étude des fortifications allemandes sur la côte méditerranéenne en France
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Brandenburg en Provence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
EKAERGOS
Spécialité: armement
Spécialité: armement
avatar

Nombre de messages : 1908
Age : 58
lieu : Grand Sud
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Brandenburg en Provence   Ven 5 Juin 2009 - 12:00

Bonsoir,

J'ai trouvé la mention d'une action des "brandebourgeois" (qualifiés à tort de "Waffen SS" alors qu'ils dépendaient de l'"Abwehr") lors d'une action le 11 aout 1944 à Sainte Croix du Verdon (04) lors d'une action contre l'un des 3 maquis présents sur site ce jour-là en l’occurrence celui tenue par la 13e cie de FTP de Provence auxquels s'étaient joints des Polonais déserteurs de l'OT et qui comprenaient des marin-pompiers de Marseille.
Ce détail vous parait il crédible et a t'on la trace d'engagements des "Brandebourgeois" contre les maquis de notre région particulièrement nombreux et aux suites souvent tragiques entre juin et aout 1944 ?

@+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chazette A
Spécialiste Bunkerarchéo - Artillerie - Archives Armée Allemande
Spécialiste Bunkerarchéo - Artillerie - Archives Armée Allemande
avatar

Nombre de messages : 1362
Age : 51
lieu : Paris - Nantes
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Brandenburg en Provence   Sam 6 Juin 2009 - 14:30

Oui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.histoire-fortifications.com
Loïc

avatar

Nombre de messages : 24
Age : 41
lieu : Auvergne
Date d'inscription : 09/07/2008

MessageSujet: Re: Brandenburg en Provence   Sam 6 Juin 2009 - 16:41

La 8e compagnie du 3e regiment, composée curieusement de militants collaborationnistes marseillais purs et durs du PPF si je ne m'abuse.
Ils vont sévir dans le Gard et en Ardèche aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EKAERGOS
Spécialité: armement
Spécialité: armement
avatar

Nombre de messages : 1908
Age : 58
lieu : Grand Sud
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Merci   Mar 9 Juin 2009 - 13:05

Bonsoir et merci beaucoup Loïc

Je suis en train de lire ;vite; un bouquin que l'on m'a prété sur la résistance à St Maximin et autour qui ;sans donner le de cette unité ;précise qu'il y en avait deux du même type à recrutement français principalement à recrutement PPF de la région de Marseille mais agissant bien dans le cadre allemand de la Brandenburg (l'auteur insiste bien qu'ils agissaient de maniere tout à fait indépendante de la Milice).ou lors d'opérations organisées par la Gestapo ou autres "services" allemands
A titre d'exemple la présence d'Officiers du "SD" est attestée à Barêmes (04)

Leur action principale semble avoir été "d'infiltrer" les maquis en se faisant passer pour des "jeunes " cherchant à rejoindre les dits maquis et là ....malheur à ceux qui ne respectaient pas les rêgles de sécurité avant de les intégrer*.
Grace à ces contre-mesures un certain nombre seront identifiés et auront ce qu'ils méritaient.
J'essaierai de vous faire un petit résumé dés que j'aurai terminé le Bouquin mais en attendant si vous avez d'autres éléments ,en particulier sur l'infrastructure allemande de la "Brandenbürg" qui gérait ces unités de collabos;surtout n'hésitez pas ! Very Happy

Cordialement

* Dans certains cas ,comme la ferme Laval de Lambruisse (04) un "deserteur " allemand (Ugo Brunning) jouera un role dans cette affaire sans que l'on sache (dans le bouquin) s'il s'agissait d'un vrai déserteur ayant "re-retourné" sa veste pour sauver sa peau ou d'un agent infiltré celui ci ayant été revu par la suite en uniforme lors d'opérations anti-maquis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité1
Invité



MessageSujet: Re: Brandenburg en Provence   Mer 10 Juin 2009 - 4:17

Salut,

De mémoire (La libération de la Provence de Paul Gaujac) :
Un élément de la division Brandenburg "le service action de l'Abwehr" (services spéciaux de l'armée), un einsatzgruppe d'une centaine d'hommes dont 44 Français, est cantonné à Marseille Saint Julien.

A l'ouest de Bandol, dépendant du commandant du port de Toulon, la kustejaegerkompanie est chargé d'effectuer des raids amphibies sur la Corse et la Sardaigne occupées par les Alliés.

Il y a des infos sur Toulon et alentours (paragraphe moyen)...

Salut.
Revenir en haut Aller en bas
militaria26

avatar

Nombre de messages : 9
Age : 20
lieu : nyons
Date d'inscription : 26/12/2010

MessageSujet: Régiment anti-partisans dans le sud de la Drôme ?   Jeu 17 Mai 2012 - 13:26

Bonsoir,

Je recherche quels sont les régiments de la Heer anti-partisans qui ont fusillé des maquisards dans le sud de la Drôme, région de Nyons, comme au maquis de Saint Pons de Condorcet ou à Izon-la-Bruisse ou encore au sommet des Saintes croix au nord de Vaison.

Merci de votre attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kawito

avatar

Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Brandenburg en Provence   Lun 21 Jan 2013 - 17:30

La 9 Pzd avait formé deux KG pour lutter contre la Résistance . Ils sont intervenus dans la Drome , l'Ardèche et le Vaucluse . Peut-etre faut-il commencer par là . Sinon , Viviers abritait une partie de la 8 Kpie /III/ Brandenburg Rgt spécialisé dans la lutte anti-partisan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agneti
Modérateur général - Archiviste
Modérateur général - Archiviste
avatar

Nombre de messages : 1767
Age : 47
lieu : Marseille 14ème
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: Brandenburg en Provence   Mar 22 Jan 2013 - 6:04

Chazette avait fait un article là dessus mais je n'ai sait plus dans quelle revue.

_________________
Membre de l'association Fortifications de Marseille et des Bouches-du-Rhône
http://www.fortificationsdemarseille.lefrioul.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fortificationsdemarseille.lefrioul.fr/
Alcazar



Nombre de messages : 7
Age : 36
lieu : neuilly
Date d'inscription : 30/01/2013

MessageSujet: Re: Brandenburg en Provence   Mer 30 Jan 2013 - 5:42

A Izon-la-Bruisse, les coupables étaient des éléments de la 8e compagnie Brandebourg. Un survivant parlait de "waffen-ss" ou de "miliciens" mais c'était bien des Brandebourgeois agissant avec une unité de la Luftwaffe. Les autres crimes sont sans doute également à mettre "au crédit" des Brandebourgeois basés à l'époque à Viviers et à Pont-Saint-Esprit. J'ai vu qu'un livre consacré à la 8e compagnie allait sortir bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcazar



Nombre de messages : 7
Age : 36
lieu : neuilly
Date d'inscription : 30/01/2013

MessageSujet: 8e compagnie Brandebourg   Sam 2 Fév 2013 - 4:53

Pour faire suite à mon précédent message, je vous indique les informations concernant un livre à paraître sur la 8e compagnie du 3e rgt de la division Brandebourg composée de Français collabos qui ont combattu notamment en Provence contre la Résistance. Il semble qu'ils soient impliqués dans de très nombreuses affaires criminelles. Les informations donc, trouvées sur le forum Historika (rendre à César...) :

Titre : Sanglante randonnée
auteur : Olivier Pigoreau
éditeur : Histoire et Collections
parution : mars 2013

Synopsis :

L'une des formations militaires allemandes les plus brutales de toutes celles qui furent employées en France dans la lutte contre la Résistance était composée de volontaires français. Militants des partis collaborationnistes, anciens du front de l'Est, authentiques voyous comme François Carbone, le frère du célèbre caïd marseillais, ou maquisards « retournés » : ils vont former la 8e compagnie du 3e régiment de la division « Brandebourg », le bras armé des services de renseignement allemands.

Opérant en civil, en uniforme ou dans la tenue de leurs adversaires, les soldats de la 8e compagnie se rendront responsables de plusieurs centaines d'assassinats, notamment dans le Sud-Ouest, en Provence et en Alsace. Repliés en Allemagne, ils seront versés dans les Waffen-SS et rejoindront les formations de chasse d'Otto Skorzeny, le chef des commandos de Hitler. Ils seront alors engagés dans des missions derrière les lignes ennemies sous l'uniforme des troupes alliées, avant d'être versés dans le Werwolf, ce mouvement de résistance voulu par nazis les plus fanatiques.

Certains tomberont sous les balles des pelotons d'exécution de l'épuration. D'autres partiront se battre en Indochine. Certains deviendront des notables. L'un d'eux partagera les tourments les plus intimes d'un président de la République. C'est l'odyssée de ces hommes que retrace cet ouvrage. Un road movie sanglant dans la France des années noires et l'Allemagne de 1945.

Au terme d'une longue enquête dans les archives judiciaires de l'épuration, Olivier Pigoreau offre un regard nouveau sur la répression allemande en France, évoquée en suivant au jour le jour l'un de ses acteurs. Il revient sur les relations entre les formations collaborationnistes, en particulier le PPF, et les Allemands, thème qu'il avait déjà abordé dans son ouvrage précédent, Nom de code Atlas, l'espion français qui trompa Hitler (Nouveau Monde éditions, 2011).


Sommaire :

Avant-propos
Première partie : Les Chasseurs (mai 1943 - août 1944)
Chapitre 1 : Brandebourgeois
Chapitre 2 : Le voyage s'arrête à Barcus
Chapitre 3 : Les Eaux-Bonnes
Chapitre 4 : Platon, Bernonville, du Vair et Besson-Rapp
Chapitre 5 : Monsieur Étienne
Chapitre 6 : Bad Lieutenant
Chapitre 7 : Pour venger Verdier
Chapitre 8 : Brandebourgeois contre biraquins
Chapitre 9 : Pas de pitié pour les réfractaires
Chapitre 10 : Bandenbekämpfung
Chapitre 11 : Les Suppliciés de la citadelle
Chapitre 12 : Dirty Harry
Chapitre 13 : Massacre à Valréas
Chapitre 14 : Splendid-hôtel
Chapitre 15 : Streifkorps Südfrankreich
Chapitre 16 : La route s'arrête au Vallon-des-Gardes
Chapitre 17 : Simon, François, Paul... et les autres
Chapitre 18 : La Retraite
Deuxième partie : Les Clandestins (septembre 1944 - mai 1945)
Chapitre 19 : Chez les SS
Chapitre 20 : Derrière les lignes ennemies
Chapitre 21 : Ceux du groupe Nord
Chapitre 22 : Huit diables à la queue fourchue
Chapitre 23 : Les Loups de la Forêt-Noire
Chapitre 24 : Punir les Noirs
Chapitre 25 : À l'heure de la débâcle
Chapitre 26 : Milan, nid d'espions
Chapitre 27 : Un criminel de guerre s'est échappé
Chapitre 28 : Face aux juges
Épilogue : Le Président
Annexes
Sources
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Battle-of-Montélimar

avatar

Nombre de messages : 252
Age : 44
lieu : France
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: Brandenburg en Provence   Sam 2 Fév 2013 - 11:51

J'espère que le livre est réussi, car ça, ça a l'air très bien. Un "vrai" sujet !
Enfin du nouveau, un vrai travail de recherche quoi qu'il en soit.

Merci pour l'annonce. study

BoM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RVE0800



Nombre de messages : 177
Age : 42
lieu : VALENCE
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: Brandenburg en Provence   Dim 3 Fév 2013 - 2:02

oui , ce livre a l'air trés interressant , le sujet n'a pas souvent était abordé ou sinon brièvement .


Pourra t-on se le procurez et ou?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcazar



Nombre de messages : 7
Age : 36
lieu : neuilly
Date d'inscription : 30/01/2013

MessageSujet: Re: Brandenburg en Provence   Lun 11 Mar 2013 - 5:10

Dans toutes les bonnes librairies ?
Sinon, l'éditeur l'a mis en ligne sur son site :
http://livres.histoireetcollections.com/publication/3041/sanglante-randonnee-les-francais-de-la-8e-compagnie-brandebourg-et-des-formations-de-chasse-ss.html
et il y a les sites de vente en ligne.
39-45 en parle dans son dernier numéro.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manuferey

avatar

Nombre de messages : 333
Age : 54
lieu : Virginie, USA
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Brandenburg en Provence   Lun 11 Mar 2013 - 14:42

La division Brandenburg était effectivement au départ issue de la branche actions de l’Abwehr, les services secrets allemands dirigés par l’Amiral Canaris.
Cependant, après l’attentat contre Hitler du 20 juillet 1944, et la participation de Canaris à cette tentative, la division fut transférée au SD (Sicherdienst – service de sécurité dirigé par les SS de Himmler).
Elle subit encore une transformation en septembre 1944 en devenant une division d’infanterie motorisée sur le front de l’Est.

Source : http://en.wikipedia.org/wiki/Brandenburgers

Je serais curieux de savoir si les exactions dont parle le livre ont été commises en juillet ou août 1944.

Emmanuel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Brandenburg en Provence   Dim 31 Mar 2013 - 8:57

J'ai un peu bouquiné en librairie ce livre

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Battle-of-Montélimar

avatar

Nombre de messages : 252
Age : 44
lieu : France
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: Brandenburg en Provence   Lun 1 Avr 2013 - 9:28

Bonjour,

Admin a écrit:
J'ai un peu bouquiné en librairie ce livre
... et ?
... quelles impressions? Est-ce qu'il traite du sujet ci-dessus par exemple?
Bien?

BoM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Brandenburg en Provence   Lun 1 Avr 2013 - 11:20

Oui on lit que le régiment composé avec des français dont des "bandits " de l'époque ( mafia marseillaise) était en poste a PONT ST ESPRIT et ont opéré dans le secteur, puis se sont enfuis lors de la retraite de l'AOK 19 vers le nord, ces éléments ont suivis l'Armée Allemande vers les Vosges, l'Alsace puis la Forêt Noires pour d'autres opérations secrètes.

_________________



Dernière édition par Admin le Mar 2 Avr 2013 - 4:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Battle-of-Montélimar

avatar

Nombre de messages : 252
Age : 44
lieu : France
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: Brandenburg en Provence   Mar 2 Avr 2013 - 1:25

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcazar



Nombre de messages : 7
Age : 36
lieu : neuilly
Date d'inscription : 30/01/2013

MessageSujet: Re: Brandenburg en Provence   Mer 10 Avr 2013 - 2:32

une présentation ici :
http://guerres-et-conflits.over-blog.com/article-deux-fois-traitres-116521815.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'étroit mousquetaire

avatar

Nombre de messages : 546
Age : 67
lieu : Marseille
Date d'inscription : 13/08/2012

MessageSujet: A LIRE ABSOLUMENT !!!   Mer 23 Oct 2013 - 6:07

Bonjour,

Ce livre avec ce qu'il contient comme informations confidentielles jusqu'à ces dernières années est incontournable !!!



"Sanglante randonnée" par Olivier Pigoreau aux éditions Histoire & Collections.


A acheter absolument, vous ne serez pas déçus...

L'E.M.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Battle-of-Montélimar

avatar

Nombre de messages : 252
Age : 44
lieu : France
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: Brandenburg en Provence   Lun 28 Oct 2013 - 15:00

Bonsoir,
Je confirme: Excellentissime, de la vraie recherche avec des vraies révélations, argumentées.

BoM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'étroit mousquetaire

avatar

Nombre de messages : 546
Age : 67
lieu : Marseille
Date d'inscription : 13/08/2012

MessageSujet: Re: Brandenburg en Provence   Lun 28 Oct 2013 - 22:29

Bonjour à tous,

A Aix-en-Provence les frères Noat (Policiers de métier) ont été arrêtés par la "Gestapo" ou les "collabo" ou la Milice selon les résistants et les historiens....
En fait il n'en est rien et il faut savoir quand même que ce sujet des Brandebourgs qui avaient infiltrés tous les Maquis Français est tabou même de nos jours bien évidemment...

Dans le cas de l'arrestation des frères Noat, il est révélé dans ce livre que c'est en allant chez Max Juvénal (Chef de la Résistance à Aix, pseudo Maxence) pour l'arrêter, que les Brandebourgs ne trouvent que son secrétaire car l'oiseau s'est envolé....
Ils arrêtent donc à sa place le secrétaire de Maxence !
La suite on la devine facilement...
Cette histoire est donc restée cachée durant 69 ans...
Et on se demande comment l'auteur de la dénonciation n'a pas été inquiété après guerre...

L'E.M.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Brandenburg en Provence   Ven 16 Mai 2014 - 0:20

Admin a écrit:
Oui on lit que le régiment composé  avec des français dont des "bandits " de l'époque ( mafia marseillaise) était en poste a PONT ST ESPRIT et ont opéré dans le secteur, puis se sont enfuis lors de la retraite de l'AOK 19 vers le nord, ces éléments ont suivis l'Armée Allemande vers les Vosges, l'Alsace puis la Forêt Noires pour d'autres opérations secrètes.

http://www.midilibre.fr/2013/05/07/ces-francais-vert-de-gris-stationnes-a-pont-en-1944,692574.php

Ces Français sous uniforme allemand qui ont écumé le Gard en 1944:

La mémoire est floue, et aujourd’hui, peu de gens se rappellent des soldats de la Wehrmacht qui ont résidé à Pont-Saint-Esprit, de janvier à août 1944. Ceux qui ont vécu à cette époque les appellent “Waffen SS” - parce qu’ils chassaient les résistants - ou “miliciens”, parce qu’ils parlaient couramment le français. En réalité, ils étaient des soldats de l’armée allemande. Mais pas n’importe quels soldats : ils faisaient partie de la division d’élite Brandebourg, ou Brandenburg. D’abord versée dans la reconnaissance et le renseignement, elle va vite faire de la traque brutale des partisans sa spécialité. Pas étonnant donc qu’elle ait eu recours à des hommes du cru, capable de se fondre parmi la population locale. En France, ce rôle sera confié - entre autres - à la 8e compagnie du 3e régiment de la division.

C’est l’histoire de ces hommes que raconte dans son ouvrage Sanglante randonnée, le journaliste et historien Olivier Pigoreau. Depuis la formation de l’unité jusqu’à sa fuite en Allemagne après la Libération. Un conglomérat de nazis français ? Oui, mais pas seulement : s’il y a eu des idéologues et des militants collaborationnistes au sein du régiment, ils étaient accompagnés d’une populace héteroclyte. On trouve dans la 8e compagnie de la Brandenburg des petites frappes marseillaises, des petits bourgeois bordelais, des ouvriers parisiens, des anciens de la Légion, des volontaires français revenus du front russe, d’anciens résistants ayant tourné casaque pour sauver leur peau et même quelques Italiens et Espagnols, vétérans de la division Azul…

ls volent, pillent, tuent, pour un oui ou pour un non

À côté de ceux acquis à l’idéologie nazie, certains sont là pour échapper au STO (Service du travail obligatoire), parce qu’ils doivent un service au Parti populaire français de Doriot, ou pour se faire de l’argent, tout simplement. Ce qui ne va pas les empêcher de se montrer extrêmement violents. Les hommes de la 8e compagnie pillent, volent, tabassent et exécutent pour un oui ou pour un non. Dans le petit monde des “Brandebourgeois”, une phrase déplacée vaut un passage à tabac, et un soupçon conduit à un séjour prolongé dans les geôles de la citadelle de Pont, ou du fort Vauban à Alès, où les séances de torture s’enchaînent.

Depuis Pont-Saint-Esprit et leurs autres bases de Vivier, Alès ou Villeneuve-lès-Avignon, ils vont faire la guerre aux maquis, et à tous ceux soupçonnés d’être "hostiles aux forces d’occupation".

De passage à Bagnols, ils exécutent un civil

En août 1944, après un bombardement allié, ils quittent Pont-Saint-Esprit et fuient vers l’Alsace. Non sans laisser une traînée de cadavres derrière eux. Un Bagnolais en fera les frais. Jusqu’à la fin, il ne fera pas bon croiser les “Brandebourgeois” français…
Pont, sa citadelle, son boxeur

Initialement basés dans les Pyrénées, les hommes de la 8e compagnie sont transférés à Pont en janvier 1944. Depuis cette ville stratégique, ils sont censés pourchasser les maquis installés en Ardèche et en Provence.

La citadelle devient une prison

Ils établissent leur quartier général dans la citadelle, au bord du Rhône. C’est ici que les recrues seront “initiées”. Et que les suspects seront emprisonnés. Les plus chanceux sont juste secoués. Les autres sont tabassés. Plusieurs fois. Un apprenti résistant ayant changé de camp après son arrestation va même acquérir le surnom de “boxeur”. Rapport à ses méthodes lors des séances “d’interrogatoires”...

Ceux qui décèdent pendant les interrogatoires sont jetés dans le Rhône

Selon Olivier Pigoreau, 2 000 personnes vont séjourner entre les murs de la citadelle. Beaucoup seront ensuite déportées. Certains ne résisteront pas aux violences des geôliers. Alors on travestit leur mort en suicide, ou on balance les cadavres dans le Rhône.

Autre point de chute des “Brandebourgeois” : l’hôtel l’Europe du boulevard Gambetta, où ils installent leur infirmerie. Le château Welcome - la mairie - accueille les officiers, tandis que l’école des filles (l’école Jean-Jaurès) et l’école Pétain (la caserne Pépin) se transforment en terrain d’entraînement.

Ils patrouillent toutes les nuits

Certains Spiripontains se souviennent de ces soldats allemands qui parlaient français. Comme Max Santa-Maria, qui avait huit ans à l’époque : "Ils se ravitaillaient à l’épicerie de mes parents". Sans essayer d’établir des rapports avec la population : "Il y avait un couvre-feu tous les soirs pendant qu’ils patrouillaient. Tout le monde restait cloîtré chez soi, en évitant de les rencontrer".


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Brandenburg en Provence   

Revenir en haut Aller en bas
 
Brandenburg en Provence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hansa Brandenburg D1
» FREGATES MULTIROLES CLASSE BRANDEBURG (TYPE 123)
» ALLEMAGNE CROISEURS DE BATAILLE CLASSE DERFFLINGER
» Enrico Bonin (Brandenburg)
» [eastern express]Hansa Brandenburg W29 - 1/72e

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sudwall :: LE HEER DANS LE SUD DE LA FRANCE-
Sauter vers: