étude des fortifications allemandes sur la côte méditerranéenne en France
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Stations radio Marseille Nice, Antibes, Monaco 1940-45

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
agneti
Modérateur général - Archiviste
Modérateur général - Archiviste
avatar

Nombre de messages : 1767
Age : 47
lieu : Marseille 14ème
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Stations radio Marseille Nice, Antibes, Monaco 1940-45   Mar 19 Mai 2009 - 12:00

C'est des ondes donc je le colle dans cette rubrique ! Fx tranchera...

Le destin des émetteurs radio à la libération avec les actions des résistants :

http://100ansderadio.free.fr/HistoiredelaRadio/_Paca/1944.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fortificationsdemarseille.lefrioul.fr/
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Les radios à la Libération   Jeu 24 Nov 2011 - 11:41



1945:

La RDF instaure 9 régions radiophoniques. Marseille est au coeur de l'une d'entre elles et couvre aussi la "sous-région" de Nice.
Le 14 janvier 1945, une deuxième chaine nationale, qui prend le nom de "Programme Parisien", est lancée à Paris. Les Marseillais et les Niçois pourront capter ces émissions dès cette même année 1945 grâce à deux nouveaux émetteurs installés à Réaltor et à Antibes.
Mais la faiblesse de l'émetteur de Marseille ne permet même pas une écoute satisfaisante de ce nouveau programme dans tous les quartiers de la ville.

A Nice, en revanche la puissance de l'émetteur est augmentée en cours d'année et permet au Programme Parisien d'être entendu sur une bonne partie de la Côte d'Azur.

Grâce à un nouveau matériel mis en place, Radio Marseille et le Programme National, quant à eux, couvrent l'ensemble des Bouches-du-Rhône, du Var, de l'Hérault. d'une partie du Gard et le littoral de l'Aude et des Pyrénées Orientales peuvent aussi capter l'émetteur de Marseille Réaltor.

Mais l'année 1945 voit aussi la renaissance de Radio Monte-Carlo et de la diffusion de ses premiers programmes de l'après-guerre à partir d'un premier petit émetteur puis du nouvel émetteur du Mont Agel le 10 octobre 1945. Sa puissance de 10 Kw permet une bonne réception sur la Côte d'Azur et une réception acceptable sur le reste de la région.

http://100ansderadio.free.fr/HistoiredelaRadio/_Paca/1945.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Stations radio Marseille Nice, Antibes, Monaco 1940-45   Jeu 24 Nov 2011 - 11:43

Février 1945 :
Incarcération et inculpation de l'ancien Directeur de Radio Méditerranée, Pierre le Roy de Présalé, pour "Intelligence avec l'ennemi". Il sera innocenté en 1946.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Stations radio Marseille Nice, Antibes, Monaco 1940-45   Mer 18 Avr 2012 - 14:25

RMC ( RADIO MONTE CARLO):

En juin 1933, la deuxième conférence internationale de Lucerne sur le plan de fréquences européen attribue une longueur d'onde radio internationale à l'État souverain de la Principauté de Monaco. Le propriétaire de Radio Méditerranée, Max Brusset, qui avait tenté de créer une station de radio périphérique à Monaco à la fin des années 1930 et qui a tissé des liens avec Otto Abetz, l'ambassadeur d'Allemagne à Paris, et des fonctionnaires du régime de Vichy, amène ses relations allemandes à s'intérésser à son projet. Le 6 juillet 1941, débutent à Vichy des négociations entre Max Brusset et le docteur Sonnenholl, secrétaire à l’ambassade d'Allemagne, sur le projet de création de cette radio qui serait une radio de propagande avec laquelle l’occupant allemand pourrait couvrir le sud de la France et l'Italie en la diffusant sur la fréquence monégasque inutilisée. Mais Monaco étant un état neutre, les protagonistes des deux pays ne peuvent diposer à leur guise de la fréquence convoitée dont la concession ne peut être accordée par la Principauté qu'à une société monégasque. Ils utilisent alors l'artifice de sociétés écrans pour créer le 14 mars 1942 la société anonyme monégasque Radio Monte-Carlo, conjointement détenue par Deutsche Auslands Rundfunk Gesellschaft Interradio, l'organisme nazi chargé de contrôler les radios à l'extérieur du Reich et l’Omnium francais d’études et de participations (OFEPAR), créé spécialement avec l'aide de banques au tout début de 1942 pour gérer les intérêts français dans la société franco-allemande. La pression de l'allié italien pour le respect de la convention d'armistice oblige Interradio à cèder la moitié de ses parts à la société nationale italienne Ente Italiano Audizioni Radiofoniche le 1er mai 1942, tandis que l'OFEPAR transfère toutes les siennes le 11 novembre à la SOFIRA (Société Financière de Radio) nouvellement créée quatre jours plus tôt pour contrôler pour le compte de l'Etat français des radios privées2 et permettre à Pierre Laval, revenu au pouvoir en avril 1942, d'évincer Brusset et de limiter les ambitions d'Otto Abetz sur cette radio en en devenant l'opérateur. Le 1er juillet 1943, l'hymne monégasque suivi d'une brève allocution de Maurice Chevalier inaugurent cette radio « au service de l’Europe nouvelle » qui est placée sous contrôle du ministère des Affaires étrangères allemand et qui commence à émettre de façon expérimentale sur 242 mètres (701 kHz) le 17 juillet 1943 à 19h depuis le Sporting d’hiver de Monte-Carlo au moyen de l'émetteur onde moyenne de 10 kW de Radio-Méditerranée installé aux Plateaux Fleuris à Antibes, à l'arrêt depuis le début de la guerre, et qui est loué par Brusset à Radio Monte-Carlo. Cet émetteur passe ensuite à 30 kW. Les émissions régulières commencent le 1er aout 1943 et sont diffusées de 19h00 à 21h45, puis, dès la semaine suivante, comportent une session le midi. Le programme est d'abord uniquement musical, à base de jazz américain. En effet, les administrateurs français font tout pour retarder la mise à l'antenne des programmes d'information contrôlés par les allemands qui comptent les utiliser à des fins de propagande, ce qui finit par agacer Otto Abetz, qui impose Charles Morice au poste de directeur général. Ainsi, Radio Monte-Carlo diffuse les informations de la Propagandastaffel dès mars 19443. Le 15 août 1944, les alliés bombardent Saint Laurent du Var pour préparer le débarquement de Provence, ce qui coupe le circuit reliant le studio de Monaco et l'émetteur d'Antibes. Radio Monte-Carlo doit alors diffuser ses émissions directement depuis l'émetteur des Plateaux-Fleuris dont les installations techniques sont détruites à la masse et le pylône abattu par l'armée allemande en retraite le 24 août 1944. Les émissions s'arrêtent.

Quelques émissions sont à nouveau diffusées à partir du 27 septembre 1944 grâce à Arthur Crovetto et à Paul Gilson, avec l'aide technique de l'armée américaine, mais cette initiative est stoppée trois jours plus tard sur ordre du gouvernement français. Radio Monte-Carlo ne reprend ses activités à titre expérimental que le 23 juin 1945 et de façon officielle le 1er juillet 1945 après que les gouvernements français et monégasque ont confisqué et repris les parts allemandes et italiennes dans la radio, la France détenant 83,33 % de son capital par l’intermédiaire de la SOFIRA, et la Principauté 16,67 %, ainsi qu'une redevance sur la concession de diffusion qu'elle détient correspondant à 7 % du chiffre d'affaires. La radio diffuse ses programmes sur ondes moyennes 205 mètres (1467 kHz) grâce au nouvel émetteur de 10 kW du centre émetteur de Fontbonne sur les pentes du Mont Agel mis en service le 10 octobre 1945, suivi rapidement par 2 émetteurs ondes courtes de 30 kW, diffusant sur 49,71 mètres et 42,05 mètres, puis par un nouvel émetteur onde moyenne de 120 kW en 1949.


sources: wikipedia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Daniel13

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 78
lieu : Oran
Date d'inscription : 17/02/2013

MessageSujet: Radio Marseille   Mer 19 Juin 2013 - 6:18

Excellent résumé sur la station du Realtor et les stations du sud est. J'ai eu la chance de bien connaitre le chef de centre du Realtor, et c'est gr☺ce à lui et à sa famille que j'ai eu beaucoup de détails sur l'histoire de la station pendant cette période. Il m'avait légué divers documents originaux dont certains figurent sur ce post et également sur mon petit ouvrage que j'ai déjà cité. L'histoire du Realtor est intimement liée à celle du camp américain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel13

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 78
lieu : Oran
Date d'inscription : 17/02/2013

MessageSujet: Stations radio Marseille Nice, Antibes, Monaco 1940-45    Jeu 20 Juin 2013 - 2:04

Merci Agneti
Jz conais bien ce site très bien fait et très complet. Je suis en relation avec son créateur et c'est moi qui lui ai fourni les photos qui illustrent le texte sur ma station du Realtor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Stations radio Marseille Nice, Antibes, Monaco 1940-45   

Revenir en haut Aller en bas
 
Stations radio Marseille Nice, Antibes, Monaco 1940-45
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [AIDE] Réception des stations radio FM
» Boutique Malongo Nice
» Radio en ligne, plus de 7000 stations radio sur internet
» Plus du tout de signal DSL
» AUTORADIOS VINTAGE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sudwall :: LA GUERRE DANS LE SUD DE LA FRANCE (1939-1945) :: La Bataille des Alpes 1944-1945 et l'après guerre.-
Sauter vers: