étude des fortifications allemandes sur la côte méditerranéenne en France
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
EXPOSITION " CANNES OCCUPEE 1942 -1944 " A CANNES DU 3 OCTOBRE 2017 AU 28 JUIN 2018 A L'ESPACE CALMETTE - ENTREE LIBRE . LES APRES MIDI DU LUNDI AU VENDREDI

Partagez | 
 

 Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
chipko

avatar

Nombre de messages : 29
Age : 31
lieu : Alenya (66)
Date d'inscription : 30/09/2012

MessageSujet: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Mar 23 Sep 2014 - 6:12

De nombreux noms de codes de l'opération étaient apparus dans les mots croisés du Daily Telegraph dans le mois précédent l'opération
"Utah, Omaha, Gold, Sword, Juno, Overlord, Neptune, Mulberry". Tous ces noms qui rappellent l'opération se sont retrouvés dans la rubrique. Il y a eu une enquête du MI-5 (le service de renseignement britannique) qui a conclu que c'était un pur hasard.
scratch scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14161
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Sam 8 Aoû 2015 - 1:46

Un soldat américain retrouve son portefeuille perdu en Autriche... en 1945

Un portefeuille perdu par un soldat américain dans une ferme en Autriche en 1945 a été retrouvé et renvoyé à son propriétaire, toujours vivant et résidant en Californie (ouest des Etats-Unis).

Josef Ruckhofer, un médecin, rénovait la ferme de son grand-père près de Salzbourg (ouest de l'Autriche) quand il a trouvé le portefeuille sous une planche, en juin, a-t-il fait savoir cette semaine.

Le maroquin contenait des papiers d'identité militaires au nom d'Eligio Ramos, un soldat dont le bataillon avait été stationné en Autriche en 1945, ainsi que "des photos de famille, d'une femme et d'un enfant, et de vieux timbres, mais pas d'argent", a raconté à l'AFP le Dr Ruckhofer.

Après quelques recherches en ligne, il a trouvé une adresse en Californie correspondant au nom de l'objet retrouvé, à laquelle il a écrit.

"Après une semaine, j'ai reçu un email de son fils me confirmant que j'avais trouvé le bon Eligio Ramos, et qu'il serait très heureux que je lui renvoie son portefeuille".


http://www.rtbf.be/info/insolites/detail_un-soldat-americain-retrouve-son-portefeuille-perdu-en-autriche-en-1945?id=9049279

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
PZIV

avatar

Nombre de messages : 3350
lieu : Rognac (13)
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: P47 allemagne   Sam 8 Aoû 2015 - 13:28

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14161
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Dim 9 Aoû 2015 - 0:47

HISTOIRE Ils ont été découverts par un chercheur d'épave sous quatre mètres de terre...

Allemagne: Un avion de la 2e Guerre mondiale et son pilote français exhumés 70 ans après

La carcasse d’un avion de la Seconde Guerre mondiale et la dépouille du Français qui le pilotait lors de son crash en 1945 ont été exhumées ce samedi, selon l’agence de presse allemande dpa.

L’avion de combat américain, un Thunderbolt P47, s’était écrasé le 14 février 1945 dans un verger du sud-ouest de l’Allemagne, à Ottersweier dans le Bade-Wurtemberg, près de la frontière française.

Son jeune pilote, Antoine Allard, âgé de 25 ans, était originaire de Paris, précise dpa.

« Chercheur d’épaves »

L’engin avait été localisé à quatre mètres sous terre par Uwe Benkel, l’organisateur des fouilles présenté par l’agence comme un « chercheur d’épaves ».

L’emplacement était déjà connu et signalisé par un monument commémoratif devant lequel Werner Doll, un habitant de 77 ans, passait souvent.

Collision avec un autre avion

Témoin à l’âge de 7 ans de l’accident, causé par la collision avec un autre avion, Werner Doll ne manquait jamais de glisser un mot au pilote enfoui sous terre. « Je lui adresse à chaque fois quelques mots », a-t-il raconté à dpa.

Un drapeau français et une gerbe de fleurs ont été déposés samedi sur le lieu des fouilles par des soldats allemands, sous les yeux de plusieurs dizaines de personnes. Les restes du pilote français doivent désormais être enterrés dans un cimetière à un endroit encore non-précisé.

20 minutes

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14161
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Dim 9 Aoû 2015 - 1:00

Belgique , région du Luxembourg

Berismenil (La Roche): vol d'une mitrailleuse Thompson au musée History ‘44

Dimanche, Mike Sadzot, le conservateur du musée History ‘44 à Berismenil (La Roche) a constaté qu’une mitrailleuse Thompson exposée dans l’une de ses vitrines avait disparu. Le conservateur a déposé plainte à la police.


Les vestiges de la guerre 39-45 n’en finissent pas d’attiser les convoitises. Mike Sadzot, conservateur du musée History 44 de Berismenil (La Roche), vient d’en faire les frais.

Dimanche, il a constaté qu’une mitrailleuse Thompson exposée dans l’une de ses vitrines avait disparu. Le conservateur soupçonne deux visiteurs néerlandophones d’être les auteurs du larcin.

« Le plus âgé avait environ 45 ans. L’autre devant en avoir 18 ou 20. Ils ont traîné longtemps dans la cave qui accueille cette collection dédiée à la Bataille des Ardenne », observe Mike Sadzot. « Au bout d’un certain temps, ils m’ont demandé s’ils pouvaient sortir fumer une cigarette et rentrer à nouveau. Une fois dehors, ils ont chipoté dans le coffre de leur voiture, mais je ne les ai pas suspectés. C’est probablement à cet instant qu’ils ont pris le matériel qui leur a permis de commettre le vol. Ils sont ensuite retournés à l’intérieur, avant de s’en aller en me souhaitant une bonne journée. Quand je suis descendu dans la salle d’exposition, j’ai constaté que l’arme avait disparu, ainsi qu’une cartouche de munitions vide. Heureusement, l’arme était démilitarisée. »

Ce vol est-il l’œuvre de collectionneurs ? Mike Sadzot en doute.

« Si c’était le cas, ils auraient également emporté les housses qui se trouvaient avec l’arme dans la vitrine. »

D’une valeur oscillant entre 1.500 et 2.000 euros, la mitrailleuse Thompson avait vraisemblablement servi durant la Bataille des Ardennes. Un habitant du village l’avait confiée au musée il y a un an

http://www.lameuse.be/1342881/article/2015-07-29/berismenil-la-roche-vol-d-une-mitrailleuse-thompson-au-musee-history-%E2%80%9844

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14161
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Ven 21 Aoû 2015 - 3:16

Deux hommes, un Allemand et un Polonais, ont redonné vie à une vieille légende en affirmant avoir localisé un train rempli d’or, de pierres précieuses et de tableaux de valeur, qui aurait été abandonné par les nazis à la fin de la seconde guerre mondiale, dans un tunnel près de la ville de Wroclaw.

Les chasseurs de trésors ont fait appel à un cabinet d’avocat qui a contacté les autorités locales. Ils réclament 10 % de la valeur de leur découverte. « Les avocats, l’armée, la police et les pompiers s’en occupent. La zone n’a jamais été explorée jusqu’à présent et nous ignorons ce que nous pourrions y trouver », a affirmé à Reuters une responsable du district de Walbrzych. Selon Radio Wroclaw, le convoi mesurait 150 mètres et transportait des armes et des « équipements industriels » de l’armée allemande. Il aurait disparu en mai 1945, lors de la déroute des nazis face à l’Armée rouge.


Source : le monde

http://www.20minutes.fr/monde/1669791-20150820-decouverte-train-blinde-ravive-legende-trains-nazis-remplis-or

POLOGNE Deux hommes assurent avoir repéré la vieille rame d'un train...

La découverte d'un train blindé ravive la légende des trains nazis remplis d'or

Une annonce de la découverte d’une vieille rame d’un train blindé dans le sud-ouest de la Pologne a ressuscité dans les médias la légende de trains fourrés d’or et de bijoux volés par les nazis et disparus dans les Sudètes à la fin de la Seconde guerre mondiale.

« Nous avons reçu une lettre d’un bureau d’avocat représentant deux hommes qui déclarent avoir identifié l’endroit où gît une rame d’un train, probablement blindé », a indiqué à l’AFP Arkadiusz Grudzien, le porte-parole de la mairie de Walbrzych, le chef-lieu de la région. « Le texte n’apportait aucune précision sur le lieu exact de la découverte. Les deux hommes ont demandé de nous rencontrer », a précisé Grudzien. Il s’agit d’un Allemand et d’un Polonais, selon l’avocat représentant les auteurs de la découverte présumée.

La légende des galeries souterraines

« Ce sont des gens sérieux (…). Ce qu’ils ont présenté lors de notre entretien m’encourage à considérer cette affaire comme très crédible », a déclaré Me Jaroslaw Chmielewski dans un entretien avec le site Onet.pl, sans dévoiler l’identité de ses clients. L’information porte sur la découverte d’une rame blindée, longue de 120 à 150 m. « Mes clients sont toutefois sceptiques quant à la question de savoir s’il s’agit effectivement du célèbre train » nazi avec de l’or et d’autres objets précieux, « sans qu’on puisse l’exclure complètement », a-t-il affirmé.

Différentes légendes autour de galeries souterraines secrètes près de Walbrzych, où seraient dissimulés des trésors du Troisième Reich, prennent source dans l’histoire d’un énorme chantier nazi allemand de constructions souterraines, connues sous le nom de code de Riese (Géant). Ces installations impressionnantes, construites par des travailleurs forcés et prisonniers de camps de concentration, devaient initialement accueillir dans les Sudètes des ateliers de production d’armes stratégiques allemandes, bien à l’abri des raids aériens alliés.

Une partie des galeries souterraines sont aujourd’hui ouvertes aux touristes. La région attire aussi des « chercheurs de trésors » motivés par les vieilles légendes locales.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
régis

avatar

Nombre de messages : 340
Age : 65
lieu : frontignan
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: un train nazi plein d'or   Ven 28 Aoû 2015 - 10:04

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
régis

avatar

Nombre de messages : 340
Age : 65
lieu : frontignan
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Ven 28 Aoû 2015 - 10:05

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14161
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Jeu 3 Sep 2015 - 4:36


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14161
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Lun 7 Sep 2015 - 2:41

Lille : Des objets nazis proposés à la vente saisie lors de la grande braderie

Environ 280 articles rappelant la période nazie ont été saisis par les douanes lors de la braderie de Lille qui a débuté vendredi, a-t-on appris dimanche auprès de la préfecture.

Une grande partie de ces objets étaient vendus par un brocanteur d'origine allemande qui les proposait «sur un stand isolé à la limite de la braderie», a rapporté vendredi France 3 Nord-Pas-de-Calais.

Des carnets de soldats SS, des poignards gravés de croix gammées…

Parmi ces objets, des carnets de soldats SS, des poignards gravés de croix gammées, des vinyles de discours d'Adolf Hitler et des bustes à l'effigie du Führer, visibles sur des images tournées par la chaîne. Le propriétaire aurait indiqué ne parler qu'allemand et ne pas comprendre qu'il soit interdit de vendre de tels objets. Sous la pression des journalistes, il aurait «fermé son stand».

Une amende passible de 1.500 euros

«Cela nous a été rapporté par les douanes hier (samedi), mais nous n'en savons pas plus», a pour sa part indiqué à l'AFP la préfecture du Nord. Importer ou exhiber en public un uniforme, un insigne ou un emblème rappelant ceux portés par une organisation déclarée criminelle reste interdit et est passible d'une amende de 1.500 euros.

La braderie de Lille a débuté officiellement samedi à 14H00 pour se terminer dimanche à 23H00 mais dès le vendredi, certains brocanteurs exposent leurs objets aux chineurs déjà nombreux.


dans 20 Minutes

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
régis

avatar

Nombre de messages : 340
Age : 65
lieu : frontignan
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Lun 7 Sep 2015 - 13:18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14161
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Lun 14 Sep 2015 - 3:00

Sainte-Marie-du-Mont change de nom. Les réseaux sociaux s'enflamment

Sainte-Marie-du-Mont, premier village libéré de France en 1944, change de nom pour prendre celui de Montmerville. Innacceptable pour certains, dont des sites américains.

Certains sites américains s’enflammaient, dès vendredi, dénonçant une trahison au nom de l’histoire séculaire de Sainte-Marie-du-Mont, premier village libéré de France.

En cause : l'intégration du village dans la commune nouvelle nommée Montmerville, formée avec Brucheville et de Vierville. Le conseil montois a donné son avis, jeudi, avec 12 voix pour et une contre.

Mais voilà, Sainte-Marie-du-Mont est intimement lié à la Libération de la France, puisque premier village libéré après le Débarquement.

Parmi la population montoise, on réagit, mais aussi, dès vendredi, sur les réseaux sociaux, où des sites américains s’enflammaient, dénonçant une trahison au nom de l’histoire séculaire de Sainte-Marie-du-Mont, au nom du D-Day.

« C’est le premier village libéré de l’occupation allemande par la 101e Airborne. Mais le village de Sainte-Marie-du-Mont sera bientôt effacé des livres d’histoire », peut-on ainsi lire sur un site américain.

« Sainte-Marie-du-Mont gardera son nom », promet le maire, Henri Milet. La commune deviendra simplement un village de la commune nouvelle.



Ouest France

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14161
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Lun 14 Sep 2015 - 3:34

Chat en Guerre :

Oscar, trois fois naufragé de guerre

En mai 1941, Oscar, un joli chat noir à la gorge blanche, était à bord du submersible allemand Bismarck, lorsque celui-ci coula. Il survécut et fut accueilli par l'équipage britannique du destroyer Cossack qui le rebaptisa Sam l'Insubmersible.

Ce qui ne leur réussit pas puisque le Cossack fut à son tour coulé. Sam… survécut, débarqua sur le porte-avions Ark Royal… qui coula à son tour. Sam… survécut une fois de plus, avant de finir ses jours plus paisiblement à la Maison des marins de Belfast.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Capu Rossu
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
avatar

Nombre de messages : 1869
Age : 68
lieu : Martigues
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Lun 14 Sep 2015 - 4:55

Bonjour,

Le Bismarck s'est révélé être "submersible" mais sa qualification exacte était "navire de ligne".

@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14161
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Lun 28 Sep 2015 - 11:09

http://www.nicematin.com/nice/cette-scene-incroyable-a-cree-un-vif-emoi-a-nice-ce-matin.2351933.html

Nice :

Un drapeau nazi ornait lundi matin le palais des Rois sardes pour les besoins d'un tournage. Une image qui n'a pas manqué de faire réagir les passants.

Le film Un sac de billes, tiré du roman éponyme de Joseph Joffo sur l'errance de deux frères juifs dans la France occupée, est tourné actuellement à Nice.

Pour les besoins d'une scène, une banderole nazie a été accrochée vers 10 heures et pendant quelques dizaines de minutes en plein cours Saleya.

François-Xavier Lauch, le directeur de cabinet du préfet des Alpes-Maritimes, a tenu à apporter quelques précisions sur les conditions de ce tournage.

Les badauds, pas au courant qu'il s'agissait d'un tournage, n'ont pas manqué de réagir.

Un Franco-américain en villégiature à Nice, surpris, nous a transmis la photo. Il raconte: "Les gens ne savaient pas s'il s'agissait d'un canular, d'un tournage de film, d'une provocation... Alors, dès l'apparition sur le toit des deux hommes chargés de dérouler le drapeau, la foule s'est mise à crier sur eux. En plein marché des Antiquaires, la scène a évidemment suscité beaucoup d'émotion".

Mi-surpris mi-choqué, il n'a pas manqué de raconter ces touristes "qui se prenaient en photo et réalisaient des selfies" devant le bâtiment orné des couleurs du IIIe Reich

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14161
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Lun 2 Nov 2015 - 3:16

Le train fantome nazi de Pologne suite :

http://www.ladepeche.fr/article/2015/08/28/2166279-train-or-nazis-retrouve-pologne-serait-piege.html?ref=yfp

Le train d'or des nazis retrouvé en Pologne serait piégé

Deux chasseurs de trésor de nationalité allemande et polonaise auraient localisé un train chargé d'or, caché par les nazis en avril 1945. Il aurait été retrouvé à Walbrzych, une ville au Sud-Ouest de la Pologne près du château de Ksiaz. Ce dernier, situé près de la frontière tchèque, servait alors de quartier général aux nazis pendant la Seconde guerre mondiale.

Le train aurait été caché dans un des très nombreux tunnels secrets creusés par les nazis afin d'enfouir l'industrie de l'armement pour la mettre à l'abri des bombardements alliés. Ce véritable dédale de dizaines de kilomètres de galeries a été creusé par les prisonniers et déportés durant la Seconde guerre mondiale. Cet énorme chantier baptisé du nom de code de «Riese» (Géant) est aujourd'hui devenu pour partie une attraction touristique qui se visite. Mais les deux découvreurs auraient trouvé une rame blindée de 120 à 150 mètres de long dans un des tunnels non encore explorés. La zone qu'ils ont fouillée n'aurait jamais été explorée par le passé.

Les chasseurs de trésor ont adressé aux autorités polonaises une demande officielle qui leur permettra d'obtenir 10 % de la valeur du contenu du train caché par le troisième Reich. Le maire de Walbrzych a confirmé que le train chargé d'or et de bijoux se trouvait bien sur sa commune. Les autorités polonaises ont demandé à tous les chasseurs de trésor attirés par cette histoire de cesser toutes leurs recherches afin de les confier uniquement à la police, à l'armée et aux pompiers. Une précaution car un vrai risque d'explosion existe. «Dans le train caché, dont je suis convaincu qu'il existe, peuvent se trouver des matières dangereuses du temps de la Seconde guerre mondiale. Il est très probable que le train est miné», a prévenu le conservateur général des monuments Piotr Zuchowski, secrétaire d'Etat au ministère de la Culture et du Patrimoine. De son côté, le maire adjoint a été plus prudent se refusant à évoquer «un train» lui préférant le terme de «trouvaille». Quelle que soit la dénomination donnée, les deux chasseurs de trésor ont bien trouvé quelque chose : «L'endroit est gardé secret», a précisé le maire-adjoint. En vertu d'accords passés avec l'Allemagne, s'il y a bien un trésor, c'est l‘État polonais qui le conservera.

Seul problème et de taille : si une partie de cet or a été volée dans les coffres des banques centrales à travers l'Europe par les nazis, l'autre provenance des métaux précieux et des bijoux reste les familles juives qui ont été spoilées. Sans compter que le creusement de ces tunnels a été effectué par les prisonniers des camps de concentration.







_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14161
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Dim 4 Déc 2016 - 11:45

http://www.20minutes.fr/monde/1973815-20161203-ancien-ss-legue-450000-euros-village-ecossais-o-detenu

Un ancien SS lègue 450.000 euros au village écossais où il a été détenu

Un ancien SS allemand, emprisonné en Ecosse pendant la Seconde Guerre mondiale, a légué 384.000 livres (458.000 euros) au village écossais où il était détenu, ont rapporté samedi les médias britanniques. Ceci afin de saluer la gentillesse des habitants à son égard.

Heinrich Steinmeyer, un ancien membre de la Wafen SS pendant la Seconde Guerre mondiale, a été arrêté à l’âge de 19 ans en France et transféré au camp de prisonniers de Cultybraggan, près du village écossais de Comrie. Décédé en 2013 à 90 ans, l’Allemand avait indiqué dans son testament vouloir céder ces fonds au village, une démarche sur le point d’aboutir, a indiqué vendredi dans un communiqué le Comrie Development Trust qui doit gérer cette donation.

Je voudrais exprimer ma gratitude aux Ecossais pour leur gentillesse et leur générosité que j’ai pu apprécier pendant mon emprisonnement en Ecosse et par la suite », a écrit Heinrich Steinmeyer dans son testament. Il était resté un temps dans le village après sa libération pour y travailler et y est retourné plusieurs fois ensuite

« Ma mère et ses amis, tous les écoliers de l’académie de Morrison à Crieff ont sympathisé avec Heinrich à travers la clôture du camp de Cultubraggan », a expliqué samedi sur BBC Radio 4, George Carson, le fils de l’un des amis écossais les plus proches de Heinrich Steinmeyer. Les enfants du coin sont même parvenus à le faire sortir du camp pour l’emmener au cinéma, une première pour le jeune Allemand. « Il a été époustouflé par toute l’expérience », a-t-il dit.

« Je l’ai rencontré plusieurs fois et c’était un homme formidable », a ajouté George Carson. « Il a eu des réunions avec le Comrie Development Trust en 2008 et il leur a demandé de gérer ses biens après sa mort », a-t-il expliqué.

Il a précisé dans son testament qu’il souhaitait que l’argent « soit exclusivement utilisé pour les personnes âgées du village ». « Heinrich Steinmeyer a toujours assuré qu’il avait eu de la chance d’être capturé par les Ecossais », a-t-il encore précisé.



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14161
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Dim 4 Déc 2016 - 12:02

NORVEGE« Arbeit macht frei » : le portail du camp de Dachau retrouvé

La porte en fer forgé avait été dérobée en 2014 en Allemagne. Elle a été retrouvée en Norvège

Le portail portant l’inscription « Arbeit macht frei » (le travail rend libre) dérobé fin 2014 dans l’ancien camp de concentration nazi de Dachau en Allemagne vient très probablement d’être retrouvé en Norvège.

10 000 euros de récompense
« Alertée par un renseignement anonyme, la police de Bergen a trouvé et saisi une porte en fer forgé avec cette inscription connue », a indiqué la police allemande, photo à l’appui.
Cette dernière avait offert, en vain, 10 000 euros de récompense pour retrouver le portail, d’une centaine de kilos, volé le 2 novembre 2014.

Le ou les voleurs, qui n’ont jamais été identifiés, avaient dû escalader la porte principale du site, qui est surveillé par des agents de sécurité mais ne comporte pas de système d’alarme, avant de décrocher le portail arborant la funeste inscription et de le charger dans un véhicule.

http://www.estrepublicain.fr/actualite/2016/12/02/arbeit-macht-frei-le-portail-du-camp-de-dachau-retrouve

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14161
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Mer 7 Déc 2016 - 5:20

Un chef de gouvernement japonais à Pearl Harbor pour la première fois

C'est la première fois qu'un chef de gouvernement japonais se rendra à Pearl Harbor. Le premier ministre japonais Shinzo Abe a annoncé ce lundi qu'il irait sur les lieux à la fin du mois, à l'occasion d'un voyage à Hawaï les 26 et 27 décembre. Des discussions avec le président américain Barack Obama sont prévues.

Il y a quelques mois, Obama s'était rendu à Hiroshima, théâtre du premier bombardement atomique de l'Histoire.

« Je vais me rendre à Pearl Harbor », a quant à lui déclaré Shinzo Abe, le premier ministre japonais, à la presse et devant les caméras de télévision.

Il sera le premier chef de gouvernement japonais à se présenter sur les lieux où le Japon avait attaqué par surprise les États-Unis le 7 décembre 1941, précipitant l'entrée des Américains dans la Seconde guerre mondiale.

Le Japon n'accorde pas une grande attention à la commémoration de cet événement, contrairement à l'importance dévolue aux bombardements atomiques de Hiroshima et Nagasaki, survenus en août 1945, juste avant la capitulation de l'archipel.

À l’inverse, aux États-Unis, où le 7 décembre a été érigé en journée du souvenir, Pearl Harbor a une haute valeur symbolique, tandis que Hiroshima et Nagasaki ne sont pas officiellement commémorés. Fin mai cependant, Barack Obama a effectué à Hiroshima une visite historique, premier président américain en exercice à se rendre dans la ville martyre.

Il y a 75 ans, des appareils japonais avaient survolé à basse altitude cette base navale américaine, tuant plus de 2 400 soldats et civils américains.

http://www.ouest-france.fr/monde/japon/un-chef-de-gouvernement-japonais-pearl-harbor-pour-la-premiere-fois-4659085



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14161
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Mar 27 Déc 2016 - 10:52

Craignos !!! De trés mauvais gout!!!

http://observers.france24.com/fr/20161226-deguises-nazis-carnaval-blague-stupide-lyceens-taiwanais

Déguisés en nazis pour un carnaval, la blague stupide de lycéens taïwanais

Ils sont quelques dizaines, sourire aux lèvres, à poser dans la cour de leur lycée à Taïwan. Pour célébrer la fin de l’année, une parade a été organisée le 23 décembre dans un établissement de la ville de Hsinchu. Les élèves du cursus design ont trouvé très drôle de se déguiser… en officiers nazis.

Les lycéens ont visiblement eu le souci du détail : bottes militaires, pantalons bouffants, gants blancs, drapeaux à croix gammée, aigle impérial - symbole de l’Allemagne nazie - en carton, toute la panoplie des SS a été reproduite avec minutie. Ils ont même été jusqu’à faire le salut nazi et ont reproduit un tank Tiger I utilisé pendant la Seconde Guerre mondiale avec des morceaux de carton.

Les photos des costumes de ce carnaval de Noël et du Nouvel an ont immédiatement été partagées par les élèves sur Internet, avant d’être retirées. Mais l’histoire a fait le tour du web chinois, jusqu’à ce que la représentation locale d’Israël dénonce publiquement cette initiative. "Il est déplorable et choquant de voir que, seulement sept décennies après que le monde a été témoin des horreurs de l’Holocauste, un lycée de Taïwan supporte une telle action scandaleuse ", ont déclaré les responsables dans un communiqué publié le lendemain des faits.

Le principal du lycée, vivement critiqué, a démissionné deux jours après la parade. Cheng Hsiao-ming a dit endosser la pleine responsabilité des événements et annoncé la publication lundi 26 décembre d’une liste d’enseignants sujets à des mesures disciplinaires. Alors qu’il avait dans un premier temps estimé que le carnaval était une "démonstration de la créativité" des élèves, il a signalé que des modules pédagogiques sur l’Holocauste et la Seconde Guerre mondiale seraient dispensés avec l’aide de la représentation d’Israël.

Les motivations des élèves pour organiser un tel événement ne sont pas connues en détail. Cheng Hsiao-ming, le principal, a déclaré que l’objectif des élèves n’était pas de marquer leur soutien au régime nazi. A ses côtés, un professeur a expliqué que les élèves avaient voté pendant deux jours et qu'il leur avait suggéré le thème des personnages historiques arabes. Il a regretté de ne pas s'être opposé au choix des lycéens.

Le site du Times of Israel rapporte que, selon des médias locaux, les élèves n'avaient pas conscience des crimes nazis et qu'ils avaient choisi le thème "Adolf Hitler" sans connaître l'histoire de l'Europe au XXème siècle


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Capu Rossu
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
avatar

Nombre de messages : 1869
Age : 68
lieu : Martigues
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Mar 27 Déc 2016 - 12:00

Bonsoir,

Dans le même ordre d'ignorance crasse, il y environ une dizaine d'années, on avait demandé à des lycéens écossais "qui était Adolf Hitler" ?
Un nombre non négligeable avait répondu que c'était le nom de l'entraîneur de l'équipe de foot avant la guerre !
No Coment !

@+
Alain

PS : je pense qu'une réponse aussi idiote aurait pu être donnée par d'autres lycéens européens ou américains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14161
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Jeu 29 Déc 2016 - 5:20





http://www.lavoixdunord.fr/96078/article/2016-12-29/quel-avenir-pour-le-dernier-dombunker-de-la-region#

CALAIS
Quel avenir pour le dernier «dombunker» de la région ?

Zone Asfeld, près du futur camping, existe depuis 1940 un « dombunker », blockhaus qui a servi de stockage au canon allemand K5. Ce faux tunnel blindé est le dernier accessible de la région. Que va-t-il devenir ? La Ville n’a pas encore étudié la question. Xavier Gellé, historien local, rêve de le voir transformer en musée.

Les Calaisiens sont habitués à le voir. En ignorant que ce dombunker (littéralement blockhaus cathédrale) situé zone Asfeld est le dernier à rester accessible dans le Nord – Pas-de-Calais. S’il ne fait pas partie de la zone réservée au futur camping municipal (lire ci-dessous), ce blockhaus géant, qui a servi de protection au canon allemand K5 pendant la Seconde Guerre mondiale, est bien visible. Il a été construit en septembre 1940. Il mesure dix mètres de haut, fait quatre-vingts mètres de long, vingt de large et possède des murs épais (un mètre et demi sur les côtés, deux au plafond). Le tout, réalisé en béton armé.
« Il en existe trois dans la région. Le premier, à la Cimenterie de Coquelles, a été creusé dans la falaise et n’est plus accessible. Le second se situe dans un terrain privé près de Wimereux mais on ne le voit plus. Il ne reste que celui de Calais », explique Xavier Gellé, historien local (lire ci-dessous). Le canon K5, qui se déplaçait sur rails, trône à Audinghen, au sein du musée de la Batterie Todt. La ligne de chemin de fer qui servait à le transporter, grâce à deux locomotives, n’existe plus

« Le canon a détruit en grande partie la ville de Douvres, avec des tirs réalisés depuis la zone Asfeld ou depuis un terrain situé derrière Auchan. Sa portée variait de 52 à 64 kilomètres. Il n’en existe plus que deux modèles dans le monde. Le premier est donc à Audinghen, le second aux États-Unis. Le canon a été installé pendant la guerre dans le cadre de l’opération «Lion de mer», plan allemand d’invasion de la Grande-Bretagne », enchaîne l’historien. Le canon a un calibre de 280 millimètres et une longueur d’environ vingt mètres. Quant au grand blockhaus situé à côté du dombunker, il s’agissait d’un dépôt d’armes et de munitions.

Que faire d’un tel édifice ? De par sa construction, Xavier Gellé estime sa démolition « très difficile et onéreuse ». « Bien qu’on puisse le considérer comme une verrue du paysage, c’est quelque chose de rare en France. En Normandie ou dans le sud, les canons étaient protégés dans des tunnels ou étaient sans protection. Ce dombunker est unique », appuie-t-il. Le Calaisien rêve à une possible transformation du blockhaus « en musée. On pourrait récupérer le K5 d’Audinghem, même si ça s’annonce difficile ou au moins en réaliser une maquette. Le musée Mémoire, du parc Saint-Pierre, manque de visibilité. On pourrait tout regrouper sur ce site ou créer un autre musée. Il y a de la place pour un grand parking et il serait situé à côté des touristes du futur camping. On peut aussi imaginer retrouver des véhicules militaires, du matériel, des archives… Surtout que le blockhaus servant de dépôt est accessible lui aussi. Hormis un musée, je ne vois pas trop ce qu’on pourrait en faire ».



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14161
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Ven 30 Déc 2016 - 3:48

http://www.ouest-france.fr/normandie/sainte-mere-eglise-un-nouveau-char-pour-l-airborne-museum-4710092

Sainte-Mère-Église. Un nouveau char pour l’Airborne Muséum

Le musée historique de Sainte-Mère-Église (Manche) va se doter d’un nouveau char. Le Sherman M4A4 75, fabriqué en 1943, va remplacer l’actuel Sherman M4A1E8 76 W, modèle de fin de guerre. Le changement aura lieu le 4 janvier.

Du changement à l’Airborne Muséum de Sainte-Mère-Église. Pour des questions de cohérence, le musée va changer de char. Le modèle actuel, un Sherman M4A1E8 76 W, est en effet postérieur à la bataille de Normandie. Le « nouveau » modèle, avec un canon légèrement plus petit, a lui participé à la Bataille de Normandie.

Échange avec un collectionneur

« Le char Sherman M4 A4 75 a débarqué en Normandie et a été utilisé par les forces alliées à partir de juin 1944, indique le musée par communiqué. Ce modèle a tout particulièrement intéressé le musée car, en 1944, dans les environs de Sainte-Mère-Église, la compagnie C du 746e Bataillon de chars, utilisant notamment des Sherman, a été rattachée provisoirement à la 82e division aéroportée pour l’appuyer dans son avancée. »

Le musée a pu récupérer ce char grâce à un échange avec un collectionneur de blindés luxembourgeois. L’échange aura lieu le 4 janvier.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14161
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Mar 3 Jan 2017 - 4:37

http://www.curioctopus.fr/read/11501/une-femme-achete-un-bunker-de-la-seconde-guerre-mondiale-et-le-transforme-en-une-etonnante-maison.

Une Femme Achète Un Bunker De La Seconde Guerre Mondiale Et Le Transforme En Une étonnante Maison

Pendant la Seconde Guerre mondiale, réussir à se cacher de l'ennemi et obtenir des informations sans se faire attraper pouvait être vital pour une armée et permettre à tout un pays de gagner. C'est pour cela que les bunkers ont beaucoup été utilisés : des forteresses souterraines cachées ou camouflées de façon imaginative. Une fois la guerre terminée et les armes rendus, beaucoup de ces bâtiments ont été abandonnés et inutilisés, destinés à se détériorer avec le temps. Certains, cependant, comme celui que nous présentons, ont eu la chance d'être récupérés et utilisés à des fins beaucoup plus nobles et pacifiques.

Ce bunker a été construit en 1942 en Cornouailles (Royaume-Uni) afin d'obtenir des informations des ennemis.
Il servait aussi à protéger une tour de communication d'importance stratégique qui se situait dans les environs.
a structure était inattaquable et pratiquement invisible de l'extérieur.
La structure est restée abandonnée pendant des décennies, jusqu'à ce que Elizabeth Strutton le découvre en photo sur la vitrine d'une agence immobilière
La femme a immédiatement vu un grand potentiel derrière cet achat: elle a acheté le bunker pour environ 200.000 € et elle a passé cinq ans (et 100 000 € en plus) pour le rendre habitable.
A la fin des travaux, l'extérieur avait l'air plus ou moins comme avant, les grands changements ont été faits à l'intérieur

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
EKAERGOS
Spécialité: armement
Spécialité: armement
avatar

Nombre de messages : 1922
Age : 58
lieu : Grand Sud
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Un Chat Noir(marin) peut en cacher un autre...   Mer 4 Jan 2017 - 10:57

Admin a écrit:
Chat en Guerre :

Oscar, trois fois naufragé de guerre

En mai 1941, Oscar, un joli chat noir à la gorge blanche, était à bord du submersible allemand Bismarck, lorsque celui-ci coula. Il survécut et fut accueilli par l'équipage britannique du destroyer Cossack qui le rebaptisa Sam l'Insubmersible.

Ce qui ne leur réussit pas puisque le Cossack fut à son tour coulé. Sam… survécut, débarqua sur le porte-avions Ark Royal… qui coula à son tour. Sam… survécut une fois de plus, avant de finir ses jours plus paisiblement à la Maison des marins de Belfast.

Bonsoir
J'ai beaucoup aimé l'histoire d'Oskar ;alias Sam l'Insubmersible;mais si Sam a joui d'une retraite paisible ,et mérité, je me suis rendu compte qu'à part le pastel figurant dans toutes ses "bio" toutes les photographies sont en en fait celles de Simon du HMS AMETHYST
 http://www.findagrave.com/cgi-bin/fg.cgi?page=gr&GRid=17988582
Dont l'histoire est non moins héroïque et semble avoir fourni l'intrigue de la "Canonniere du Yang-Tsé"
La fin est moins heureuse,mais non moins glorieuse puisqu'il un des rares,sinon le seul, chat inhumé avec l'"Union Jack" sur son cerceuil et escorté par ses compagnons de la Royal Navy
Crying or Very sad  Crying or Very sad "Ce soir j'aime la marine , POTEM...AMETHYST (air connu)
Désolé j'ai un faible pour les chats noirs
@+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» 3ème guerre mondiale
» Collaboration 2e guerre mondiale
» [De Schaepdrijver, Sophie] La Belgique et la Première Guerre mondiale
» tanks de la première guerre mondiale
» Les soldats navoiriauds pendant la 1ère guerre mondiale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sudwall :: DISCUSSION GENERALE - LE BAR DU FORUM-
Sauter vers: