étude des fortifications allemandes sur la côte méditerranéenne en France
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Occupation des iles d'Hyères (83) 1942-1944

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14118
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Occupation des iles d'Hyères (83) 1942-1944   Ven 31 Mar 2006 - 15:52

EXTRAIT DE "UNE HISTOIRE DE PROVENCE- LE JOURNAL DES ILES D'HYERES" de Jean Claude Drenac:

1940 (octobre) : la batterie haute de Porquerolles, après l'armistice, est désarmée.

1941 : la batterie haute des Mèdes est occupée, l'été, par l'Ecole de Santé Navale.

1942 (14 novembre) : après l'opération Torch de débarquement des Alliés sur les côtes du Maroc et d'Algérie, Porquerolles, comme le Var, à l'exception de Toulon, devient zone d'occupation italienne. La batterie des Mèdes reste sous commandement français.

1942 (28 novembre) : le lendemain de l'attaque de Toulon par les Allemands, les Italiens investissent Porquerolles. Le Fresnel, ravitailleur du phare, s'enfuit en Afrique du Nord, emportant les marins alsaciens qui occupaient le poste de détection du Langoustier. Le Mont Caumes se saborde au bout de la jetée du port. Undouzaine de marins sont faits prisonniers. D'autres marins se cachent au domaine des Fournier, et réussissent à saboter les installations de la batterie haute des Mèdes.

1943 (septembre) : après la signature de l'armistice par l'Italie, le 8 septembre, 800 Allemands occupent Porquerolles et font les Italiens prisonniers.

1943 (octobre) : les îles d'Hyères sont occupés par deux régiments d'infanterie composés d'Arméniens. 300 hommes organisent la défense de Porquerolles, sous le commandement du Hauptmann Bôhm.

1943 (novembre) : les Allemands décident l'évacuation des îles, qui intervient à partir du 15 novembre. Seul des 500 Porquerollais restent les deux gardiens du phare, M. Pellegrino, gardien-chef , et M. Léonard. Les Allemands coupent des arbres pour dégager les champs de tir, posent des mines et des barbelés, détruisent les haies de cyprès, démolissent certaines maisons, dont celles qui dominent le port, celles qui se trouvent au Nord-Est de la place et la maison des Fournier.

1944 (juillet/août) : les îles sont occupées par deux compagnies allemandes du 917ème régiment de grenadiers, dont 90 hommes au Levant et 150 à Port Cros.

1944 (12 août) : préalablement à l'opération Dragoon, de débarquement sur les côtes varoises, les forces amricaines bombardent les batteries côtières. Le fort de la Repentance, quoique inoccupé, reçoit 210 tonnes de bombes.

1944 (14 août) : le débarquement a lieu sur l'île du Levant, en vue de neutraliser la batterie du Titan et ses quatre canons de 164. L'opération est confiée à deux régiments canadiens et américains, de la First Special Service Force du Colonel Walker. Débarqués sur la côte Sud-Est, ils s'emparent de l'île, découvrent que la batterie du Titan est factice, et prennent le contrôle du port.
A Port Cros, le 1er régiment débarque dans la calanque du Tuf, s'empare du poste de garde de Port Man, puis du fort de la Vigie. Les Allemands se retranchent dans les forts de l'Estissac, qui tombe le 16 août, et dans celui de l'Eminence, qui, avec 46 hommes et 2 officiers, tient jusqu'au 17 août, après des bombardements aériens et navals, notamment du croiseur Augusta.
Porquerolles est bombardée du 18 au 22 août, notamment les forts de la Repentance (121 obus) et la batterie haute des Mèdes (25 obus), mais aussi le mont des Salins(15 obus), la batterie du Lion (298 obus) et la pointe du Langoustier (40 obus). Les Allemands se rendent à la marine américaine le 22 août. Les troupes sénégalaises du 18ème RTS en prennent le contrôle, avant d'aller débarquer à la Tour Fondue dans la nuit du 22 au 23. Le premier Porquerollais à remettre le pied sur l'île est l'abbé Le Cuziat qui hisse un drapeau tricolore sur l'église.

FX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
agneti
Modérateur général - Archiviste
Modérateur général - Archiviste
avatar

Nombre de messages : 1767
Age : 47
lieu : Marseille 14ème
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: Occupation des iles d'Hyères (83) 1942-1944   Dim 7 Juin 2009 - 13:54

Le lien, le site parlant aussi de la période française :
http://mapage.noos.fr/porquerolles/brenac.doc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fortificationsdemarseille.lefrioul.fr/
 
Occupation des iles d'Hyères (83) 1942-1944
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Uniformes allemands 1942 - 1944 - Précisions demandées.
» [Article] BATAILLE DE SAVO (8-9 AOUT 1942)
» Pseudos pendant l'Occupation (1940-1944)
» USN CUIRASSES CLASSE SOUTH DAKOTA
» Nouvelle Calédonie en 1942

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sudwall :: LA GUERRE DANS LE SUD DE LA FRANCE (1939-1945) :: L'occupation italienne et allemande-
Sauter vers: