étude des fortifications allemandes sur la côte méditerranéenne en France
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 DCA française sous l'occupation italienne à Toulon (83)

Aller en bas 
AuteurMessage
chazette A
Spécialiste Bunkerarchéo - Artillerie - Archives Armée Allemande
Spécialiste Bunkerarchéo - Artillerie - Archives Armée Allemande
avatar

Nombre de messages : 1362
Age : 53
lieu : Paris - Nantes
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: DCA française sous l'occupation italienne à Toulon (83)   Ven 25 Mai 2007 - 15:05

Sous l’occupation italienne
Selon les closes de l’Armistice, l’arsenal de Toulon est occupé et géré par la Kriegsmarine alors que les troupes italiennes (Division Piave du Général de Brigade Ugo Tabellini) relèvent la 7.Pz.Div à Toulon dès le 15 janvier 1943. L’Amiral italien Tur assure la défense de front de mer entre Bandol et Menton, tandis que le Contre-Amiral Léonardi prend le commandement de l’espace défensif de Toulon, hormis l’arsenal qui reste sous tutelle allemande. L‘artillerie navale italienne occupe alors les anciennes batteries côtières françaises et remet en état se qui peut l’être. Suite au sabotage français, les ex-batteries antiaériennes françaises vont être aussi réequipées avec du nouveau matériel. Le fort de Saint-Antoine recevra en remplacement des 4 matériels de 90 mm hors d’usage, 4 pièces de 75 mm CA Mle 1924 provenant du Provence. La batterie de Six-Fours, qui possède encore 2 canons de 90 mm Mle 26-30 CCA en état (alors que les deux autres matériels ont des affûts hors d’état), va recevoir deux affûts du Foch. La batterie du Lazaret recevra 4 canons de 90 mm Mle 26-30 provenant de Ruelle en remplacement des matériels mobiles de 90 mm Mle 32. La batterie du cap Brun sera équipée de 2 pièces de 90 mm venant du Foch, d’un tube existant à l’arsenal et d’un tube de 90 mm du Dupleix qui seront montés sur des affûts provenant du Foch, le tout en remplacement des 4 matériels de 90 mm Mle 26-30 CCA sabotés et hors d’état. La batterie « Ducuing » du fort de la Croix Faron sera réarmée avec 4 canons de 100 mm Mle 1927 provenant du Commandant Teste. Enfin la batterie de Darboussan recevra, après réparation, 3 matériels de 90 mm Mle 1932 provenant de la batterie du Lazaret. Du coté des batteries côtières, les matériels non sabotés seront réutilisés, mais la batterie de 340 mm de Cepet ne pourra être remise en état qu’à la fin du mois de janvier 1944.

A Chazette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.histoire-fortifications.com
brit



Nombre de messages : 607
lieu : Hyères les Palmiers
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: DCA française sous l'occupation italienne à Toulon (83)   Lun 28 Mai 2007 - 1:18

Pour information complémentaire, je recommande la lecture de "Toulon et la Marine" du sabordage à la libération. par Marc Saibène aux Marines éditions, on y evoque le manque d'efficacité de la DCA.


http://www.marines-editions.fr/boutique/fiche_produit.cfm?type=2&ref=5912&code_lg=lg_fr&pag=1&num=2


Brit study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
DCA française sous l'occupation italienne à Toulon (83)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sabordage de la flotte française à Toulon.
» Képis Armée Française 1930-1960 au 1/6e
» Occupation Italienne de Menton 1940-43
» peinture armée française
» Tous les AMX 13 de l'Armée Française

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sudwall :: PROVENCE EST-
Sauter vers: