étude des fortifications allemandes sur la côte méditerranéenne en France
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
VEUILLEZ AUSSI NOUS RETROUVER SUR FACEBOOK AVEC LES PAGES PERSO ET DE GROUPES : "ATLANTIKWALL- SUDWALL " - " LA COTE D'AZUR EN GUERRE 1939-1945 " - " FMBR FORTIFICATIONS DE MARSEILLE ET DES BOUCHES DU RHONE 1942 1944 " - "AGDE SOUS L'OCCUPATION " - " BUNKER 638 TAMARISSIERE AGDE HISTOIRE 39-45 " - " RIVIERA 44 " - " LIBRAIRIE HISTOIRE ET FORTIFICATIONS "

Partagez
 

 Halifax du Sqdn 624 abattu à Leucate

Aller en bas 
AuteurMessage
CALCINE Jacques
Spécialiste radariste et aviation
Spécialiste radariste et aviation
CALCINE Jacques

Nombre de messages : 519
Age : 70
lieu : Chantilly (60)
Date d'inscription : 08/01/2008

Halifax du Sqdn 624 abattu à Leucate Empty
MessageSujet: Halifax du Sqdn 624 abattu à Leucate   Halifax du Sqdn 624 abattu à Leucate EmptyVen 30 Mar 2012 - 9:07

Bonjour à tous,

Je vais , comme d'hab, être long, voilà le problême:

Dans la nuit du 26 au 27 avril 1944, le Halifax JN960, du 624 Sqdn RAF, était abattu au Cap Leucate, avec la perte de son équipage, au cours d'une mission de parachutage au profit de la Résistance.

Comme celà s'effectuait alors en silence radio, il a été porté disparu dès le trajet maritime depuis Blida en Algérie (et le premier réflexe a d'ailleurs été de le rechercher au large, évidemment sans succès).

Ayant pris contact avec l'Association des anciens (et familles) de cet Escadron, j'essaye de rassembler le maximum de données sur cet évènement pour apporter ma petite pierre à l'édifice: J'estime que c'est un devoir de Mémoire à leur égard, et une stèle sur les lieux en leur Honneur serait de bon aloi...

En parallèle, je suis plongé dans la lecture de l'excellent livre "La Résistance Audoise" pour avoir des données de ce côté là, et curieusement, non seulement il n'y a pas un mot là dessus, mais à ce jour je n'y ai trouvé aucune mission de parachutage à cette date là, ni aucune mention de message de déclenchement ou d'annulation: je pense donc que cette mission était au profit d'un maquis limitrophe à l'Aude, mais géographiquement restreint au point de passage (ou de recalage de nav) de Leucate.

J'adresse donc un "appel au Peuple" :

Quelqu'un dans ces recherches aurait il une mission à cette date là, disons dans l'arc de cercle constitué par la Haute-Garonne et le Tarn (les PO, c'est trop au sud, l'Hérault et l'Aveyron, trop au nord) A savoir:
- Zone de largage
- Date et heure prévue ou effectuée
- Message "Radio Londres" de déclenchement ou d'annulation.

Par ailleurs, et c'est très intéressant à étudier, l'itinéraire par lui même est, "tactiquement parlant", assez complexe: le trajet direct Blida - Leucate est axé nord-sud, fait 700 km (j'estime 2 heures 30 de vol environ en croisière basse altitude), longe la côte jusqu'à Argelès, franchit les Pyrénées, refranchit la côte sous Rosas, et survole les Baléares: pour se faire repérer, il n'y a pas mieux !
Je n'ai eu aucune info là dessus de la part des Anglais (qui ne savent d'ailleurs pas non plus), j 'essaye donc d'intuiter et reconstituer une hypothèse d' itinéraire (c'était mon boulot...), aller et/ou retour:
- Suffisamment direct (carburant)
- Avec des zigzags pour éviter de dévoiler le trajet,
- Tenant compte du masque énorme de détection radar constitué par le Cap Creus
- Tenant compte du contournement, suffisamment au large, de ce cap ainsi que des Baléares (probablement à l'Est)
- Tenant compte du passage sur le Cap Leucate comme sommet de l'éventail couvrant les deux départements cités: Je pense que c'était un très bon point de recalage (avant ou après le trajet maritime) mais est ce que celà n'a pas été surtout une ERREUR de navigation que de déboucher pile-poil sur une station radar dont ils connaissaient l'emplacement et les défenses ??

Trois éléments manquent également à l'appel:
- Quelle était la météo ce jour là?
- Quelle était la LUNE (quartier et intensité lumineuse)?
- Quelle était l'heure à Blida lorsqu'il était 22 h 25 (heure signalée dans le C/R allemand) à Leucate ?

Quelque part dans le forum, j'avais déjà évoqué avec Alain la partie détection et tir proprement dite.

Comme dirait l'autre: "vous avez deux heures" !

That's all folks
A+
Jacques









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clochette

clochette

Nombre de messages : 10
Age : 52
lieu : PERPIGNAN
Date d'inscription : 21/12/2010

Halifax du Sqdn 624 abattu à Leucate Empty
MessageSujet: 11 LEUCATE bombardier HALIFAX abattu par la FLAK en 1944   Halifax du Sqdn 624 abattu à Leucate EmptyMer 4 Sep 2013 - 2:24

Bonjour

Il y a une douzaine d'années, l'historien Jacques Hiron de Leucate, m'avait raconté l'histoire de cet avion, dont un des moteurs avait été traîné dans les filets d'un petit bateau de pêcheurs locaux. J'avais prévenu le plongeur et chercheur d'épaves narbonnais Patrice Strazzera afin de localiser l'épave et depuis rien de plus.

Aujourd'hui sur le journal l'Indépendant, il y a un article :

http://www.lindependant.fr/2013/05/09/un-hommage-a-ete-rendu-aux-aviateurs-anglais,1752912.php

D'autres articles :

http://www.lindependant.fr/2012/04/27/le-bombardier-oublie-de-leucate-sort-des-brouillards-de-l-histoire,134196.php
http://www.ladepeche.fr/article/2012/05/06/1346780-leucate-ceremonie-en-l-honneur-des-aviateurs-anglais.html

LE BOMBARDIER OUBLIE
Nuit du 27 avril 1944 ,un drame se déroule devant la falaise de LEUCATE , il y a 7 victimes et pour témoins les soldats allemands de la base radar.
Un bombardier quadrimoteur du Bomber Command anglais ,un HALIFAX MARK II rentre d'une mission spéciale ,il appartient au Squadron 624 de Blida (Algérie) chargé de missions en solitaire comme le parachutage d'hommes ou matériels pour la Résistance dans le sud de la France et en Italie.
A 22h25 la Flak de la base renseignée par son radar de conduite de tir prend le bombardier sous le feu qui touché s'engloutit dans les flots à quelques centaines de mètres de la cote avec son équipage.
Un corps est rejeté par la mer (sergent David GEMMELS) identifié par sa plaque.Enterré au cimetière de Leucate ,un officier allemand et quatre soldats lui rendent les honneurs.Un deuxième corps est rendu plus tard par les flots ,il est enterré sommairement sur place.
Le drame n'ayant eu aucun témoin c'est suite au repêchage dans les filets de morceaux de l'épave qu'une enquête est menée en Angleterre.
Les septs hommes qui ont perdu la vie cette nuit là ne doivent pas être oubliés ,leur sacrifice à permis à notre liberté.
Sergent W. HOUGHTON pilote ,officier J.HUDDART navigateur ,officier S.STEAD navigateur ,sergent E.HUDSON ,radio et mitrailleur ,sergent A.MITCHELL,mitrailleur et sergent K WARD mitrailleur.
william
source ''il était une fois LEUCATE''

Autre récit :

La gerbe a été mise à l’eau dans le receuillement par Jacques Carrière a rendu hommage aux aviateurs anglais en qualité de vice-président départemental de l’ANORAA (association des officiers de l’armée de l’air) ainsi que de l’équipage de la SNS 253 et de Me Larroque.

Un peu d’histoire :

Jacques Hiron raconte : « En 1944, l’armée allemande est solidement implantée à Leucate, 27 avril 1944… C’est la guerre… Les Alliés n’ont pas encore débarqué en Normandie, l’armée allemande est solidement implantée à Leucate avec ses fortifications du littoral, sa base radar sur la falaise et sa batterie d’artillerie côtière de Pardigan. Les habitants du village ont été évacués au début du mois de janvier et la quasi-totalité des habitations de Leucate-Plage a été rasée pour faciliter la défense du lieu contre un éventuel débarquement. Ce 27 avril 1944, à 22 h 25, un avion est abattu par la Flak de la base radar allemande. Il s’abîme dans les flots, juste en face de Leucate-Plage. Deux corps seront rejetés à la côte peu après, indiquant leur nationalité britannique. « L’avion abattu à Leucate était un bombardier, un quadrimoteur britannique Halifax, immatriculé JN 960, appartenant au Squadron 624, alors basé à Blida en Algérie. Sa mission, qu’il effectuait en solitaire, consistait à larguer du matériel à un maquis de la résistance française de la Haute Vallée de l’Aude. C’est sur le trajet retour qu’il a été abattu au-dessus de Leucate… », conte Jacques Hiron.
Le premier qui fût découvert a été enterré au cimetière de Leucate en présence d’un officier et de quatre soldats allemands ».
Le nom des sept membres d’équipage : Sergent W. Houghton (pilote), Officier J. Huddart (navigateur), Officier J. Stead (navigateur), Sergent David Gemmels (mécanicien), Sergent E. Hudson (radio-mitrailleur), Sergent K. Ward K. N. (mitrailleur), Sergent A. Mitchell.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philmil

philmil

Nombre de messages : 680
Age : 56
lieu : Le Lavandou
Date d'inscription : 30/09/2009

Halifax du Sqdn 624 abattu à Leucate Empty
MessageSujet: Re: Halifax du Sqdn 624 abattu à Leucate   Halifax du Sqdn 624 abattu à Leucate EmptyMer 4 Sep 2013 - 13:25

Bonsoir,

Dans les rapports US,pour cette date, je n'ai pas un Halifax ,mais un Marauder, abattu a 2h du matin.
Le serial donné plus haut, est un serial Anglais,d'un squadron RAF .

Vous trouverez quelques détails sur cet escadron(assez secret) a la page :

http://www.624squadron.org/index.php?option=com_content&view=article&id=38&Itemid=28

ainsi que la liste du personnel a  :

http://www.624squadron.org/index.php?option=com_content&view=article&id=102&Itemid=233

Slt

philmil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubilee
Modérateur 2 Languedoc - Bunkerarchéo
Modérateur 2 Languedoc - Bunkerarchéo
Jubilee

Nombre de messages : 1719
Age : 38
lieu : 11220 St Laurent de la Cabrerisse
Date d'inscription : 25/06/2006

Halifax du Sqdn 624 abattu à Leucate Empty
MessageSujet: Re: Halifax du Sqdn 624 abattu à Leucate   Halifax du Sqdn 624 abattu à Leucate EmptyLun 29 Sep 2014 - 8:07

Pour le mitrailleur le Flight Sgt Kenneth Norman WARD, RAF VR matricule 1492011, il est enterré au cimetière de Port la Nouvelle à l'emplacement M53

Halifax du Sqdn 624 abattu à Leucate 1port_10
Halifax du Sqdn 624 abattu à Leucate 2port_10

Quant au mécanicien le Sgt David GEMMEL, RAF VR matricule 1821213, il est enterré au cimetière militaire de Marseille Mazargues à l'emplacement 3.E.44
Halifax du Sqdn 624 abattu à Leucate Marsei11

Les autres membres d'équipages apparaissent sur le mémorial de Malte

_________________
Sylvain alias Jubilee

Halifax du Sqdn 624 abattu à Leucate Mydail11
                            2000                            -                           2010                            -                           2016

Un comprimé n'est pas forcément un imbécile récompensé

Bon de commade du livre "L'aérodrome de Lézignan, Toute une Histoire !" : http://www.aerostories.org/~ext/commandes/LezignanComm.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Halifax du Sqdn 624 abattu à Leucate Empty
MessageSujet: Re: Halifax du Sqdn 624 abattu à Leucate   Halifax du Sqdn 624 abattu à Leucate Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Halifax du Sqdn 624 abattu à Leucate
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les cimetières d'Halifax
» Port Leucate
» P.L. V - "LES PELERINS DE SAINT-JACQUES"- "ZONE LIBRE" - "CHECKPOINT CHARLIE"
» Plage du Vougot .( finistère)
» Mensonge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sudwall :: LA GUERRE DANS LE SUD DE LA FRANCE (1939-1945) :: La Résistance-
Sauter vers: