étude des fortifications allemandes sur la côte méditerranéenne en France
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Rechercher le parcours d'un ancien combattant 39-45 ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fan83



Nombre de messages : 156
Age : 29
lieu : Toulon
Date d'inscription : 12/01/2015

MessageSujet: Rechercher le parcours d'un ancien combattant 39-45 ?   Ven 13 Fév 2015 - 14:17

Bonsoir,

Voila mon grand père maternel, qui est maintenant dans un autre monde, a fait la guerre de 39-45. Il n'était pas militaire c'était un civil. Il était chasseur a pied.
Un jour il m'avait raconté. Je me souviens de certaines choses mais pas de tout car j'etais jeune. C'est dans ses moments la ou on regrette de ne pas avoir enregistrer !

Ma mere ca ne l'intéressait pas plus que ca donc elle est incapable de me raconter quoi que ce soit. Rolling Eyes

J'aimerai quand meme beaucoup pouvoir retracer son parcours... Mais je ne sais pas du tout si cela est possible est comment m'y prendre. Est-ce que quelqu'un saurait ?

Je sais qu'il était au 54eme RA de Hyères (qui ne s'appelait pas comme ca a l'epoque).
Je sais qu'il s'est fait prisonnier par les Allemands à Bourbon-l'Archambault (aucune idée de l'année mais dans les listes jusqu'a 41 je ne l'ai pas trouvé) et qu'il s'est évadé.
Je sais que les résistants l'ont caché dans des fermes dans les Vosges et lui ont fait de faux papiers. (ma mere se souvient de ca).

J'ai essayé de chercher mais sur le site du gouvernement on ne peut rechercher que les combattants décédés il me semble scratch

Enfin voila si c'est possible de retracer un peu le parcours de mon grand père j'aimerai bien savoir comment.

Merci


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EKAERGOS
Spécialité: armement
Spécialité: armement


Nombre de messages : 1898
Age : 57
lieu : Grand Sud
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Suggestion de recherche   Sam 14 Fév 2015 - 0:26

Bonjour Fan 83

Je ne peux malheureusement te renseigner sur le parcours individuel de ton grand-père ,en revanche si je peux me permettre je te ferai quelques suggestions pour tes recherches.
Identification de l'unité
C'est à mon avis le + important
Quand tu dis : [iIl n'était pas militaire c'était un civil. .][/i] je comprends bien qu'il n'était pas militaire professionnel mais appelé/mobilisé."Il était chasseur a pied" .
Les chasseurs à pieds (bien prononcer chasseurs-z-apieds Laughing) sont des unités d Infanterie légère ;comme les chasseurs alpins Ils sont organisés non pas en régiments mais en bataillons (+ petits)
Ne pas confondre avec les chasseurs à cheval et d'Afrique qui sont des régiments de Cavalerie(Cheval ou Chars suivant les époques)
Comme tu dis plus loin : Je sais qu'il était au 54eme RA de Hyères (qui ne s'appelait pas comme ca a l'epoque). C'est sur que ce n'est pas le 54 eme RA qui n'est arrivé que récemment donc essaie de ne garder que ce dont tu te souviens  Il était à Hyeres ? Il parlait de "canons" ?
Je te demande çà car passer des Chasseurs à pied à l'Artillerie est un parcours plutôt .."atypique" (au moins juqu'en 1940)
De plus "Canon" ne veut pas dire automatiquement "Artillerie". Les antichars ;25 mm Hotchkiss 34 et 37et 47 mm Mle 38 dépendaient de l'infanterie de même que les petits canons de 37 mm Mle 16 donc on peut trés bien etre chasseur ;à pieds ou alpin;et être servant d'un canon de 25 mm après avoir eu une formation adaptée (parfois en dehors de l'unité)
Pour t'aider à trouver l'unité ,outre les vieux papiers tu as les vieilles photos en uniforme car à cette époque pratiquement tous les "conscrits" (militaires appelés) se faisaient "tirer le portrait" en uniforme par le photographe du coin qui  avait souvent des uniformes tout prèts au cas ou..Ces photos étaient souvent envoyées à la famille et pieusement conservés.
Si tu n'as rien de çà tu peux essayer soit de retrouver les unités qui se sont battues vers l'endroit ou il a été fait prisonnier c'est à dire dans l'Allier mais çà ne vaut que s'il était encore en unité constituée car de nombreuses unités avait été pulvérisées par l'avance allemande et les survivants essayaient de fuir vers le Sud en ordre dispersé et certains se faisaient capturer par les allemands et dans ce cas çà ne laissera pas de trace dans les archives contrairement à la disparition d'une grande unité.
Plus facile enfin voir la date et lieu de naissance de ton grand père (dans le livret de famille de ta mère ou figure obligatoirement les ascendants) car celà te permettra de connaitre sa classe de mobilisation (année de naissance +20 ans en France) pour la date et surtout le "Bureau de Mobilisation" dont il dépendait car même si ce n'est pas automatique beaucoup d'unités avait un recrutement local.
Voilà pour son évasion on verra plus tard j'ai déjà été un peu long
A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fan83



Nombre de messages : 156
Age : 29
lieu : Toulon
Date d'inscription : 12/01/2015

MessageSujet: Re: Rechercher le parcours d'un ancien combattant 39-45 ?   Sam 14 Fév 2015 - 8:45

Salut !

Et bien merci beaucoup pour toutes ces infos Shocked

Alors je ne me rappelle pas s'il avait parler d'un canon et ma mère non plus. Mais il était bien a hyeres c'est sur et certain. En y réfléchissant j'ai l'impression qu'il m'avait dit qu'ils escortaient quelque chose (un canon peut être ?) mais n'est ce pas mon imagination qui me joue des tours car je n'en suis pas sûre du tout. J'étais jeune quand il m'avait raconte.

J'ai essaye de faire des recherches concernant bourbon l'archambault durant 39-45 mais j'arrive pas a trouver d'infos pour le moment. Neutral

Pour l'uniforme ma mère va essayer de voir si elle a une photo a l'occase.

Pour la date de naissance il est né en mai 1919 a Toulon.

Il était inscrits aux anciens combattants mais je ne sais pas si je peux m'adresser a eux pour avoir des informations.

Merci de bien vouloir m'aider en tour cas :)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EKAERGOS
Spécialité: armement
Spécialité: armement


Nombre de messages : 1898
Age : 57
lieu : Grand Sud
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Rechercher le parcours d'un ancien combattant 39-45 ?   Sam 14 Fév 2015 - 9:17

Il était inscrits aux anciens combattants mais je ne sais pas si je peux m'adresser a eux pour avoir des informations.
Surement car s'il était inscrit à la section locale tu ne risques rien à leur demander , au pire même s'ils n'ont rien ; ce qui m'étonnerait; ils t'orienteront  vers l'historien amateur local (il y en a toujours un Wink  qui pourra te renseigner.
Né en 1919 soit classe 1939 il a du être appelé juste avant la déclaration de guerre .

Tu as aussi le service historique de l'Armée de terre ,je ne sais pas comment il s'appelle maintenant, à qui tu peux demander ce qui à mon époque s'appelait l'"Etat Signalétique des Services à savoir toute la carriere militaire par ordre chronologique (Affectation/Mutation,Promotion,Distinctions...et sanctions éventuelles)
Mais je connais mal la recherche dans les archives et il y a dans le forum quelques" belles pointures" en la matière (:cheers:JL,Capu et tous les autres)
A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
Spécialiste: artillerie et marine de guerre


Nombre de messages : 1829
Age : 67
lieu : Martigues
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Rechercher le parcours d'un ancien combattant 39-45 ?   Sam 14 Fév 2015 - 9:55

Bonsoir,

A Hyères, à la veille de la guerre, il y avait le 3ème Régiment d'Infanterie Alpine dont les soldats portaient, comme les chasseurs, la "tarte" comme coiffure. Ce régiment faisait partie de la 29ème Division d'Infanterie (division à deux brigades, chaque brigade comprend un régiment d'infanterie alpine et une demi-brigade de chasseurs alpins). Mais en aucun cas de régiment d'artillerie.
Il y aura des chasseurs alpins mais plus tard dans le cadre de l'armée d'armistice.
A la mobilisation la 29ème part sur le front des Alpes.
Le 11 novembre 1939, la division est transformée en type nord-est, c'est à dire à trois régiments (3ème RIA, 112ème RIA et 6ème DBCA (demi-brigade de chasseurs alpins à trois bataillons de chasseurs alpins). Elle fait mouvement vers la Lorraine.
A la fin mai 1940, la division prend position sur le font de la Somme où elle est engagée dès le 3 juin. Puis ce sera le replis, sur l'Ourcq puis la Marne et la Loire.
Le 16 juin, le 3ème est à Sandillon, le 18 à St Cyr sur Val.
Le 19 juin, les éléments du 3ème sont capturés à Lamotte Beuvron (37 km au sud d'Orléans à vol d'oiseau) Mais on est à 145 km dans le nord-ouest de Bourbon l'Archambault.

Je ne sais pas si ça va t'aider mais ce que j'ai pu déduire des tes messages en postulant sur le fait que pour les non-spécialistes biffin de l'infanterie alpine ou chasse-bite, c'est pareil. Confusion qui ne plaisait pas mais alors pas du tout aux membres de ces unités.

@+
Alain

PS : @ Ekaergos, content de te revoir de nouveau parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EKAERGOS
Spécialité: armement
Spécialité: armement


Nombre de messages : 1898
Age : 57
lieu : Grand Sud
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Rechercher le parcours d'un ancien combattant 39-45 ?   Sam 14 Fév 2015 - 11:41

Bonsoir Capu ,content de te retrouver aussi cheers

Pour Fan83 je mets un lien sur le 3eme RIA qui l'aidera peut être

http://atf40.forumculture.net/t7525-3e-ria

Concernant la capture à Bourbon l' Archambault alors que le 3eme RIA a été capturé à Lamotte Beuvron ,je vous avoue que celà ne me choque pas trop. Car même s'il y a 155 Km et 10h20 en vélo (j'ai pensé que c'était ce qui se rapprochait le plus des conditions de l'époque en calculant l'itinéraire sur un site bien connu) çà n' a rien d'impossible pour quelqu'un qui cherche à regagner le Midi surtout qu'il n'avait pas à refranchir la Loire.
Si l'on considère que si une unité disparait en tant que telle (capture ou destruction) celà ne concerne jamais l'intégralité de l'effectif dont une partie arrive souvent à passer à travers les mailles du filet .
Les allemands le vérifieront à leurs dépends en URSS quand une part importante des centaines de milliers de soldats de l'Armée Rouge (KIEV= 600 000 hommes encerclés à l'été 41) parviendront à "passer" au travers pour constituer autant de partisans bien décider "à chasser les fascistes de la mère-patrie"
Même en cas de capture en Juin 40 en France il est attesté que dans les premiers camps sur place ou lors des marches vers les Stalags ceux qui avaient vraiment la volonté de s'évader y réussissaient fréquemment ; Plus tard en Allemagne ce sera une autre paire de manches.
Donc les 155 Km ne me surprennent pas car je connais quelques exemples dont je me bornerai à vous citer 2 cas.
- Un Chasseur Pyrénéen resté en arrière (célibataire .. pale ) pour faire péter un pont sur la Loire,ou un de ses affluents,il fait çà quand les chars allemands arrivent et il décroche rapidement en marchant de nuit et en se planquant et regagnera son village des Pyrénées (frontière espagnole) grace aux cartes du calendrier des PTT qu'il avait "récupéré" dans une ferme. Je vous laisse calculer la distance.
- Un S/Lt d'un RTT Combat retardateurs sur la Loire et repli en petit groupe jusqu'à Périgueux

Pour ce qui est de la suite et de l'évasion du grand père la mention des Vosges et surtout de faux papiers me fait penser à une date plus tardive que 1940 et d'un Stalag en Allemagne car :
- Aprés l'Armistice et bien que celà n'y figure pas le III eme Reich annexe de fait l'Alsace-Lorraine et les Vosges redeviennent une frontière entre l'Allemagne ...et la Zone occupée en France. Toutefois en zone occupée les services administratifs ,en particulier d'Etat civil, restent français et d'honnêtes fonctionnaires d'avant guerre vont se trouver de nouveaux talents... Même Vichy accueillait ces évadés avec bienveillance comme en témoigne le parcours d'un sergent évadé parvenu à Vichy et qui beaucoup plus tard parviendra " ..à la magistrature suprême.. mais comme disait Rudyard Kipling "ceci est une autre histoire.."
- En Juin 1940 les faux papiers n'étaient pas vraiment nécessaires ,ils suffisaient de ne pas se faire prendre par les allemands. Plus tard sous l'occupation ce fut différent et je vous laisse calculer les obstacles entre les Vosges et Toulon
Voilà,voilou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
Spécialiste: artillerie et marine de guerre


Nombre de messages : 1829
Age : 67
lieu : Martigues
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Rechercher le parcours d'un ancien combattant 39-45 ?   Sam 14 Fév 2015 - 12:33

Bonsoir Fan83,

Voici une autre piste de travail : une liste des prisonniers de guerre français au 8 mars 1941 consultable sur le site de Gallica (Bibliothèque Nationale) :

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5743984h/f3.image.r=antoine.hl

Il y en a 69 pages donc ya ka faut kon lol!

@+
Alain



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fan83



Nombre de messages : 156
Age : 29
lieu : Toulon
Date d'inscription : 12/01/2015

MessageSujet: Re: Rechercher le parcours d'un ancien combattant 39-45 ?   Dim 15 Fév 2015 - 6:34

Shocked  Shocked

Vous m'impressionnez ! lol!

Alors pour les listes des prisonniers je les avais consultées mais je ne l'ai pas trouvé. J'etais d'ailleurs un peu décue car j'aurai pu connaitre l'unité. Rolling Eyes

Mon père avait aidé mon grand père a faire les papiers pour les anciens combattants, d'apres ses souvenirs il m'a dit qu'il s'est fait faire prisonnier vers la fin plutôt que le debut de la guerre scratch .

Je vais regarder le lien que vous m'avez donné concernant le 3eme RIA et faire des recherches.
Merci

EDIT
J'ai commencé les recherches sur le 3eme RIA.
Je suis tombée sur le récit d'un Seynois qui en faisait parti.
Je suis arrivée au moment ou ils sont a Lamotte Beuvron :

"La nuit venue, les moteurs des chars allemands cessèrent de ronronner. Le bruit courait dans les troupes qui refluaient en désordre que des pourparlers d'armistice étaient engagés. Après quelques heures de répit à travers champs, notre unité entra dans Lamotte-Beuvron, chef-lieu de canton du Loir et Cher. Au moment où nous prenions quelque repos assis sur les trottoirs de la bourgade, une colonne de chars d'assaut hérissés de combattants armés d'armes automatiques fonça sur ce qui restait du 3e Régiment d'Infanterie Alpine. Ces soldats allemands poussaient des cris de bêtes féroces pour exprimer leur triomphe. Leurs yeux avaient la couleur de la mer orageuse et leur barbe était roussâtre. Ils nous invectivaient tout en désarmant les soldats dont la résistance n'était guère possible car leurs munitions étaient épuisées. Les Huns ! dis-je à mes camarades les plus proches. De grosses larmes roulèrent dans mes yeux au souvenir des premières leçons d'histoire de mon instituteur mutilé dont il a été question au début du chapitre : Seynois au combat.

Toute la 29e Division à laquelle le 3e R.I.A. appartenait fut encerclée puis capturée par les Panzer divisions. Les officiers furent séparés des soldats dans un premier temps. Ces derniers organisèrent un cantonnement en pleine nature, étroitement surveillé par la soldatesque allemande."

Visiblement d'apres le récit ils auraient attrapés toute la 29eme division et donc tout le 3eme RIA en 1940 scratch
Or si mon grand père a été pris a Bourbon l'Archambault, il n'est donc pas théoriquement possible qu'il faisait parti du 3eme RIA Suspect D'autant plus que son nom ne figure pas dans les listes des prisonniers jusqu'à 1941. scratch

Ensuite, j'ai trouvé ceci : http://www.memoire-des-alpins.com/historique-des-troupes-alpines/1939-1940-2/mobilisation/ria-les-regiments-dinfanterie-alpine/
Il y avait donc aussi 2 autres régiments a hyeres : le 112eme qui faisait parti de la 29eme division également. Donc théoriquement ils sont été aussi attrapés avec le 3eme RIA puisque que la personne raconte que tout la 29eme division a été capturée.
Mais je vois qu'il y a aussi le 203eme RIA de Hyères qui était rattaché à la 65eme division. scratch Mais pour le moment je ne trouve aucune info sur ce régiment ni sur cette division Neutral

J'ai aussi fait des recherche sur la résistance dans les Vosges.

"Au début de l'année 1943 il existait dans les Vosges plusieurs mouvements de résistance. Les principaux étaient :
1.Ceux de la Résistance (CDLR) organisé dans la région Neufchâteau - Mirecourt; ce mouvement prenait également en charge le Noyautage des administrations publiques (NAP);
2.les correspondants des services spéciaux de l'armée d'armistice, dans la région de Saint-Dié, mouvement qui se ralliera plus tard à l'Organisation de résistance de l'armée (ORA);
3.l'Organisation civile et militaire (OCM) qui est essentiellement une organisation de cadres et qui couvre la région Remiremont, Plombières, Bains-les-Bains et Saint-Dié;
4.le mouvement Lorraine qui est à l'origine une organisation nancéienne mais qui dispose d'antennes dans les Vosges; ce mouvement conclura secondairement un accord militaire avec le CDLR;
5.Libération-Nord s'était donné comme mission de faire évader les prisonniers;
6.le Front national noyé progressivement dans le mouvement Francs-tireurs et partisans français (FTPF)."


Dernière édition par Fan83 le Dim 15 Fév 2015 - 7:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
Spécialiste: artillerie et marine de guerre


Nombre de messages : 1829
Age : 67
lieu : Martigues
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Rechercher le parcours d'un ancien combattant 39-45 ?   Dim 15 Fév 2015 - 8:56




Bonsoir Fan83,

Les 112ème et 203 ème Régiment d'Infanterie Alpine sont des régiments de réserve, le premier de type A, le second de type B.
Eliminons d'entrée le 203ème qui faisant partie de la 65ème DI a passé toute la période 1939 - 1940 sur le Front des Alpes et, même s'il a déploré quelques prisonniers, c'est face aux Italiens.
Le 112ème RIA a fait toute la campagne de la 29ème DI et il a été encerclé le 5 juin dans la zone St Christ Briost - Epenancourt entre Peronne et Roye dans la Somme donc loin de Lamotte Beuvron.

@+
Alain

PS : En 1939, les unités de réserve sont classées en deux catégories type A (1/3 du personnel d'active du régiment d'active + 2/3 de réservistes ayant quitté le service depuis moins de cinq ans) ou B (quelques personnels d'active peu nombreux et du personnel réservistes ayant quitté le service depuis plus de cinq ans).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fan83



Nombre de messages : 156
Age : 29
lieu : Toulon
Date d'inscription : 12/01/2015

MessageSujet: Re: Rechercher le parcours d'un ancien combattant 39-45 ?   Dim 15 Fév 2015 - 9:03

Ok donc le 3eme RIA semblerait la seule option possible Suspect .

Je vais essayer de voir si c'est possible d'avoir des infos aupres des anciens combattants de la ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fan83



Nombre de messages : 156
Age : 29
lieu : Toulon
Date d'inscription : 12/01/2015

MessageSujet: Re: Rechercher le parcours d'un ancien combattant 39-45 ?   Ven 27 Fév 2015 - 6:11

Salut  !

Je reviens vers vous avec UNE GRANDE NOUVELLE cheers cheers cheers

Et cette fois c'est du concret et pas de vagues souvenirs. Ma mere a retrouvée dans les papiers une lettre ! study study

Je suis toute "excitée" a cette idée.

La lettre date du 29 janvier 1941. C'est une demande de prime allouée aux prisonniers de guerre évadés. Elle est adressée au Général Commandant de la IXeme Région militaire.
Il faisait donc parti du 32eme RI, 1er bataillon, 1ere compagnie, peloton des transmissions.
Il était soldat de 2eme classe (matricule 2336).
Il a été affecté le 28/11/39 au 28eme Génie et il a fait des opérations sur la Loire avec ce corps.
Il a été fait prisonnier le 16/06/1940 à la Charité sur Loire et dirigé sur le camp de Fourchambault d'où il s'est évadé le 01/09/1940.
Il s'est présenté le 12/09/1940 à la Compagnie du Train a Chateauroux.

Je suis trop contente d'avoir cette lettre !!!! J'espere pourvoir trouver des infos avec votre aide  cheers  study
Pourtant, il ne figure pas sur les listes des prisonniers de guerre que j'avais consulté  Suspect .

Je m'excuse pour les informations confusent que j'ai pu donner au début Rolling Eyes

EDIT : apres quelques recherches j'ai juste trouvé : "Le 16 juin, la 7e armée passe les ponts encombrés de la Loire. Sur son flanc est, une unité ennemie atteint La Charité-sur-Loire où elle crée une tête de pont." J'ai voulu chercher de quelle unité ennemie il s'agissait en vain.  No
J'ai recherché aussi des infos concernant le 28eme génie pour savoir quelle opérations sur la Loire ils ont fait mais rien trouvé non plus  scratch

J'ai aussi trouvé ca : "16 juin 1940 : un dramatique après-midi à la Charité-sur-Loire : récit d'un témoin / RICROCH
(RENE-FRANCOIS). – 1980, 20 p ; 30 cm. - Bibliogr p 18"
Je pense qu'il s'agit d'un livre mais impossible a trouver lui aussi scratch

Si quelqu'un a des infos concernant tout ca je suis tres interessée merci  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EKAERGOS
Spécialité: armement
Spécialité: armement


Nombre de messages : 1898
Age : 57
lieu : Grand Sud
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Rechercher le parcours d'un ancien combattant 39-45 ?   Ven 27 Fév 2015 - 12:19

Fan83 a écrit:

Je sais qu'il s'est fait prisonnier par les Allemands à Bourbon-l'Archambault (aucune idée de l'année mais dans les listes jusqu'a 41 je ne l'ai pas trouvé) et qu'il s'est évadé.
Je sais que les résistants l'ont caché dans des fermes dans les Vosges et lui ont fait de faux papiers. (ma mere se souvient de ca).
Je suppose que l'ont peut évacuer le passage par les Vosges car çà ferait un sacré détour; presque un tour; entre sa capture à Bourbon-l-Archambault ou La Charité sur Loire et sa captivité à Fourchambault (confusion avec l'Archambault ?) Il a existé de nombreux camps de regroupement en France mais je pensais que les prisonniers avaient été rapidement (..à pieds pale ) dirigés vers les Stalags
Celà signifierait qu'il est resté dans la même région en gros 2 mois et demi après sa capture ,c'est loin d'être impossible car de nombreux prisonniers français sont restés en France dans les mois qui ont suivi l'armistice du 25/06/1940 en particulier pour retrouver,rassembler et ensevelir les nombreux morts  restés sans sépultures après les combats (100 000 morts français en 60 jours..).
@+

PS : S'il s'est évadé rapidement c'est peut être logique  qu'il ne figure pas dans les listes de prisonniers qui ont du être établies bien après Septembre 1940 une fois que tous les KG (prisonniers de guerre en allemand) étaient bien derrière les barbelés des Offlags & Stalags en Allemagne et non plus dans les camps provisoires en France ne serait que pour des raisons de recensement administratif


Dernière édition par EKAERGOS le Ven 27 Fév 2015 - 12:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fan83



Nombre de messages : 156
Age : 29
lieu : Toulon
Date d'inscription : 12/01/2015

MessageSujet: Re: Rechercher le parcours d'un ancien combattant 39-45 ?   Ven 27 Fév 2015 - 12:22

Salut, effectivement mon père a du confondre le camps de Fourchambeault avec l'Archambault.
Il n'a donc jamais été question de l'Archambault.

Par contre ma mere et moi meme se souvenons qu'il avait été dans les montagnes (elle me dit les Vosges, moi je sais plus) caché par les Résistants dans des fermes et qui lui ont fournis des faux papiers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
Spécialiste: artillerie et marine de guerre


Nombre de messages : 1829
Age : 67
lieu : Martigues
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Rechercher le parcours d'un ancien combattant 39-45 ?   Ven 27 Fév 2015 - 13:47

Bonsoir Fan38,

Belle pioche.

Voici ce que je peux t'apporter :

Citation :
Il faisait donc parti du 32eme RI, 1er bataillon, 1ere compagnie, peloton des transmissions.
Il était soldat de 2eme classe (matricule 2336).

Le 32ème RI est un régiment d'active faisant partie de la 23ème Division d'Infanterie et tient garnison à Tours et n'est pas un régiment alpin. La division est placée en réserve du GQG. C'est à dire qu'elle n'est pas incorporée à un corps d'Armée mais fait partie des unités placées sous le commandement du Grand Quartier Général qui les affecte à un secteur particulier pour en renforcer les moyens face à une menace ennemie ou pour exploiter un percée d'une armée ou d'un corps d'armée (hypothèse des plus théorique vu la stratégie française en 1939).

Citation :
Il a été affecté le 28/11/39 au 28eme Génie et il a fait des opérations sur la Loire avec ce corps.

Là, cela devient problématique car à la mobilisation tous les régiments du Génie sont dissous et remplacés par des Centre Mobilisateurs du Génie qui vont créer des bataillons de sapeurs-mineurs à deux compagnies, des compagnies d'équipage de ponts, des compagnes télégraphiques, des compagnies radios, des compagnies colombophiles, des compagnies de cantonniers.
En temps de paix, le 28ème Régiment du Génie, stationné à Montpellier, fait partie de la Brigade Télégraphiste avec le 8ème Génie de Paris, le 18ème Génie de Nancy et le 38ème Génie de Montargis. Il est transformé en Centre Mobilisateur du Génie n° 28.
Donc cela devient un peu plus compliqué pour trouver dans quelle compagnie de transmissions il a été affecté après novembre 1939.
En justifiant du lien de parenté, tu vas pouvoir avoir accès à son dossier militaire soit aux Archives Départementales de son lieu d'incorporation (département de son domicile à ses 20 ans) s'il est né avant 1922 (les archives militaires doivent reverser les dossiers des personnes nées en 1923 courant 2015) ce qui doit être sons cas s'il a été mobilisé en 1939 sinon au Centre des Archives du Personnel Militaire - Caserne Bernadotte - Place de Verdun - 64023 Pau cedex
La réponse peut prendre du temps, donc patience.

@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fan83



Nombre de messages : 156
Age : 29
lieu : Toulon
Date d'inscription : 12/01/2015

MessageSujet: Re: Rechercher le parcours d'un ancien combattant 39-45 ?   Ven 27 Fév 2015 - 14:01

Rolala merci beaucoup !

Oui il est né en 1919 dans le Var ! Very Happy
Et je leur demande juste d'avoir acces a son dossier militaire c'est tout ? C'est a Draguignan c'est ca ? J'y vais avec qu'avec le livret de famille ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
Spécialiste: artillerie et marine de guerre


Nombre de messages : 1829
Age : 67
lieu : Martigues
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Rechercher le parcours d'un ancien combattant 39-45 ?   Ven 27 Fév 2015 - 14:42

Re bonsoir,

Oui, AD du Var à Draguignan si en 1939, année de ses 20 ans et de son incorporation, il habitait dans le Var.
Je pense que le fait d'avoir le livret de famille ou plus exactement les deux livrets de famille : le sien sur lequel est mentionné l'acte de naissance de ta mère et celui de tes parents pour ton acte de naissance sont nécessaires.
Par contre, contactes-les avant pour les horaires d'ouverture et être sur d'avoir les bons documents et de ne pas te déplacer pour rien.
Si tu habites à Flayosc ce ne serait pas trop grave, si tu habites à St Malo, c'est plus embêtant lol! .

@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fan83



Nombre de messages : 156
Age : 29
lieu : Toulon
Date d'inscription : 12/01/2015

MessageSujet: Re: Rechercher le parcours d'un ancien combattant 39-45 ?   Ven 27 Fév 2015 - 14:49

ok merci !

Je peux pas le faire par courrier je suppose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
Spécialiste: artillerie et marine de guerre


Nombre de messages : 1829
Age : 67
lieu : Martigues
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Rechercher le parcours d'un ancien combattant 39-45 ?   Ven 27 Fév 2015 - 15:04

Tu dois pouvoir le faire par courrier mais je te conseille de les contacter d'abord par téléphone, ils te donneront la marche à suivre pour que ta demande ne soit pas rejetée pour une raison ou une autre.
Bonne chance.

@+
Alain

PS : tu trouveras toutes les coordonnées sur le net
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fan83



Nombre de messages : 156
Age : 29
lieu : Toulon
Date d'inscription : 12/01/2015

MessageSujet: Re: Rechercher le parcours d'un ancien combattant 39-45 ?   Mar 14 Avr 2015 - 4:35

Salut !

Je fais remonter ce topic, je n'ai pas encore eut le temps de m'occuper de faire la demande mais la je vais m'y remettre.

J'ai trouvé un site des archives militaires du Var si ca intéresse quelqu'un : http://www.archives.var.fr/arkotheque/consult_fonds/index.php?ref_fonds=9

Par contre ce que je ne comprends pas c'est que je tombe bien sur mon grand pere dans les appelés de 39 mais le numéro (qui je pense doit etre le matricule) ne correspond pas a celui qui se trouve dans sa lettre Neutral scratch Suspect

Ils disent qu'on peut faire la demande de la fiche de matricule par mail. Est ce que c'est la meme chose que le livret militaire ou est-ce 2 choses bien différentes ?

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rechercher le parcours d'un ancien combattant 39-45 ?   Aujourd'hui à 13:21

Revenir en haut Aller en bas
 
Rechercher le parcours d'un ancien combattant 39-45 ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parcours d'un combattant 1914 - 1918
» carte de combattant
» Réseau : le parcours du combattant
» Carte du combattant
» Médaille du combattant volontaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sudwall :: DISCUSSION GENERALE - LE BAR DU FORUM-
Sauter vers: