étude des fortifications allemandes sur la côte méditerranéenne en France
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
VEUILLEZ AUSSI NOUS RETROUVER SUR FACEBOOK AVEC LES PAGES PERSO ET DE GROUPES : "ATLANTIKWALL- SUDWALL " - " LA COTE D'AZUR EN GUERRE 1939-1945 " - " FMBR FORTIFICATIONS DE MARSEILLE ET DES BOUCHES DU RHONE 1942 1944 " - "AGDE SOUS L'OCCUPATION " - " BUNKER 638 TAMARISSIERE AGDE HISTOIRE 39-45 " - " RIVIERA 44 " - " LIBRAIRIE HISTOIRE ET FORTIFICATIONS "

Partagez
 

 René Clément

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 14396
Age : 53
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

René Clément Empty
MessageSujet: René Clément   René Clément EmptyVen 22 Sep 2006 - 9:39

Réné Clément grand cinéaste français dont les films les plus connus sont PARIS BRULE T'IL? , LES MAUDITS et PLEIN SOLEIL, avait sortit en 1946 son film sur la résistance des cheminots bien connu "LA BATAILLE DU RAIL"; film qui sera présenté au 1er Festival de Cannes et remportera la 1ere Palme d'Or. Le film avait été réalisé en 1945 quelques mois seulement après la libération, et René Clément s'était inspiré d'images d'un autre film sur les cheminots.

Fin 1942, il était à Nice en pleine occupation italienne, et devait réaliser une sorte de film documentaire commandé par la SNCF, pour montrer le travail des cheminots ( un petit film de propagande...). Ce film s'appellait "CEUX DU RAIL". Le cinéaste, la scénariste Collette Audry et le chef opérateur Hanri Alakan travaillaient à l'époque pour le Centre Artitistique et Technique des Jeunes du Cinéma (CATJC), (école spécialisée sur le cinéma, installé à la villa "El Patio" à Nice....à Paris elle deviendra l"IDHEC) ; ils eurent toutes les autorisations pour pouvoir filmer sur la ligne SNCF Nice-Marseille. Pendant 2 mois de décembre 1942 à Janvier 1943, ils purent installé leurs caméras sur les trains qui circulaient sur cette voie ferrée qui longe le littoral le long de l'Esterel. Ils purent ainsi à la barbe des soldats italiens qui gardaient les chemins de voies,  réaliser des images "volées" sur les travaux des ouvrages de fortification italiens, (casemates et blockhaus ) entre Golfe Juan et St Raphael. Les précieuses pellicules furent expédiées par une filière de la résistance à Londres, via La Corse et Alger.


FRANXEROX


Dernière édition par Admin le Mer 27 Jan 2016 - 12:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 14396
Age : 53
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

René Clément Empty
MessageSujet: Re: René Clément   René Clément EmptyLun 29 Sep 2008 - 6:01

On sait maintenant que le film LA BATAILLE DU RAIL avait été commandé par la SNCF en 1945 à Renée Clément pour faire valoir l'action de la SNCF pendant la guerre au sein de la Résistance...

Ce qui est faux. Aucuns ordres de résistance ni d'appels aux combats n'a été lancé par la direction de la SNCF (même après le débarquement du 6 juin)..la SNCF assurant toujours le transport des troupes et matériels allemands vers le front de Normandie.
L'action des chenimots à été décidé par eux même ou par les comités de résistance des cheminots ( 600 d'entre eux environ ont été fusillés par l'occupant).
La SNCF par contre a bien participé directement aux transports des juifs vers les camps de la morts...facturant ce service de transport au III ème Reich. ( de 1942 à aout 1944). Une facture à cet effet du 23 aout 1944 non payée par les allemands à la SNCF a été réclamé par celle ci au Gouvernement Provisoire de la République ....en Octobre 1944!!!

FX

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
agneti
Modérateur général - Archiviste
Modérateur général - Archiviste
agneti

Nombre de messages : 1767
Age : 49
lieu : Marseille 14ème
Date d'inscription : 29/11/2007

René Clément Empty
MessageSujet: Re: René Clément   René Clément EmptyMar 30 Sep 2008 - 15:10

Les responsables de la Reichbahn ne furent pas plus inquiétés.
Faire circuler les trains était leur travail, la routine...
Ils ne se sont apparement pas posés de questions.
On ne leur en a pas posé après-guerre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fortificationsdemarseille.lefrioul.fr/
Admin
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 14396
Age : 53
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

René Clément Empty
MessageSujet: Re: René Clément   René Clément EmptyMer 1 Oct 2008 - 1:22

Pour rappel: à l'époque la SNCF était une entreprise privée...donc commerciale. Elle a donc collaborée de son propre chef...les contrats de transports passés avec le Reich ont été honnoré et payé...sauf le dernier.
La SNCF a fermée les yeux sur le transports des déportés depuis Drancy vers Auswchitz. Les archives à ce sujet à la SNCF sont toujours innacessibles.

Fx

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 14396
Age : 53
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

René Clément Empty
MessageSujet: Re: René Clément   René Clément EmptyDim 19 Avr 2015 - 7:31

Admin a écrit:
Réné Clément grand cinéaste français dont les films les plus connus sont PARIS BRULE T'IL? , LES MAUDITS et PLEIN SOLEIL, avait sortit en 1946 son film sur la résistance des cheminots bien connu "LA BATAILLE DU RAIL"; film qui sera présenté en 1947 au 1er Festival de Cannes et remportera la 1ere Palme d'Or. Le film avait été réalisé en 1945 quelques mois seulement après la libération, et René Clément s'était inspiré d'images d'un autre film sur les cheminots.

Fin 1942, il était à Nice en pleine occupation italienne, et devait réaliser une sorte de film documentaire commandé par la SNCF, pour montrer le travail des cheminots ( un petit film de propagande...). Ce film s'appellait "CEUX DU RAIL". Le cinéaste, la scénariste Collette Audry et le chef opérateur Hanri Alakan travaillaient à l'époque pour le Centre Artitistique et Technique des Jeunes du Cinéma (CATJC), (école spécialisée sur le cinéma, installé à la villa "El Patio" à Nice....à Paris elle deviendra l"IDHEC) ; ils eurent toutes les autorisations pour pouvoir filmer sur la ligne SNCF Nice-Marseille. Pendant 2 mois de décembre 1942 à Janvier 1943, ils purent installé leurs caméras sur les trains qui circulaient sur cette voie ferrée qui longe le littoral le long de l'Esterel. Ils purent ainsi à la barbe des soldats italiens qui gardaient les chemins de voies,  réaliser des images "volées" sur les travaux des ouvrages de fortification italiens, (casemates et blockhaus ) entre Golfe Juan et St Raphael. Les précieuses pellicules furent expédiées par une filière de la résistance à Londres, via La Corse et Alger.


FRANXEROX


En Novembre 1943 un officier d’Etat Major italien, spécialiste des questions d’artillerie et ayant déserté l’armée italienne au moment de la capitulation italienne nous est ramené par un de ses parents, collaborateur du réseau. Ayant fait partie des commissions d’inspection allemandes des fortifications de la Méditerranée et de l’Ecole supérieure d’artillerie allemande de BEZIERS, il nous a fourni les rapports les plus complets et les plus détaillés sur les fortifications cotières entre SETE et TOULON. Le réseau lui fit passer la frontière italienne en Janvier 1944 et il rejoignit les partisans italiens de la région milanaise. Il se nomme Marquis de Castelbianco, de ROME.


Le réseau Gallia est le seul de la Principauté qui compte parmi ses anciens agents d’authentiques monégasques qui ne voulurent jamais dissocier leur petit pays de la grande cause de leur amie la France.
     Le premier travail de ces agents consista à relever avec soin tous les dispositifs militaires installés par l’Armée Italienne à essayer de savoir le nombre exact de soldats italiens cantonnés à Monaco – Beausoleil et les communes environnantes, à noter les déplacements des troupes, les convois par route, par mer ou par chemin de fer se rendant en Italie ou en sortant pour une destination inconnue.
     Les plans et rapports suivaient vers Nice, la voie habituelle secrète de boite aux lettre à boite aux lettres.
     Après l’armistice Italien et le départ des troupes fascistes la Principauté connut l’occupation allemande. Le travail devint plus sérieux. Les Allemands procédèrent à des installations de défense cotière militaire beaucoup plus poussée


Commission d'histoire de l'occupation et de la libération de la France et comité d'histoire de la seconde guerre mondiale - Témoignages de résistants et études sur la résistance

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 14396
Age : 53
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

René Clément Empty
MessageSujet: Re: René Clément   René Clément EmptyMer 27 Jan 2016 - 12:28


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Contenu sponsorisé




René Clément Empty
MessageSujet: Re: René Clément   René Clément Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
René Clément
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Barjavel, René] Le grand secret
» René Peron
» René Barjavel , La nuit des temps
» [ SOFT] Complément pour Facebook pour chatter en ligne
» Nos Loisirs (supplément magazine du Petit Parisien )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sudwall :: LA GUERRE DANS LE SUD DE LA FRANCE (1939-1945) :: La Résistance-
Sauter vers: