étude des fortifications allemandes sur la côte méditerranéenne en France
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Libération de Cannes (06)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Libération de Cannes (06)   Lun 19 Fév 2007 - 4:50

La heures de la libération de Cannes en aout 1944 vue et racontée dans un journal tenu par une cannoise Amélie Mougins:
http://www.calliope-21.net/modules.php?name=News&file=article&sid=14

Fx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Libération de Cannes (06)   Dim 13 Sep 2009 - 11:19

Cannes
Il était une fois la Libération : deux Suquettans racontent:


Le Suquet d'il y a 65 ans. Habité à 80 % par des Italiens ayant fui le fascisme et la misère. Des Italiens et leur armada de bambini qui vivaient là-haut dans une extrême pauvreté...

« On n'avait rien, rien à manger », se souvient, ému, André Girone, l'adjoint au maire de Cannes, accompagné pour ce témoignage, de son frère Lucien, né 5 ans plus tôt.

15 heures : une rumeur monte dans le Suquet

Mais cet après-midi du 24 août 1944, les deux enfants oublient la faim qui les tenaille...

« Il était 15 heures, c'était les vacances, on était dehors, comme d'habitude, parce que c'est là qu'on vivait. Et puis il y a eu une rumeur qui est montée dans le village : " Y a les Américains ! Y a les Américains ! " Et d'un seul coup tout le Suquet était dans la rue. Nos parents avec nos frères et notre soeur, les voisins. Tout le monde est descendu vers le port. »

La population descend la rue Du Pré, où les Girone habitent, et s'installe sur le trottoir sud de la rue Clemenceau.

« Là, on a vu arriver les Américains. Les premiers, à pied, c'était l'infanterie. Ils avaient débarqué à Saint-Raphaël-Fréjus, ils arrivaient par L'Estérel. Ensuite, il y avait les chars, couleur camouflé... » Là, les frères marquent une pause et se regardent : « On a vécu un moment incroyable, c'est comme si c'était hier. »

Un char stoppé devant un cageot de tomates

« Un char s'est arrêté à côté des établissements de peinture, juste devant l'ancienne épicerie. Les soldats ont montré quelque chose sur les étals en devanture. C'étaient les cageots de tomates. Alors ma mère a été leur en acheter un et leur a donné. Les pauvres, c'était des gamins, et ils devaient être affamés parce qu'ils se sont jetés là dessus comme des chiens sur un os. Et puis, ils ont sorti tout ce qu'ils avaient dans leur char et nous l'ont donné, à nous les enfants : des chocolats, des bonbons, des chewing-gums et des conserves. On savait pas trop ce que c'était, mais on a ramassé comme si c'était un trésor et on l'a remonté chez nous. Il y avait du Corned-beef, et autre chose qu'on a pris pour du beurre, mais quand on a essayé de le faire fondre... en fait ça devait être du fromage ! »

Des cadavres alignés

Les Girone n'ont pas le souvenir de scènes de liesse... «Mais la guerre n'était pas finie et la veille ou l'avant-veille, avant de partir, les Allemands avaient fait sauter le port. Ils ont miné le quai Saint-Pierre, on a une voisine qui a même reçu un pavé dans son lit ! »

Mais l'événement qui a le plus marqué Lucien en ce mois d'août 44, c'est le lendemain qu'il l'a vécu.

« Il y a d'abord eu un char qui s'est perdu dans le Suquet, et puis, un gros camion est passé lentement dans ma rue, un GMC. Je suis monté sur les ridelles pour regarder à l'intérieur. Et là j'ai vu... des cadavres d'Allemands alignés, je ne sais pas d'où ils venaient, mais je n'ai jamais oublié. »


Recueilli Par Emmanuelle Pouquet

Nice-Matin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Capu Rossu
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
avatar

Nombre de messages : 1857
Age : 68
lieu : Martigues
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Libération de Cannes (06)   Lun 1 Fév 2010 - 13:30

Les deux photos suivantes ont été prises dans le port de Cannes à la fin août ou au début septembre 1944. Elles montrent les premiers bâtiments français à venir s'amarrer dans le port à proximité du Casino. Pour marquer la solennité de l'évènement, les navires arborent le grand pavois.
Ce quai était le seul quai à ne pas être encombré d'épaves. Comme les Allemands avaient fait sauter les quais le génie américain avait "construit" un quai à l'aide de pontons flottants que l'on distingue très bien sur les photos, en particulier celle où l'on voit les deux gamins assis dessus.





Sur la deuxième photo, le bâtiment en arrière plan est l'aviso-dragueur La Gracieuse. Elle est accompagnée de deux PC d'origine américaine et armés par la Marine Française. Ils sont quatre à croiser sur les côtes de Provence : les Sabre, Cimeterre, Javelot et Voltigeur.

La première photo avait été postée par l'Etroit Mousquetaire dans la rubrique Hier et Aujourd'hui sous le titre Cannes - Royal Navy.

@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Libération de Cannes (06)   Sam 18 Sep 2010 - 6:20

Union Jacks Flying In Cannes.
The residents of CANNES were not slow in putting out Union Jacks as soon as the Allies had liberated the town.
In this photograph are two RAF Spitfire pilots who recieved a great welcome from the local inhabitants.
RAF 29.8.44.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Libération de Cannes (06)   Dim 13 Nov 2011 - 3:38

Sur la place de la Castre, on s'amusait avec un canon laissé par les Allemands. Un de nos profs a voulu nous le montrer, il a visé l'horloge de la mairie. L'obus est parti !
souvenir de Patrick 9 ans en aout 1944

Nice Matin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Libération de Cannes (06)   Dim 23 Juin 2013 - 7:28

http://1stabtf.com/Cannes.htm
textes et photos

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Libération de Cannes (06)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Libération de Cannes (06)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 71ème anniversaire de la libération de Nice
» Libération de Metz, par la 1e demi-brigade (8e,16e,30e BCP)
» bande d'imprimés du comité de libération
» Femme qui lit... libération
» libération de Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sudwall :: LA GUERRE DANS LE SUD DE LA FRANCE (1939-1945) :: La Bataille de Provence et La Libération du sud de la France-
Sauter vers: