étude des fortifications allemandes sur la côte méditerranéenne en France
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Libération de Puget sur Argens (83)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14063
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Libération de Puget sur Argens (83)   Dim 18 Déc 2016 - 7:04

http://www.blog83480.com/index.php?post/2014/09/04/16-ao%C3%BBt-1944-%3A-Lib%C3%A9ration-de-Puget-sur-Argens



Dimanche 13 août 1944
◾Vers 14h00, cinq avions "Ligthning" mitraillèrent un train de marchandise à hauteur du domaine de St Sauveur, tuant le chauffeur et blessant le mécanicien. La locomotive percée s’arrêta à la gare de Puget sur Argens, M. Ernest Giordano (père de Mme Morenon) qui était cheminot et M. Allons portèrent secours au mécanicien blessé qui succomba malheureusement dans leurs bras.

Lundi 14 août 1944
◾Une attaque aérienne sur Puget sur Argens, réduisit et détruisit les moyens allemands autour du village. Quelques toitures de maisons furent crevées par des projectiles de 12.7mm et des obus de 20mm, de nombreux impacts percèrent des abris de fortune où une partie de la population s’était réfugié.
◾Cette journée fut également le théâtre d'une attaque et de la destruction de la batterie du Jas-Neuf.

Mardi 15 août 1944
◾Aux premières heures du 15 août, la 73ème Compagnie d'ONS Indochinois (ouvriers non spécialisés) se trouva prise à Puget sur Argens dans de violents combats. Les ouvriers guidèrent alors les parachutistes américains, soignèrent leurs blessés et gardèrent les prisonniers allemands.
◾Un échelon précurseur débarqua avec la vague d'assaut pour trouver au plus vite un terrain pouvant accueillir des escadrilles.

Mercredi 16 août 1944
◾Le 3ème bataillon du 142ème régiment d’infanterie US libéra Puget sur Argens. Il existait à Puget un PC de la 148ème division d’infanterie de la Wehrmacht, beaucoup étaient des blessés qui se rendirent sans combattre, d’autres s’enfuiront par la vallée de l’Argens. Certains essayeront de combattre et seront tués.
◾Une pièce anti-char allemande fut détruite au Picoton, la pièce qui était servie par le chef de gare de Puget, Allemand fanatique, tira sur le premier char Américain débouchant de la rue de la Liberté et le manqua. L'obus traversa l'ancien cinéma, actuellement supérette Casino. Heureusement, comme beaucoup de Pugétois, la famille Freducci qui occupait le logement était allée se réfugier dans la campagne.

A partir du vendredi 18 août 1944
◾Dès le 18 Août au matin, des géomètres définirent l’emprise d'un terrain d’aviation de forme sensiblement rectangulaire, qui s’étendait sur une surface d’environ 150 Ha, situé sur la rive gauche de l’Argens (près du Bercail). La piste principale était orientée Ouest-Est pour tenir compte du Mistral.
◾Le 23 Août, les premiers avions se posèrent sur ce terrain, dont l’escadrille 2/33 "Savoie" et ses avions "Spitfire version V".
◾Le 26 Août, le terrain fut couvert d’une nuée de chasseurs "Thunderbolt", quelques bombardiers "Marauders" et " Mitchell" ainsi que des appareils de liaison "Piper". Toute sorte de véhicules stationnés pour l’armement, l'entretien et le ravitaillement et un impressionnant campement de tentes américaines complétait le paysage.
◾Les avions de chasse ne restèrent que 2 semaines environ, le terrain fut ensuite occupé par une noria de transporteurs Dakota C47 qui amenaient les denrées nécessaires à la progression de l’armée. Plusieurs Pugétois en profitèrent pour "faire leur courses" ce qui peut se comprendre devant cette opulence de denrées après les restrictions que connue la population.
◾Le Général Bouscat, qui devint par la suite Chef d’état major de l’armée de l’air, séjourna à la maison du Bercail dite le "château". Il y recevra la visite de Charles Vanel (l’Acteur aujourd’hui décédé), capitaine de FFI. Ce récit vient du général Labadie, alors capitaine pilote.

Une anecdote
◾Le Maréchal Rommel en visite sur les cotes Varoises, s’informa de la possibilité de faire du domaine de Vaucouleurs un PC d’artillerie, mais les tours du château ne convenaient pas. Cette propriété appartient à la famille Le Bigot, madame Pauline Le Bigot eut à traiter les problèmes d’intendance avec les Allemands, l’Amiral Le Bigot ayant rejoint le Général De Gaulle à Londres.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
PZIV

avatar

Nombre de messages : 3318
lieu : Rognac (13)
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Libération de Puget sur Argens (83)   Dim 18 Déc 2016 - 16:37

bonsoir

photos IGn1945
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Libération de Puget sur Argens (83)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Libération de Metz, par la 1e demi-brigade (8e,16e,30e BCP)
» bande d'imprimés du comité de libération
» Femme qui lit... libération
» libération de Paris
» La libération

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sudwall :: LA GUERRE DANS LE SUD DE LA FRANCE (1939-1945) :: Le Débarquement de Provence-
Sauter vers: