étude des fortifications allemandes sur la côte méditerranéenne en France
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
EXPOSITION " CANNES OCCUPEE 1942 -1944 " A CANNES DU 3 OCTOBRE 2017 AU 28 JUIN 2018 A L'ESPACE CALMETTE - ENTREE LIBRE . LES APRES MIDI DU LUNDI AU VENDREDI

Partagez | 
 

 Le wildcat de Bormes

Aller en bas 
AuteurMessage
philmil

avatar

Nombre de messages : 677
Age : 55
lieu : Le Lavandou
Date d'inscription : 30/09/2009

MessageSujet: Le wildcat de Bormes   Lun 22 Avr 2013 - 14:54

Depuis longtemps, les plongeurs du Lavandou (et du monde entier)plongent sur une épave de Wildcat ,qui se trouve a proximité de l'ilot de la Fourmi, dans la rade de Bormes.(l'épave se trouve par 53m de fond).

Depuis toujours, il est dit que cet avion, devenu" irréparable",aurait été "jeté a la mer", d'un porte avions, après guerre, ce qui ,parait il ,était chose courante a l'époque.


2 choses m'ont interpellé dans cette affaire:

*un porte avion n'aurait surement pas jeté un avion, aussi près des cotes, alors qu'il aurait pu le faire au large: surtout aussi près de l'ilot de la Fourmi...Le secteur est plein de haut fonds(l'esquillette),dangereux pour un navire a grand tirant d''eau....

*l'avion a le train rentré: difficile de le jeter d'un pont, "train rentré"".



J'ai donc effectué quelques recherches dans mes archives NARA: il se trouve que le 15 aout 44,l'USS PC-557 a été appelé par HMS AURORA ,pour se rendre sur le lieu d'un crash, dans la rade de Bormes.

Quant cette unité est arrivée sur zone, elle fut bombardée par les batteries côtières du cap benat,et elle subit quelques dégâts.

Le personnel de bord ne put savoir d'où provinrent exactement les tirs.

Resté sur secteur,jusqu"a 14h30,il ne trouvèrent aucunes traces de crash,et fit un rapport dans ce sens a HMS Aurora.

A 15h10,HMS Aurora, signale avoir aperçu un homme dans un radeau de survie, dans une ligne comprise entre sa proue et le cap benat,et ordonna USS PC 557,de retourner dans la zone en question.

De retour dans la zone, il aperçurent un objet flottant, qui n'avait rien a voir avec un radeau de survie.

C'est de cet endroit qu'il aperçurent le radeau de survie, a environ 2000 yards entre leur position et la plage(vraisemblablement vers la ponte de la Ris)

C'est a ce moment qu'apparurent 4 Spitfires, qui par leur plongées successives vers le radeau, indiquèrent a USS PC 557,la route a suivre.

USS PC 557,manoeuvra et se tint entre le radeau de survie et la cote, camouflant la scène, derrière un rideau de fumée.

A 16h,il recueillirent a bord, le sous lieutnant Ronald Briesley,du squadron 882 de la royal naval air: le pilote se trouvait alors a la position : 43°06'45" N et 06°22'45"E,ce qui fait 1h 30 de derive pour le radeau et son pilote.

Les 4 Spitfires quittèrent a ce moment, la zone.

Immédiatement, la batterie cotiere,tira sur USS PC 557.
Vers 16h15,4 départs de feu distincts furent apercus,dans le 348° de l'ilot de la Fourmi.

A 16h27,le sous lieutnant BRIESLEY fut remis a bord de HMS AURORA.


Le squadron 882 était équipé de WILDCAT V,en service sur le HMS Searcher,dans la zone,du 15 au 18 aout 44.

Cet avion s'est crashé devant l'ilot de la Fourmi (vraisemblablement un amerrissage train rentré).



Cette hypothese,mettrait fin a 70 années de supposition.....


Vos Avis sont bienvenus! J'aimerais connaitre également l'avis de plongeurs connaissant l'epave.





L'uss pc 557 : PC pour Patrol Craft: c'est une unité utilisée comme "smoker",producteur d'écrans de fumée







L'epave du Wildcat de bormes




SLT

Philmil


Dernière édition par philmil le Mer 24 Avr 2013 - 9:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P38-13
Spécialiste radariste et aviation
Spécialiste radariste et aviation
avatar

Nombre de messages : 830
Age : 76
lieu : Eyguières
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Le wildcat de Bormes   Mer 24 Avr 2013 - 0:24

Bonjour à tous,
Les 9 portes avions composant les Task Force 88. et 88.2 soutenant le débarquement de Provence ne se sont jamais approchés des côtes afin de se tenir hors de portée des batteries côtières. Je ne sais pas vraiment à quelle distance, il croisaient au large; ils ne peuvent donc avoir "balancé" un appareil à la mer dont l'épave a été retrouvée à faible profondeur.
En ce qui concerne Briesley que j'ai sous le nom de Brierley, du squadron 882 embarqué sur le HMS Searcher, il s'avère qu'au retour de sa mission sur la côte, il du faire un amerrissage forcé avec son Wildcat le 15 août 1944...pour quelles raisons: atteint par la Flak, ennuis mécaniques ??? je ne le sais.
Michel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philmil

avatar

Nombre de messages : 677
Age : 55
lieu : Le Lavandou
Date d'inscription : 30/09/2009

MessageSujet: Re: Le wildcat de Bormes   Mer 24 Avr 2013 - 3:23

Parmi les plongeurs et les personnes interessés,il est dit que cet avion proviendrait d'un porte avion anglais : le HMS Hermès.
Il se serait débarrassé de cet avion ,en 1956: mais pour moi, et pour les raisons que j'ai cités plus haut, c'est peu probable !

L'épave se trouve a peine 200m au NO de l'ilot.
Je ne vois pas un porte avion ,se positionner a cet endroit, dangereux pour la navigation, et jeter un avion,par dessus bord.

De plus, les pales sont courbées, comme après un amerissage,hélices tournantes.

Jeté d'un pont de porte avion, les hélices ne tournent pas a plein régime.

Pour moi cette hypothèse, qui dure depuis plus d'un demi siècle, est tout a fait erronée.

Et je pense qu'il n'y a pas 36000 Wildcat dans la rade de Bormes.

Je crois qu'il s'agit bien du Wildcat du lieutnant Ronald Briesley,du VF882,du porte avion HMS SEARCHER,amerri ici, a cause d'une panne moteur, ou dommages causés par tir .


Une identification au moyen de plaque et serial est peut être encore possible !


SLT

Philmil

NB: de plus le HMS Hermes,n'etait pas terminé en 1956,bien que sa construction ait été commencé en 1944.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'étroit mousquetaire

avatar

Nombre de messages : 545
Age : 68
lieu : Marseille
Date d'inscription : 13/08/2012

MessageSujet: Le wildcat de Bormes   Mer 24 Avr 2013 - 4:24

Bonjour,

Il existe un célèbre plongeur dans les Alpes-Maritimes amateur d'épaves d'avions, connu dans le monde entier et qui sait tout !!!

Peut-être faudrait-il le contacter ?

Il doit tout savoir de cet avion ?

De plus il doit peut-être posséder dans son salon toutes les plaques d'identification de cet avion ?

Peut-être même aussi le slip et la montre du pilote !!!

L'E.M.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philmil

avatar

Nombre de messages : 677
Age : 55
lieu : Le Lavandou
Date d'inscription : 30/09/2009

MessageSujet: Re: Le wildcat de Bormes   Mer 24 Avr 2013 - 4:37

Bonjour,

Si vous avez son nom ou coordonnées, je suis preneur (en MP)

Par contre, je ne garde que la montre !

SLT

Philmil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agneti
Modérateur général - Archiviste
Modérateur général - Archiviste
avatar

Nombre de messages : 1767
Age : 48
lieu : Marseille 14ème
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: Le wildcat de Bormes   Mer 24 Avr 2013 - 6:33

Ton hypothèse a l'air d'être bonne, en tout cas beau travail de synthèse. Effectivement quand on analyse les on-dit on a de drôles de surprises parfois !

philmil a écrit:

Vers 16h15,4 départs de feu distincts furent apercus,dans le 348° de l'ilot de la Fourmi.
Avec cela on peut connaitre la batterie ?

_________________
Membre de l'association Fortifications de Marseille et des Bouches-du-Rhône
http://www.fortificationsdemarseille.lefrioul.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fortificationsdemarseille.lefrioul.fr/
philmil

avatar

Nombre de messages : 677
Age : 55
lieu : Le Lavandou
Date d'inscription : 30/09/2009

MessageSujet: Re: Le wildcat de Bormes   Mer 24 Avr 2013 - 6:41

Bien sur : on a un cap,348° de l'ilot de la fourmi et même une élévation dans le rapport US: 55 mètres(66 yards) au dessus de la mer.

En ce qui concerne les appellations ""a l'américaine"",on est quelquefois surpris: dans mes dernières recherches sur la drop zone du Muy, la ferme du Mitan, était appelée 'la ferme du matin'


SLT

Philmil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philmil

avatar

Nombre de messages : 677
Age : 55
lieu : Le Lavandou
Date d'inscription : 30/09/2009

MessageSujet: Re: Le wildcat de Bormes   Mer 24 Avr 2013 - 9:14

En reponse a Agneti,sur la localisation de la batterie:

J'ai finalement remis la main sur le rapport de l'HMS Aurora, 15 16 et 17 aout 44.

La batterie concernée serait la M18 (ou Z276 958) qui est celle du cap Bénat-cap blanc: d'où l'élévation de 55 m annoncée.

SLT

Philmil

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philmil

avatar

Nombre de messages : 677
Age : 55
lieu : Le Lavandou
Date d'inscription : 30/09/2009

MessageSujet: Re: Le wildcat de Bormes   Mer 24 Avr 2013 - 9:51

L'avion devait ressembler a ça !







de : http://wp.scn.ru/en/ww2/f/574/9/2


SLT

PHILMIL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moulins
Specialiste artillerie et batteries de côtes françaises
Specialiste artillerie et batteries de côtes françaises
avatar

Nombre de messages : 518
Age : 78
Date d'inscription : 21/12/2007

MessageSujet: Re: Le wildcat de Bormes   Mer 24 Avr 2013 - 11:09

Bonjour
Oui, la batterie du cap Blanc-Bénat, réalisée par la Marine nationale dans les années 1930.
Elle était alors armée de quatre canons de 120 Mle 1878 sur affût Mle 1916, alias canon de 120 G, plus deux canons de 75 Mle 1897 sur affût Mle 1916, à la fois éclairants et semonce.
Après novembre 1942, les allemands la réarment avec quatre canons de 10,5 cm Ehrard, placés dans les cuves de 120 (4./M.A.A 627).
Sur Google Earth, l'ilôt de la Fourmi est baptisé ilôt de la Fourmigue...
Distance du PDT de la batterie: 3860 mètres. Pas étonnant que le tir ait été précis!
Par contre, l'altitude de la batterie semble sous-évaluée. Elle est en réalité au alentours de 100 mètres.
Et pour le cap, s'il faut lire 348 degrés, cela ne colle pas...
JJ


Une des cuves de la batterie

Le PDT de la batterie

Panorama de tir dans le PDT

Le site est privé...


Dernière édition par moulins le Mer 24 Avr 2013 - 11:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
avatar

Nombre de messages : 1886
Age : 69
lieu : Martigues
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Le wildcat de Bormes   Mer 24 Avr 2013 - 11:27

Bonsoir,

L'Etroit Mousquetaire a écrit :

Citation :
Il existe un célèbre plongeur dans les Alpes-Maritimes amateur d'épaves d'avions, connu dans le monde entier et qui sait tout !!!

Peut-être faudrait-il le contacter ?

Il doit tout savoir de cet avion ?

De plus il doit peut-être posséder dans son salon toutes les plaques d'identification de cet avion ?

Peut-être même aussi le slip et la montre du pilote !!!

J'ai envoyé hier un mail à mon pote Jon-Jon, grand plongeur devant l'éternel et auteurs de plusieurs ouvrages sur les épaves en méditerranée.
J'attends sa réponse. Pour le slip, je ne sais pas si Anne, son épouse, verrait ce trophée d'un bon œil !
Accessoirement, il est résident varois à Fréjus.
Pour clarifier mes rapports avec lui, nous plongions simultanément, lui sur les épaves et moi dans les archives pour lui permettre de mettre un nom sur l'épave et les circonstances du naufrage.

@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe Castellano
Aviation de guerre
Aviation de guerre
avatar

Nombre de messages : 98
Age : 60
lieu : Mandelieu-La Napoule
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Wildcat de Bormes   Mer 24 Avr 2013 - 14:23

Bonsoir à tous.

Je n'ai jamais plongé sur cette épave. Je ne la connais que par mon ami Jean-Pierre Joncheray et son épouse Anne, qui relatent dans les fascicules "Naufrages en Provence" et le magnifique "100 épaves en Côte d'Azur" (tiré d'une série de 3 ouvrages) effectivement l'histoire du porte avion Hermès et ce "probable " rejet à la mer volontaire.

Je n'ai donc aucune information historique et correcte de plus que Jean-Pierre Joncheray à avancer sur cet appareil précis, mais pour aller dans votre sens, il semble que le porte avion Hermès n'était plus en état de service l'année "où le Wildcat aurait été largué en mer".

Plusieurs Wildcat, entre Toulon et Marseille, ont été abattus en mer durant les opérations de débarquement. L'épave de Bormes a de plus été raclée par des filets (chaluts d'où son état) et donc été ramenée près des côtes volontairement pour ne plus être reprise par ces mêmes chaluts, ce qui a été précisément le même cas pour l'épave de l'avion de l'auteur du Petit Prince à Marseille.

Le fait que les pales de son hélice soient effectivement "pliées", semble aller dans le sens ou le moteur de cet appareil, même au ralenti, tournait encore au moment de l'impact avec la surface de la mer.

Dans de nombreux cas, l'histoire écrite par les hommes n'est jamais figée. Phil Mil (je vous contacte en privé), vous devez être dans le bon d'après vos travaux de recherches.

Pour répondre à une autre question posée dans ce fil au sujet du positionnement au large des porte-avions, ces unités spécifiques avaient ordre de rester à 50 km (je précise "km", et non "mille" marin) des côtes du débarquement. Mais la suprématie aérienne alliée était telle, qu'ils furent autorisés à se rapprocher à 30 km.

Philippe Castellano


Dernière édition par Philippe Castellano le Jeu 25 Avr 2013 - 1:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philmil

avatar

Nombre de messages : 677
Age : 55
lieu : Le Lavandou
Date d'inscription : 30/09/2009

MessageSujet: Re: Le wildcat de Bormes   Mer 24 Avr 2013 - 15:26

Merci Philippe pour votre réponse.

Si je comprends bien, je suis le seul a avancer dans cette direction, celle du Wildcat du squadron 822
La position du moteur est etrange:a l'arrière ,près de l'empennage.
L'hypothèse du chalutage devient possible...
En tout cas je continue mes recherches dans ce sens, et tiens a remercier toute personne qui y porte intérêt.

Encore merci a l'etroit mousquetaire,a Capu rossu et Mr Castellano

SLT

Philmil





Dernière édition par philmil le Jeu 25 Avr 2013 - 2:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'étroit mousquetaire

avatar

Nombre de messages : 545
Age : 68
lieu : Marseille
Date d'inscription : 13/08/2012

MessageSujet: Re: Le wildcat de Bormes   Mer 24 Avr 2013 - 22:15

Bonjour,

J'ai trouvé quelques sites de plongée sous-marine sur le Net : (Moi la plongée ce n'est pas mon truc car je nage comme une clé à molette !!!)

http://l.pawlowski.free.fr/ocean/scuba/wildcat.htm

http://chrisetben2.free.fr/12/details.html

http://www.divosea.com/passion-plongee/le-wildcat-bormes-83-t5621.html

http://www.divosea.com/passion-plongee/le-hellcat-bormes-83-t7734.html

http://www.divosea.com/passion-plongee/wilcat-bormes-83-t7737.html

http://www.bormesplongee.fr/#!wildcat/cb26

http://www.tribloo.com/spot-plongee/124/le-wildcat-f4f.html

http://aupaysdesnudibranches.over-blog.com/article-celle-qui-a-plonge-a-bormes-les-mimosas-juste-apres-son-n4-80103448.html

L'E.M.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe Castellano
Aviation de guerre
Aviation de guerre
avatar

Nombre de messages : 98
Age : 60
lieu : Mandelieu-La Napoule
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Wildcat   Mer 24 Avr 2013 - 22:35

Oui, désolé ne pas pouvoir vous aider plus Phil Mil, et cela aurait pourtant été avec grand plaisir. Je ne suis pas de plus un "fan" particulier de l'aviation embarquée de la F.A.A.

En tout cas, bravo pour votre travail de synthèse, bonne continuation.

Philippe Castellano

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
avatar

Nombre de messages : 1886
Age : 69
lieu : Martigues
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Le wildcat de Bormes   Jeu 25 Avr 2013 - 11:16

Bonsoir,

L'hypothèse HMS Hermes ne tient pas la route :

Le porte-avion de ce nom en service dans la Royal Navy est coulé par les avions des porte-avions japonnais le 9 avril 1942.
Il faudra ensuite attendre le 25 novembre 1959 pour que le suivant soit en service. Mis sur cale sous le nom d'HMS Elephant le 21 juin 1944, il est rebaptisé HMS Hermes en 1945. Sa construction est alors interrompue de 1945 à 1952 et il n'est lancé que le 16 février 1953. Nouvelle interruption de la construction jusqu'en 1957 pour être achever donc en 1959. Il n'a jamais eu dans son groupe aérien de Wildcat/Martlet.
Donc la légende "wildcat jeté à la mer par l'HMS Hermes" est fausse.

@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philmil

avatar

Nombre de messages : 677
Age : 55
lieu : Le Lavandou
Date d'inscription : 30/09/2009

MessageSujet: Re: Le wildcat de Bormes   Jeu 25 Avr 2013 - 13:12

Merci pour les détails.

J'avais moi même écarté L'Hermès,en parcourant son histoire, mais surtout par la "bizarrerie" "du jet d'aéronef par dessus bord"",en temps de paix, devant les plages de Bormes-La faviere
Vous m'apprenez que le wildcat n'était plus embarqué dans la période concernée. Ca c'est une info que je garde sous le coude !

SLT

Philmil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
avatar

Nombre de messages : 1886
Age : 69
lieu : Martigues
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Le wildcat de Bormes   Jeu 25 Avr 2013 - 14:14

Bonsoir Philmil,

Suivant les Flottes de Combat 1954, les appareils de la Fleet Air Arm et de la Royal Navy Volunteer Reserve sont les suivants :
Appareils de combat
Fairey Firefly Mk V, VI et VII (FAA et RNVR)
Hawker Sea Fury FB Mk V (FAA et RNVR)
Vickers Supermarine Seafire 47 (RNVR)
Heston de Havilland Sea Hornet Mk XX et XXI (FAA)
Supermarine Sea Attacker (FAA)
Hawcker Sea Hawk (FAA)
Heston de Havilland Sea Venom NF Mk 20 (FAA)
Supermarine Vickers 508 (FAA)
Appareils d'Assaut
Westland Wyvern TF Mk IV (FAA)
Douglas Skyraider AD 4 W (FAA)
Blackburn Firebrand S Mk V (FAA)
Gruman TBM Avanger ((FAA)
Fairey Gannet AS Mk 1 (FAA)
Fairey Barracuda Mk 3 et 5 (FAA)

@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agneti
Modérateur général - Archiviste
Modérateur général - Archiviste
avatar

Nombre de messages : 1767
Age : 48
lieu : Marseille 14ème
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: Le wildcat de Bormes   Ven 26 Avr 2013 - 1:34

Merci pour les infos dont celle sur Blanc-Bénat.

_________________
Membre de l'association Fortifications de Marseille et des Bouches-du-Rhône
http://www.fortificationsdemarseille.lefrioul.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fortificationsdemarseille.lefrioul.fr/
philmil

avatar

Nombre de messages : 677
Age : 55
lieu : Le Lavandou
Date d'inscription : 30/09/2009

MessageSujet: Re: Le wildcat de Bormes   Ven 26 Avr 2013 - 1:47

Pour capu rossu:

A t on une idée de la date d'abandon de l'utilisation des wildcats dans la royal navy ?


Il est vrai qu'ils utilisaient encore l'Avenger comme nous utilisions encore l'Alize, dans les années 60-70.


pour Agneti:

le rapport américain dit qu'il est possible que ce soit les batteries de Cap blanc-Bénat: mais le site de la Fourmi était il a la portée de tir du gros blockhaus central de la plage du Lavandou ?
Une carte américaine précise également, la présence d'une batterie mobile sur la pointe de l'esquillette.

SLT

Philmil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
avatar

Nombre de messages : 1886
Age : 69
lieu : Martigues
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Le wildcat de Bormes   Ven 26 Avr 2013 - 15:08

Bonsoir,

Les Flottes de Combats de 1947 signalent que des Corsair, Wildcat, Hellcat et Kingfisher sont encore utilisés par la FAA mais sans en préciser le nombre. A l'exception des Avenger, je pense que le retrait s'est fait entre 1947 et 1950.
A noter que cette même édition signale que les Skua, Fulmar, Sea Gladiator et Hurricane sont définitivement retirés des flottilles.

@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philmil

avatar

Nombre de messages : 677
Age : 55
lieu : Le Lavandou
Date d'inscription : 30/09/2009

MessageSujet: Re: Le wildcat de Bormes   Sam 27 Avr 2013 - 2:10

""""Vers 16h15,4 départs de feu distincts furent apercus,dans le 348° de l'ilot de la Fourmi.""""



Le 348° dans la Fourmigue donne une batterie située entre la pointe de la fossette et Saint Clair(sortie est Le Lavandou),avec une élévation de 55m,ce qui pourrait être la batterie M31(codification us ,ou U287028).

M28(La fossette),M37 et M12 sont soit trop hautes soit trop basses, selon rapport (une élévation de 55m)_vérification faite avec carte marine_

SLT

Philmil

NB: pour résumer :le PC557 se fait allumer par Bénat cap blanc, puis par une batterie dans le 348° de l'ilot de la fourmigue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PZIV

avatar

Nombre de messages : 3415
lieu : Rognac (13)
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Le wildcat de Bormes   Sam 27 Avr 2013 - 5:47

bonjour

helas!! pas de photo IGN avant 1955 et de qualité seulement en 69

mais cela expliquerait l'impact
http://sudwall.superforum.fr/t4496-pointe-saint-clair-le-lavandou-83?highlight=lavandou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philmil

avatar

Nombre de messages : 677
Age : 55
lieu : Le Lavandou
Date d'inscription : 30/09/2009

MessageSujet: Re: Le wildcat de Bormes   Sam 27 Avr 2013 - 6:39

Tirs de l'HMS Aurora sur la batterie de Saint clair : M29 ou U287014


ouverture du tir a :17h35
durée :4mn
22 salves
observation et aide a la visée :avion (spotting plane)

fin des tirs : 17h44

Remarques : le pilote reporte que la zone a été bien couverte, aucun mouvement detecté,bâtiments a proximité incendiés.


Une demi heure après ,l'HMS Aurora vise la position U301020(pointe de la Fossette),en aide aux commandos d'Afrique: positions de mortiers

SLT

Philmil

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philmil

avatar

Nombre de messages : 677
Age : 55
lieu : Le Lavandou
Date d'inscription : 30/09/2009

MessageSujet: Re: Le wildcat de Bormes   Dim 17 Aoû 2014 - 14:29

L'article de Var matin,sur le Wildcat de Bormes.


http://www.varmatin.com/hyeres/un-historien-amateur-resout-l%E2%80%99enigme-de-lepave-de-la-fourmigue-a-bormes.1813581.html

Slt

philmil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le wildcat de Bormes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le wildcat de Bormes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» buick wildcat 70 low rider
» [Hobby Boss] F-4 F-4 Wildcat
» Gribouillis sur un F4 Wildcat
» Wildcat hobbyboss 1/48°
» [Airfix] F4F Wildcat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sudwall :: EPAVES DE GUERRE ( AVIONS, NAVIRES, CHARS)-
Sauter vers: