Sudwall
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


étude des fortifications allemandes sur la côte méditerranéenne en France
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
VEUILLEZ AUSSI NOUS RETROUVER SUR FACEBOOK AVEC LES PAGES PERSO ET DE GROUPES : "ATLANTIKWALL- SUDWALL " - " LA COTE D'AZUR EN GUERRE 1939 -1945 " - " FMBR FORTIFICATIONS DE MARSEILLE ET DES BOUCHES DU RHONE 1942 1944 " - "AGDE SOUS L'OCCUPATION " - " BUNKER 638 TAMARISSIERE AGDE HISTOIRE 39-45 " - " RIVIERA 44 " - " SUD FORTIF " - " SECTEUR FORTIFIE DES ALPES MARITIMES OFFICIEL " - " LA BATAILLE DES ALPES JUIN 1940 " - " LIBRAIRIE HISTOIRE ET FORTIFICATIONS "
NOUVEAUX LIVRES : " MUR DE L 'ATLANTIQUE - LES CLES DE LA BUNKERARCHEOLOGIE " N° 19 - DECEMBRE 2020 : 96 PAGES , ARTICLES INEDITS, TOUT EN COULEURS ( SUDWALL : COLLIOURE ET CEPET ) . COMMANDES A PASSER SUR HISTOIRE ET FORTICIATIONS . COM - AGDE SOUS L 'OCCUPATION ALLEMANDE 1942-1944 PAR DAVID MALLEN A COMMANDER SUR HTTP://ADGEOCCUPATION.FREE.FR
Le Deal du moment : -50%
Montre Huawei Watch GT 2e (noire) à 69€
Voir le deal
69 €

 

 Evolution de l'artillerie de côte allemande à Toulon (83)

Aller en bas 
AuteurMessage
chazette A
Spécialiste Bunkerarchéo - Artillerie - Archives Armée Allemande
Spécialiste Bunkerarchéo - Artillerie - Archives Armée Allemande
chazette A

Nombre de messages : 1359
Age : 55
lieu : Paris - Nantes
Date d'inscription : 22/02/2007

Evolution de l'artillerie de côte allemande à Toulon (83) Empty
MessageSujet: Evolution de l'artillerie de côte allemande à Toulon (83)   Evolution de l'artillerie de côte allemande à Toulon (83) EmptyJeu 22 Fév 2007 - 17:46

L'évolution de l'artillerie de côte allemande à Toulon

Le groupe léger d'artillerie de côte de marine N°682 est constitué en Allemagne en avril 1942. En septembre 43, après avoir fait un cour passage en Bretagne, il est transféré sur la cote d'Azur pour prendre en charge le secteur défensif de Toulon , placé sous la tutelle du Seeko-Riviéra. Sa mission est principalement de défendre la côte toulonnaise contre une armada alliée et ainsi de protéger les infrastructures portuaires de Toulon abritant une partie de la 29 U.Boote.Flottille. La Leicht Marine Artillerie Abteilung 682, sous les ordres du Korvettenkapitän MA d.r Ernst Schmitz (PC la Croix des Signaux / st Tor 116), dirige un état-major constitué de 40 officiers, sous-officiers et artilleurs dont : l'Oberleutnant MA Kr.o Werner Schulz (son aide de camp), le Kapitänleutnant V d.r Adolf Stein (commissaire du groupe) et l'Oberleutnant V d.r Werner Finck faisant office de commissaire adjoins. Au départ le groupe dispose de douze batteries réparties sur la côte, dont seulement dix sont véritablement opérationnelles et les deux autres étant en cours de réalisation :
1/leMAA 682 St Marguerite 4x10,5 cm C/1897 f
2/leMAA 682 Croupe Lamalgue 4x7,5 cm C/1908 f
3/leMAA 682 Croix des Signaux 4x16,47 cm C/1893-1896 f
4/leMAA 682 Cepet 4x34 cm C/1912 f
5/leMAA 682 les Sablettes 3x13,8 cm C/1910 + 4x7,5 cm C/1897 f
6/leMAA 682 St Elme 3x10 cm C/1897-1917 f
8/leMAA 682 la Cride 4x13,8 cm C/1910 f
9/leMAA 682 Cap Benat 4x12 cm C/1878 f
11/leMAA 682 la Badine 4x12 cm C/1878 f
12/leMAA 682 Gien St Salvadour 4x15,5 cm f
leMAA 682 Six Fours (en cours de réalisation)
leMAA 682 Hyères (en cours de réalisation)
Par la suite un nouveau détachement fraichement arrivé, la MAA 627 du Kapitänleutnant MA Lieser (PC à St Salvadour), va endosser la responsabilité de cinq batteries prises à la leMAA 682. On trouve donc dorénavant :
1/MAA 627 Gien St Salvadour 4x13,8 cm C/1910 f
2/MAA 627 la Badine 4x12 cm C/1878 f
3/MAA 627 Hyères-Mauvannes 3x15 cm TbKC/36
4/MAA 627 Cap Benat 4x10,5 cm SKC/32
5/MAA 627 Cap Dramont 3x15 cm TbKC/36
et la leMAA 682 se répartit en trois secteurs de défense:
Ugr la Cride : MKB la Cride 1/leMAA 682, MKB Six Fours 2/leMAA 682
Ugr St Mandrier : MKB St Elme 3/leMAA 682, MKB Cepet 4/leMAA 682, MKB Croix des Signaux 5/leMAA 682.
Ugr St Marguerite : MKB Croupe Lamalgue 6/leMAA 682, MKB St Marguerite 7/leMAA 682.
Vers la mi août 44, dès l'ouverture des hostilités dans le secteur de Toulon, les communications entre l'état-major et les différents batteries placées à l'extérieur de St Mandrier, furent interrompues. Du 22 au 28 août les batteries tombèrent aux mains des alliés avec des pertes peux élevées pour les allemands.

Liste des principales unités implantées sur la presqu'île.

MKB Renardière StP Tor 067 2/MaFlA 819 4x10,5 cm 2x2 Flak
MKB St Elme StP Tor 062 3/leMAA 682 4x13,8 cm3x10 cm4x7,5 cm 224 artilleurs 3x2,5 Flak2x2,5 Pak9 leMG4 sMG3 MP105 Gew
MKB Cepet StP Tor 073StP Tor 138 4/leMAA 682 4x34 cm2x10 cm2x7,5 cm 261 artilleurs 3x2 Flak 382x2,5 Pak3x3,7 C/3015 leMG6 sMG4 MP197 Gew
MKB Croix des Signaux StP Tor 116 5/leMAA 682 4x16,47 cm2x7,5 cm 152 artilleurs 3x2,5 Flak2x1,32 Flak4 leMG6 sMG10 MP126 Gew
St MandrierIR Rittersporn StP Tor 137 II/IR 9188/II/IR 918 Major Werth
Creux St Georges + la Piastre StP Tor 081StP Tor 140 4/MaFlA 819 6x3,7 cm SKC/30
Fort Cepet StP Tor 069 6/355 Flak Abt 4x8,8 cmFlak 18
Lazaret StP Tor 086 1/355 Flak Abt 6x8,8 cmFlak 18


Le Stutzpunkt Tor 062 de la batterie St Elme
Cette position installée devant le fort du même nom, arbore trois pièces de 13,8 cm mle 1910 en encuvements encadrant un poste de direction de tir, un projecteur de 150 cm et quatre soutes en tôles-métro. Deux canons de 2,5 cm Pak 112 f assurent la protection de l'isthme et sur la superstructure du fort les Allemands installent trois pièces de 2,5 cm Flak f. cette batterie dispose aussi d'une section d'éclairage composée de deux pièces de 7,5 cm C/97 f et de trois pièces de 10 cm mises en place aux Sablettes. Enfin à la fin de la guerre aucune archive ne donne trace en 1944, des quatre canons de 7,5 cm C/97 f; ont t'ils été mutés ailleur, la question reste posée! Quand au personnel de la position, il logeait dans le fort lui-même et était constitué de 2 officiers, 18 sous-officiers et 204 artilleurs appartenant à la 3/leMAA 682 commandée par le Kapitänleutnant MA d.r Wilhelm von Krosigk

Le Stutzpunkt Tor 065 de la batterie du Grau-Bau
Sur cette ancienne batterie française, les allemands ont érigé une station radar de détection sur buts marins. Celon toute vraisemblance elle aurait été équipée d'un radar FuMO 24 Seetakt.

Le Stutzpunkt Tor 067 de la Renardière
Sur cet ex emplacement français a été érigé la plus importante batterie lourde de Flak de toute la presqu'ile. La position, commandée par l'Oberleutnant MA d.r Bernd Neesen est occupée par la 2/MaFlA 819. Elle dispose de 4 pièces de 10,5 cm SKC/32 installées en encuvements sous coupole blindée à pans coupés permettant de protéger les servants contre les éclats d'obus. Le tout est dirigé par un télémètre, lui aussi sous coupole blindée, que complète un radar de conduite de tir Wurzburg Anton 39 T (D). Au nord des encuvements deux pièce de 2 cm Flak, dix soutes à munitions, trois abris bétonnés, trois baraquements et une demie-douzaine de postes pour mitrailleuse complètent le dispositif qui dispose aussi d'un mirador, d'un projecteur de 150 cm, d'une petite casemate SK pour mitrailleuse orientée au sud et d'un encuvement pour canon léger. Cette batterie dont le but premier est la protection de Toulon et de la presqu'ile de St Mandrier contre les raids aériens alliés, peut aussi être utilisée contre un but naval.

Le Stutzpunkt du fort de la Croix des Signaux
La batterie de la Croix des Signaux sabordée par les Français fut remise en état par les Italiens. Celle-ci, 5/leMAA 682 commandée par l'Oberleutnant MA d.r Karl Heinrich Vopel, couvre toute la côte de l'Esterel à Bandol avec ces 4 pièces de 16,47 cm SKC/93-96 sous masque de blindage. Chaque pièce est installée sur des plateformes de tir à coté du fort qui est réutilisé comme logement pour la troupe. En outre une section d'éclairage composée de 2 pièces de 7,5 cm C/97 f complète le dispositif déjà existant. Enfin il ne faut pas oublier que le Fort sert aussi de PC au groupe d'artillerie cotière de marine N°682 leMAA 682.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.histoire-fortifications.com
BERNARDY

BERNARDY

Nombre de messages : 84
Age : 63
lieu : Creutzwald
Date d'inscription : 10/05/2012

Evolution de l'artillerie de côte allemande à Toulon (83) Empty
MessageSujet: Installation entre le fort de Peyas et les Sablettes   Evolution de l'artillerie de côte allemande à Toulon (83) EmptyLun 11 Fév 2013 - 3:13

Je suis aller reconnaitre une ancienne batterie DCA située au dessus de la plage de Fabregas ( entre Peyras et Fabregas) .
Elle est composés de 3 ensembles de 2 affuts face à la mer au dessus de la pointe du Bau Rouge.
Plusieurs ruines et bâtiments subsistent.
Si des installations dates de la seconde guerre , pas mal de gravures de noms y apparaissent :
"Classe 1911 , L'Epée" , "Matthieu Cl 1914", "VATTALAIN 1914", "ROCH 1939", etc .
Ceci laisse indiquer que les troupes française tenaient ce lieu avant les allemands.
Ou rechercher les unités françaises cantonnées dans ce secteur qui était bien isolé à l'époque car la route actuelle n'existait pas .
Revenir en haut Aller en bas
BERNARDY

BERNARDY

Nombre de messages : 84
Age : 63
lieu : Creutzwald
Date d'inscription : 10/05/2012

Evolution de l'artillerie de côte allemande à Toulon (83) Empty
MessageSujet: Re: Evolution de l'artillerie de côte allemande à Toulon (83)   Evolution de l'artillerie de côte allemande à Toulon (83) EmptyLun 11 Fév 2013 - 4:26

En farfouillant sur le site j'ai retrouvé un lien .
http://www.fortiff.be/iff/index.php?page=b38
Correspondant à ce que j'ai vu , reste l'interrogation des troupes françaises présentent en ce lieu...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Evolution de l'artillerie de côte allemande à Toulon (83) Empty
MessageSujet: Re: Evolution de l'artillerie de côte allemande à Toulon (83)   Evolution de l'artillerie de côte allemande à Toulon (83) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Evolution de l'artillerie de côte allemande à Toulon (83)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sudwall :: PROVENCE EST-
Sauter vers: