étude des fortifications allemandes sur la côte méditerranéenne en France
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Déminage désobusage après guerre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Déminage désobusage après guerre   Lun 23 Fév 2015 - 11:48


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
vtt13

avatar

Nombre de messages : 1605
Age : 53
lieu : Marseille
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Déminage désobusage après guerre   Lun 23 Fév 2015 - 15:09

Admin a écrit:

Bizarre du 75 alors que la batterie de Montredon était en 105mm. Ca date du temps du fortin français ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Déminage désobusage après guerre   Lun 2 Mar 2015 - 4:07

http://www.colsbleus.fr/articles/2361

Guerre des mines 2014 : Bilan de la mission de traitement de munitions historiques:

Durant l’opération « guerre des mines » qui s’est déroulée en méditerranée du 19 mai au 12 juin 2014, un détachement du Groupe de Plongeurs Démineurs de la marine nationale (GPD Med) et son Bâtiment Base Pluton, les équipages des Chasseurs de Mines Tripartites (CMT) Lyre et Capricorne ont procédé conjointement au traitement de munitions historiques en prévision de la période estivale. Suivant les directives du Centre Opérationnel de la Marine à Toulon, ils se sont déplacés successivement à Antibes, Roquebrune Cap Martin, au Cap d’ail, Saint-Tropez, Carqueiranne, Hyères, Porto Vecchio et Sainte-Maxime.

Le Pluton et la Lyre ont notamment effectué une mission de relocalisation et de traitement de munitions datant de la 2nde guerre mondiale à Roquebrune Cap Martin et dans le golfe de Saint-Tropez.

Le Capricorne et le Pluton ont travaillé sur une zone située à proximité des îles Cerbicales en Corse, afin de dépolluer une ancienne zone de tir d’artillerie contenant de nombreux obus.

Lors de cette campagne, le GPD a également dû intervenir rapidement sur la plage de la Nartelle, l’une des plages du débarquement de Provence, afin de relocaliser et traiter des engins explosifs découverts fortuitement et présentant un réel danger pour la population. Pour cette mission spécifique, 37 obus de différents calibres ont été ont été contreminés au large en minimisant l’impact de l’explosion sur la biodiversité locale.

Le bilan de ces quatre semaines est très honorable : cent quarante et un engins traités, dont six mines, une torpille et trois roquettes anti sous-marine. La totalité de ces munitions avoisine les deux tonnes d’explosifs.

Une prochaine mission similaire est en cours de programmation pour la fin de l’année 2014.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
DIE KATZE

avatar

Nombre de messages : 95
Age : 31
lieu : Pas loin
Date d'inscription : 28/08/2013

MessageSujet: Re: Déminage désobusage après guerre   Mer 18 Mar 2015 - 0:10

UNE TORPILLE CONTRE-MINEE A CAP D'AIL CE MERCREDI

http://www.nicematin.com/cap-dail/une-torpille-de-300-kg-va-etre-neutralisee-en-mer-au-large-de-cap-dail.2141156.html


Une opération de contre-minage en mer a lieu à partir de ce mardi 17 mars au large de Cap-d'Ail, afin de neutraliser une torpille immergée vers la partie est de la commune.

Un groupe de plongeurs démineurs de la marine nationale française conduira du mardi 17 mars au vendredi 19 mars, une mission de contre minage d’une torpille immergée à proximité de Cap-d’Ail (point rouge A sur la carte ci-dessus). L'engin, d’environ une tonne, est posé à environ 40 mètres de profondeur.

Le groupement de plongeurs démineurs de la Méditerranée (GPD MED) procèdera au déplacement et à la neutralisation de cette torpille de 7 mètres de long avec une charge en équivalent TNT de 300 kg.

Interdiction de naviguer dans un rayon de 960 m

Elle sera déplacée plus au large pour neutralisation, vers le point B.

Les autorités précisent : "Afin de sécuriser ces espaces maritimes, il sera interdit de naviguer dans un rayon de sécurité de 960m à partir des points A et B, mercredi entre 8 h et 19 h. Il sera également interdit de se baigner et de plonger, dans un rayon de 3.000 m, également à partir des points A et B", précise Arme lle Roudaut-Lafon, directeur des Affaires maritimes.

Un risque d'effet de vague

La profondeur de la munition ne causera pas de deflagration, ni terrestre ni aérien.

Toutefois, un effet de vague sur les installations littorales peut être anticipé si la munition venait à exploser avant son arrivée au point B. Des moyens nautiques de l'Etat seront présents pour assurer la police et la sécurité sur le plan d'eau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DIE KATZE

avatar

Nombre de messages : 95
Age : 31
lieu : Pas loin
Date d'inscription : 28/08/2013

MessageSujet: Re: Déminage désobusage après guerre   Mer 18 Mar 2015 - 0:11

Et samedi c'est une mine anti char à Cannes, j'essayerai de faire des photos.
Bonne semaine à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Déminage désobusage après guerre   Mer 18 Mar 2015 - 12:51

DIE KATZE a écrit:
UNE TORPILLE CONTRE-MINEE A CAP D'AIL CE MERCREDI

http://www.nicematin.com/cap-dail/une-torpille-de-300-kg-va-etre-neutralisee-en-mer-au-large-de-cap-dail.2141156.html


Une opération de contre-minage en mer a lieu à partir de ce mardi 17 mars au large de Cap-d'Ail, afin de neutraliser une torpille immergée vers la partie est de la commune.

Un groupe de plongeurs démineurs de la marine nationale française  conduira du mardi 17 mars au vendredi 19 mars, une mission de contre minage d’une torpille immergée à proximité de Cap-d’Ail (point rouge A sur la carte ci-dessus). L'engin, d’environ une tonne, est posé à environ 40 mètres de profondeur.

Le groupement de plongeurs démineurs de la Méditerranée (GPD MED) procèdera au déplacement et à la neutralisation de cette torpille de 7 mètres de long avec une charge en équivalent TNT de 300 kg.

Interdiction de naviguer dans un rayon de 960 m

Elle sera déplacée plus au large pour neutralisation, vers le point B.

Les autorités précisent : "Afin de sécuriser ces espaces maritimes, il sera interdit de naviguer dans un rayon de sécurité de 960m à partir des points A et B, mercredi entre  8 h et 19 h. Il sera également interdit de se baigner et de plonger, dans un rayon de 3.000 m, également à partir des points A et B", précise Arme lle Roudaut-Lafon, directeur des Affaires maritimes.

Un risque d'effet de vague

La profondeur de la munition ne causera pas de deflagration, ni terrestre ni aérien.

Toutefois, un effet de vague sur les installations littorales peut être anticipé si la munition venait à exploser avant son arrivée au point B. Des moyens nautiques de l'Etat seront présents pour assurer la police et la sécurité sur le plan d'eau.



Opération de déminage en mer au Cap d'Ail : Mercredi 18 mars 2015, une opération de contre minage d'une torpille immergée, découverte fin 2013, aura lieu au Cap d'Ail. De 08h00 à 19h00, le Groupement de Plongeurs Démineurs de la Méditerranée (GPD MED) procèdera au déplacement et à la neutralisation de cette torpille de 7mètres de long avec une charge en équivalent TNT de 300 kg. Le maître Florian BELLANGER, expert du GPD MED, sera le chef de cette mission. Il dirigera les opérations de déminage de cet engin d'environ une tonne posé à 40 mètres de profondeur. Un arrêté du Préfet maritime a été publié pour réglementer les activités nautiques pendant la durée de ces opérations.(www.premar-mediterranée.gouv.fr) Une vedette VCSM Vésubie de la Gendarmerie Maritime de Nice assurera la police du plan d'eau. Il empêchera tout mouvement d'entrée et de sortie du port du Cap d'Ail pendant le déplacement de la munition vers son point de contreminage. Les rayons de sécurité seront de 3 000 mètres pour les baigneurs et les plongeurs et de 960 mètres pour la navigation dans les eaux monégasques.



Préfecture des Alpes-Maritimes



Opération de déminage en mer au Cap d'Ail :

Mercredi 18 mars 2015, une opération de contre minage d'une torpille immergée, découverte fin 2013, aura lieu au Cap d'Ail.


De 08h00 à 19h00, le Groupement de Plongeurs Démineurs de la Méditerranée (GPD MED) procèdera au déplacement et à la neutralisation de cette torpille de 7mètres de long avec une charge en équivalent TNT de 300 kg.

Le maître Florian BELLANGER, expert du GPD MED, sera le chef de cette mission. Il dirigera les opérations de déminage de cet engin d'environ une tonne posé à 40 mètres de profondeur.

Un arrêté du Préfet maritime a été publié pour réglementer les activités nautiques pendant la durée de ces opérations.(www.premar-mediterranée.gouv.fr)

Une vedette VCSM Vésubie de la Gendarmerie Maritime de Nice assurera la police du plan d'eau. Il empêchera tout mouvement d'entrée et de sortie du port du Cap d'Ail pendant le déplacement de la munition vers son point de contreminage.
Les rayons de sécurité seront de 3 000 mètres pour les baigneurs et les plongeurs et de 960 mètres pour la navigation dans les eaux monégasques.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Déminage désobusage après guerre   Mer 18 Mar 2015 - 12:57

DIE KATZE a écrit:
Et samedi c'est une mine anti char à Cannes, j'essayerai de faire des photos.
Bonne semaine à tous.

Contreminage d’une mine anti-char au large de Cannes la Bocca


Une opération de contreminage par le Groupe de Plongeurs Démineurs de la Marine nationale se déroulera samedi 21 mars de 12h30 à 15h30 en mer, à proximité de la plage de Cannes La Bocca.


Destruction d’une mine à orin
Elle consistera à neutraliser une mine antichar datant de la seconde guerre mondiale, découverte sur cette plage le 22 décembre 2014, identifiée puis relocalisée récemment par la marine nationale.

En mer, la baignade et la plongée sont interdites dans un rayon de 700 mètres autour du point de l’intervention, conformément à l’arrêté du préfet maritime n° 28/2015 du 13 mars 2015. L’arrêté 30/2015 du 13 mars 2015 crée une zone d’interdiction de survol de 300 mètres à l’aplomb de ce point. Ces arrêtés sont consultables sur le site Internet de la préfecture maritime. Une vedette de la Gendarmerie maritime et un moyen de la brigade nautique de la Gendarmerie nationale seront sur zone pour assurer la police et la sécurité du plan d’eau. Des procédures d’effarouchement de la faune marine et des oiseaux seront effectuées avant le contreminage.

A terre, un arrêté municipal instaure un périmètre et des mesures de sécurité (plan ci-dessous) afin d’assurer la protection des populations. Les personnes résidant dans le périmètre de sécurité sont invitées à rester confinées à domicile. La circulation est interdite dans les rues suivantes :
- avenue Pierre-Sémard,
- rue de la Verrerie,
- rue Joseph-Barthelemy,
- avenue Francis-Tonner (section comprise entre la rue de la Verrerie et l’école Bocca Parc),
- rue Marco del Ponte (trottoir sud uniquement).

Sur le boulevard du Midi – Louise Moreau, les véhicules seront déviés à l’est au niveau du boulevard Leader, et à l’ouest au niveau du rond-point de l’Espace (au niveau du boulevard du Rivage).

PENDANT L’OPÉRATION, SONT INTERDITS L’ACCES ET LA CIRCULATION DANS CE SECTEUR.

Les riverains devront rester chez eux et éloignés des fenêtres, volets fermés et vitres ouvertes. La baignade, la navigation et la circulation seront interdits en mer et au bord de mer au sein du périmètre de sécurité.

Pour tout renseignement, la Police municipale est disponible au 0800 117 118 (numéro vert).

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Capu Rossu
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
avatar

Nombre de messages : 1857
Age : 68
lieu : Martigues
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Déminage désobusage après guerre   Mer 18 Mar 2015 - 13:56

Bonsoir,

Citation :
Contreminage d’une mine anti-char au large de Cannes la Bocca


Une opération de contreminage par le Groupe de Plongeurs Démineurs de la Marine nationale se déroulera samedi 21 mars de 12h30 à 15h30 en mer, à proximité de la plage de Cannes La Bocca.


Destruction d’une mine à orin
Elle consistera à neutraliser une mine antichar datant de la seconde guerre mondiale, découverte sur cette plage le 22 décembre 2014, identifiée puis relocalisée récemment par la marine nationale.

mine anti-char ou mine à orin ? scratch scratch scratch

C'est pas tout à fait la même chose !

@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DIE KATZE

avatar

Nombre de messages : 95
Age : 31
lieu : Pas loin
Date d'inscription : 28/08/2013

MessageSujet: Re: Déminage désobusage après guerre   Ven 20 Mar 2015 - 11:13

Coucou

C'est une tellermine 43.... rien a voir avec une mine a orin.

Encore un journaliste bien renseigné qui a écrit sans se soucier de ce qu'il disait.

Voilà la bête, on voit bien l'anse de transport ou j'ai fixé la balise :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Déminage désobusage après guerre   Mar 16 Juin 2015 - 11:10

http://www.varmatin.com/grimaud/un-obus-de-la-seconde-guerre-mondiale-decouvert-sur-la-plage-a-port-grimaud.2184503.html



Un obus de la Seconde Guerre mondiale découvert sur la plage à Port-Grimaud

14 juin 2015 :




Un engin explosif a été découvert au bord du rivage. Les autorités ont sécurisé le périmètre avant l’arrivée des démineurs.
Ce serait le tamisage du sable de la plage de Port-grimaud, qui aurait pu faire monter à la surface un obus de 75 américain datant de la dernière guerre mondiale et en parfait état de marche! Cette découverte a eu pour effet l'interdiction du sable aux estivants, le temps que la gendarmerie de grimaud, puis les démineurs de Toulon se rendent sur place, examinent l'engin et le prennent en charge.
Il n'est pas rare que des objets datant du second conflit mondial soit encore découverts dans le golfe, au fond de l'eau ou sur le rivage. En l'occurrence, celui-ci aurait pu être apporté il y a peu avec le sable issu du dragage de la Giscle, traditionnellement épandu sur le sable port-grimaudois.
Toutes les précautions ont été prises pour éloigner le public, tandis que les spécialistes expertisaient l'obus.
L'objet a ensuite été précautionneusement emporté vers Toulon, pour y être «pétardé» en toute sécurité.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Déminage désobusage après guerre   Mar 14 Juil 2015 - 4:38

Les plongeurs démineurs de la Marine Nationale à Toulon à l'honneur sur FRANCE 2 dans l'émission du défilé du 14 Juillet 2015  ( reportage)

http://blog.francetvinfo.fr/editions-speciales-les-coulisses/2015/07/10/en-direct-sous-leau.html


Les plongeurs démineurs de la Marine nationale sont des spécialistes du déminage d’engins explosifs en milieu marin. En France, ils sont 200 basés entre Toulon, Brest et Cherbourg. Toute l’année, ils plongent en Manche, dans l’Atlantique, en Méditerranée, pour récupérer obus, bombes, mines… Des munitions chargées d’explosifs tapies au fond de l’eau depuis la Seconde Guerre mondiale pour la plupar

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Déminage désobusage après guerre   Dim 9 Aoû 2015 - 0:43

La police évacue la plage de Nice pour faire exploser un obus


Samedi 8 Août 2015

C'est en fin de matinée que la police a demandé aux vacanciers de quitter les lieux le plus vite possible car un nageur a découvert un obus datant de la Deuxième Guerre mondiale à quelques mètres du rivage qui explique : "A cinq ou six mètres du bord, on a vu un obus. On a tout de suite balisé les lieux avec une petite bouée, on a écarté tout le monde et on a appelé la police."

La police a affirmé que ce genre d'obus "peut se déclencher sur un simple choc".

Heureusement tout s'est bien terminé puisque l'arme a été détruit sur place et les vacanciers ont pu continuer à bronzer sur la plage de Nice, désormais, sécurisée.
En savoir plus sur http://www.stephanelarue.com/La-police-evacue-la-plage-de-Nice-pour-faire-exploser-un-obus-video_a15043.html#hPGEMqKZxu1afAXu.99

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
régis

avatar

Nombre de messages : 340
Age : 65
lieu : frontignan
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: DESOBUSAGE EN CORSE   Dim 9 Aoû 2015 - 3:30

La mer rend ce qui la dérange mais attention

http://www.corsematin.com/article/olmeto/les-demineurs-a-loeuvre-hier-dans-le-golfe-du-valinco.1881899.html

Olmeto ›

Les démineurs à l'oeuvre hier dans le golfe du Valinco

On a l'habitude vous savez, tous les deux trois ans on y a droit ! La directrice adjointe du village vacance Scodi Neri à Olmeto-plage ne semble même plus surprise.

Les gendarmes viennent de l'informer de l'arrivée imminente des démineurs chargés de neutraliser des obus repérés la veille en mer.

Sur la plage, en contrebas du complexe touristique, hier matin, quelques vacanciers profitaient déjà de la fraîcheur de la Méditerranée, loin de se douter qu'à quelques mètres de là, des engins datant de la Seconde Guerre mondiale tapissent les fonds marins. Les gendarmes sont chargés d'évacuer le périmètre.

L'opération se déroule dans le calme, suscitant plus de curiosité que de panique. Certains vacanciers se souviennent d'un épisode identique, il y a deux ans. "C'est toujours le même plongeur qui les trouve !", affirme ce père de famille.

Ce n'est en effet pas la première fois que des obus sont repérés sur le littoral d'Olmeto.

Régulièrement, ces dernières années, les autorités ont été alertées de la présence dans l'eau d'engins suspects. C'était le cas mardi soir.

Jean Vaireaux, en vacances dans la région, a immédiatement alerté le Cross Med de sa découverte.

Habitué des lieux et passionné de plongées à thème, en l'occurrence celles consacrées à la recherche de pièces d'artillerie immergées, l'explorateur sous-marin connaît bien la procédure. "J'en ai déjà signalé une dizaine de fois sur ce site. Il y en avait beaucoup plus avant. En 2010 j'avais même découvert une mine antichar non loin d'ici. Cette fois-là je me suis dit que mon grand-père s'était loupé !", plaisante ce Normand dont le grand-père, pour la petite anecdote, a été fait "Corse d'honneur" pour avoir participé au déminage de l'île après la guerre. Comme quoi une passion ne naît jamais par hasard..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
régis

avatar

Nombre de messages : 340
Age : 65
lieu : frontignan
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Déminage désobusage après guerre   Dim 9 Aoû 2015 - 4:51

c'est comme les touristes
ça revient avec les saisons
http://www.corsematin.com/article/ajaccio/ajaccio-une-mine-allemande-neutralisee-sur-la-plage-du-petit-capo.1882862.html


Ajaccio : une mine allemande neutralisée sur la plage du Petit Capo

Un peu plus de deux semaines après la découverte d’une mine antichar allemande sur la plage du Petit Capo, à Ajaccio, un nouvel engin de guerre est remonté à la surface, ce samedi, presque au même endroit.

Un plongeur a donné l'alerte vers midi et demi, après avoir repéré l'engin suspect à environ deux mètres de profondeur, non loin du rivage.

Policiers, pompiers et démineurs de la Sécurité civile sont intervenus sur les lieux, où un périmètre de sécurité a notamment été mis en place.

Vestige de la Seconde guerre mondiale, la télémine allemande de 1942 a finalement été détruite sur place par explosion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Déminage désobusage après guerre   Dim 9 Aoû 2015 - 5:59

Une plage toulonnaise évacuée après la découverte d'un engin suspect
lundi 20 juillet 2015
La plage de Pipady à Toulon a été évacuée par la police et les pompiers ce lundi. Les plongeurs démineurs de la marine nationale ont emporté l'objet découvert par un baigneur. L'engin, inerte, ne présentait aucune menace.

Un petit obus a été repéré au large de la plage de la Nartelle, à Sainte-Maxime à 30 mètres du rivage, jeudi soir, vers 19 heures.
vendredi 17 juillet 2015

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Déminage désobusage après guerre   Mar 11 Aoû 2015 - 3:09

L'année dernière en aout
Un obus extrait des eaux du Dramont à Saint-Raphaël
Mercredi 06 août 2014

Ce mardi, en tout début d'après-midi, un jeune vacancier hollandais de 14 ans, Thomas, a fait une découverte peu banale alors qu'il nageait au large de la plage du Dramont à Saint-Raphaël : un obus de mortier de 45 centimètres de long et 15 de large.

Celui-ci se trouvait immergé à près de trois mètres de profondeur, à une distance approximative de 40 mètres de la côte.

Sans tarder, des équipes de la police municipale de Saint-Raphaël ainsi que des policiers nationaux se sont rendus sur place, établissant un périmètre de sécurité de 200 mètres autour de l'engin, sans toutefois fermer l'accès à la plage.

En fin de journée, une équipe de plongeurs démineurs de Toulon a neutralisé l'obus avant de procéder à sa destruction, au large du Dramont.

Hasard du calendrier, cette découverte intervient à une semaine du lancement des commémorations du 70e anniversaire du Débarquement, qui débuteront au Dramont, le 14 août prochain.

L'explosif date probablement de la Seconde Guerre mondiale. Rappelons, en effet, qu'en 1944, les lieux avaient été le théâtre des opérations de libération de la Provence

http://www.nicematin.com/derniere-minute/un-obus-extrait-des-eaux-du-dramont-a-saint-raphael.1853612.html

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
régis

avatar

Nombre de messages : 340
Age : 65
lieu : frontignan
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Déminage désobusage après guerre   Mer 19 Aoû 2015 - 10:31

David et celle là
http://www.midilibre.fr/2015/08/17/herault-une-plage-evacuee-entre-agde-et-vias-apres-la-decouverte-d-un-obus,1202913.php#

Hérault : l'engin pris en charge, la plage à nouveau ouverte

Un engin potentiellement explosif a été retrouvé sur une plage entre Agde et Vias (Hérault) ce lundi 17 août, provoquant une évacuation et la mise en place d'un périmètre de sécurité, les démineurs ont rapidement pris en charge l'engin.


Un engin dont la provenance est encore inconnue a été retrouvé ce lundi 17 août vraisemblablement en tout début d'après-midi sur la plage du Clot entre Agde et Vias (Hérault). Face au danger représenté par l'engin explosif, la plage a été évacuée et un périmètre de sécurité de 500 mètres a été mis en place.


C'est la police municipale de Vias qui s'est chargé de surveiller les lieux en attendant une équipe de déminage dépêchée sur place. L'équipe de démineurs de la marine nationale de Marseille est parvenue à récupérer l'engin explosif immergé, constatant qu'il ne présentait pas de danger immédiat, ils l'ont pris en charge. La plage est à nouveau ouverte aux baigneurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Déminage désobusage après guerre   Lun 12 Oct 2015 - 4:49

Extrait de la carte routière 84 Michelin  - Marseille Menton - 1945

zones minées en rouge , cercles rouges zone endomagée


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Déminage désobusage après guerre   Mar 22 Déc 2015 - 10:58

Décembre 2015 :


Une opération de contreminage d’une torpille allemande de la Seconde Guerre mondiale se déroule aujourd’hui au large des communes de Ramatuelle et Saint-Tropez, dans le Var.

La marine nationale, par mandat du préfet maritime de la Méditerranée, mène cette opération avec le chasseur de mines tripartites (CMT) Orion qui procède aux investigations et à la neutralisation de cette torpille qui repose par 58 mètres de profondeur (charge explosive de 336 Kg équivalent TNT).

Un arrêté du Préfet maritime de la Mediterranée, mis en ligne sur le site internet de la préfecture maritime, réglemente les activités nautiques pendant la durée de cette opération.

Var Matin


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Déminage désobusage après guerre   Dim 17 Jan 2016 - 4:44

MONTÉLIMAR
Un obus de la Seconde Guerre mondiale dans le jardin



C’est le genre de vestige du passé qu’il est toujours fascinant, mais délicat, de mettre au jour.

Vendredi, sur un chantier de terrassement dans un village près de Montélimar, la conductrice d’une pelle mécanique a buté sur ce qui semble être un obus datant de la Seconde Guerre mondiale. Le temps de faire une photo de l’engin en question et de prévenir la gendarmerie, et le chantier a été évacué.

Les Américains avaient installé des canons sur les collines environnantes

Le propriétaire des lieux préfère être discret pour le moment car les démineurs ne sont toujours pas intervenus. A priori pas de danger, l’obus n’aurait plus de percuteur. Il est donc censé être neutralisé. Mais pour éviter d’attirer les curieux ce dimanche, et surtout les amateurs de ce genre de reliques de guerre, le propriétaire la joue profil bas.

Amateur d’histoire de la région de Montélimar, il précise toutefois : « Je pense que c’est un obus de 155 de l’armée américaine. Dans le village, lors de travaux de restauration, on en avait déjà trouvé. C’est déjà un engin assez gros. Dans cette zone, les Américains avaient installé des canons sur les collines environnantes. »

Les gendarmes de Montélimar se sont déplacés et ont demandé de tout laisser en l’état le temps que les hommes du service de déminage, basé à Lyon, interviennent. La préfecture de la Drôme a été avisée.

Par Stéphan DUDZINSKI
le Dauphiné .com

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Déminage désobusage après guerre   Ven 29 Jan 2016 - 9:36

Marseille: Une cinquantaine d'obus repose en baie des Catalans

Une cinquantaine d’obus datant de la seconde guerre mondiale a été découverte en rade de Marseille. Les engins ont été trouvés reposant par 25 mètres de fond lors d’un entraînement des plongeurs du Bataillon des Marins Pompiers de Marseille, en baie des Catalans.

« Sous l’autorité du préfet maritime de la Méditerranée, le Groupement de Plongeurs Démineurs (GPD) de la Marine nationale traitera ces engins du lundi 1er février au vendredi 5 février », souligne la préfecture maritime dans un communiqué. La neutralisation se déroulera à partir de mercredi.

Plusieurs interdictions pendant les opérations

Des mesures de police seront prises en raison de la charge explosive de ces engins. Il sera interdit de naviguer, de mouiller « des navires et engins de toute nature » dans un périmètre de 140 mètres. La baignade et la plongée sous-marine sont également interdites dans un rayon de 600 mètres.

Des arrêtés préfectoraux et municipaux, en raison de la compétence du maire dans la bande littorale des 300 mètres, encadreront les interventions.

http://www.20minutes.fr/marseille/1775871-20160129-marseille-cinquantaine-obus-repose-baie-catalans

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Déminage désobusage après guerre   Mer 3 Fév 2016 - 0:26

http://www.20minutes.fr/marseille/1778419-20160202-mediterranee-pres-8900-kg-equivalent-tnt-detruits-marine-nationale-2015

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Déminage désobusage après guerre   Lun 15 Fév 2016 - 12:13

Admin a écrit:
Marseille: Une cinquantaine d'obus repose en baie des Catalans

Une cinquantaine d’obus datant de la seconde guerre mondiale a été découverte en rade de Marseille. Les engins ont été trouvés reposant par 25 mètres de fond lors d’un entraînement des plongeurs du Bataillon des Marins Pompiers de Marseille, en baie des Catalans.

« Sous l’autorité du préfet maritime de la Méditerranée, le Groupement de Plongeurs Démineurs (GPD) de la Marine nationale traitera ces engins du lundi 1er février au vendredi 5 février », souligne la préfecture maritime dans un communiqué. La neutralisation se déroulera à partir de mercredi.

Plusieurs interdictions pendant les opérations

Des mesures de police seront prises en raison de la charge explosive de ces engins. Il sera interdit de naviguer, de mouiller « des navires et engins de toute nature » dans un périmètre de 140 mètres. La baignade et la plongée sous-marine sont également interdites dans un rayon de 600 mètres.

Des arrêtés préfectoraux et municipaux, en raison de la compétence du maire dans la bande littorale des 300 mètres, encadreront les interventions.

http://www.20minutes.fr/marseille/1775871-20160129-marseille-cinquantaine-obus-repose-baie-catalans


50 d'obus de la Seconde Guerre mondiale découverts à Marseille

Lors d’un entraînement, les plongeurs des marins-pompiers ont découvert ces obus qui gisaient par 25 mètres de fond.


Une cinquantaine d'obus datant de la Seconde Guerre mondiale ont été découverts par des plongeurs du bataillon des marins-pompiers de Marseille et vont être neutralisés la semaine prochaine, a annoncé la préfecture maritime. Les plongeurs des marins-pompiers s'entraînaient au large de Marseille, dans la baie des Catalans, lorsqu'ils ont découvert ces obus, qui gisent par 25 mètres de fond, précise la préfecture dans un communiqué. Les équipes spécialisées du groupement des plongeurs démineurs de la Marine nationale ont été chargées par le préfet maritime de la Méditerranée de procéder à la neutralisation de leur charge explosive.

L'opération devrait durer au total une semaine, du lundi 1er au vendredi 5 février. La baignade et la plongée sous-marine seront interdites à 600 mètres à la ronde pendant ces opérations, ainsi que la navigation et le mouillage des navires et engins de toute nature, dans un périmètre de 140 mètres autour du site de la découverte.

http://www.europe1.fr/faits-divers/50-dobus-de-la-seconde-guerre-mondiale-decouverts-a-marseille-2659655

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
philmil

avatar

Nombre de messages : 668
Age : 54
lieu : Le Lavandou
Date d'inscription : 30/09/2009

MessageSujet: Munitions a Bormes   Jeu 10 Mar 2016 - 8:20

15 obus deterrés a Bormes



http://www.varmatin.com/vie-locale/quinze-obus-de-la-seconde-guerre-mondiale-extraits-du-sol-30303


Slt


Philmil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Déminage désobusage après guerre   Dim 13 Mar 2016 - 12:37

http://www.20minutes.fr/marseille/1805435-20160313-marseille-felicie-bombe-250-kilos-termine-port

Marseille: Félicie, la bombe de 250 kilos, a terminé dans le port

Félicie, la bombe anglaise de 250 kilos, a été désamorcée puis détruite dans la rade de Marseille...

C’est terminé pour Félicie. La bombe anglaise de 250 kg, dont 70 d’explosifs, a été détruite dimanche. Elle a explosé vers 18 h 15 au milieu de la rade de Marseille. L’opération menée conjointement par les démineurs de la Sécurité civile et la marine nationale a été menée avec succès, et sans accroc.

Félicie a été découverte le 12 février sur le chantier de l’illot Allar, dans le 15e arrondissement. C’est en creusant une tranchée que les ouvriers, qui travaillaient au pied du futur hôtel B & B, ont découvert l’engin. « Ils ont vu une forme allongée et ils ont compris immédiatement de quoi il s’agissait », témoigne le chef des travaux

Découverte le jour de la Saint Félix, la bombe a été baptisée Félicie par les démineurs. Pendant un mois, elle est restée sur le chantier, sous une couche de terre et entourée d’une simple clôture. Les ouvriers ont continué de travailler autour, comme si de rien n’était (en espérant ne pas tomber sur une de ses soeurs jumelles).

Dimanche, les opérations ont démarré vers 11 heures avec l’évacuation des habitants du périmètre de sécurité, soit une centaine de personnes. Parallèlement, les vendeurs à la sauvette du marché aux puces, et leurs clients, étaient incités à plier bagage. Un peu plus loin, l’autoroute A55 était fermée à la circulation.

Plus de 300 fonctionnaires et agents ont été mobilisés pour assurer l’ensemble du dispositif : outre les démineurs, deux compagnies de CRS et des fonctionnaires de la sécurité publique ont été déployés, ainsi que des policiers municipaux, des employés du gaz et des hommes du bataillon des marins-pompiers.

L’opération de « débombage » a démarré à 15 heures. Selon le brigadier-chef Christophe Perrier, elle ne posait pas de « difficulté majeure ». Sans protection particulière, il a dévissé la gaine et la fusée du culot de Félicie, avant de sortir le détonateur. L’opération de désamorçage a duré, au total, une quarantaine de minutes.

La bombe a ensuite été acheminée par camion dans le port où la Marine nationale l’a embarquée sur son navire, le Pluton. Une heure après, l’engin était immergé au large de Marseille avec plusieurs charges explosives. La mise à feu a été réalisée à quelques mètres sous la surface, à environ deux kilomètres du Pharo, vers le Rove.

En 2012, deux bombes avaient été découvertes lors d’un chantier sur le Vieux-Port : la première, une américaine de 250 kg, et la seconde, une allemande d’une tonne. L’année dernière, un obus de 75 mm, de l’armée française cette fois, avait été retrouvé à la Pointe Rouge. Enfin, une cinquantaine d’obus datant de la Seconde guerre mondiale a été découverte près de la plage des Catalans au début de l'année .




_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Déminage désobusage après guerre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Déminage désobusage après guerre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Collection] Ciné diverses d'après-guerre (1944-1950)
» Sherman Français après guerre
» Plum pudding d’après guerre, sans œufs
» Quid des gmc après-guerre?
» Questions Simca 8 : au cas ou...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sudwall :: LA GUERRE DANS LE SUD DE LA FRANCE (1939-1945) :: La Bataille des Alpes 1944-1945 et l'après guerre.-
Sauter vers: