étude des fortifications allemandes sur la côte méditerranéenne en France
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Istres : une plaque retrouvée et rendue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 13913
Age : 50
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Istres : une plaque retrouvée et rendue    Ven 9 Aoû 2013 - 4:39

http://www.lavenirdelartois.fr/actualite/Pays_d_Artois/BasPays/2013/05/20/article_l_incroyable_destin_d_une_plaque_de_gi.shtml


En 2001, une habitante d'Istres, dans le sud de la France, retrouve une plaque militaire de la Seconde Guerre mondiale. Après un cheminement incroyable, porté à bout de bras par Philippe Clerbout, un Alciaquois, la Dog's Tan a retrouvé son propriétaire, un Américain de 91 ans.

L'histoire débute en 2 011.Anne-Marie Crespo retrouve une plaque dans son jardin, à Istres, situé sur une ancienne carrière de la Seconde Guerre mondiale. Elle se doute qu'il s'agit d'une plaque militaire.
Ironie du sort, elle l'a retrouvée au pied de son olivier, l'arbre de la paix. Trois ans plus tard, lorsqu'elle la montre à une amie, la petite plaque militaire cabossée s'apprête à connaître un tout autre sort. C'est ici que débute la vraie histoire.

Décembre 1942. Willie Wilkins, un noir américain de 22 ans, s'engage à Fort Bragg, une base militaire de Caroline du Nord. Il débarque en Provence en août  1944, au sein d'une compagnie de l'Intendance, les noirs américains ayant l'interdiction d'intégrer les forces combattantes.

Le job de Willie ?
Acheminer le carburant, les munitions et autres vivres sur les lignes de front. Mais aussi ramasser les corps et les ramener. Le jeune soldat a passé des mois à recenser les plaques militaires des soldats morts à la guerre. Coup du destin, il y a perdu la sienne. De retour aux États-Unis, il travaille dans une usine d'assemblage dans la téléphonie, avant de sombrer dans une dépression post-traumatique à 44 ans.

Willie est vivant !
La plaque militaire retrouvée par Anne-Marie Crespo est la sienne. Lorsque son amie l'a vue, elle s'est empressée de la prendre en photographie et l'a envoyé à son frère, un passionné d'histoire d'Auchy-les-Mines, Philippe Clerbout.
Grâce au nom du militaire et à son numéro de matricule, Philippe a fait des miracles, mais pas seul.
« J'ai su que c'était une Dog's Tan, le nom américain de la plaque d'identité », indique l'Alciaquois. C'est déjà un bon début. Philippe ne va pas ménager ses efforts, à grands renforts de mails envoyés outre-Atlantique. Maison Blanche, CNN, CBS, rien n'est trop beau ni trop grand pour la plus belle découverte de sa vie.
Au département d'État des anciens combattants, il tombe sur Heather Logan, qui va lui être d'une aide précieuse.
Contre toutes attentes, celui que tous croyaient mort est vivant. Il a 91 ans et vit chez sa fille Carol, à Newark, dans la banlieue New-Yorkaise. « Ce fut un gros choc », se souvient Philippe.
Lorsqu'Heather annonce à Carol que la plaque de son père a été retrouvée, l'Américaine pense d'abord à un canular. À l'annonce de cette merveilleuse nouvelle, Willie, atteint de la maladie d'Alzheimer, aurait eu un immense sourire et se serait souvenu l'avoir perdu dans le sud de la France. Le maire de Newark et le consul de France à New-York ont été avertis de l'incroyable histoire de Willie Wilkins.
Le 8 mai, date symbolique, l'ancien militaire de 91 ans a été décoré et remercié pour son service à la Nation Française. Une demande de remise de la légion d'honneur a également été formulée. Un dossier qui va être suivi de très près par Philippe Clerbout, qui a décidé de passer ses vacances d'été à New-York, pour remercier ceux qui ont pris part à l'aventure et rencontrer le propriétaire de la plaque militaire perdue en 44, retrouvée en 2001 et restituée en 2013.

http://www.consulfrance-newyork.org/Ceremonie-en-l-honneur-de-M-Willie

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Alvin

avatar

Nombre de messages : 376
Age : 57
lieu : Martigues
Date d'inscription : 04/06/2007

MessageSujet: Re: Istres : une plaque retrouvée et rendue    Ven 9 Aoû 2013 - 7:26

Oh oui!

Merci, ça c'est une belle histoire,

bien mieux que de les entasser au fond d'un tiroir en guise de collection!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ICARE

avatar

Nombre de messages : 555
Age : 43
lieu : Aubagne - Bouches du Rhone
Date d'inscription : 21/12/2007

MessageSujet: Istres 1944 - 2013   Sam 24 Aoû 2013 - 8:46

http://www.laprovence.com/article/actualites/2484484/un-veteran-americain-retrouve-sa-plaque-perdue-a-istres-en-1944.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Istres : une plaque retrouvée et rendue    

Revenir en haut Aller en bas
 
Istres : une plaque retrouvée et rendue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Si l'épave avait été retrouvée en 1912
» L'ami retrouvé, de Fred Ulhman
» Plaque d'embossage chiffres?
» compatibilité plaque sizzix et cuttelbug
» plaque a verte abimée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sudwall :: DISCUSSION GENERALE - LE BAR DU FORUM-
Sauter vers: