étude des fortifications allemandes sur la côte méditerranéenne en France
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 1945 Cap Camarat (Ramatuelle, 83)... souvenirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 13964
Age : 50
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: 1945 Cap Camarat (Ramatuelle, 83)... souvenirs   Dim 11 Fév 2007 - 8:49

Extrait d'une lettre que j'ai retrouvé dans mes archives, que m'avait adressé en 1991 Monsieur Bazin habitant à Vizille près de Grenoble, ancien marin radariste en poste au Cap Camarat près de ST Tropez en 1944-1945:

...ces souvenirs sont vieux et presque 50 ans et ils ne sont pas toujours bien nets...à cette époque j'avais 21 ans et je suis resté au sémaphore du cap Camarat du mois d'octobre 1944 au mois de mars 1945 avec un groupe de radaristes presque tous pieds noirs, nous étions 2 metropolitains. Le phare ne marchait pas, mais les guetteurs ont repris leur poste au sémaphore. Nous avions une équipe de prisonniers allemands qui travaillaient comme démineurs et logeaient dans un abri bétonné. Le phare et le sémaphore avaient subit de nombreux mitraillages et les alentours truffés de trous d'obus. il n'y avait pas beaucoups de blockhaus, mais beaucoups de tranchées partant dans la colline.

Notre radar était sur un camion anglais qui avait fait la campagne de Lybie et se trouvait un peu à bout de souffle. Nous surveillons la mer toutes les nuits car les allemands n'étaient pas loin en Italie (La Spezzia) et débarquaient des agents sur la côte la nuit. Le jour nous faisions des patrouilles dans la campagne ou nous escortions les prisonniers qui déminaient la plage de Pampelonne. Au centre de la plage il y avait un ou deux blockhaus vers un chateau qui avait subit quelques dégats. Notre abri sur la plage pour nos repas de midi était un avion PBY Catalina que les américains avaient laissé sur le terrain provisoir qu'ils avaient fait en rasant les vignes au bulldozer. Il y avait beaucoups de mines, pas directement sur la plage, mais un peu en retrait. Quatre rangées de mines antichars à quatre mètres les unes des autres. Puis 4 rangées de mines en bois dans la même position. Puis plus en arrière encore 4 rangs de mines antipersonnel séparées seulement de 1 mètre les unes des autres. Ces mines d'une grosseur d'une grenades avaitent une ampoule de verre qui sortait de la terre, et n'étaient pas abymées comme les mines en bois par la pluie. Ce dernier champ de mines avait la particularité de ne pas passer partout dans la partie cernée par les barbelés et indiquait "ARHTUNG MINEN". Ce qui était trés dangereux pour nous. Nous avons trouvé beaucoups d'équipements de soldats américains tués ou bléssés par ces mines.
Il y avait aussi dans les vignes des obus de 155 mm reliés par des fils de fer. J'ai vu aussi sur la plage un petit char télé ou filoguidé rempli d'explosif mais qui n'avait pas servi. Du sémaphore jusqu'au bord de mer il n'y avait pas de mines.

Nous allions souvent à Ramatuelle ou à St Tropez mais à pied. Nous n'avions pas de véhicule et seulement une fois par semaine une jeep nous portait le ravitaillement.Nous voyons quelques fois Mme Voltera du chateau qui était trés gentille avec nous...

Pour Paques 1945 notre radar est tombé définitivement en panne: les pieds noirs tous réservistes ont été démobilisés. Et pour moi et quelques autres, nous sommes partis pour l'Alsace et nous avons fait la campagne d'Allemagne. Le 8 mai 1945 nous étions à Lindau au bord du lac de Constance..."


FRANXEROX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
 
1945 Cap Camarat (Ramatuelle, 83)... souvenirs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.
» Le dictateur - Charles Chaplin 1945
» INFANTERIE DE MARINE JAPONAISE 1945
» Souvenirs en pot
» Plein de bons souvenirs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sudwall :: LA GUERRE DANS LE SUD DE LA FRANCE (1939-1945) :: La Bataille de Provence et La Libération du sud de la France-
Sauter vers: