étude des fortifications allemandes sur la côte méditerranéenne en France
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Recherche sur un parcours d'officier de marine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yves



Nombre de messages : 8
Age : 59
lieu : BATNA (Algérie)
Date d'inscription : 14/11/2010

MessageSujet: Recherche sur un parcours d'officier de marine   Sam 4 Déc 2010 - 13:23

Bonjour,
j'ai 52 ans, j'habite en région parisienne et je fais des recherches sur la carrière de mon grand-père paternel, ancien officier de marine.
Merci donc à ceux qui pourront m'aider à propos des sujets suivants :
1. Division navale de Syrie 1920
Mon grand-père sert comme enseigne de vaisseau sur la cannonière Tapageuse. Je cherche des photos de ce bâtiment, notamment à Beyrouth où je pense il a fait escale, et je voudrais connaître sa mission à cette époque.

2. Groupe des torpilleurs de la défense mobile à Alger 1921-1922
Mon grand-père commande le chasseur 112 puis le torpilleur 368. Je cherche des photos de ces bâtiments.

3. Division volante des croiseurs et forces navales en Extrême-Orient - Shanghaï - 1925
Mon grand-père, qui était torpileur, sert comme chef de service sur le croiseur Jules Ferry. Je cherche des photos de ce bâtiment et je voudrais connaître ses missions à cette époque.

4. Aviso de 1ère classe Mondement - Casablanca
Mon grand-père en a pris le commandement à l'été 1933. Je cherche des photos de ce bâtiment et voudrais connaître sa mission à cette époque.

Un grand merci pour votre aide et très cordialement,

Yves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14118
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Recherche sur un parcours d'officier de marine   Dim 5 Déc 2010 - 2:59

Une mission pour l'amiral Capu. cheers

voyons si il va s'en sortir...qui prend le pari ??? Very Happy Wink

FX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Dubois Henri

avatar

Nombre de messages : 711
Age : 68
lieu : Marseille
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: Recherche sur un parcours d'officier de marine   Dim 5 Déc 2010 - 12:27

Bonsoir
trente secondes de recherche sur Google images :
http://www.google.fr/imgres?imgurl=http://img10.hostingpics.net/pics/598423Jules_Michelet.jpg&imgrefurl=http://forummarine.forumactif.com/les-navires-1922-1950-f38/france-croiseur-leger-emile-bertin-t4844.htm&usg=__ClezsFquuIo2NDf_w_uL1gJ0WSU=&h=349&w=800&sz=66&hl=fr&start=13&zoom=0&itbs=1&tbnid=_DIU06hdysiLdM:&tbnh=62&tbnw=143&prev=/images%3Fq%3Dcroiseur%2BJules%2BFerry%26hl%3Dfr%26sa%3DG%26gbv%3D2%26tbs%3Disch:1

vous atterrirez sur un forum où l'on vous détaillera l'histoire du Jules-Ferry ( problème : en 1924 il avait déjà regagné l'Atlantique)
Bonne soirée
"Dubois"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
avatar

Nombre de messages : 1858
Age : 68
lieu : Martigues
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Recherche sur un parcours d'officier de marine   Dim 5 Déc 2010 - 15:35

Division Navale de Syrie :

Après le traité de paix avec la Turquie, les territoires turcs en Méditerranée Orientale ont été enlevés à ce pays. De nouveaux états indépendants voient le jour et sont placé sous mandat britannique (Palestine) ou français (Syrie et Liban). Pour administrer ces deux pays, le France nomme un Haut Commissaire au Levant et y installe des forces armées pour en assurer la sécurité.Le soulèvement des populations Druses nécessitera une campagne de pacification qui amènera la soumission des tribus rebelles. Après cette soumission, les forces supplétives levées parmi ces tribus seront parmi les plus fidèles de tout l'Empire Colonial.
Pour interdire les livraisons d'armes et appuyer les forces terrestres par des opérations de transports de troupes et de tirs contre la terre, la Marine crée la Division Navale de Syrie qui prendra ensuite l'appellation de Division Navale du Levant.
La Tapageuse était une canonnière anti-sous-marine du programme de guerre 1915 (type Agile). Elle avait fait la guerre au sein de la Division des Patrouilles de la Méditerranée Orientale. Lors du deuxième conflit mondial, elles est toujours présente et participera à le défense du port de Casablanca lors de l'opération Torch. En 1943, elle assure encore des escortes convois puis est désarmée pour permettre le transfert de son équipage sur les escorteurs modernes livrés par les USA.

Groupe des torpilleurs de la défense mobile à Alger :
Avant 1914, les hérésies découlant des théories "fumeuses" de la Jeune Ecole qui vouait aux gémonies les cuirassés et affirmaient que l'on pouvait défendre nos côtes avec une multitude de petits torpilleurs, tellement petits qu'ils n'avaient pas de nom de baptême mais un simple numéro, avaient conduits à la création de la Défense Mobile, unités chargées de défendre nos ports avec l'appui de sous-marins tout aussi petits et des batteries côtières. Cette défense était illusoire car ces torpilleurs ne pouvaient tenir la mer dès qu'elle était un peu formée et les sous-marins ne disposaient que de deux torpilles. De plus leur vitesse en plongée était si faible, 3 nœuds, que leurs chances de torpiller un cuirassé assaillant étaient quasi nulles à moins que le hasard de l'engagement ne les place sur la route de l'ennemi. Après 1918, on recréa la Défense Mobile mais sur le plan de la lutte anti-sous-marine uniquement. Cette nouvelle Défense Mobile ne durera que quelques années : l'âge des torpilleurs numérotés, ils dataient du siècle dernier et l'usure de la guerre n'avait pas arrangé leur état matériel, entraîna leur retrait du service et donc la disparition de la Défense Mobile.

Division volante des croiseurs et forces navales en Extrême-Orient :

Depuis les début de l'implantation française en Indochine, la Marine a détaché en Extrême Orient des forces navales qui ont, au cours du temps, reçu des appellation diverses. Après la guerre des Boxers (1900), la Marine détache une partie de ces forces dans les eaux chinoises. les Forces Navales d'Extrême Orient sont alors divisées en deux composantes, la Division Navale de l'Indochine qui a pour mission de défendre la colonie, et les forces détachées en Chine. Ces dernières assurent la protection de nos nationaux, la défense des Concessions Internationales, la lutte contre la piraterie, mal endémique des eaux chinoises, la lutte contre la contrebande des armes et de l'opium. Leurs importances va varier en fonction de l'intensité de la guerre civile qui opposent les Seigneurs de la Guerre au gouvernement chinois ou entre-eux. Dans les années 1920, elles comprennent un croiseur-cuirassé qui porte la marque de l'amiral commandant les FNEO, un ou deux croiseurs légers ex allemands, des avisos et des canonnières fluviales.
Le Jules Ferry était un croiseur-cuirassé, autre hérésie de la politique navale française d'avant 1914 car un croiseur cuirassé n'est pas assez rapide pour combattre les croiseurs légers et pas assez armé pour combattre un cuirassé. Il sera remplacé en mer de Chine par le Jules Michelet. ce qui fera croire à certains esprits "simples" de Saigon que tous les grands navires français avaient un nom commençant par "Jules" ! Autre anecdote, tous deux avaient la chauffe au charbon et dégageaient donc une abondante fumée par leurs quatre cheminées. L'arrivée en 1927 d'un des nouveaux croiseurs type La Motte Picquet chauffant au mazout et dotés de deux cheminées au dégagement de fumée très léger provoqua un vaste mouvement de protestation déclarant que l'Indochine n'était plus défendue par ce navire ayant peu de cheminée et pas de fumée !

Aviso de 1ère classe Mondement - Casablanca :

Depuis que la France a eu mandat d'assurer la protection du Maroc en 1907, la Division Navale du Maroc a eu pour port base Casablanca. Après la fin de la guerre du Rif, elle est réduite à un seul bâtiment : un aviso du type Arras. Ses missions sont d'assurer la surveillance des côtes pour interdire tout trafic d'armes, des missions de représentation à Tanger, en Espagne, aux Canaries, aux Açores et à Gibraltar. Comme ces avisos sont rapides, une vingtaine de nœuds, ils servent aussi de remorqueurs de but au bénéfice des batteries côtières.
voici l'historique du Mondement

11/12/1918 : est classé dans la liste des bâtiments à achever en 3ème priorité.
17/06/1920 : lancement par les Forges et Chantiers de la Méditerranée au Havre.
24/02/1922 : ASA, appareille de Cherbourg pour Toulon.
Effectue une campagne à la Division Navale du Levant avant d’être versé à Marine Maroc.
01/1935 : une visite au bassin à Bizerte fait reconnaître de trop nombreuses tôles à changer pour lui permettre de poursuivre une carrière active.
27/05/1935 : condamnation.

@+
Alain

PS : des photos suivront ultérieurement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yves



Nombre de messages : 8
Age : 59
lieu : BATNA (Algérie)
Date d'inscription : 14/11/2010

MessageSujet: Recherche sur un parcours d'officier de marine   Lun 6 Déc 2010 - 13:30

Bonsoir,
merci à "Dubois" et à Alain pour leurs premières réponses.
Très cordialement,
Yves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
avatar

Nombre de messages : 1858
Age : 68
lieu : Martigues
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Recherche sur un parcours d'officier de marine   Lun 6 Déc 2010 - 14:07

Petit complément sur le Jules Ferry :
Faute d'autre bâtiment disponible, il appareille de Toulon fin septembre 1923 portant la marque du contre-amiral comte Frochot. Son état matériel était tel que le vénérable croiseur-cuirassé ne devait pas dépasser la vitesse de 12 nœuds. A part la protection des concessions internationales de Shanghai, il avait pour mission de montrer le pavillon au Japon et aux Philippines. Il reprit la mer vers la France en septembre 1925.

@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yves



Nombre de messages : 8
Age : 59
lieu : BATNA (Algérie)
Date d'inscription : 14/11/2010

MessageSujet: Recherche sur un parcours d'officier   Mar 7 Déc 2010 - 13:12

Bonsoir,
merci Alain pour ce complément sur le Jules Ferry.
Très cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
avatar

Nombre de messages : 1858
Age : 68
lieu : Martigues
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Recherche sur un parcours d'officier de marine   Mar 7 Déc 2010 - 15:20

Voilà les photos promises

La Tapageuse



le Mondement



je n'ai pas de photos du T 368, les torpilleurs numérotés ne m'ont jamais branché, mais des photos de son frangin le T 369





Et dire que des pseudos intellectuels croyaient que la Royale aurait la maîtrise des mers avec ça !!!!

Je n'ai pas de photos du CH 112 mais voici le CH 107 qui lui est identique et une photo du Commandant Bourdais ex CH 111. Les CH 111 et CH 112 furent désignés pour servir de canonnières en Indochine en 1928 et rebaptisés Commandant Bourdais et Avalanche.






Le Jules Ferry à Shanghai



idem le 14 juillet 1925




Les croiseurs des grandes puissances à Shanghai : de gauche à droite, on trouve le japonais Tone, l'USS Huron, le Jules Ferry et le HMS Durban



@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yves



Nombre de messages : 8
Age : 59
lieu : BATNA (Algérie)
Date d'inscription : 14/11/2010

MessageSujet: Recherche sur un parcours d'officier   Mer 8 Déc 2010 - 13:31

Bonsoir Alain,
c'est super, merci beaucoup !
Très cordialement,
Yves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
avatar

Nombre de messages : 1858
Age : 68
lieu : Martigues
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Recherche sur un parcours d'officier de marine   Ven 10 Déc 2010 - 13:12

Alors Fx, t'as gagné ton pari ?

@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14118
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Recherche sur un parcours d'officier de marine   Sam 11 Déc 2010 - 5:19

Capu Rossu a écrit:
Alors Fx, t'as gagné ton pari ?

@+
Alain

Je l'aurai un jour, je l'aurai !!!!

FX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Recherche sur un parcours d'officier de marine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Recherche sur un parcours d'officier de marine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sabre d'officier de marine
» Jeff, à la recherche d'un parcours militaire
» [RECHERCHE] Officier Space Marine plastique
» recherche de plan des bateaux de la marine nationale
» Bouton d'officier de marine Second Empire - 1852/1870.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sudwall :: RECHERCHES ET IDENTIFICATIONS-
Sauter vers: