Sudwall
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


étude des fortifications allemandes sur la côte méditerranéenne en France
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
VEUILLEZ AUSSI NOUS RETROUVER SUR FACEBOOK AVEC LES PAGES PERSO ET DE GROUPES : "ATLANTIKWALL- SUDWALL " - " LA COTE D'AZUR EN GUERRE 1939 -1945 " - " FMBR FORTIFICATIONS DE MARSEILLE ET DES BOUCHES DU RHONE 1942 1944 " - "AGDE SOUS L'OCCUPATION " - " BUNKER 638 TAMARISSIERE AGDE HISTOIRE 39-45 " - " RIVIERA 44 " - " SUD FORTIF " - " SECTEUR FORTIFIE DES ALPES MARITIMES OFFICIEL " - " LA BATAILLE DES ALPES JUIN 1940 " - " LIBRAIRIE HISTOIRE ET FORTIFICATIONS "
NOUVEAUX LIVRES POUR L' ETE " MUR DE L 'ATLANTIQUE - LES CLES DE LA BUNKERARCHEOLOGIE " N° 18 - JUIN 2020 : 96 PAGES , ARTICLES INEDITS, TOUT EN COULEURS ( SUDWALL : COLLIOURE ET CEPET ) . COMMANDES A PASSER SUR HISTOIRE ET FORTICIATIONS . COM - AGDE SOUS L 'OCCUPATION ALLEMANDE 1942-1944 PAR DAVID MALLEN A COMMANDER SUR HTTP://ADGEOCCUPATION.FREE.FR

 

 338. Infanterie - Division

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 14477
Age : 54
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

338. Infanterie - Division Empty
MessageSujet: 338. Infanterie - Division   338. Infanterie - Division EmptySam 30 Jan 2010 - 7:49

Du forum LE MONDE EN GUERRE:

La 338. Infanterie-Division :

Formée dans la région militaire II, à l’intérieur du 18e échelon de mobilisation dans le secteur de Settin le 09 novembre 1943, elle stationne à Anvers en janvier 1943, puis fait mouvement sur Belfort et atteint Montargis.

En février 1943, elle occupe le secteur côtier méditerranéen situé entre Mauguio et Carry-le-Rouet, totalisant 140 km de côtes.

Elle est commandée par le Generalleutnant Josef Folttmann relevé en janvier 1944, par le Generalleutnant René l’Homme de Courbière, que nous allons retrouver lors de la campagne d’Alsace.

En avril 1944, elle est affectée au LXXXV.A.K. (85e) du General Kniess.

A la veille du débarquement de Provence, elle avait été en partie redéployée. Sa zone d’investigation comprenait la portion côtière échelonnée entre Mauguio et Sausset les pins.

De type classique, elle dispose au 25 juillet 1944, de 10.544 combattants, soit 243 officiers, 45 Beamte, 1.829 sous-officiers et 8.427 hommes de troupes répartis principalement dans les unités suivantes :
Trois régiments de grenadiers : Gren.Rgt.757 (occupe Aigues Mortes) Gren.Rgt.758 (occupe Martigues) Gren.Rgt.759 (occupe le golf de Beaudruc) à deux bataillons.
Un régiment d’artillerie : A.R.338 à trois Abteilungen totalisant neuf batteries, puis passant à dix batteries en juin 1944.
Un bataillon d’instruction : Feld-Ers-Bataillon.338 à quatre compagnies cyclistes.
Un bataillon d’action rapide antichar : Schnelle-Abteilung.338 à trois compagnies.
Un bataillon de pionniers : Pi.Bataillon.338 à trois compagnies.
Un bataillon de transmissions : Nachrichten-Abteilung.338.
Un bataillon de transport : Nachschub-Dienste.338.
Et les différents services d’intendance, sanitaire, poste…

Du mois d’août 1943 à mars 1944, la division dépend du IV.Lw.Feldkorps de General der Flieger Erich Petersen, puis au mois d’avril elle est rattachée au Gen.Kdo Kniess du General der Infanterie du même nom, qui chapeaute déjà la 244. I.D à Marseille.

Autre changement notoire, elle ne dispose que de six bataillons d’infanterie réguliers qui vont être complétés par deux bataillons de troupes de l’Est : Ost-Batl.663 et Ost-Batl.665 à quatre compagnies chacun.

Cette division, sous les ordres du (Kdr) Generalleutnant Joseph Folttmann puis de Generalleutnant René l’Homme de Courbière (du 05 janvier 1944 au 17 septembre 1944),
de l’Oberstleutnant iG Rolf Ewald (la) puis du Major iG Max Böttcher,
de l’Oberstleutnant Hubert (01) puis Leutnant Keding.
Du Major Kurt Rutschmann, puis du Major Raoul Delévièleuse (ib)
de l’Oberstleutnant Rathjen (02),
du Major Erich Heydemann, puis Hauptmann Potratz (Ic)
de l’Oberstleutnant Popp (NSFO),
de Hauptmann Heinrich Hetzler (ila)
puis du Hauptmann Hans Joachim Mahlow,
du Leutnant Klesper (03)
et Hauptmann Albert Piel (Kdr der St.Qu)

• Grenadiers. Rgt.757 (P.C. à Montpellier)
Commandant d’unité (Kdr) Oberst Leopold von Sierakowski.
Officier servant à l’Adjudantur (Adj) Oberleutnant Rittermann.
I./Gren.757, (P.C. au Grau-du-roi) Kdr : Major Marr.
II./Gren.757, (P.C. à Lattes) Kdr: Major Muller.
13. Inf.Gesch.Kp.
14. Pz.Abw.Kp.
15. Pz.Jäg.Kp

• Grenadiers. Rgt.758 (P.C. à Martigues)
Commandant d’unité (Kdr): Oberst Rudolf Petersen.
Officier servant à l’Adjudantur (Adj) Oberleutnant Stenke.
I./Gren.758, (P.C. la Couronne) Kdr : Hauptmann Lopau.
II./Gren.758, (P.C. à Fos sur mer) Kdr : Major Serocka.
13. Inf.Gesch.Kp.
14. Pz.Abw.Kp.
15. Pz.Jäg.Kp

• Grenadiers. Rgt.759 (P.C. au château d’Avignon)
Commandant d’unité (Kdr) Oberleutnant Hermann Manecke.
Officier servant à l’Adjudantur (Adj) Oberleutnant Ernst Arndt puis Hauptmann Heidenreich.
I./Gren.759, (P.C. aux Stes-Marie de la mer) ex Ost.Btl.663, Kdr : Hauptmann Pichler.
II./Gren.759, (P.C. aux Salins-de-Giraud) Kdr : Hauptmann Sabels.
13. Inf.Gesch.Kp.
14. Pz.Abw.Kp.
15. Pz.Jäg.Kp

• Artillerie-Regiment.338 (P.C. à Arles)
Commandant d’unité (Kdr) Oberst Franz Pirker.
Officier servant à l’Adjudantur (Adj) Hauptmann Kurt Lindermann.
I./A.R.338, (P.C. à Porc de Bouc) (Kdr) Major Holst.
I./A.R. 338, 2./I. /A.R. 338, 3./I./A.R. 338.
II./A.R. 338, (P.C. Montpellier) (Kdr) Major Sacksen.
II./A.R. 338, 5./II./A.R, 338, 6./II./A.R. 338.
III./A.R. 338, (P.C. à St Gilles) (Kdr) Hauptmann Walczok.
II./A.R. 338, 8./II./A.R. 338.
III./A.R. 338.
III./A.R. 338.

• Schnelle-Abteilung.338, (P.C. à Fourques) (Kdr) Major Adolf Stabs.

• Pionier-Bataillon.338, (P.C. à Arles) (Kdr) Oberleutnant Stüwe.

• Feld-Ersatz-Bataillon. 338, (P.C. à Arles)

• Nachrichten-Abteilung.338, (P.C. à Arles) (Kdr) Hauptmann Hartmann, (Adj) Leutnant Hans Schumann.

• III.Gren.Rgt.757 Ost ex Ost-Btl.665, (P.C. à Lunel) (Kdr) Hauptmann Zuschke, (Adj) Leutnant Jost.
Revenir en haut Aller en bas
http://sudwall.superforum.fr
didierbriano



Nombre de messages : 14
Age : 37
lieu : bargemon
Date d'inscription : 08/07/2013

338. Infanterie - Division Empty
MessageSujet: Passage a Gonfaron?   338. Infanterie - Division EmptyLun 29 Juil 2013 - 2:38

Bonjour
J'ai ouïe dire que la 338° est passée par Brignoles à 20kms au nord ouest de Gonfaron lors de la Libération.
Je suis donc à la recherche d'infos, photos, journal de marche, ect... concernant cet éventuel passage à Gonfaron
Je vous remercie par avance
Didier
Revenir en haut Aller en bas
frankdrebin

frankdrebin

Nombre de messages : 422
Age : 51
lieu : Arles
Date d'inscription : 11/06/2010

338. Infanterie - Division Empty
MessageSujet: Re: 338. Infanterie - Division   338. Infanterie - Division EmptyDim 20 Jan 2019 - 11:23

Dėsolé pour le caractère très tardif de la rėponse mais le passage de cette unité dans ce secteur me semble très improbable s'agissant d'une unité statique qui a du voler à la population tous les moyens de transports imaginables ( charettes, brouettes, poussetttes, landeaux,...) pour pouvoir s'enfuir par la vallée du Rhone. Je ne pense pas qu'ils ėtaient en capacitė ni en volonté de se porter dans ce secteur dėjà occupė par les amėricains.....ce que je dis ne porte que sur des tėmoignages de gens qui les ont vu fuir, par sur le journal de marche de l'unitė......
Revenir en haut Aller en bas
Yves 34

Yves 34

Nombre de messages : 292
Age : 66
lieu : Sète
Date d'inscription : 29/10/2006

338. Infanterie - Division Empty
MessageSujet: Re: 338. Infanterie - Division   338. Infanterie - Division EmptyLun 28 Jan 2019 - 7:44

Bonjour,

Bonne lecture

http://wwii.germandocsinrussia.org/de/nodes/8249-akte-864-unterlagen-der-ia-abteilung-der-338-infanteriedivision-sperrkarte-ii-der-division-f-r-den-anschnitt-der-franz-sischen-mittelmeerk-ste-nordwestlich-von-marseille-stand-6-8-1944-m-1-80-000#page/2/mode/inspect/zoom/4
Revenir en haut Aller en bas
frankdrebin

frankdrebin

Nombre de messages : 422
Age : 51
lieu : Arles
Date d'inscription : 11/06/2010

338. Infanterie - Division Empty
MessageSujet: Re: 338. Infanterie - Division   338. Infanterie - Division EmptyMar 29 Jan 2019 - 5:31

Merci pour cette carte très intéressante.....qui fait apparaitre en particulier les zones volontairement inondées par le heer, par exemple dans la Vallée des baux....le QG de la 338 eme ID (Chateau de Barbegal) apparaît bien à nouveau comme un point de contrôle des marais, ce qu'il était déjà à l'époque romaine et médiévale (tour et péage associé). En 1944, le contrôle de ce passage aurait été assuré, selon des témoins, par un peu d'infanterie et des faux chars en bois disposés autour du chateau....

Cordialement.

Jean Marc.
Revenir en haut Aller en bas
kawito

kawito

Nombre de messages : 258
Date d'inscription : 13/07/2007

338. Infanterie - Division Empty
MessageSujet: Re: 338. Infanterie - Division   338. Infanterie - Division EmptyLun 4 Mai 2020 - 3:40

Salut, désolé pour ce post tardif. Oui, la 338ème a envoyé des troupes à Brignoles, au moins le II/757 grenadier regiment, identifié lors de ces combats. Cette info vient du livre Day of the Panzer basé sur les rapports de la 3rd infantry division.
Par ailleurs, le 758 grenadier régiment à été envoyé vers Montargis où il est identifié par les rapports de la 35th infantry division et le 51st armored infantry battalion. Ceux ci parlent aussi d'une compagnie du 759ème, de soldats du 757ème, d'une batterie de 7 canons de l'ARtillerie 338 et de 3 pak. Le rapport précise la capture de 10 compagnies du 758.
Le II/759 à retraité par l'Ardèche puis à mené des actions retardatrices et sera rattrapé à Anse et Villefranche.
En Octobre, et lors de la bataille de Montelimar, seul le 757 est présent comme régiment organique de la division.
De plus, un bataillon de la division a été enfermé à Marseille, mais lequel?
Revenir en haut Aller en bas
kawito

kawito

Nombre de messages : 258
Date d'inscription : 13/07/2007

338. Infanterie - Division Empty
MessageSujet: Re: 338. Infanterie - Division   338. Infanterie - Division EmptyLun 4 Mai 2020 - 3:47

Il y a un vieux numéro de 39/45 magazine sur la libération d'Orléans, je crois, dans lequel figurent plusieurs photos des pak détruits tractes par des véhicules français de prise, mais je ne sais plus lequel...
Revenir en haut Aller en bas
wunku2



Nombre de messages : 10
Age : 60
lieu : Zurich
Date d'inscription : 05/06/2020

338. Infanterie - Division Empty
MessageSujet: Re: 338. Infanterie - Division   338. Infanterie - Division EmptyVen 5 Juin 2020 - 11:23

qques informations que j'ai trouvé dans le Kriegstagebuch 338. Infanteriedivision:

le 10.8. la division recoit l'ordre de dislocer dans la region entre Paris et Orleans pour bloquer les Allies qui venait de percer les lignes allemandes a Avranches.

le Grenadier Regiment 758 (2 batallions allemandes) avec un bataillon d'artillerie (II./Artillerie Regiment 338), une compagnie de pionniers 1./Pionier Batallion 338, une section de canon anti-char 7.5 cm du Pak Zug/Pz.Jg.Kp. 15* (normalement 3 tubes), deux sections anti-chars du Pz.Jg.Kp. 14* avec 40 Panzerfaust (sans canons). Ils avait quelques problemes avec l'aviation Allie et la resistance durant le transport et ils arrivait dans la region de Montargis au moment ou les Americains arrivait la bas. Tout le regiment etait fait prisionier. la 1./Pio.Btl. 338 et la 4./A.R. 338 partait plus tard et arrivait aussi au moment du desastre mais etait capable de s'echapper. le restes rejoignait la division vers Lyon.

le Grenadier Regiment 759 (1 batallions allemand et le Ost-Batallion 663) etait deja a l'ouest du Rhône pret a partir pour la Heeresgruppe B, mais quand la retraite generale etait ordonne le regiment etait subordonné au IV Luftwaffe Feld Korps. Comme arriere garde elle etait detruit par des troupes francaises sur la rive droite du Rhône.

Restait seul le Grenadier Regiment 757  (2 batallions allemandes et le Ost-Batallion 655) qui se battait avec la division vers Aix et se battait en retraite de la 19 Armée entre le Rhône et la 198. Infanterie Division. La 338. ID etait renforcé avec le Grenadier Regiment 933 (de la 244. ID qui defendait Marseille avec le gros) vers le 20.8. le G.R. 933 restait avec la division jusqu'en Septembre/Octobre 44.

Le Feld-Ersatz Batallion 338 etait detruit a Marseille (ou en attaquant vers Marseille).

Le Ia de la 338. ID von Lindequist (mort le 28.8. vers Montélimar) formait le 25.8. le Sperrverband Lindequist pour bloquer l'avance Americaine vers Montélimar avec:
Heeres-Pionier Batallion 669 (Troupe de l'Armeegruppe G)
2./schnelle Abteilung 338 (probablement 9 canons antichar 7.5)
3./Panzerjäger Abteilung 61 (du 11. Panzerdivision, avec 9? canons antichar 7.5)
III./Artillerie Regiment 338 avec 3 batteries
le reste du Sperrverband n'est pas tout a fait clair dans les documents. Il semble qu'il y avait aussi d'autres unités (au moins temporaires).

alors en effet la 338. ID se battait en retraite au long du Rhône jusqu'au Vosges avec:

G.R. 757
G.R. 933
I./A.R. 338 avec 3 batteries
2 companies the pionniers (2. & 3./Pi.Btl. 338)
elements schnelle Abteilung 338
les troupes divisionnaires

en plus il y avait des elements du Flak-Regiment 18 qui etait subordonnes a la division temporairement (la I./Flak-Regiment 14 est mentionné).

Le 1. Septembre la 338.ID avait encore:

109 officiers 561 sous-officiers 2'976 hommes (dont 2/24/363 russes)
160 vehicules motorisées
277 chevaux
120 mitrailleuses
13 Flak 2cm
2 canon anti-char 7.62 (r)
1 canon anti-char 7.5cm Pak 40
8 canon d'artillerie 7.62 (r)
1 obusier 12.2 (r)

*je me souviens vaguement de ces Panzer-Jäger Kompanien (probablement Reserve-Panzer-Jäger Kompanie), mais je ne peux pas citer de source.


Dernière édition par wunku2 le Ven 5 Juin 2020 - 14:38, édité 2 fois (Raison : corrige une erreur avec les Ost-Btl)
Revenir en haut Aller en bas
wunku2



Nombre de messages : 10
Age : 60
lieu : Zurich
Date d'inscription : 05/06/2020

338. Infanterie - Division Empty
MessageSujet: Re: 338. Infanterie - Division   338. Infanterie - Division EmptyMar 9 Juin 2020 - 12:40

un détail au sujet des 14. / 15.e companies des Grenadier Regiments:

la 14. Kompanie consistait de 3 sections pour servir 9 (total) cannons antichar immobiles (bodenständige PaK) et une section pour servir 4 cannons antiaeriens (bodenständige 2 cm Flak).
la 15. Kompanie avait une section avec 3 7.5cm PaK (mot) et une section avec 3 PaK immobiles et deux sections pour servir 6 (total) PaK immobiles.

alors en tout chaque G.R. avait 6 PaK (dont trois motorises). le reste des armes a du etre installé fixe dans le sudwall.

tout ca explique aussi la reference dans le KTB pour le G.R. 758 semble-t'il.

Source: Kriegsgliederung des Feldheeres 1.11.43 page 142.
Revenir en haut Aller en bas
kawito

kawito

Nombre de messages : 258
Date d'inscription : 13/07/2007

338. Infanterie - Division Empty
MessageSujet: Re: 338. Infanterie - Division   338. Infanterie - Division EmptyJeu 11 Juin 2020 - 9:16

Superbe, merci. C'est donc bien le FEB 338 qui a été encerclé à Marseille. C'est génial...
Revenir en haut Aller en bas
kawito

kawito

Nombre de messages : 258
Date d'inscription : 13/07/2007

338. Infanterie - Division Empty
MessageSujet: Re: 338. Infanterie - Division   338. Infanterie - Division EmptyVen 12 Juin 2020 - 4:11

Bonjour Wunku. Je sais que j'abuse, mais est-il possible d'avoir la liste des unités rattachées au Sperrverbande Lindequist, svp? Merci beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
wunku2



Nombre de messages : 10
Age : 60
lieu : Zurich
Date d'inscription : 05/06/2020

338. Infanterie - Division Empty
MessageSujet: Re: 338. Infanterie - Division   338. Infanterie - Division EmptyVen 12 Juin 2020 - 6:16

mais bien sur.

c'est un sacre puzzle - je n'ai pas encore trouvé une source qui donne la réponse entiere.

alors ce qui semble etre sur - le Sperrverband a ete formé le 25.8. par la 338e (KTB 338 ID p 7):

(Korpsbefehl [Ordre du LXXXV AK] No 6 p1 dans le KTB 338 ID du 25.8.)

Oberstleutnant i.G. von Lindequist
Heeres-Pionier-Batallion 669 (mot.)
III/Art.Rgt. 338 (avec 12x 12,2cm Kanone 396 (r)??)
2 Füsilier Kp - probablement la 2. et la 3./Füsilier Batallion 338
--------
mentionné dans ce Korpsbefehl, que le Sperrverband sera renforcé par des radios et des elements de la 11. Panzerdivision.

du coté de la 11 PD l'unité suivante est mentionnée d'etre détache au Sperrverband

3./Panzerjäger Abteilung 61 (12x 7.5cm PaK 40)
--------
en plus j'ai noté que le Sperrverband avait ete renforce par - mais sans reference d'un document officiel alors avec un ?

Heeres-Artillerie-Abteilung 1197 (12x 14.9cm sFH 404)
gemischte Flak Abteilung 481
leichte Flak Abteilung 731
leichte Flak Abteilung 875 (-4.Bttr)

tous en retraite de Hyeres/Toulon est pas clair quel equipment restait le 25.8.
Revenir en haut Aller en bas
kawito

kawito

Nombre de messages : 258
Date d'inscription : 13/07/2007

338. Infanterie - Division Empty
MessageSujet: Re: 338. Infanterie - Division   338. Infanterie - Division EmptyVen 12 Juin 2020 - 10:32

En tout cas, merci.
Revenir en haut Aller en bas
kawito

kawito

Nombre de messages : 258
Date d'inscription : 13/07/2007

338. Infanterie - Division Empty
MessageSujet: Re: 338. Infanterie - Division   338. Infanterie - Division EmptyVen 12 Juin 2020 - 11:57

C'est vraiment un super document que tu as là. Y-a-t-il des précisions sur les combats de la division à Montelimar?
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
wunku2



Nombre de messages : 10
Age : 60
lieu : Zurich
Date d'inscription : 05/06/2020

338. Infanterie - Division Empty
MessageSujet: Re: 338. Infanterie - Division   338. Infanterie - Division EmptyVen 12 Juin 2020 - 13:53

le 15.8. [KTB] la 338 ID fait parti du LXXXV AK - le GR 758 (renforcé) et le GR 759 sont déjà en marche pour le nord - le GR 759 est attaché au IV Luftwaffen-Feldkorps sur la rive ouest du Rhône. le GR 757 +le I. et le III./AR 338 et d'autres troupes de la division sont attachés à la 224 ID (Kampfgruppe Lopau). le GR 757 fait immédiatement contact avec les Américans dans la région d'Aix.

le 22.8. [KTB] le GR 757 et les deux batallions d'artillerie (+le GR 933) sont rattachés a la 338 ID (QG vers Chateaurenard). le FEB 338 est détruit.

le 25.8. [Ordre du LXXXV AK] la 338 ID doit immediatement envoyer le GR 757 renforcé avec de l'artillerie (au moins le I./PAR 338) 2 km dans l'est de Montélimar [Remarque le GR 757 etait motorisé a l'improviste] jusqu'au 26.8. a 0900. + l'ordre de former le Sperrverband Lindequist.

le 25.8. [KTB] le Sperrverband Lindequist est formé. le gros de la division se dirige vers la Coucourde. le Sperrverband suit. Les Américans poussent que lentement.

le 26.8. [Ordre du LXXXV AK] la 338 ID recoit l'ordre de securiser la section entre la 198. ID (qui couvre le Roubion jusqu'a Sauzet - inclus) et la 11. Panzerdivision a la Coucourde (Kampfgruppe Wilde). la 338. ID doit etre pret dans la region de Montélimar dans l'apres-midi du 27.8.

le 27.8. [Ordre du LXXXV AK]  la 338 ID doit tenir ouvert la RN7 entre la Coucourde et Livron. la 198. ID (renforce par le Sperrverband Vogt - c'est la premiere fois qu'ils mentionnent cet unité. apparament ce Sperrverband a des chars - des SF - selbstfahr-Lafetten - sont mentionné) a comme tache de tenir la linge du Roubion jusqu'aux hauteurs au nord de Sauzet. La 198. ID doit etre pret a soutenir l'attaque de la 338. ID a La Coucourde - la Tourettes avec au moins deux bataillons d'artillerie. La 198. ID doit commencer la retraite tout suite apres que la 338. ID a libere le passage a la Coucourde. le Sperrverband Vogt suit la 198. ID en dernier et est attache a la 338 ID des qu'il arrivent a la Coucourde. il doit couvrir la retraite de la 338. ID. le Pio Btl 235 est responsable pour la destruction des ponts sur le Roubion et sur tout la longeur de la RN7 vers le nord. il sera rattache a la 198. ID apres avoir passe le Drôme.

le 28.8. [KTB] le GR 933 attaque les Américans sur les hauteurs vers la Coucourde et reussit a repousser l'ennemi. Il est soutenu par le I./III./AR 338. Le Sperrverband Lindequist bloque toujours au Sud de Montélimar. Lindequist meurt. l'après-midi l'enemi reussit a percers les lignes allemandes sur les hauteurs vers la Coucourde. le II./GR 933 et un des bataillon d'artillerie du AR 338 reuissisent a sauver la situation. Le meme jour le GR 757 releve la Kampfgruppe Wilde (Panzergrenadier Regiment 111) a la Coucourde et est capable the tenir contre la pression Américaine.

le 27.8 [Ordre du LXXXV AK] la 338 ID est responsable de securiser le flanc est du AK de la Coucourde jusqu'a Livron avec la 11. Panzerdivision. Cet ordre mentionne que le gros du Pio.Btl. 235 (de la 198. ID) etait subordonné a la 338ID et doit etre rendu avec quelques elements du Sperrverband Lindequist a la 198 ID (le 27?). Le Flak Regiment 18 en coordination avec le Flak Regiment 85 assure la protection anti-aerienne. Tout les elements dont la 338 ID n'a pas besoin doivent etre envoye immediatement dans la region Beauvallon (au SE de Valence).

le 29.8. [Ordre du LXXXV AK] La 11. Panzerdivision tient la rive nord du Drôme vers l'est jusqu'a 1200 et couvre la retraite des elements du corps jusqu'a Valence.
[KTB] le GR 757 contre-attaque vers Loriol et reoccupe la ville avec la KG Wilde. le GR 933 et le GR 757 securisent la tete de pont au sud du Drôme pendant que la 198. ID traverse pour le nord. Le soir/la nuit le GR 933 en premier et ce qui reste du GR 757 traversent le Drôme avec des pertes lourds. Une des bataillons d'artillerie est reduit a une seule piece durant les duels d'artillerie pendant la traversé (probablement c'est le III/AR 338 car celui arrive dans la région de Lyon avec un seul obusier de 12.2 et la division annonce plusiers obusiers 76.2 du I/.AR 338 a Lyon). Le matin du 30.8. la division rapporte au AK que tout les elements qui restent sont au nord du Drôme.

(cette parti du KTB ID 338 est probablement ecrit le 3 ou le 4.11. - les ordres du LXXXV AK sont originales)


Dernière édition par wunku2 le Sam 13 Juin 2020 - 9:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
kawito

kawito

Nombre de messages : 258
Date d'inscription : 13/07/2007

338. Infanterie - Division Empty
MessageSujet: Re: 338. Infanterie - Division   338. Infanterie - Division EmptySam 13 Juin 2020 - 1:04

Merci beaucoup Wunku2 pour avoir pris le temps de me repondre. Ces informations m'aident beaucoup dans mes recherches sur la bataille de Montelimar. Je vais regarder si je trouve quelque chose sur le Sperrverbande Vogt.
Revenir en haut Aller en bas
wunku2



Nombre de messages : 10
Age : 60
lieu : Zurich
Date d'inscription : 05/06/2020

338. Infanterie - Division Empty
MessageSujet: Re: 338. Infanterie - Division   338. Infanterie - Division EmptyDim 14 Juin 2020 - 3:26

@kawito - je t'ai envoyé un mp.
Revenir en haut Aller en bas
wunku2



Nombre de messages : 10
Age : 60
lieu : Zurich
Date d'inscription : 05/06/2020

338. Infanterie - Division Empty
MessageSujet: Re: 338. Infanterie - Division   338. Infanterie - Division EmptyDim 14 Juin 2020 - 4:47

wunku2 a écrit:

Sperrverband Lindequist

dans une de mes notes j'ai marqué que la

2. (Panz.Jäg. Kp.)/schnelle Abt. 338

faisait aussi parti du Sperrverband. Je dois verivier la source.

Revenir en haut Aller en bas
kawito

kawito

Nombre de messages : 258
Date d'inscription : 13/07/2007

338. Infanterie - Division Empty
MessageSujet: Re: 338. Infanterie - Division   338. Infanterie - Division EmptyLun 15 Juin 2020 - 2:17

Merci beaucoup. Je n'ai pour l'instant rien trouvé sur ce spvband Vogt.
Revenir en haut Aller en bas
raton26

raton26

Nombre de messages : 166
Age : 32
lieu : Rhone valley
Date d'inscription : 04/09/2012

338. Infanterie - Division Empty
MessageSujet: Re: 338. Infanterie - Division   338. Infanterie - Division EmptyLun 15 Juin 2020 - 14:12

Bonsoir, pour kawito, source Bundersarchiv, Fernschreiben Armeegruppe G, 1-9-44, Tagesmeldung vom 31-8-44

Rapport:

Réunion du général Blaskowitz et Wiese le 1-9-44.

Le 338 Infanterie Division doit être rafraîchis par tous les moyens, après les pertes de la bataille de Montélimar. Le personnel manquant doit être composé d'unité luftwaffe et d'autres bataillons de marches.


Rapport par téléx de l'Armeegruppe G le 1-9-44.

Les luttes au nord-est de Montélimar sont terminés, l'armée s'enfuit vers le nord et attein Lyon-Vienne dans la nuit du 31-8-44 au 1-9-44. L'ordre de sortir du chaudron a été exécuté par la division dans un carnage héroïque. Sous la protection du 338 Infanterie Division du général René de l'Homme de Courbière, qui a perdu la quasi totalité de son équipement.

Après réorganisation des effectifs durant la journée et la récupération d'armes lourdes, le 338 Infanterie Division se compose seulement de 1100 soldats et dispose de 9 canons légers, 1 canons lourds.


L'effectif est différent que celui plus haut cité pour le 1-9-44??
Revenir en haut Aller en bas
wunku2



Nombre de messages : 10
Age : 60
lieu : Zurich
Date d'inscription : 05/06/2020

338. Infanterie - Division Empty
MessageSujet: Re: 338. Infanterie - Division   338. Infanterie - Division EmptyLun 15 Juin 2020 - 14:54

raton26 a écrit:
Rapport par téléx de l'Armeegruppe G le 1-9-44.

Les luttes au nord-est de Montélimar sont terminés, l'armée s'enfuit vers le nord et attein Lyon-Vienne dans la nuit du 31-8-44 au 1-9-44. L'ordre de sortir du chaudron a été exécuté par la division dans un carnage héroïque. Sous la protection du 338 Infanterie Division du général René de l'Homme de Courbière, qui a perdu la quasi totalité de son équipement.

Après réorganisation des effectifs durant la journée et la récupération d'armes lourdes, le 338 Infanterie Division se compose seulement de 1100 soldats et dispose de 9 canons légers, 1 canons lourds.


L'effectif est différent que celui plus haut cité pour le 1-9-44??

Tu cite probablement la "Zwischenmeldung vom 1.9.44 an OB West" de 1055 heures signe v. Gyldenfelt qui montre ces chiffres (1100/9 le/1 schw Geschütz) pour la 338. ID.

Je me base sur le "Zustandsbericht du 1.9.44 / Verband: 338.Infanterie-Division" qui a du etre envoyé le 4.9.44 (date du croquis de l'organisation). Ce rapport cite 109 Of / 561 Sof / 2613 soldats dont 2/24/363 russes pour le 1.9.44. La difference peut etre expliqué par le fait que la 338. ID a traversé la Drôme le 30.8. et a marche dans plusieurs colonnes. les permiers elements sont arrivé dans la région au sud de Roussilon [c'est Roussilon-en-Isère??] le 1.9. un part etait encore en route - voir le "Morgenmeldung für den 1.9.44" du Armeegruppe G envoyé a 0045 (qui mentionne en plus que les "Nachtruppen" etait au Dûlon (ca existe comme riviere??).

Faut pas oublier que la retaite a du etre un sacré bordel.
Revenir en haut Aller en bas
raton26

raton26

Nombre de messages : 166
Age : 32
lieu : Rhone valley
Date d'inscription : 04/09/2012

338. Infanterie - Division Empty
MessageSujet: Re: 338. Infanterie - Division   338. Infanterie - Division EmptyMar 16 Juin 2020 - 9:26

Oui, c'était un sacré bordel, sujet passionnant.
Revenir en haut Aller en bas
kawito

kawito

Nombre de messages : 258
Date d'inscription : 13/07/2007

338. Infanterie - Division Empty
MessageSujet: Re: 338. Infanterie - Division   338. Infanterie - Division EmptyMer 17 Juin 2020 - 12:50

Hopla... Désolé, je me suis plongé dans les docs que Wunku2 m'a envoyé et j'ai oublié de repasser. En tout cas, merci à vous. On avance beaucoup sur cette unité... c'est grandiose...
Revenir en haut Aller en bas
wunku2



Nombre de messages : 10
Age : 60
lieu : Zurich
Date d'inscription : 05/06/2020

338. Infanterie - Division Empty
MessageSujet: Re: 338. Infanterie - Division   338. Infanterie - Division EmptyJeu 16 Juil 2020 - 9:23

raton26 a écrit:


L'effectif est différent que celui plus haut cité pour le 1-9-44??

je suis plongé dans les document allemands et il y a peut etre une autre explanation pour la discrepance entre les rapports:

en Mai 44 (le 25.5.44) la Organisationsabteilung du OKH (Departement d'organisation du OKH) a definit quelles chiffres les unites doivent rapporter. Alors ils definissent:
Ist-Stärke (Force Réelle) - tout les soldats de l'unité inclus les soldats en congé, les detachés et les blesses qui auront récuperé dans les 8 semaines.
Tages-Stärke (Force du jour) tout les soldat qui font du service avec l'unité.
Gefechtsstärke (Force de bataille) les soldat sans le train (mais?) inclus tout les conducteurs de vehicules.
Kampfstärke  (Force de combat) tout les soldat dans le combat d'infanterie inclus les reserves.

alors pourla 338.ID la Ist-Stärke ou la Tages-Stärke elle peut etre sans probleme le double de la Gefechts/Kampf-Stärke. Ca expliquerais la difference. non?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




338. Infanterie - Division Empty
MessageSujet: Re: 338. Infanterie - Division   338. Infanterie - Division Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
338. Infanterie - Division
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sudwall :: LE HEER DANS LE SUD DE LA FRANCE-
Sauter vers: