étude des fortifications allemandes sur la côte méditerranéenne en France
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Jeu 5 Jan 2017 - 3:41

http://www.patrimoine-normand.com/article-116880-le-tour-du-monde-des-plages-du-.html

Le tour du monde des plages du Débarquement

Si tu ne vas pas aux plages du Débarquement, alors les plages du Débarquement viendront à toi. C’est le pari à la fois génial et insensé que lancent Fabrice Corbin, propriétaire du Grand Bunker de Ouistreham, et son équipe de dix personnes. L’idée de base est de créer une sorte de musée itinérant consacré au 6 juin 1944 et de l’emporter à travers tous les pays qui participèrent à cette page épique de l’histoire de l’humanité. Et l’on a vu les choses en grand, en très grand même : des centaines de mannequins en uniforme, d’objets archéologiques, des photos, des véhicules et même un char Sherman… Sans parler d’une salle de cinéma, de maquettes, de scènes thématiques… Au total six cent quatre-vingts tonnes de matériel emportées par douze semi-remorques, avec à chaque déplacement une quinzaine de jours pour le montage et le démontage des 3 000 m2 de décors modulables ! La tournée devrait débuter en février 2017 par une ville française, soit en Normandie ou pas trop loin des bases du musée, afin de permettre de rôder le dispositif. On parle ensuite des grandes agglomérations de tout le pays, puis de l’Angleterre, de la Belgique, des Pays-Bas, de l’Allemagne… On espère même effectuer des étapes outre-Atlantique, au Canada et aux USA. C’est là pour notre région une opportunité unique de faire parler d’elle partout dans le monde et ainsi rappeler qu’elle fut, il y a un peu plus de soixante-dix ans, le berceau de la liberté retrouvée. Bon vent donc à cette initiative hors norme, dont notre magazine s’enorgueillit d’être partenaire.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
PZIV

avatar

Nombre de messages : 3321
lieu : Rognac (13)
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Ven 6 Jan 2017 - 13:11

bonsoir

réponse a Ekaergos
"Désolé j'ai un faible pour les chats noirs"

chat pot

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Lun 9 Jan 2017 - 2:28

Les Russes remontent la cargaison d’un Liberty Ship coulé en 1945

La marine russe a procédé à une opération de récupération de matériels américains immergés depuis plus de 70 ans en mer Blanche. Différents équipements, dont un char Sherman, ont ainsi été remontés par une gabare du type Kashtan. Ils proviennent de l’épave du Thomas Donaldson. Ce navire est un ancien Liberty Ship, nom pris par les cargos réalisés en grande série par les Etats-Unis au cours de la seconde guerre mondiale afin d’acheminer du matériel militaire sur les théâtres d’opérations, notamment en Europe, et qui ont aussi été utilisés pour soutenir l’Union soviétique contre l’armée allemande.

C’était le cas du Thomas Donaldson, qui faisait partie du convoi JW-65, composé d’une vingtaine de navires chargés de fret militaire destiné à l’armée rouge. Le 20 mars 1945, alors que les bâtiments longeaient la péninsule de Kola, le sous-marin allemand U 968 torpilla le Thomas Donaldson, causant sa perte. La majorité de l’équipage, composé de près de 70 marins, parvint à évacuer le navire.

Les matériels remontés par la flotte du Nord seront exposés dans des musées en Russie.

Pour mémoire, l’aide des Etats-Unis et du Royaume-Uni à l’URSS a représenté de 1941 à 1945 quelques 80 convois et 1400 navires. Ceux-ci partaient d’Islande puis d’Ecosse afin de rallier Mourmansk ou Arkhangelsk. Présentés comme essentiels pour l’effort de guerre russe, les convois de l’Arctique étaient considérés comme extrêmement dangereux par les marins. Les conditions de navigation étaient extrêmement difficiles et, en cas d’attaque, les équipages avaient peu de chances de s’en sortir si leur navire sombrait. Une centaine de bateaux alliés participant à ces convois furent coulés, dont 85 cargos et pétroliers.

http://www.meretmarine.com/fr/content/les-russes-remontent-la-cargaison-dun-liberty-ship-coule-en-1945#.WHMCbJpxMxU.facebook

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Mar 10 Jan 2017 - 8:19

https://www.rtbf.be/info/regions/liege/detail_bataille-des-ardennes-les-cendres-d-un-soldat-americain-dispersees-a-rochelinval?id=9497758

Bataille des Ardennes: les cendres d'un soldat américain dispersées à Rochelinval

Le 3 janvier 45, ils étaient 800. Deux jours plus tard, ils n'étaient plus qu'une centaine. Le 551ème bataillon d'infanterie aéroporté de l'armée américaine est un de ceux qui a payé le plus lourd tribu à la bataille des Ardennes pendant la seconde guerre mondiale.

Ce bataillon, c'était celui de Richard Dix Field. Lui s'en est sorti en sauvant d'ailleurs un ami. Aujourd'hui, il est décédé et ses cendres ont été dispersées entre Trois-Ponts et Vielsalm samedi lors d'une marche commémorative.

Comme le raconte sa fille, Jenny, c'était une de ses dernières volontés: "Mon père était passionné par ce qu'il a vécu ici. Il savait qu'il avait fait quelque chose de bien. Avant sa mort l'an passé, il m'a dit qu'il voulait qu'une partie de ses cendres reviennent en Belgique et soient répandues à l'endroit où sa compagnie est entrée dans Rochelinval parce que c'est là qu'il a sauvé la vie de son ami. Quand il est revenu avec son ami blessé ici à Dairomont, c'est ça qui lui a probablement sauvé la vie. Voilà pourquoi j'ai avec moi les cendres de mon père, pour les répandre ici, comme ça, il sera toujours avec moi quand je reviendrai en Belgique. Et je reviendrai toujours".

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Ven 27 Jan 2017 - 1:04

Des centaines de nazis seraient toujours en liberté

Ces anciens partisans du dictateur allemand Adolf Hitler, soupçonnés de crimes de guerre, seraient encore nombreux à ne pas avoir été traduits en justice, selon Efraïm Zuroff, directeur du centre Simon-Wiestenthal, dédié à la mémoire de l'Holocauste.

Des centaines, voire des milliers d'anciens nazis soupçonnés de crimes de guerre pourraient encore être en liberté, a affirmé ce jeudi Efraïm Zuroff, le directeur du centre Simon-Wiesenthal à Jérusalem dédié à la mémoire de l'Holocauste. Selon ce spécialiste mondial de la traque de nazis, «ils sont encore des centaines et peut-être des milliers mais la question est de savoir qui peut être traîné en justice». D'après lui, la plupart d'entre eux ne seront pas traduits en justice, de nombreux pays n'étant guère disposés à les poursuivre.

Depuis 2001, 104 anciens nazis ont été condamnés pour leur participation à la Shoah, où environ six millions de juifs ont été assassinés par les nazis et leurs complices, selon les chiffres du centre Simon-Wiesenthal. Mais entre avril 2015 et mars 2016, une seule condamnation a été prononcée: cinq ans de prison ferme pour un ancien gardien du camp d'extermination d'Auschwitz âgé de 94 ans, en Allemagne. En outre, seulement deux nouveaux cas ont été ouverts concernant des ex-partisans d'Adolf Hitler. «Il va y avoir une augmentation des poursuites en raison des changements dans la politique de la justice allemande», a toutefois expliqué Efraïm Zuroff. La justice allemande a modifié ses règles en 2011 pour permettre les poursuites contre ceux qui ont collaboré avec les nazis dans les camps de la mort. Cette loi concerne également ceux qui ont participé indirectement à l'assassinat d'innocents, offrant de nouvelles opportunités de juger des suspects malgré leur âge avancé.

Saluant les efforts de la justice allemande, Zuroff a néanmoins pointé du doigt le fait que de nombreux pays refusent de suivre cet exemple. Des collaborateurs des nazis pendant la Seconde Guerre mondiale sont à l'abri dans plusieurs pays qui refusent d'entamer des actions en justice. «En Ukraine, aucune enquête n'a été ouverte contre ces collaborateurs qui sont nombreux», a déploré l'expert.

La Norvège et la Suède n'ont pas non plus de règlements permettant de juger les anciens criminels de guerre, d'après ce «chasseur de nazis». Or, «des Norvégiens se sont portés volontaires pour aider les SS et ont été envoyés à l'est où ils ont commis des crimes contre l'humanité en Ukraine», a-t-il expliqué.

Interrogé sur les efforts de la justice de condamner les anciens nazis, Zuroff a estimé «qu'il n'y avait aucun doute que c'était un échec». Selon lui, «le nombre impressionnant de gens impliqués dans la Shoah a rendu impossible le fait de les traduire tous en justice».

http://www.lefigaro.fr/international/2017/01/26/01003-20170126ARTFIG00343-des-centaines-de-nazis-seraient-toujours-en-liberte.php

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Dim 12 Fév 2017 - 7:33

https://francais.rt.com/international/33868-epic-fail-quand-federation-tennis-hymne-nazi


Quand la fédération de tennis américaine diffuse l'hymne nazi lors d'un match avec l'Allemagne

Lors d'un match de la Fed Cup de Tennis, les organisateurs américains de la compétition ont diffusé la version entière de l'hymne allemand écrit au XIXe siècle. Problème : depuis la chute du IIIe Reich, certains de ses passages ne sont plus joués.
C'est une maladresse qui passe très mal : lors d'un match de la Fed Cup de tennis à Hawaï, opposant l'Américaine Alison Riske à l'Allemande Andrea Petkovic, le 11 février, les organisateurs de la rencontre ont diffusé... une partie de l'hymne national allemand utilisé sous le IIIe Reich. Il s'agit, très précisément, des deux premiers couplets de l'hymne composé au XIXe siècle, le Deutschlandlied, qui ne sont plus joués pour célébrer la République fédérale. Les passages en question évoquent notamment «l'Allemagne par dessus tout, au-dessus de tout au monde».


«Je n'avais jamais éprouvé un tel manque de respect de toute ma vie», a réagi, outrée, Andrea Petkovic. «Cela fait 13 ans que je participe à la Fed Cup et c'est la pire chose qui me soit arrivée», a ajouté la joueuse de tennis allemande, qui a par ailleurs perdu son match contre son adversaire américaine. «Nous sommes en 2017. Quelque chose comme ça ne devrait tout simplement pas arriver aux Etats-Unis», a poursuivi la sportive, évoquant également un «modèle d'ignorance».
La désastreuse maladresse des organisateurs du tournoi a également mis hors d'elle la coach de l'équipe allemande, Barbara Rittner. «C’est un scandale absolu, un incident irrespectueux et inexcusable, j’aurais pu en pleurer. Ecouter l’hymne national à la Fed Cup est un moment sacré», a-t-elle ainsi déclaré.
Conscient de la portée de sa bévue, la fédération américaine de tennis (USTA) a exprimé sur Twitter ses excuses sincères envers l’équipe allemande et ses fans, pour avoir fait jouer un «hymne national dépassé».

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Dim 12 Fév 2017 - 7:36


https://francais.rt.com/international/33325-allo-adolf-appareil-telephone-hitler-mis-vente-enchères

«Allô, c'est Adolf à l'appareil» : le téléphone d'Hitler mis aux enchères

Le téléphone d’Adolf Hitler, qu’il a utilisé pour ordonner l’exécution de millions de Juifs et dans lequel il a donné ses dernières instructions, est mis aux enchères pour un prix de départ de 460 000 euros.
La maison de vente Alexander Historical Auctions va mettre aux enchères le téléphone rouge d'Adolf Hitler, dont elle estime l’importance historique «quasiment inégalée». Elle a fixé son prix de départ à 400 000 livres sterling (468 000 euros) et précise qu'une swatiska y est gravée ainsi que le nom du Fuhrer

C'est un officier britannique, Sir Ralph Rayner, qui l'a récupéré dans le bunker d'Hitler peu après son suicide, alors que les troupes russes approchaient. Il l'a ramené en Grande-Bretagne caché dans une valise, de peur d'être accusé de pillage, et l'a transmis à son fils avant sa mort, en 1977. Celui-ci souhaite désormais le vendre dans l'espoir qu'il soit exposé pour que les crimes commis par les Nazis ne soient pas oubliés.
Parmi les derniers appels que le dictateur allemand a passés, il a notamment ordonné l’exécution de son beau-frère, le général Hermann Fegelein, pour trahison. Il a également donné les instructions de brûler son appartement après le suicide de sa femme, Eva Braun

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Jeu 16 Fév 2017 - 2:49

http://www.20minutes.fr/monde/2015087-20170215-promene-deguise-adolf-hitler-place-detention-provisoire

Il se promène déguisé en Adolf Hitler et est placé en détention provisoire

AUTRICHE Il s’était rendu dans un pub de la ville natale du Führer et avait demandé à consommer une « eau minérale autrichienne »…

s’est exhibé en uniforme nazi, moustache et raie sur le côté. La justice autrichienne a ordonné mercredi le placement en détention provisoire d’un homme grimé en Adolf Hitler, arrêté dans la ville natale du dictateur.

Cet Autrichien de 25 ans avait été arrêté lundi soir à Braunau-am-Inn, dans le nord de l’Autriche, où est né Hitler le 20 avril 1889. Il avait notamment été repéré posant dans son accoutrement devant la maison natale du dictateur, au cœur de cette petite ville de 17.000 habitants.

D’autres photographies le montrant dans un pub de Braunau, portant veste et culotte bavaroises, ont circulé sur les réseaux sociaux. Selon les médias locaux, le sosie s’était présenté aux clients sous le nom de « Harald Hitler » et avait demandé à consommer une « eau minérale autrichienne ».

« Il était évident qu’il glorifiait Hitler », a déclaré à l’AFP un porte-parole de la police régionale, David Furtner. Le jeune homme a été arrêté en vertu d’une loi autrichienne de 1947 qui interdit la promotion de l’idéologie nazie.




_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Lun 20 Fév 2017 - 3:08

http://www.normandie-actu.fr/normandie-vente-encheres-musee-quineville-seconde-guerre-mondiale_256318/


Caen
En Normandie, les collections d'un musée de la Seconde Guerre mondiale en vente aux enchères
Casques, vêtements, fusils... Les collections de la Seconde Guerre mondiale du musée de Quinéville (Manche) seront en vente aux enchères à Caen (Calvados), samedi 4 mars 2017.

Le musée de Quinéville, près de Saint-Vaast-la-Hougue (Manche), a changé de propriétaires en décembre 2016. Ce musée, consacré à la Seconde Guerre mondiale, change de main et donc de collections.

Celles des anciens propriétaires seront en vente aux enchères, samedi 4 mars 2017, à l’hôtel des ventes de Caen (Calvados). Pour les passionnés, la vente regorgera de trésors

Casques, vêtements, fusils mais aussi masques à gaz, pansements, charlottes d’infirmières,… Avec près de 400 lots, cette vente aux enchères fera replonger tous les curieux dans cette difficile période de l’histoire.

De nombreux petits objets du quotidien comme une boîte à cigarettes, une boîte à brosse à dents ou encore un magazine Match du 30 mai 1940, seront aussi en vente et permettront aux intéressés de replonger dans cette époque

Si le musée change de main, il ne changera pas de sujet. Les nouveaux propriétaires, une famille de collectionneurs de Bayeux, exposeront leurs collections, toujours sur le thème de la Seconde Guerre mondiale.

“Nous proposerons un espace avec des objets des Alliés, un peu comme avant, précise le fils, Mickaël Herry à Normandie-actu. Mais nous allons apporter une nouveauté : des figurines à l’échelle 1/6.”

Soit des figurines d’environ 30 cm. Et le musée, refait à neuf, ne s’appellera plus Le Mémorial de la Liberté retrouvée mais le World War II Museum. Il devrait ouvrir ses portes le 15 avril 2017.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Lun 13 Mar 2017 - 3:54

http://www.ledauphine.com/france-monde/2017/03/12/il-decouvre-les-restes-d-un-avion-nazi-et-du-pilote

DANEMARK
Il découvre les restes d'un avion nazi... et du pilote

Daniel Kristiansen est un Danois de 14 ans. Et alors qu'il faisait des recherches pour son cours d'histoire, détecteur de métal en mains, il a fait une découverte incroyable.

Il s'agirait d'un avion de chasse allemand Messerschmitt. A l'intérieur du cockpit, se trouvaient des restes du pilote. L'adolescent est tombé sur "des os et des morceaux de vêtements", détaille encore CNN.

Le jeune homme raconte aussi qu'il se rappelait avoir entendu son grand-père affirmer qu'un avion allemand s'était écrasé sur les terres de sa ferme, en 1944.

Tous les objets trouvés ont été remis à un musée historique danois. Un portefeuille pourrait permettre d'identifier le pilote prochainement.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Sam 18 Mar 2017 - 4:35

http://www.lavenir.net/cnt/dmf20170317_00975746/une-collection-de-materiel-de-la-2e-guerre-mondiale-en-vente

Une collection de matériel de la 2e guerre mondiale en vente

Jeep willys, des camions de transport, un half-track antiaérien mais aussi des remorques et autres petites pièces. Les collectionneurs de matériel de la seconde guerre mondiale seront sans doute intéressés par la vente d’une grosse collection privée, qui sera exposée le 25 mars prochain à Anvers.

Il y a des passionnés et des collectionneurs pour tout. Les collectionneurs de timbres, de pièces de monnaie, de capsules de bouteille de bière, de couteaux, de petits dauphins sculptés dans le marbre et bien d’autres. Et puis, il y a les collectionneurs de «grosses babioles» impossibles à ranger dans un classeur ou dans des armoires. Les collectionneurs de véhicules militaires – ça existe, oui – en font partie.

Et gageons que ces derniers se rendront manu militari le 25 mars prochain à Anvers. Que s’y passe-t-il? Plus de 300 objets divers de la seconde guerre mondiale y seront exposés et ce, dans le cadre d’une vente en ligne (de 266 lots) qui s’achèvera le 28 mars.

Des camions, des jeeps et même un half-track équipé de canons antiaérien figurent au rang des pièces à vendre, et dont certaines – qualifiées d’exceptionnelles, sont entièrement restaurées.

À côté de la quinzaine de véhicules militaires, la collection propose également des remorques, des caisses destinées au transport de munitions, des pneus, des pièces mécaniques diverses, des jerrycans, etc. De quoi «monter un petit musée militaire» selon les propres termes de Joos Dauwe, de l’agence de vente aux enchères industrielle Trootswijk.

L’ensemble des pièces, provenant d’une collection privée, est déjà accessible sur le site de l’agence de vente aux enchères, lequel reprend également toutes les informations relatives à l’exposition et à la vente.



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
psl

avatar

Nombre de messages : 692
Age : 59
lieu : arles
Date d'inscription : 14/10/2012

MessageSujet: Bonsoir!   Lun 20 Mar 2017 - 13:25

Bonsoir! Suspect je viens de lire sur journal d'Orange un Faux Vétérand US habitué aux commémorations durant des années en Normandie démasqué par un Historien Salutations ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Dim 2 Avr 2017 - 2:06

http://www.20minutes.fr/strasbourg/2041935-20170401-bas-rhin-voulaient-organiser-pique-nique-camp-concentration

Bas-Rhin: Ils voulaient organiser un pique-nique dans un camp de concentration

« Visite + pique-nique au Struthof ». C’est le programme que promettaient les deux instigateurs d’un événement créé sur Facebook et repéré, le 20 mars, par un membre du consistoire israélite du Bas-Rhin, révèle Les DNA. Une initiative qui aurait pu passer inaperçue si le lieu en question n’était pas l' ancien camp de concentration nazi du Struthof, un haut lieu de mémoire.

Propos antisémites

Inutile de chercher à retrouver la page, celle-ci a été supprimée du réseau social. Mais celui qui a donné l’alerte a pris soin de faire de nombreuses captures d’écran. Elles serviront d’éléments de preuve pour instruire la plainte qui a été déposée par le consistoire devant le parquet de Saverne. Car, selon les DNA, de nombreux propos antisémites ponctuaient les commentaires laissés sur la page de l’événement.

Une enquête a été ouverte par les services du procureur de Saverne pour apologie de crimes contre l’humanité et provocation à la haine. C’est à la gendarmerie que revient la tâche d’identifier les auteurs de la page ainsi que ceux des commentaires antisémites

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Jeu 18 Mai 2017 - 11:31

http://www.francesoir.fr/societe-faits-divers/omaha-beach-73-apres-le-debarquement-un-ancien-gi-americain-retrouve-la-gourmette-perdu-normandie-seconde-guerre-mondiale-john-hill

Omaha Beach: 73 ans après le Débarquement, un ancien GI américain retrouve la gourmette qu'il avait perdue lors du D-Day

John E. Hill avit perdu sa gourmette en Normandie après le Débarquement, en 1944. Un jeune historien de 36 ans résident à Valognes dans la Manche l'a retrouvée et lui a rendu

L'histoire est à peine croyable. Un objet cher au cœur d’un vétéran américain a été retrouvé 73 ans après sa perte, lors du débarquement allié en Normandie le 6 juin 1944, comme le rapporte La Presse de la Manche mardi 16.

L'objet en question est une jolie gourmette en argent que lui avait offert sa mère avec son nom gravé dessus -John E. Hill-, qu'il cacha précieusement à l'intérieur d'une poche de sa veste. A tout juste 20 ans, il fut l'un des nombreux GI à débarquer à Omaha Beach. Lui même posera le pied sur le sol français le lendemain du D-Day.

Pendant les affrontements qui suivent le Débarquement, John E. Hill se fait voler sa veste et son précieux contenu disparait, corps et âme. De retour aux Etats-Unis, à Syracuse près de New York, il n'ose même pas avouer à sa mère avoir perdu sa gourmette.

Toutefois, miracle: 73 ans plus tard, un jeune historien de 36 ans résident à Valognes dans la Manche l'a retrouvée.

"La gourmette a été retrouvée dans un talus fraîchement élagué, à Hiesville. Deux inscriptions sont gravées dessus : John E. Hill, un nom très répandu, et le matricule 12141290", raconte Mathieu Delamotte au journal régional. Et d'ajouter: "Après des recherches sur Internet, j’ai obtenu l’aide précieuse d’une bibliothécaire qui a retrouvé sa trace. Et il était encore en vie, c’était incroyable!".

En avril, une rencontre par webcam a été organisée, devant les caméras de la télévision américaine. Pendant 15 minutes, les deux hommes ont pu échanger leurs impressions et leurs histoires, non sans émotion. Mathieu Delamotte a ensuite a envoyé la gourmette à son propriétaire légitime

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Lun 22 Mai 2017 - 1:47

https://actu.fr/normandie/103-veterans-seconde-guerre-mondiale-viendront-normandie-taxi-londonien_2670682.html

103 vétérans de la Seconde Guerre mondiale viendront en Normandie en taxi londonien

90 taxis londoniens vont débarquer en Normandie du 4 au 8 juin 2017 avec 103 vétérans de la Seconde Guerre mondiale pour assister aux commémorations du Débarquement

C’est un énorme privilège de pouvoir accompagner ces hommes qui ont participé à la Libération de la France lors de la Seconde Guerre mondiale. Ils nous font partager l’Histoire et ce sont des moments forts et émouvants que nous vivons avec eux », souffle Ian Parsons

Chauffeur de taxi à Londres, Ian est également vice-chairman de l’association The Taxi Charity for military veterans. Cette association londonienne a vu le jour après guerre, en 1948, dans un pub anglais, comme l’explique Ian Parsons.
- “Ces chauffeurs de taxi voulaient faire quelque chose pour les vétérans blessés de la Première et de la Seconde Guerre mondiale. Ils ont alors organisé un premier voyage à Worthing, sur la côte sud britannique.

L’association a renouvelé l’expérience les années suivantes, avant d’élargir à des escapades aux Pays-Bas, en Belgique ou en France. Les taxis londoniens ont déjà traversé la Manche à deux reprises : en 1994 pour le 50e anniversaire du Débarquement et en 2008.

Le 4 juin prochain, 90 taxis londoniens vont débarquer à Ouistreham (Calvados) pour quatre jours de commémorations. Nom de code : Back to the beaches (retour sur les plages). Ils seront accompagnés de deux véhicules paramédicaux et d’un véhicule d’assistance mécanique en cas de panne. Au total, ce sont 103 vétérans de la Seconde Guerre mondiale qui vont participer au voyage, certainement le dernier de cette ampleur « car les chauffeurs de taxi vieillissent », s’amuse Ian Parsons. « Nous prenons en charge des vétérans du D-Day, mais également d’autres qui sont arrivés plus tard en renfort en Normandie et même dans le Nord de la France pendant la guerre ».
Les vétérans sont pris en charge gratuitement de A à Z, grâce au bénévolat des chauffeurs de taxi et grâce à l’argent collecté précédemment. Budget global de ce voyage en Normandie : 180.000 euros. Dick Goodwin, vice-président de l’association, s’amuse :

“C’est gratuit pour les vétérans. Ils devront juste avoir de la monnaie pour prendre une bière ! “

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Mar 6 Juin 2017 - 2:21

http://www.ouest-france.fr/bretagne/lorient-56100/plouhinec-la-piscine-aux-allemands-etait-enfouie-dans-l-oubli-5039473

Plouhinec. La piscine aux Allemands était enfouie dans l’oubli

Sous l’occupation, les soldats allemands venaient s’y détendre et se laver. Elle fut construite en 1942. Ils sont plusieurs à la réhabiliter car, pour eux, elle constitue un témoignage du passé.

Depuis trois semaines, les membres de l’association Chemins entre bois et mer travaillent à la réhabilitation d’un trésor de l’histoire que l’oubli a enfoui dans le paysage tout près de la chapelle de Saint-Fiacre…

Près de la chapelle Saint-Fiacre

Elle n’est plus fréquentée depuis le remembrement rural qui avait pour but la constitution d’exploitations agricoles d’un seul tenant sur de plus grandes parcelles afin de faciliter l’exploitation des terres…

À Saint-Fiacre, près de la chapelle et de la fontaine, l’association des Chemins entre bois et mer a créé une allée qui descend paresseusement jusqu’à une petite rivière, en lisière des bois.

La piscine allemande se fait très discrète. Rien de spectaculaire : un rectangle de béton de 6 m sur 10 m. La piscine est ruinée, presque morte. Les gens d’ici l’ont même oubliée. Sauf peut-être Michel Guillevic. Et pour cause, c’est son papa, Pierre, qui l’a construite en 1942.

Les troupes d’occupation allemande venaient ici se détendre et se laver.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Jeu 8 Juin 2017 - 10:35

http://www.lamanchelibre.fr/actualite-333521-d-day-sur-une-plage-de-normandie-un-blockhaus-transforme-en-hommage-aux-heros-du-6-juin

D-Day : sur une plage de Normandie, un blockhaus transformé en hommage aux héros du 6 juin 1944


Deux graffeurs du Cotentin, Baby K et Blesea, rendent hommage à leur manière aux héros du D-Day en transformant un blockhaus de Fermanville (Manche), près de Saint-Pierre-Eglise, en oeuvre d'art. Celle-ci a été terminée samedi 3 juin 2017.


Samedi 3 juin 2017, les deux artistes Baby K et Blesea ont voulu célébrer les commémorations du D-Day à leur façon. Après les blockhaus d'Urville-Nacqueville où ils avaient rendu hommage à la saga Star Wars, c'est un blockhaus de Fermanville (Manche), près de Saint-Pierre-Eglise, qui est passé sous leurs bombes.

Hommage à John Steel

Cette fois-ci, c'est un parachutiste accroché à une église qui a été représenté. Un lien évident avec le soldat américain, John Steel, qui était resté accroché au clocher de l'église de Sainte-Mère-Eglise. "Le blockhaus ne ressemble pas réellement à cette église, reconnaît Blesea. Cependant, le clin d'oeil reste évident."

Pour les deux graffeurs, cette oeuvre était aussi un moyen de répondre à certains détracteurs. "On nous a parfois reproché de ne pas respecter ces vestiges de l'histoire avec nos dernières créations. Avec cette oeuvre, on voulait rendre hommage à une page cruciale de l'Histoire qui s'est déroulée ici et aux hommes qui y ont participé."

La vidéo fait le buzz

La réalisation de ce projet a été une nouvelle fois l'occasion pour le réalisateur Olivier Le Saux de Mogab Production d'immortaliser le travail des deux graffeurs. Quelques heures seulement après sa mise en ligne, sa vidéo nommée "Un jour pour la paix" a déjà été vue près de 45 000 fois sur les réseaux sociaux. De quoi faire perdurer l'hommage.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Mer 14 Juin 2017 - 1:47

Une épave de 39-45 retrouvée en Méditerranée

L’épave d’un destroyer de la Marine italienne, coulé pendant la Seconde Guerre mondiale, a été découverte entre Malte et la Sicile par l’entreprise Vulcan, une société créée par le cofondateur de Microsoft, Paul Allen.

C’est une épave vieille de 77 ans mais en plutôt bon état que l’équipe de Paul Allen, le cofondateur de Microsoft, a découverte au large de la côte Est de la Sicile. Retrouvée à plus de 3 700 mètres de profondeur, elle a été identifiée comme étant le destroyer Artigiliere, un navire de guerre de la Marine italienne coulé lors de la bataille du Cape Passero en pleine Seconde Guerre mondiale.

En octobre 1940, une bataille navale fait rage entre les navires de la Royal Navy britannique et ceux de la Regia Marina du royaume d’Italie. Pendant les affrontements, le destroyer italien Artigiliere est frappé par le croiseur britannique HMS Ajax, puis, alors qu’il se fait remorquer, il est torpillé par un autre croiseur, le HMS York et finit englouti au fond de la mer. Plus de 130 marins italiens meurent dans l’attaque, une centaine d’autres seront sauvés.

L’Artigiliere a été repéré par le navire de recherche Petrel de la compagnie Vulcan, société créée par Paul Allen, cofondateur avec Bill Gates de Microsoft. L’épave a été retrouvée au mois de mars, mais la société n’a annoncé la découverte que cette semaine.

L’épave a été localisée dans une zone géologique spécifique appelée « l’escarpement Malte-Sicile », une falaise sous-marine de 250 km, l’un des fonds marins les plus vastes et le plus escarpés de la planète, entre le sud-est de la Sicile et Malte.

« Mis à part le fait qu’il a été coulé pendant la guerre, l’Artigliere est incroyablement bien conservé, précise David Reams, qui dirige les opérations maritimes. Le vaisseau est debout et facile à identifier. À 3 700 mètres de profondeur, l’eau est très froide et peu oxygénée. Il y a donc peu de corrosion et d’incrustation (c’est-à-dire de formation d’une croûte minérale). »

La société Vulcan a envoyé un engin sous-marin prendre des photos de l’épave, qui ont mis en évidence les lettres « AR » sur la coque. Ces éléments et la localisation ont permis à la Marine italienne de confirmer l’identité du destroyer.

Ce n’est pas la première découverte sous-marine importante de la compagnie américaine. Son vaisseau Petrel avait déjà localisé l’épave d’un navire de guerre japonais de la Seconde Guerre mondiale, le Musashi, en mars 2015. La société encourage les innovations qui ont pour but la protection des espèces en danger, la lutte contre le changement climatique, la préservation des océans et l’exploration sous-marine.

http://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/1941/reader/reader.html#!preferred/1/package/1941/pub/2285/page/5

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Lun 19 Juin 2017 - 5:08

http://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/calvados/caen-mer/caen/accuse-vols-plaques-militaires-passionne-du-debarquement-risque-10-ans-prison-aux-usa-1277947.html


Antonin Dehays, un historien qui présenté une thèse sur la bataille de Normandie en 2015 à l'université de Caen, est poursuivi aux Etats-Unis pour le vol de plaques métalliques d'identification de pilotes américains morts en service.

"Antonin Dehays est docteur en histoire contemporaine (université de Caen Normandie). Depuis les États-Unis où il réside, il explore au quotidien les trésors cachés des Archives nationales américaines situées à proximité de Washington DC." C'est ainsi que la maison d'édition normande Orep décrit l'un de ses auteurs aujourd'hui poursuivi par la justice américaine pour des vols qui auraient été commis dans un édifice des Archives nationales de l'Etat du Maryland.

Interviewé le mois dernier par le site internet French Morning, un magazine consacré aux francophones vivant aux Etats-Unis, le jeune homme affirme venir de Normandie et que sa passion pour le Débarquement est une affaire de famille: il raconte que son grand-père maternel s'est engagé comme brancardier pour aider les civils durant les bombardements.

Du basket pro à la Bataille de Normandie
Au départ promis à une carrière de basketteur professionnel (il est recruté par l'Asvel, le club lyonnais), il finit par délaisser le sport pour se consacrer pleinement à des études d'histoire à Lyon. Il passera sa thèse de doctorat en histoire contemporaine à l'université de Caen, une thèse intitulée "Combattre et mourir en Normandie : histoire et mémoire des morts de l'armée américaine au cours de la bataille de Normandie".

Et c'est de la mémoire des morts dont on l'accuse justement aujourd'hui d'avoir fait le commerce. L'historien de 32 ans s'est installé à Washington après avoir eu un coup de foudre pour les Archives nationales de l'Etat du Maryland, dans la ville de College Parks. Dans l'interview accordée à French Morning, ce passionné du Débarquement parle de "caverne d'ali baba".


Des objets mis en vente sur eBay
La justice lui reproche d'avoir alors volé des plaques d'identité militaire des pilotes dont l'avion s'était écrasé, ainsi que d'autres documents, lors de ses visites du bâtiment en octobre 2015 et le 9 juin dernier. Ces objets de mémoire auraient ensuite été mis en vente sur eBay, le site de vente aux enchères. Il aurait également offert l'une de ses plaques à un musée de l'Etat de Virginie, en échange de la permission de s'asseoir dans le cockpit d'un Spitfire.

"Le vol d'éléments de notre Histoire a de quoi mettre en colère chacun de nos citoyens", a réagi David Ferrero, l'actuel détenteur du prestigieux poste d'Archiviste des Etats-Unis. "En tant qu'ancien combattant, je suis choqué par ces faits présumés selon lesquels un historien aurait affiché un tel mépris à l'égard d'objets et d'archives concernant des personnes capturées ou tuées pendant la Seconde guerre mondiale", a ajouté ce haut fonctionnaire supervisant la National Archives and records Administration
(Nara).

L'historien français encourt jusqu'à 10 ans de prison s'il est reconnu coupable de ces vols.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Mar 27 Juin 2017 - 9:34

Japon: retour du "Zero", avion de chasse de la seconde guerre mondiale

Il n'en resterait plus que quatre exemplaires en état de marche dans le monde. Un "Zero", l'avion de chasse nippon emblématique de la seconde guerre mondiale, tant redouté des Alliés, a récemment retrouvé les airs au Japon.
Le chasseur monoplace, aux ailes flanquées du "hinomaru" (nom du drapeau japonais, un rond rouge sur fond blanc), a décollé début juin près de Tokyo, près de huit décennies après avoir semé la peur grâce à sa mobilité et sa puissance de feu.
Construit par la société Mitsubishi Heavy Industries de l'époque (démantelée après-guerre avant de renaître) et officiellement appelé "A6M", le "Zero-sen" (en japonais) a sévi lors de l'attaque de la base américaine de Pearl Harbor et de missions "kamikazes" dirigées contre les navires américains.
Cet exemplaire a été retrouvé dans la jungle de Papouasie Nouvelle-Guinée dans les années 1970 avant d'être transporté aux Etats-Unis, où un homme d'affaires japonais, mordu d'aviation, l'a acheté en 2008 pour 350 millions de yens (2,8 millions d'euros au cours actuel).
"Ce bébé est né il y a 75 ans au Japon, mais a erré un long moment à l'étranger. C'est pour cela que je l'ai fait revenir dans sa patrie, et je compte bien le faire voler ici encore longtemps", confie Masahide Ishizuka, rencontré par l'AFP le temps d'une escale de l'appareil.
Un an après les premiers vols nippons réalisés par des étrangers, c'est un pilote japonais qui a pour la première fois pris les commandes de ce "Zero fighter", un des rares exemplaires survivants sur les plus de 10.000 jadis sortis d'usine.
"Quand je me suis assis dans le cockpit, j'ai eu comme l'impression que tous ceux qui étaient morts pendant la guerre me regardaient", a raconté Kazuaki Yanagida.
"Oui, des hommes ont été tués, mais ce chasseur n'en est pas le responsable. Les hommes le sont", assure-t-il.
Masahide Ishizuka réfute aussi toute connotation politique. "Si le Japon est devenu un pays à la pointe de la technologie, c'est aussi grâce aux efforts de nos ancêtres qui ont su concevoir un tel appareil. Notre objectif est alors de le montrer au plus grand nombre".

http://www.leparisien.fr/flash-actualite-culture/japon-retour-du-zero-avion-de-chasse-de-la-seconde-guerre-mondiale-27-06-2017-7090782.php

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Jeu 29 Juin 2017 - 11:25

A 95 ans, un ancien pilote de la Luftwaffe vole en Spitfire

Le Spitfire est incontestablement l’un des plus beaux avions de chasse de la Seconde Guerre mondiale. L’un des plus beaux et l’un des plus respectés dans les airs à cette époque. C’est notamment grâce à cet appareil de légende conçu par Reginald Mitchell au cours des années 30, que le Royaume-Uni est parvenu à tenir bon face aux incessants raids aériens allemands, qui ont eu lieu tout au long de la Bataille d’Angleterre.

Seul pays encore capable de résister à l’Allemagne nazie à l’horizon 1940, le Royaume-Uni et sa célèbre Royal Air Force avaient su s’imposer dans les airs, tenant tête à la Luftwaffe d’Hermann Göring et ce pendant de longs mois et au sein leur propre espace aérien.

Âgé de 95 ans, Hugo Broch un ancien pilote de la Luftwaffe (armée de l’air allemande), a réalisé l’un de ses plus grands fantasmes : voler à bord d’un Spitfire.

Mais si nous revenons sur cette période historique et sur le Supermarine Spitfire, c’est parce qu’un événement insolite a eu lieu il y a quelques jours en Angleterre. Un événement qui implique un Spitfire… et un ancien pilote de la Luftwaffe âgé de 95 printemps.

Hugo Broch, l’ancien aviateur allemand, n’est pas n’importe quel pilote. Il est l’un des as allemands de la Seconde Guerre mondiale et s’est notamment illustré sur le front de l’Est où – à bord de son Messerschmitt Bf-109 – il a remporté 81 victoires pour 324 missions. Des états de service impressionnants qui lui ont valu de nombreuses récompenses militaires, dont la Croix de chevalier de la croix de fer en mars 1945.

À 95 ans l’intéressé a donc réalisé l’un de ses plus vieux rêves : voler à bord de l’emblématique avion britannique, en montant dans le cockpit d’un Tr.9 MJ627 (version biplace du Spitfire).

Interrogé par la BBC, Hugo Broch n’a pas hésité à dire tout le bien qu’il pensait de l’appareil : « Le Spitfire était très respecté [par les hommes de la Luftwaffe]. Avec cette machine vous avez le sentiment d’être libre, d’être capable de faire tout ce que vous voulez« . Ce à quoi il a par la suite ajouté « Le Spitfire est une excellente machine, une machine merveilleuse (…). J’ai à nouveau ressenti ce que c’était de voler… et à quel point c’est beau de voler« .

Notons qu’Hugo Broch n’est pas le seul vétéran de la Seconde Guerre mondiale a avoir eu l’occasion de monter à bord d’un Spitfire biplace. En février dernier Ray Roberts – un ancien pilote de la RAF âgé de 100 ans – avait aussi pu voler (de nouveau cette fois) à bord du célèbre avion de chasse anglais.

http://www.fredzone.org/a-95-ans-un-ancien-pilote-de-la-luftwaffe-vole-en-spitfire-362


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Jeu 29 Juin 2017 - 11:32

Une prime offerte par Hugh Grant pour retrouver les médailles perdues d'un vétéran

L'acteur Hugh Grant offre une prime à celui qui retrouvera les médailles qu’a perdues un vétéran britannique. Alfred Barlow était venu assister aux commémorations en Normandie, début juin.

Ce n’est pas qu’un morceau de métal. C’est la reconnaissance du rôle que j’ai joué dans cette opération. Ça me fait trembler " raconte Alfred Barlow dans une vidéo émouvante d'itv news.

Alfred Barlow a débarqué en Normandie en 1944. Aujourd’hui âgé de 96 ans, aveugle, il y est revenu pour les cérémonies officielles du 73e anniversaire du Débarquement. Mais à son retour, il s'est rendu compte que ses médailles lui manquaient. Quatre médailles militaires au total : l’Étoile de la guerre 1939-1945, l’Étoile de la France et de l’Allemagne, la Médaille de la guerre 1939-1945 et la Médaille de la Palestine.

Une histoire qui a ému l’acteur Hugh Grant. L'acteur a promis de verser 1 000 livres sterling (1 100 €) à qui rapporterait les médailles

http://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/prime-offerte-hugh-grant-retrouver-medailles-perdues-veteran-1288399.html

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Sam 15 Juil 2017 - 9:09

Armes : Cet homme pourrait équiper toute une armée avec son incroyable collection d'objets et d'armes militaires



Voici l'homme le mieux armé des Etats-Unis, sa collection est si immense qu'il en a ouvert un musée. En plein milieu de ce paysage désertique américain, il est possible de trouver cet énorme hangar de 6000 m², mais il est totalement inconcevable d'imaginer ce qu'on peut y trouver à l'intérieur

Cet homme collectionne les objets militaires de l'armée des Etats-Unis ainsi que de ses opposants depuis la première guerre mondiale. Il affirme que contrairement à un musée, toutes les armes et véhicules que l'on peut retrouver au sein de sa collection sont conservés dans leur état d'origine et sont en parfait état de marche.On peut donc retrouver dans son musée, des milliers d'armes à feu, des milliers d'uniformes militaires, divers lance-missiles, des ogives, 88 véhicules de guerre, dont un tank de l'armée russe ! Si cela n'est qu'un avant-goût, vous pouvez retrouver l'intégralité de son arsenal, ici Il explique même qu'il utilise fréquemment tous ses véhicules, mis à part son char qui menace de faire s’écrouler tout le bâtiment en cas de mauvaise manœuvre. Il estime être l'homme le plus en sécurité, et on veut bien le croire !

http://www.gentside.com/guerre/quand-l-039-homme-le-plus-lourdement-arme-des-etats-unis-presente-sa-collection_art78806.html?utm_source=fb&utm_medium=cpc&utm_campaign=yam


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Mar 18 Juil 2017 - 4:06

Elle reproduit le Parthénon avec 100 000 livres bannis et censurés, à l'emplacement où les Nazis brûlèrent des milliers d'ouvrages en 1933

Marta Minujín, célèbre artiste plasticienne argentine et véritable monument vivant du pop-art latino, vient d'ériger  le « Parthénon des livres », en Allemagne, dans le cadre de la 14e édition de la Documenta de Kassel (Cassel). Cette œuvre monumentale consiste en fait en une réplique à taille réelle du célèbre Parthénon grec, fabriquée à partir de 100 000 exemplaires de livres censurés et interdits. Une manière de symboliser la résistance face à la répression politique.

Née en 1943 à Buenos Aires, amie d'Andy Warhol avec lequel elle a réalisé plusieurs collaborations, Marta Minujín s'est rendue célèbre pour ses happenings artistiques de grande envergure. Avec l'aide des étudiants de l'université de Cassel, elle a identifié plus de 170 livres qui sont censurés, ou qui ont été censurés dans divers endroits du monde, pour des raisons politiques ou religieuses. Elle a utilisé plus de 100 000 livres pour construire une réplique à taille réelle du fameux temple grec, une œuvre qu'elle a elle-même défini comme étant comme « la plus grande, la plus géniale et la plus politique » de l'ensemble de toute  sa carrière artistique.

Ce temple à la gloire des livres bannis, dénonçant la censure sous toutes ses formes, est érigé sur un lieu bien spécifique :  la Friedrichsplatz de Cassel, esplanade où les Nazis brûlèrent 2.000 livres dans le cadre des autodafés de 1933.  Tout un symbole ! À la fin de la performance, le temple sera démonté, et les livres, au lieu d'être brûlés, seront offerts au public.

http://www.demotivateur.fr/article/la-plasticienne-marta-minujin-utilise-100-000-livres-bannis-et-censures-pour-construire-un-temple-geant-a-l-emplacement-ou-les-nazis-brulerent-des-milliers-d-ouvrages-en-1933-10611

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14084
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   Mar 25 Juil 2017 - 3:38

Un trésor nazi dort-il au large de l'Islande ?


Coulé, vraisemblablement sur ordre d’Hitler, à l’aube de la Seconde Guerre mondiale, le SS Minden a été retrouvé par des chasseurs de trésor au large de l’Islande. De l’or à foison – on parle de 110 millions d’euros – pourrait être enfermé à l’intérieur. Les autorités locales, elles, pointent l’illégalité des recherches.

C’est encore une histoire de trésor nazi rocambolesque. Depuis que des plongeurs d’Advanced Marine, une entreprise britannique spécialisée dans les recherches marines, ont retrouvé l’épave d’un navire allemand de la Seconde Guerre mondiale dans l’Atlantique, les premières rumeurs enflent. Selon elle, l’équivalent de plus de 100 millions d’euros en or s’entasserait dans les entrailles du SS Minden, au fond de l’eau.

Le cas semble presque aussi mystérieux que celui du train nazi rempli d’or perdu en Europe centrale, dont la recherche a fait parler d’elle il y a quelques mois. Mais si le train en question n’a jamais été retrouvé, le navire, lui, a bien été localisé. Au sud de l’Islande, à environ 200 km des côtes.

C’est Hitler qui aurait donné l’ordre, en septembre 1939, de saborder le navire qui faisait route depuis le Brésil. À bord, de l’or en provenance de la Banco Germanico, filiale de la banque allemande Dresdner, aujourd’hui disparue et dont les liens avec les nazis ne sont plus un secret. Alors que la France et l’Angleterre venaient d’entrer en guerre contre l’Allemagne, Hitler ne voulait donc pas que la cargaison tombe entre les mains de la flotte militaire anglaise.

Peu d’autres informations circulent sur le SS Minden. La compagnie propriétaire du bateau, la Norddeutscher Lloyd, a perdu la plupart des fichiers la concernant dans le bombardement de ses bureaux pendant la guerre, rapportait le journal islandais Iceland monitor en avril dernier, lorsque les chasseurs de trésor ont été aperçus pour la première fois.

Seules quelques références d’experts existent. « Le Minden venait de Rio de Janeiro et se dirigeait vers l’Allemagne quand il fut stoppé par le navire britannique Calypso. Conformément aux ordres donnés par les autorités allemandes, l’équipage du SS Minden coula le bateau pour que les Britanniques ne s’en emparent pas », cite le journal islandais, prenant appui sur un livre de Michel Keith, professeur à la University College de Londres. Le HMS Dunedin, l’autre croiseur de la Royal Navy présent ce jour-là, récupéra les membres d’équipage du SS Minden.

La société Advances Marine n’en est donc pas à son coup d’essai. En avril, le bateau norvégien utilisé par les aventuriers, le Seabed Constructor, avait attiré l’attention des gardes-côtes dans les eaux territoriales islandaises. Ne possédant pas d’autorisation pour effectuer des recherches sous-marines, il avait été ramené vers les côtes. Georg Larusson, le directeur des gardes-côtes, avait mis en avant le coût de location d’un tel bateau et le caractère « suspicieux » de la démarche.

Selon l’entreprise britannique, quatre tonnes d’or pourraient se cacher dans l’épave. La confirmation de cette thèse viendrait contredire la version des historiens, qui estimaient jusque-là que le navire était sans valeur. Le gouvernement islandais doit également déterminer à qui reviendront l’épave et son potentiel trésor. L’équipage du Seabed Constructor, qui a demandé l’autorisation de percer un trou dans la coque, souhaite ramener le butin en Grande-Bretagne. La chasse au trésor continue.

http://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/5265/reader/reader.html?t=1500912513627#!preferred/1/package/5265/pub/7231/page/4



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Anecdotes sur la 2 ème Guerre Mondiale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» 3ème guerre mondiale
» Collaboration 2e guerre mondiale
» [De Schaepdrijver, Sophie] La Belgique et la Première Guerre mondiale
» tanks de la première guerre mondiale
» Les soldats navoiriauds pendant la 1ère guerre mondiale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sudwall :: DISCUSSION GENERALE - LE BAR DU FORUM-
Sauter vers: