étude des fortifications allemandes sur la côte méditerranéenne en France
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 caisse de munitions du musée Notre Dame de la Garde

Aller en bas 
AuteurMessage
vtt13

avatar

Nombre de messages : 1685
Age : 54
lieu : Marseille
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: caisse de munitions du musée Notre Dame de la Garde   Dim 5 Nov 2017 - 3:53





Heeres munition 51 kg

9 H.H.3
mit 10 brennzundern
und 10 Spr. Kapseln Nr. 8 (AI)

d'après vous grenades et amorces ou mines magnétiques ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EKAERGOS
Spécialité: armement
Spécialité: armement
avatar

Nombre de messages : 1948
Age : 59
lieu : Grand Sud
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Hafthohlladung HH3   Dim 5 Nov 2017 - 7:07

Bonjour
https://fr.wikipedia.org/wiki/Hafthohlladung

C'est la fameuse "mine-cloche" allemande magnétique.
L'utilisation prévue était de la "coller" contre le blindé gràce aux 3 aimants et de tirer le bouchon qui actionnait un rugueux avec un retard de 8s (?)
Je crois que ce bouchon était de couleur jaune indiquant le délai d'allumage  ,les bleus de construction similaire que l'on trouve sur les grenades oeufs ayant un délai plus court.
Elles ont été utilisées dans les combats de la libération à Marseille ,j'avais trouvé dans les collines un débris d'aimant caractéristique ainsi que le "cache" triangulaire mis sur les aimants avant utilisation.
A la Libération elles se trouvaient fréquemment et mon père et ses copains s'en servaient pour faire péter toutes les "saloperies" qu'ils trouvaient le retard leur permettant de se planquer (le bunker en dessous de La Gineste c'était lui..)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vtt13

avatar

Nombre de messages : 1685
Age : 54
lieu : Marseille
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: caisse de munitions du musée Notre Dame de la Garde   Dim 5 Nov 2017 - 7:41

merci bien. Ca éclaire d'un autre jour l'attaque de ND de la Garde. Les allemands disposaient donc de mines anti chars portatives. L'hypothèse du fagot bricolé de grenades incendiaires pour la destruction du Jeanne d'Arc s'affaiblit. Pourquoi bricoler un système quand on a les outils ad-hoc sous la main ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
psl

avatar

Nombre de messages : 724
Age : 61
lieu : arles
Date d'inscription : 14/10/2012

MessageSujet: bonsoir!   Dim 5 Nov 2017 - 11:20

Bonsoir! Suspect oui c'est bien un conditionnement  pour  des haftholladungs  mines sur socles bakélite triangulaire en

forme d'entonnoirs a l'envers charge creuse comportant six aimants de formes en L comme toujours a préparer les éléments

de mises en œuvre  étant  séparés le temps de mise en œuvre pouvant varier en fonction de la couleur des brenzunder bleus

ou jaunes voir le trés beau site de wehrmachts.kisten.free.fr dans pioniers . il me semble  pour le jeanne qu'il fallait pouvoir venir

la poser sur le blindé  la chose c'était pas trés aisé  ce sport  c'est vrai qu'a l'époque les vieux ils étaient couillus  un lancé de

teller  pas froid aux yeux    Bonne Soirée!


Dernière édition par psl le Dim 5 Nov 2017 - 13:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EKAERGOS
Spécialité: armement
Spécialité: armement
avatar

Nombre de messages : 1948
Age : 59
lieu : Grand Sud
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Mode d'emploi....   Dim 5 Nov 2017 - 12:54

https://www.youtube.com/watch?v=2B7cligsZFA

Pour ce qui est de la technique je rappelle que dans les années 80 dans l'Armée Française on nous apprenait à nous caler dans un trou ou une tranchée ;souvent creusé par nous même ...et vérifiée avant la manip'; et ensuite à nous faire passer un AMX 30 dessus .
On devait sortir du trou juste après son passage et lui courir derrière pour lui balancer une caisse en bois gentiment garnie de pierraille sur la plage arrière (bien qu'interdit les plus "pêchus" grimpait directement sur l'arrière au dessus du moteur !)
C'était plutôt un exercice "psycholo-athlètique" que véritablement une technique antichar.
Pour ce qui est du cache triangulaire ,que l'on voit bien sur la vidéo il était bien en ferraille pour pouvoir rester sur les aimants et non en bakélite qui n'aurait pu tenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
psl

avatar

Nombre de messages : 724
Age : 61
lieu : arles
Date d'inscription : 14/10/2012

MessageSujet: Bonsoir!    Dim 5 Nov 2017 - 13:11

Bonsoir! Suspect oui j'ai eus vent de cette pratique sur Canjuers quelques accidents et un mort lors d'exercices lus tard aprés mon temps en 76/77 au 1er chasseur puis 21eme de camp ainsi que le 61eme BMGL que de bons souvenirs meme crevés a l'os aprés des talvegs et de la marche salutations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: caisse de munitions du musée Notre Dame de la Garde   

Revenir en haut Aller en bas
 
caisse de munitions du musée Notre Dame de la Garde
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» notre dame de la garde
» Marseille vue de notre dame
» Notre Dame de Paris
» vitraux de notre dame de bon secours
» Notre-Dame-du-Réal, Cathédrale d'Embrun - 05

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sudwall :: RECHERCHES ET IDENTIFICATIONS-
Sauter vers: