fortifications de Marseille et des Bouches-du-Rhône
http://www.fortificationsdemarseille.lefrioul.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fortificationsdemarseille.lefrioul.fr/
dpipet

avatar

Nombre de messages : 926
lieu : BDR
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Re: Plaques comémo et monuments du souvenir   Jeu 10 Sep 2009 - 6:41

rue Chabanon à Marseille

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dpipet

avatar

Nombre de messages : 926
lieu : BDR
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Re: Plaques comémo et monuments du souvenir   Jeu 10 Sep 2009 - 12:13





la plaque en hommage à Varian Fry (journaliste américain qui depuis Marseille, a sauvé entre 2 000 et 4 000 Juifs et militants antinazis en les aidant à fuir l'Europe et le régime de Vichy) :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dpipet

avatar

Nombre de messages : 926
lieu : BDR
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Re: Plaques comémo et monuments du souvenir   Lun 21 Sep 2009 - 8:06

au sujet du tunnel du fort St-Nicolas, abri pour la population civile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NicNic

avatar

Nombre de messages : 1026
Age : 40
lieu : var
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: Plaques comémo et monuments du souvenir   Sam 3 Oct 2009 - 2:24

Bonjour,
Sur le port de St Tropez







@+
Nico
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vtt13

avatar

Nombre de messages : 1612
Age : 53
lieu : Marseille
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Plaques comémo et monuments du souvenir   Sam 10 Oct 2009 - 7:12

dpipet a écrit:
le Colonel Rousset du 68ème régiment d'artillerie d'Afrique, à Maillane

http://www.flickr.com/photos/11765034@N02/3388360730


Dans la matinée du 24, alors qu'on attend l'essence pour reprendre le mouvement, le Ier Groupe de Tabors Marocains demande au Général DU Vigier l'appui d'éléments blindés pour attaquer de Septemes vers la créte de la Nerthe fortement occupée par un ennemi disposant d'artillerie de gros calibre. Le Général accorde l'appui du détachement de LAPRADE, et demande au Colonel Rousset, Commandant l'Artillerie de la Division, de « suivre » cette opération.
Vers 12 h. 3o, attendant le long du canal SAINT-Antoine, dans les faubourgs de MARSEILLE, l'arrivée de la Batterie du 1/68 du détachement de LAPRADE, le Colonel Rousset est abattu d'une balle dans la gorge par un tireur d'élite allemand.
Une des grandes figures de la Division vient de disparaltre. Animateur infatigable, organisateur puissant, le Colonel Rousset était l'âme des trois Groupes du 68* R.A.A., qu'il avait formés et instruits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matthioux



Nombre de messages : 167
Age : 41
lieu : Grand Toulon
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: Plaques comémo et monuments du souvenir   Jeu 15 Oct 2009 - 0:35

Plaque cituée sur la plage de l'Hôtel Miramar à Théoules sur Mer (06) :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agneti
Modérateur général - Archiviste
Modérateur général - Archiviste
avatar

Nombre de messages : 1767
Age : 47
lieu : Marseille 14ème
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: Plaques comémo et monuments du souvenir   Jeu 15 Oct 2009 - 2:20

Sur Peter Churchill, agent SOE :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Peter_Churchill

_________________
Membre de l'association Fortifications de Marseille et des Bouches-du-Rhône
http://www.fortificationsdemarseille.lefrioul.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fortificationsdemarseille.lefrioul.fr/
matthioux



Nombre de messages : 167
Age : 41
lieu : Grand Toulon
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: Plaques comémo et monuments du souvenir   Jeu 15 Oct 2009 - 3:14

Merci Agneti pour ces précisions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vtt13

avatar

Nombre de messages : 1612
Age : 53
lieu : Marseille
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Plaques comémo et monuments du souvenir   Dim 1 Nov 2009 - 2:04

AU 6 rue Astruc à Marseille



Je serais curieux de savoir ce qu'il y avait dans cet immeuble, miliciens ou Teutons ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dpipet

avatar

Nombre de messages : 926
lieu : BDR
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Re: Plaques comémo et monuments du souvenir   Dim 1 Nov 2009 - 23:18

à St-Loup, Marseille 10


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dpipet

avatar

Nombre de messages : 926
lieu : BDR
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Re: Plaques comémo et monuments du souvenir   Mer 18 Nov 2009 - 9:56

à St-Chamas

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14119
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Plaques comémo et monuments du souvenir   Dim 10 Jan 2010 - 5:43

Nice centre ville:

Angle avenue Jean Medecin, rue de la Liberté:
plaque commémorative pour les martyrs Ange Grassi et Séraphin Torrin, pendus aux réverbères des arcades de Massena par la Gestapo et laissés là dix jours durant aux yeux de la population niçoise

ici Ange Grassi:





Le réverbère ou fut pendu la victime:



Fx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14119
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Plaques comémo et monuments du souvenir   Dim 10 Jan 2010 - 5:47

Vieux-Nice, vers la Porte fausse:



Vieux-Nice vers la place de la Prefecture:



Idem:



Non loin de l'opéra:



FX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
cardo

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 57
lieu : bastia
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Plaques comémo et monuments du souvenir   Mer 20 Jan 2010 - 7:05

ls s’appelaient Paul-Antoine Casalta,
Bernard Croce, Ours-Marie Franceschi,
Jean Isola, Pierre-Marie Semidei...
Le 28 septembre 1943, ces jeunes
francs-tireurs de Sorbu ont trouvé la
mort sur la route qui mène de Querciolo à
Sorbu, victimes d'une mine que les Allemands
avaient placée à un barrage. Le plus jeune
d’entre eux avait 16 ans. Ils étaient les amis
de Jean-Etienne Albertini, maire de Sorbu
Ocagnanu, qui n’a pas oublié et ne veut en
aucun cas que l’on oublie.





Récit d’un dur combat
Le 8 septembre 1943, l'Italie capitule, l'ennemi
d'hier, ami aujourd'hui. A partir de cette date, nous avons reçu ordre
des chefs de la Région de désorganiser et d'empêcher que les éléments
de la 90ème division panzer débarquant à Bonifacio rejoignent
Bastia pour leur embarquement. Donc le 10 septembre 1943, l'Italie
ayant capitulé, les francs-tireurs patriotes à Champlan, sur la route
qui mène de Folelli à Orezza, sous les ordres de Bébé Arrighi,
grande figure de la Résistance corse, cernent les Allemands là où
ils sont cantonnés. Le combat s'engage immédiatement
: les Allemands tentent de rejoindre leurs postes
de combat mais ils sont abattus par les patriotes.
Bébé Arrighi somme les survivants de capituler, ce
qu'ils font en arborant le drapeau blanc. Brusquement,
des renforts allemands arrivent, les francstireurs
se replient, non sans avoir auparavant criblé de
projectiles un camion qui tombe dans la rivière où
gisent des morts et des blessés. Les Allemands atteignent
le dépôt d'essence sous la protection de deux
engins chenillés et, durant toute la journée, ils sont
harcelés sur tout le front. L'ennemi, qui reçoit des renforts
de chars, a laissé sur place de nombreux morts,
des dizaines de blessés, 11 endommagés, mais hélas,
nous avons à déplorer, tué à son poste de combat,
notre camarade franc-tireur, Guillaume Bellucci de
Pruno.
Les 12 et 13 septembre, le combat continue dans la
vallée de Champlan et Fiumalto. En même temps, le
12, nous reçevons ordre de nos chefs hiérarchiques,
de harceler par tous les moyens à notre disposition les
convois allemands qui remontent de Bonifacio pour
embarquer à Bastia.
Compte tenu des renseignements reçus sur les mouvements
de la 90ème division panzer, le 13 septembre,
nous sommes 23 patriotes, éprouvés mais encore
motivés et courageux, qui, sous les ordres du Commandant
Orlanducci, décidons, après avoir combattu
à Champlan, de tendre une embuscade
au lieu-dit "I Gaïtani", pour en
découdre avec les Allemands.
Nous sommes alors munis de
mitraillettes Sten, de fusils et de grenades défensives, mais surtout
de deux mitrailleuses, la première servie par Simon-Pierre Orsini,
ayant à ses côtés Dominique Paoli comme chargeur, et la deuxième
servie par Jean-Jacques Franceschi (décédé le 28 janvier
dernier) aidé par Xavier Casabianca, mort au front en 1944.
Pour éviter toute surprise, il y a un guetteur aux avant-postes sud et
un guetteur au nord du dispositif. Tous deux ont pour mission de
nous prévenir dès qu'un convoi sera en vue.
Nous ne devons attaquer que s'il s'agit d'un convoi de 2 à 3 véhicules.
Vers 16 heures, l'un des guetteurs nous signale un convoi en
vue sur les hauteurs de la route de Saint Pancrace, à Querciolo.
Nous laissons le convoi s'infiltrer dans notre dispositif, puis on ouvre
le feu.
Seulement, il ne s'agissait plus de trois camions mais de dix sept
camions de transports de troupes. Nous voilà donc face à face; les
Allemands qui ripostent au mortier et à la mitrailleuse éprouvent des
difficultés à s'organiser, car de notre côté, Jean-Jacques Franceschi
et Simon-Pierre Orsini, avec leurs mitrailleuses, sont d'une efficacité
redoutable, prenant d'enfilade les véhicules et leur infligeant
rapidement des dégâts importants.
Des grenades sont lancées à l'intérieur des camions. Les francstireurs
tiennent bon. Fiers des traditions corses, ils ne voulaient pas
subir. Ce fut un combat dur.
A l'arrivée des chars qui se mettent en position de tir face à notre dispositif,
ils ont ouvert le feu. Mais ils ne savaient pas ce qu'ils avaient
devant eux. Nous avons alors reçu l'ordre du Commandant Orlanducci
de nous replier. Les Allemands avaient laissé sur le terrain de
nombreux morts et blessés. De notre côté, et par miracle, aucune
perte n'était à déplorer. Notre mission était accomplie. Dans les
heures qui suivirent le village de Sorbo subit un bombardement
intensif par les Allemands, sans conséquence humaine heureusement





grotte de la resistance ( porri en casinca)










A l'été 1943, le quartier général de l'organisation se déplaçait de la grotta paliaghja située dans la montagne de San Gavinu d'Ampugnani, à la grotte de Porri. C'est une excavation au sommet d'un rocher qui surplombe un torrent, là-haut, non loin des villages de Porri et Sorbo, dans cette Casinca si farouchement patriote. Damien Vittori l'a aménagée. Des chênes de belle taille furent déracinés puis replantés pour son camouflage. Elle est bien gardée par les Vincetti, les Vittori, Bébé Arrighi, Antoine Battesti, Noël Agostini et tant d'autres .

C'est là qu'est installée l'une des imprimeries clandestines de la Résistance. Le 26 décembre 1942, Emile Reboli , ancien dirigeant syndical, et Robert Pedini , italien anti-fasciste dont le père est incarcéré en Italie, étaient parvenus à s'emparer des caractères et des cadres de l'Imprimerie Nouvelle, propriété du Consulat d'Italie à Bastia. Robert rejoint la grotte d'où il ne sortira que le 9 septembre 1943. Plus de 50 000 tracts et les journaux "Le Patriote" et "Terre Corse" seront édités par l'imprimerie du maquis.
Une nuit de juillet 1943, les chemises noires à la recherche de François Vittori, assiègent le village de Porri. Nul ne souffle mot. Le commandant ennemi décide de frapper un grand coup. Des forces imposantes investissent toute la région comprise entre Cazamozza,Barchetta, le col de Saint Antoine et la plaine. A la mi-août un patriote est fait prisonnier. Odieusement maltraité, il cédera à la torture. Les italiens apprennent que le P.C. de la Résistance est dans une grotte entre Pietragiusta et San Bartolomeo. Arthur Giovoni, François Vittori et Paul Colonna d'Istria avaient bien heuresement quitté la grotte la veille. Mille deux cents italiens et un cinquantaine d'allemands cernent la montagne. L'ennemi tente d'intimider la population de San Gavino. Avant d'investir la maison Leandri, ils tirent des salves, croyant terroriser les femmes. Mais les femmes se tairont.

Deux hommes, Pierre Novella et Noël Agostini, parviennent à tromper la vigilance de l'occupant. Après s'être assurés que la radio a échappé à la traque fasciste, ils reviennent au village, l'opération ennemi est un échec. Au moment de quitter les lieux, un colonel s'adresse à un agent de l'O.V.R.A. : "On nous a trompés ou ces hommes sont beaucoup plus forts que nous"



plage de solaro


plateau de pratu




cervione



Ghisonaccia





Folleli (college de la casinca)[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Plaques comémo et monuments du souvenir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Plaques comémo et monuments du souvenir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» L´artiste comédien Muyombe gauche
» [Desplat-Duc, Anne-Marie] Les Colombes du Roi-Soleil - Tome 1: Les comédiennes de Monsieur Racine
» Le souvenir du coquillage.
» le souvenir de toi
» Votre meilleur souvenir à Disney

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sudwall :: LA GUERRE DANS LE SUD DE LA FRANCE (1939-1945) :: La Bataille de Provence et La Libération du sud de la France-
Sauter vers: