étude des fortifications allemandes sur la côte méditerranéenne en France
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
VEUILLEZ AUSSI NOUS RETROUVER SUR FACEBOOK AVEC LES PAGES PERSO ET DE GROUPES : "ATLANTIKWALL- SUDWALL " - " LA COTE D'AZUR EN GUERRE 1939-1945 " - " FMBR FORTIFICATIONS DE MARSEILLE ET DES BOUCHES DU RHONE 1942 1944 " - "AGDE SOUS L'OCCUPATION " - " BUNKER 638 TAMARISSIERE AGDE HISTOIRE 39-45 " - " RIVIERA 44 " - " LIBRAIRIE HISTOIRE ET FORTIFICATIONS "
-30%
Le deal à ne pas rater :
Casque-micro sans-fil Sony pour PS4 + 1 jeu offert
69.99 € 99.99 €
Voir le deal

 

 Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Fan83

Fan83

Nombre de messages : 209
Age : 32
lieu : Toulon
Date d'inscription : 12/01/2015

Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83)   Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 EmptyJeu 20 Avr 2017 - 15:01

Non je ne connais pas trop le secteur et comment y accéder.
Revenir en haut Aller en bas
Platzpatrone

Platzpatrone

Nombre de messages : 71
Age : 58
lieu : Hyèrois d'origine
Date d'inscription : 26/09/2010

Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83)   Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 EmptyJeu 20 Avr 2017 - 15:06

Il y avait une épave de LVT, depuis longtemps, sans ses chenilles. Disparu ! Personne sur la toile ne semble l'avoir connu. J'ai un copain volontaire à Saumur. Ils ne l'ont pas récupéré. C'est trop dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Fan83

Fan83

Nombre de messages : 209
Age : 32
lieu : Toulon
Date d'inscription : 12/01/2015

Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83)   Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 EmptyJeu 20 Avr 2017 - 15:12

Je viens de regarder sur internet à quoi ça ressemblait exactement. Il était ou exactement normalement ? Je suis en vacances la semaine prochaine éventuellement si c'est accessible
Revenir en haut Aller en bas
Platzpatrone

Platzpatrone

Nombre de messages : 71
Age : 58
lieu : Hyèrois d'origine
Date d'inscription : 26/09/2010

Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83)   Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 EmptyJeu 20 Avr 2017 - 15:17

C'est tout construit maintenant (et régulièrement inondé - immense scandal). Il était au bord du Gapeau, après la base d'hélico de la Gendarmerie. Il y avait un grand terrain vague puis un maquis boueux avec des débris hauts dans les branches d'arbres amenés par les dernières crues du Gapeau. Le terrain était parfait pour des entrainements militaires.

Le 20 août 1944, les troupes de Brosset se sont élancées depuis là pour atteindre la cote 186,3 (que j'ai entourée sur la carte) puis progresser vers le Plan du Pont (j'y ai ramassé des pèches un été .. pour me payer mon détecteur) et le Mont Redon.
Revenir en haut Aller en bas
Fan83

Fan83

Nombre de messages : 209
Age : 32
lieu : Toulon
Date d'inscription : 12/01/2015

Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83)   Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 EmptyJeu 20 Avr 2017 - 15:29

Si tout est construit il a dû y passer malheureusement :(
Le Mont Redon à chaque fois que je veux y aller je me retrouve bloquée, je sais vraiment pas par ou y monter grrr
Revenir en haut Aller en bas
Platzpatrone

Platzpatrone

Nombre de messages : 71
Age : 58
lieu : Hyèrois d'origine
Date d'inscription : 26/09/2010

Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83)   Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 EmptyJeu 20 Avr 2017 - 15:33

Sur Gogol Terre, on voit que la base d'hélico de la Gendarmerie a disparue ; La piste qui accueillait des Alouettes 3 est maintenant un parking de véhicules peints en bleu.

Plus au nord, il y a de nouvelles installations militaires là où il y avait ce terrain vague. Et plus au nord, ce scandaleux lotissement régulièrement sous 2 mètres d'eau.

Le LVT était à ce niveau, dans cet espace, au bord du Gapeau.

Quand j'étais gamin (60~70), il n'y avait que le terrain de foot et cet héliport. Tout le secteur était sous l'eau tous les automnes, 1 à 2 mois après la rentrée des classes.

J'allais faire voler mon avion à vol circulaire sur ce terrain de foot. Le président du club d'aéromodélisme (M. Teppo) était un ancien pilote de bombardier de la RAF pendant WWII.
Revenir en haut Aller en bas
Platzpatrone

Platzpatrone

Nombre de messages : 71
Age : 58
lieu : Hyèrois d'origine
Date d'inscription : 26/09/2010

Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83)   Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 EmptyJeu 20 Avr 2017 - 15:43

Fan83 a écrit:
Le Mont Redon à chaque fois que je veux y aller je me retrouve bloquée, je sais vraiment pas par ou y monter grrr

C'est moi qui en 1978 ai découvert le corps d'un soldat allemand, au sommet du Mont Redon. L'endroit y était truffé de munitions. Malgré l'incendie qui a eu lieu après, c'est un endroit dangereux. J'ai fait souvent venir le service de déminage. Il y avait des grenades MkII dans l'écorce des chênes, qui avaient grandi depuis le 20 août 44.

J'y accédait par la propriété viticole, c'est ma famille. Il y a d'autres points d'accès, mais c'est sportif.

La colline a été bombardée par le HMS Ramillies, dont un des canons se trouve maintenant devant l'IWM à Londres. L'officier d'observation envoyé pour diriger les tirs a été tué par un obus de son navire.

Le soldat allemand que j'ai trouvé a été enseveli dans les décombres d'un cratère d'un tir du Ramillies. Le corps dans une posture de souffrance. L'humerus droit percé d'une balle. Son pansement n'a pas été dissous par le sol comme l'ont été ses vêtements.


L'endroit est grave : de mémoire, 115 hommes du BM 5 sont tombés là. Je ne connais pas les pertes allemandes. Leclerc, dans son allocution à la fin de la guerre, à cité les combats du Mont Redon. C'est pour dire.

Ce n'est pas un lieu de promenade. Tenez-le vous pour dit, vous qui lisez ces lignes.


( Le journaliste est un imbécile : Il est mort le 20 août 1944 )

Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 Soldat_Redon_blurred
Revenir en haut Aller en bas
Fan83

Fan83

Nombre de messages : 209
Age : 32
lieu : Toulon
Date d'inscription : 12/01/2015

Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83)   Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 EmptyJeu 20 Avr 2017 - 16:01

La vache, on a réussi à l'identifier ?
Revenir en haut Aller en bas
Platzpatrone

Platzpatrone

Nombre de messages : 71
Age : 58
lieu : Hyèrois d'origine
Date d'inscription : 26/09/2010

Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83)   Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 EmptyJeu 20 Avr 2017 - 16:07

Fan83 a écrit:
La vache, on a réussi à l'identifier ?

39 ans après, je cherche toujours. Le fossoyeur a pioché comme un malade pour exhumer le corps. Je ne suis planqué car il a des explosifs partout dans le sol. J'ai crié d'y aller molo car le danger était réel !  Je suis revenu juste à temps pour "être sur la photo".

Le sol est très ferreux. Le zinc de sa Erkennungsmarke a été bouffé par le fer. Ce n'était plus qu'une boue blanche. Mais il y avait son portefeuille, intact. Je me mords les doigts de ne pas l'avoir trouvé moi-même avant, parce que le Gendarmes ... bof ! ceux-là n'avaient pas inventé l'eau tiède.

Il y avait un mandat avec un nom difficilement lisible, émanant d'un bureau de poste d'un patelin proche de la frontière entre l'Allemagne et la Hollande.

Je suis ami avec un colonel de la Luftwaffe là où je réside, retraité. Il a des contacts à Berlin aux archives allemandes. J'ai donné toutes les informations en ma possession. Pas de réponse. Je ne sais pas où ont été envoyés les restes de cet homme.

J'ai conservé le casque de ce soldat. Depuis près de 40 ans, j'ai l'espoir de le remettre à la famille.

Je parle Allemand. J'irais moi-même à Berlin-Borsigwalde pour poser des questions sur ce soldat.
Revenir en haut Aller en bas
Fan83

Fan83

Nombre de messages : 209
Age : 32
lieu : Toulon
Date d'inscription : 12/01/2015

Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83)   Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 EmptyJeu 20 Avr 2017 - 16:17

Quel dommage, j'espère que tu arriveras à savoir qui était ce soldat et trouver sa descendance en espérant que celle ci n'en ai pas rien à faire du casque...
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 14427
Age : 53
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83)   Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 EmptySam 22 Avr 2017 - 4:54


_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://sudwall.superforum.fr
Fan83

Fan83

Nombre de messages : 209
Age : 32
lieu : Toulon
Date d'inscription : 12/01/2015

Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83)   Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 EmptySam 22 Avr 2017 - 5:27

Merci pour la vidéo. Comment aller au cap de l'esterel ?

Pour mauvannes, l'autre fois que j'y suis allée, j'ai trouvé une cartouche à blanc de famas flambant neuve en plein sur le chemin qui mène au PDT. , je pensais que l'armee n'y allait plus et que c'était occcupe plus ou moins par l'association SPHYNX...
Revenir en haut Aller en bas
Fan83

Fan83

Nombre de messages : 209
Age : 32
lieu : Toulon
Date d'inscription : 12/01/2015

Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83)   Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 EmptyDim 23 Avr 2017 - 9:55

Platzpatrone a écrit:
C'est tout construit maintenant (et régulièrement inondé - immense scandal). Il était au bord du Gapeau, après la base d'hélico de la Gendarmerie. Il y avait un grand terrain vague puis un maquis boueux avec des débris hauts dans les branches d'arbres amenés par les dernières crues du Gapeau. Le terrain était parfait pour des entrainements militaires.

Le 20 août 1944, les troupes de Brosset se sont élancées depuis là pour atteindre la cote 186,3 (que j'ai entourée sur la carte) puis progresser vers le Plan du Pont (j'y ai ramassé des pèches un été .. pour me payer mon détecteur) et le Mont Redon.

Salut je viens de longer le gapeau tout au long du lotissement jusqu'au terrain militaire, pas de LVT :(
Par contre sur la rive d'en face je pense avoir vu 2 Croix antichar parmi la "jungle".
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 14427
Age : 53
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83)   Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 EmptyDim 23 Avr 2017 - 9:57

Cap Esterel : direction La Badine puis direction VVF, se garer et entrer à pied dans le site de vacances et aller jusqu'au bout de la pointe.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://sudwall.superforum.fr
Platzpatrone

Platzpatrone

Nombre de messages : 71
Age : 58
lieu : Hyèrois d'origine
Date d'inscription : 26/09/2010

Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83)   Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 EmptyDim 23 Avr 2017 - 9:57

Fan83 a écrit:
Par contre sur la rive d'en face je pense avoir vu 2 Croix antichar parmi la "jungle".
Photos ! Photos !!!
Revenir en haut Aller en bas
Fan83

Fan83

Nombre de messages : 209
Age : 32
lieu : Toulon
Date d'inscription : 12/01/2015

Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83)   Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 EmptyDim 23 Avr 2017 - 10:47

Pas évident à prendre avec le portable mais voila :

Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 Img_4410

Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 Img_4411

La deuxième on la voit pas sur la photo alors je l'ai entouré.

Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 14929610

Je ne suis pas sure que ca en soit mais ça me fait penser à des Croix antichar.
Revenir en haut Aller en bas
Platzpatrone

Platzpatrone

Nombre de messages : 71
Age : 58
lieu : Hyèrois d'origine
Date d'inscription : 26/09/2010

Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83)   Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 EmptyDim 23 Avr 2017 - 11:28

Intéressante découverte. Je n'ai pas souvenir avoir lu l'existence de barrières anti-char au niveau du Gapeau.

Qq'un sait ?


Au sud du pont sur le Gapeau, restait encore fin 70's les culées de la voie ferrée ainsi que des poteaux de signalisation ferroviaire. La construction de la voie rapide a fait disparaitre tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Fan83

Fan83

Nombre de messages : 209
Age : 32
lieu : Toulon
Date d'inscription : 12/01/2015

Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83)   Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 EmptyDim 23 Avr 2017 - 12:27

Sur Google earth derrière c'est apparament chez quelqu'un (un champ avec des serres)
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 14427
Age : 53
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83)   Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 EmptyLun 3 Juil 2017 - 4:06

https://fortdemauvanne.fr/

Amateurs de fortifications et d’histoire notamment militaire, une association (loi 1901) va prochainement être créée afin de préserver, d’entretenir et de mettre en valeur la fortification de Mauvanne

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://sudwall.superforum.fr
McCauley

McCauley

Nombre de messages : 119
Age : 45
lieu : Marseille
Date d'inscription : 01/06/2007

Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83)   Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 EmptyVen 1 Juin 2018 - 1:58

En effet la stèle mériterait un petit rafraichissement printanier.

Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 8
Un obus aurait arraché le ferraillage, qu'il soit explosif ou perforant.
Donc cet impact est probablement un lance-roquettes tiré à 45° depuis la gauche du PDT (endroit où a attaqué le Slt. JEANNEROT).
Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 2m3l4ec

Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 Juin1947
Les ombres de l'arbre reproduisent la peinture camouflage
Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 7
Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 5
Interdit d'aller dans les vignes! En revanche les vignes grignotent tout.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 14427
Age : 53
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83)   Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 EmptyMer 25 Juil 2018 - 8:27

Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 3ju0

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 14427
Age : 53
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83)   Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 EmptyDim 22 Déc 2019 - 7:20

Admin a écrit:
Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 23rsc5s

ici un commando juste devant le PDT ( avec son FM 24/29 de 7,5 )

Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 Sxdvuo


Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 3us8

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://sudwall.superforum.fr
Mae. Gue.

Mae. Gue.

Nombre de messages : 4
Age : 27
lieu : BRIGNOLES
Date d'inscription : 20/01/2020

Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 Empty
MessageSujet: Archéologie Du Débarquement Sud   Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 EmptyMer 12 Fév 2020 - 2:32

chazette A a écrit:
Combat pour la prise de la batterie de Mauvanne.
Par A Chazette

Beaucoup d’écrits, traitant à la fois du débarquement en Normandie et des défenses côtières allemandes, ont déjà été publiés par le passé et notamment sur la seule position encore équipée actuellement de ses canons, la non moins célèbre batterie de Longues sur mer. Si ce débarquement attire le plus souvent auteurs et lecteurs, il ne faut pas occulter le débarquement de Provence, qui permit en août 44 d’accentuer la pression des alliés sur les forces allemandes et ainsi de les pousser à une retraite rapide. Dans le domaine de la fortification la batterie de Longues sur mer construite en Normandie, avait aussi une petite sœur jumelle installée quant à elle à Mauvanne près de Toulon et qui fut attaquée le 18 août 1944 par les forces françaises appartenant aux commandos d’Afrique. Nous allons, dans les lignes qui suivent, vous narrer cette histoire dont l’action permit d’ouvrir la route de Toulon à l’armée française.

La batterie de Mauvanne au début du XXe siècle.

La rade d’Hyères, permettant d’abriter une escadre navale ou bien un débarquement de troupes hostiles, devait en ce début de siècle être protégée par un certain nombre de positions défensives devant battre à la fois le large et les abords de la côte. Dans ce but plusieurs batteries vont ainsi voir le jour dans les îles d’Hyères et dans la presqu’île de Giens. La batterie de Mauvanne, érigée à la fin du XIXe siècle, fut de celle-là. Cette batterie, d’une centaine de mètres de longueur sur cinquante mètres de large, abritait en 1904 trois mortiers de 270 mm Mle 1889 montés sur des plates-formes. Entre la première et la deuxième pièce un puits de monte charge permet d’alimenter les canons en munitions provenant du magasin inférieur. Ce dernier, dont l’entrée est située en arrière des emplacements de tir, comporte une galerie centrale desservant quatre salles voûtées en maçonnerie affectée en tant que magasin aux amorces, magasin aux détonateurs, d’atelier de chargement et magasin à poudre. Entre la deuxième et la troisième pièce se tient le magasin de combat bétonné ménagé dans la traverse, puis un peu plus loin se dresse une citerne, un second magasin et le poste de conduite de tir.  Enfin une enceinte maçonnée en front de gorge assure la protection extérieure de la batterie. A la fin du premier conflit mondial la batterie de mortiers de 270 mm de Mauvanne à complètement été désarmée.

La marine allemande s’installe à Mauvanne.
Le Détachement  d'Artillerie de Marine n° 627 Marine-Artillerie-Abteilung 627 est constitué le 16 décembre 1943 sur la côte d'Azur, puis subordonné au "commandant de la défense maritime de la Riviera française". Le PC de l'état-major du groupe s'installe alors dans la presqu'île de Giens, mais au printemps 1944 ce dernier est transféré à San Salvadour sur le mont des Oiseaux (code : Tor 051). Cette formation, qui est chargée à la fois de la protection lointaine de la rade et des îles d’Hyères, du Golf de Giens et par delà même de Toulon, dispose pour se faire de cinq batteries regroupées au sein du Untergruppe "Hyère". Ce dispositif comporte alors les positions d’artillerie suivantes réparties comme suit : A l’ouest une batterie de 13,8 cm SKC/10 KL/40, provenant de Giens, a été réinstallée près de San Salvadour, au centre une batterie de 12 cm C/78-16 (f) se dresse à la Badine près de Giens, au nord l’ancienne batterie de Mauvanne est réarmée par des canons de 15 cm TbKC/36 et à l’est sur le Cap Bénat s’échelonne une batterie de 10,5 cm K445 (f). Enfin la MAA 627 a détachée sa cinquième batterie au cap Dramont près de St-Raphaël. La batterie de Mauvanne 3./MAA 627 est dirigée par l’Oberleutnant MA d.R Ernst Gfrörer en poste du 16 décembre 1943 au 28 août 1944  date de sa captivité ; en outre il aura pour adjoint le Leutnant MA d.R Hubert Kirchner en place du 20/6/44 au 28/8/44. Sur place les Allemands édifient un important poste de conduite de tir type M262 avec observatoire inférieur et salle de télémétrie à l’étage, quatre casemates type M 272 abritant les pièces de 15 cm TbKC/36, une soute à munitions bétonnée réalisée près de l’éperon ouest, une plate-forme pour canon antiaérien de 2 cm Flak, ainsi qu’une plate-forme d’artillerie installée dans l’enceinte même de l’ancienne batterie française permettant d’extirper une des pièces de 15 cm hors de sa casemate. En outre en dehors du fort, servant au logement des artilleurs de marine, certains locaux ex-français sont aussi réemployés comme par exemple le magasin de combat ou la citerne alimentant toujours la batterie en eau potable. Du coté du plan de feu la batterie est axées en direction des îles d’Hyères pour battre la totalité de la rade de Gien au Lavandou, hormis bien sur la possibilité de tir sur tout l’horizon pour la seule pièce pouvant être positionnée sur la sellette de sa plate-forme. Comme chacun peu le constater cette batterie tardive n’est pas proprement dit un point d’appui important de par sa conception même, mais un maillon défensif muni de canons modernes, qui va jouer un rôle primordial dans la défense de Toulon, car sa présence à l’est protège le principal nœud routier permettant d’accéder à la ville. C’est cette histoire que nous allons maintenant vous dévoiler.
Attention si vous voulez visiter le site de la batterie, la position est toujours actuellement gardiennée par la Marine nationale et son accès réglementé, nécessite une autorisation officielle.

Les combats pour la prise de la batterie.
Comme nous l’avons déjà précisé la position stratégique de la batterie de Mauvanne lui permet d’une part de couvrir la rade d’Hyères et le Golfe de Giens et d’autre part de contrôler le principal accès Est menant à Toulon. La batterie, gênant très sensiblement l’avancée française pour la prise de Toulon, doit à tout pris être enlevée. Cette mission revient donc aux Commandos d’Afrique du lieutenant-colonel Bouvet déjà très expérimentés dans les actions coups de poing comme par exemple les combats pour Pianosa et leur participation à la prise de l’île d’Elbe. Cette unité formée le 12 décembre 1942, participe aux combats de Bizerte, libère la Corse et participe à divers actions en Italie. Le 14 août 1944 la formation embarque sur le « Prince David », le « Prince Albert » et le « Princess Beatrix » pour se diriger vers les côtes du Lavandou en tant que force de frappe préliminaire. Dans la nuit du 14 au 15 août 1944 une des unités débarque à 0h10 sur la plage de Rayol sous le commandement du chef de bataillon Rigaud ; elle est suivit à 0h30 par le 1er Commando du capitaine Ducournau au pied du cap Nègre, puis du gros de l’effectif sur la plage du Canadel à 1h40. Au matin l’ensemble des troupes alliées débarque en force en Provence et c’est le début de la reconquête du territoire national pour de nombreux soldats français. Les jours suivant les Commandos d’Afrique progressent le long de la côte et le 17 au matin ils font leur entrée au Lavandou. Le lieutenant-colonel Bouvet établit son poste de commandement au Lavandou avec la structure d’état-major, le 1er Commando  du capitaine Ducournau se positionne en pointe à La Londe les Maures, le 2ème Commando du capitaine d’Armagnac cantonne à Bormes les Mimosas et le 3ème Commando du capitaine Bonnard s’installe au cap Bénat. Au matin du 18 août, Bouvet donne l’ordre au capitaine Ducournau de pousser une reconnaissance au-delà de La Londe pour rejoindre et relever une unités appartenant au 7th Infantery Regiment du Col.Wiley H. O’MohundroTank, qui est appuyée par un char Destroyer M10 et trois Stuart M3A5. Sur place un lieutenant américain explique à Ducournau que des obus de 150 mm tombe régulièrement dans les environs en provenance d’une position allemande importante appelée Mauvanne. En outre le matin même, la tentative américaine pour réduire la batterie à échouée et le lieutenant américain ne veut plus faire prendre aucun risque à ses hommes et de ce fait refuse un appui feu au capitaine Ducournau. Ce dernier décide donc de faire une reconnaissance sur place après avoir rendu compte au lieutenant-colonel Bouvet. L’unité constituées de la 2ème section de choc (aspirant Maury), de la section de reconnaissance (aspirant Jeannerot), le service de santé (médecin Plancke) et la section de mortiers (sous-lieutenant Ducay) s’élancent tandis que la 1ère section de choc (aspirant Massé) et la section d’accompagnement (lieutnant Chochon) sont laissées en arrière. En tout près de 80 hommes progressent au milieu des vignes sous un soleil de plomb. Sur place les commandos tombent nez à nez sur des pancartes « Achtung Minen » et Ducournau décide alors de contourner le danger éventuel en progressant dans un fossé plein de ronces. Après une courte halte à mis pente le lieutenant-colonel Bouvet appel Ducournau à la radio « Pégase ici Soleil attention Mauvannes est un très gros morceau, il y a du béton partout » ; après quelques explications Bouvet donne le feu vert pour une mission d’attaque alors que celle-ci initialement n’était qu’une mission de reconnaissance. « Bon allez y lui dit Bouvet mais attention, faites au mieux des circonstances ». La section de mortier restée en arrière comme appui feu, la troupe repart de l’avant. Non loin de là elle se heurte au premier réseau de fils de fer barbelés. Les cisailles pratiquent des brèches puis la troupe s’avance sans bruit. Le capitaine Ducournau donne alors l’ordre de passer à l’attaque à droite s’élance, en tirant vers la batterie, la 2ème section de choc de l’aspirant Maury tandis qu’à gauche c’est la section de reconnaissance de l’aspirant Jeannerot qui fait le coup de feu. De leur coté les Allemands, alertés par les tirs, ripostent avec leurs armes automatiques. A gauche à vingt mètres de la première casemate M272 les commandos subissent leur premières pertes : l’aspirant Jeannerot est touché par une balle tandis que le sergent Moiselet en compagnie du caporal Boisdron sont fauchés à leur tour en tentant d’escalader la casemate. Du coté de la section Maury cela ne va mieux plusieurs soldats, dont le sergent chef Portejoie, s’effondrent sous le tir des mitrailleuses et les explosions des grenades à manche. La situation devenant rapidement critique Ducournau envoie un message radio au sous-lieutenant Ducay commandant la section de mortiers pour les appuyer d’un tir de barrage. Celui-ci s’exécute et les bombes de mortiers explosent sur et autour des casemates allemandes. L’effet est immédiats des soldats allemands sortent de la première casemate les bras en l’air en criant « Kamarad », toutefois la seconde résiste encore et c’est au corps à corps que les commandos d’Afrique vont l’enlever. Et là stupéfactions deux autres casemates, arborant leur canon de 150 mm pointé vers le large, se présentent face à eux. Sur ordre de Ducournau le sous-lieutenant Ducay envoie des fumigènes à l’aide de ses mortiers pour couvrir la progression des commandos. Partout le combat fait rage le plus souvent au corps à corps et à l’arme blanche. Les hommes, exténués par l’ascension et le combat, sont très irrités par les explosions, la poudre et la fumée qui se dégagent d’un peu partout. Le combat reste confus et il faut beaucoup de ténacité pour que les commandos viennent à bout des dernières casemates allemandes qui résistent encore. De nombreux marins se rendent en criant le peu de mots français qu’ils connaissent. La batterie est elle au mains des français ? Non car résiste encore le poste de direction de tir placé un peu plus bas sur la droite. Ducournau  s’élance avec dix hommes dont l’aspirant Arnoult. Là aussi le corps à corps est inévitable, quelques marins se rendent rapidement mais quelques furieux irréductibles contre attaque avec fougue obligeant le capitaine à sortir de cette souricière. Entre temps les quelques marins prisonniers se sont fait la malle car leur gardiens ont été touché par des éclats de grenades à manche. Dans un dernier baroud les commandos s’élancent une seconde fois semant la mort sur leur passage. Il est 17h30 quand les derniers artilleurs de marine se rendent à leur infatigable adversaire.
A la fin du combat l’effectif des sections d’assaut des commandos a fondu de moitié, seul trente hommes sont encore valides alors que dans les rangs allemands on dénombre plus de quarante morts. Pendant que se déroulait les combats pour la prise de la batterie Mauvanne, le chef de bataillon Ruyssen (commandant en second des Commandos d’Afrique) se porte en jeep au devant des chars américains stationnés en attente en contrebas. Il exige que les blindés appuient l’attaque des commandos. Le lieutenant US s’exécute et fait avancer ses chars jusqu’à Saint-Nicolas, mais là il est pris à parti par des tirs de 150 mm provenant de Mauvanne. Ce dernier malgré les invectives de Ruyssen n’ira pas plus loin. Quelques minutes après les combats le lieutenant-colonel Bouvet arrive sur place. Sous la chaleur il parcours le site au milieu des cadavres et des arbustes en flamme puis arrivé auprès de Ducournau, le félicite pour son action tout en lui passant un savon car se dernier n’avait pas d’ordre formel ! Mais dans les Commandos les ordres formels sont de la pure théorie, alors que la pratique … !!!
Enfin tout est bien qui finit bien. Bouvet est ravi, de Lattre tout en étant surpris l’est aussi, alors que du coté américain c’est l’étonnement général ; comment quelques commandos ont pu venir à bout d’une très importante batterie d’artillerie côtière alors que même les blindés US n’ont pas voulu s’y engager.
Suite à cette histoire les américains décerneront même cinq Bronze Star Medals aux Commandos d’Afrique.

Photos :
Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 4casemate22redimensionnxw6

Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 5casemate1redimensionnefd8

Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 6casemate24redimensionnai6

Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 16uspdt1redimensionnertp3

Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 17casemate41redimensionre6




Bonjour! Je suis nouvelle sur le forum. Je suis archéologue et m'apprête à faire des recherches (qui déboucheront sur une thèse) sur l'Archéologie du Débarquement Sud. Ayant une spécialité en archéo du bâti, je souhaiterais travailler sur l'étude des lignes de front (blockhaus, bunkers, tranchées, casemates et autres) pour les intégrer dans le Débarquement de Provence.
Je débroussaille un petit peu les archives et les divers documents.

Je connais Mauvanne, elle est à côté de chez moi. Je m'y intéresse donc. Et je tombe sur votre article. J'aimerai avoir des précisions sur la source de cet article, et la recherche que vous avez mis en place.

Vous remerciant par avance, je vous souhaite une bien belle journée!

Maéva.
Revenir en haut Aller en bas
PZIV

PZIV

Nombre de messages : 3571
lieu : Rognac (13)
Date d'inscription : 13/08/2007

Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83)   Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 EmptyMer 12 Fév 2020 - 12:01

bonsoir

plus de précisions dans cet ouvrage
https://www.decitre.fr/livres/sudwall-9782915767261.html

en complément même si tout n'y est pas
https://www.relikte.info/index.html
avec G.E.
index sudwall
Revenir en haut Aller en bas
vtt13

vtt13

Nombre de messages : 1749
Age : 55
lieu : Marseille
Date d'inscription : 22/06/2007

Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83)   Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 EmptyJeu 13 Fév 2020 - 0:46

Alain n'est plus trop présent sur le forum, mais on peut le contacter via son site

http://www.histoire-fortifications.com/index.asp

sinon on est en train de mettre en place une visite de la batterie un samedi du mois du mars.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83)   Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83) - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Bor 003, M.K.B 3./627, Mauvanne (Hyères, 83)
Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sudwall :: PROVENCE EST-
Sauter vers: