Sudwall
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


étude des fortifications allemandes sur la côte méditerranéenne en France
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
NOUVEAU SITE DE VENTE SUR LE NET POUR LA LIBRAIRIE HISTOIRE ET FORTIFICATIONS
VEUILLEZ AUSSI NOUS RETROUVER SUR FACEBOOK AVEC LES PAGES PERSO ET DE GROUPES : "ATLANTIKWALL- SUDWALL " - " LA COTE D'AZUR EN GUERRE 1939 -1945 " - " FMBR FORTIFICATIONS DE MARSEILLE ET DES BOUCHES DU RHONE 1942 1944 " - "AGDE SOUS L'OCCUPATION " - " BUNKER 638 TAMARISSIERE AGDE HISTOIRE 39-45 " - " RIVIERA 44 " - " SUD FORTIF " - " SECTEUR FORTIFIE DES ALPES MARITIMES OFFICIEL " - " LA BATAILLE DES ALPES JUIN 1940 " - " LIBRAIRIE HISTOIRE ET FORTIFICATIONS " - CASEMATES DU SUD
Le Deal du moment :
Coffret Pokémon Bundle 6 Boosters EV05 Forces ...
Voir le deal

 

 Les paras allemands à Nîmes (30)

Aller en bas 
+8
EKAERGOS
PZIV
Loïc
Maillard
Nico..!
aok19
Admin
chazette A
12 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
chazette A
Spécialiste Bunkerarchéo - Artillerie - Archives Armée Allemande
Spécialiste Bunkerarchéo - Artillerie - Archives Armée Allemande
chazette A


Nombre de messages : 1279
Age : 58
lieu : Paris - Nantes
Date d'inscription : 22/02/2007

Les paras allemands à Nîmes (30) Empty
MessageSujet: Les paras allemands à Nîmes (30)   Les paras allemands à Nîmes (30) EmptyVen 25 Mai 2007 - 15:38

Le Generalkommando XI.Flieger-Korps s’installe dans le sud de la France (Juin-Juillet 1943).
La 7.Flieger-Division, dont les unités ont combattu en Norvège, en Hollande et dans l’île de Crète, sont depuis avril 1942, stationnées en Normandie pour prendre à la fois du repos et s’entraîner. Le FJR 3 s’installe alors dans le secteur de Coutances. Pendant cette période des écoles de saut sont mises en place à Troyes, Dreux, Lyon, Orange et Châteaudun et des centres d’entraînement (Kampfschule, Sprungschule, Erdkampfschule der Luftwaffe) fleurissent un peu partout. L’un des plus important est celui de la Courtine dans la Creuse.
En juin le LL-Sturm-Rgt devenant le FJR 5 est quand à lui transféré au camp de Mourmelon puis à Châteaudun. En avril 1943, la 7.Flieger-Division est dissoute. Les membres de cette division sont alors en grande partie transférés à la 1.Fallschirmjäger-Division, dont la formation est en cours dans l’Ouest de la France, principalement dans les départements de l’Orne, de la Manche et du Calvados ainsi que dans la région d’Amiens. Une petite partie de ces vétérans sont aussi incorporée à la 2.Fallschirmjäger-Division en même temps que les rescapés de la Fallschirmjäger-Brigade Ramcke, en provenance de Tunis et dont la formation a déjà commencé au nord-ouest de la France dans la région d’Amiens. Les volontaires, fraîchement incorporés, reçoivent tout d’abord un entraînement de base au saut pour obtenir leur brevet (après six sauts compris entre 400 et 100 mètres d’altitude) et par la même occasion, les éléments de la division rapatriés de Russie et entraînés à l’emploi des armes les plus récentes, forment ne noyau dur des unités fraîchement constituées. La 1.Fallschirmjäger-Division, regroupée dans le secteur de Flers, va à partir du 27 mai 1943, prendre le chemin de la France méridionale. Ce transfert réalisé entièrement par le train nécessite 260 départs de convois qui vont se prolonger jusqu’au 4 juin 1943.
En Juin 1943 le General der Flieger Kurt Student réuni pour la première fois depuis l’opération aéroportée sur la Crète, ses troupes de parachutistes et les constituant, dans le sud de la France, en réserves opérationnelles de l’OKW, pour les employer dans des actions futures. Le PC du Generalkommando XI.Flieger-Korps est alors installé à Nîmes et les formations sont cantonnées dans la vallée du Rhône et à l’ouest de celle-ci, entre Avignon jusqu’à Valence et au sud jusqu’au bord de la Méditerranée. Partout les troupes s’entraînent au combat, soit en zone urbaine, soit en campagne comme par exemple dans le massif des Alpilles. En outre de nombreux sauts sont organisés au sein de larges Kriegspiel (jeux de guerre), qui permettent de tester la bonne tenue des hommes et des matériels. Parfois la troupe, pour se changer les idées, assiste à une corrida dans les arènes de Nîmes ou passe un bon moment au cinéma de la ville de garnison la plus proche. Pour parachuter et préparer le déplacement futur des deux divisions, une puissante flotte de planeurs lourds, comprenant plus de 500 appareils, est posée à Istres et dans les aérodromes environnant, prête à l’action. Le III./LLG1 (Hauptmann Josef Karl) à Valence avec 32 Hs 126 et 120 DFS 230, le I./LLG2 (Major Kroworsch) basé à Orange avec 27 He 111 et 188 Go 242, La DFS-Staffel 23 (Leutnant Wagner) à Orange avec 69 DFS 230, l’Arbeitsstab Sonderstaffeln GS du Hauptmann Pohl à Istres avec 11 He 111Z et 20 Me 321, la II./LLG1 (Major Eberhard Jahnke) à Aix-les-Milles dotée de 23 Ju 87 et de 24 DFS 230, le Stab LLG1 installé à Lezignan (Oberst Hans Eggersh) avec la I./LLG1 (Hauptmann Krug) comptabilisant 52 Do 17 et 136 DFS 230, le Transport-Gruppe.30 (Major Schellmann) à Orange avec 45 He 111, 4 Ju 52, 2 Go 242 et 13 DFS 230, quelques Me 323 du I./KG zbV 323 à Avignon et la 5.(Fl.Kp.)/Ln.Abt.41.
Le corps de parachutistes comprend, à la fois la 1.Fallschirmjäger-Division dont le poste de commandement est basé à Avignon et la 2.Fallschirmjäger-Division en position à Alès. Celles-ci forment une force combattive de près de 30.000 hommes, tous entraînés au saut. Ce corps constitue alors la réserve la plus importante et aussi la plus mobile dont l’OKW peut disposer.
Le 12 mai 1943, les combats en Tunisie prennent fin. Les Alliés se sont emparés de l’Afrique du Nord et exercent désormais leur domination sur la Méditerranée. La menace d’une brèche dans la « Forteresse Europe » devient réelle et la route de l’Allemagne est ainsi ouverte. Le prochain assaut des puissances alliées est attendu à partir du tremplin africain en direction de la Sardaigne, de la Corse ou du Péloponnèse. Mais bientôt de nombreux indices laissent présager un débarquement en Sicile et toute l’attention, des état-majors et des troupes de parachutistes, reste donc concentrée sur la grande bleue.

Organisation du Generalkommando XI.Flieger-Korps pour la période 1943.
Div-Stab : Nîmes puis Italie
Kdr : General der Flieger Kurt Student, né en 1890, Ei : 27/9/43, RK : 12/5/40
Chef des Generalstabes : Oberst i.G Heinrich Trettner, né en 1907 RK : 24/5/40
Ia : Major i.G Günther Collani
Ia op 1 : Hauptmann Ritscher
Ia op 2 : Major i.G Arnold von Roon, né en 1914, RK : 9/7/41
IIa : Oberst Hans von Fichte
IIb : Oberstleutnant Ehrlich
Ic : Hauptmann Harald Mors
Quartiermeister : Generalmajor Conrad Seibt
Nachrichten-Führer : Oberstleutnant Helmut Rübke
Unités rattachées
Fallschirm-Panzerjäger-Abteilung : Hauptmann Gerhard Brückner
Fallschirm-Luftnachrichten-Abteilung (mot) : Hauptmann Günter Hartwig
Fallschirm-Nachschub-Abteilung : Major Robert Zillmer

Le secteur aérien compris entre Istres, Salon de Provence et Nîmes est occupé à la fois par les unités du 85.Flak-Regiment (v) de l’Oberst Wilhelm Korn, dont le PC est à Tarascon et par les aires d'envol de la 2.Fliegerdivision (Generalmajor Korte) dont le PC est installé à Monfrin.
Les formations suivantes assurent la protection de l’espace aérien et des aérodromes de la région :
- Garons : Terrain de rechange protégé par la 2./741 Flak-Abt. (mot) articulée autour de 12 x 2 cm Flak 30 protégeant le III./KG 26 (Bombardement) et ses 8 et 9 Staffeln.
- Nîmes : Terrain de 1ère classe protégé par la 2./731 le.Flak-Abt. (v) articulée autour de 12 x 2 cm Flak 30 protégeant la V 61 e escadrille de liaison et l’escadrille JG 3.
- St Martin de Crau : Terrain de 1ère classe protégé à la fois par la 1./741 le.Flak-Abt. (mot) articulé autour de 9 x 3,7 Flak 36, la 2./592 gem Flak (v) armée de 6 pièces de 7,5 cm (f) et la 1./481 Flak-Abt. articulée autour de 4 x 8,8 cm Flak 36 protégeant l’escadrille de reconnaissance lointaine 1 (F) /33 et la II./KJ 76.
- Le Vallon (Miramas) : Terrain de 1ère classe
- La Jasse : Terrain de 1ère classe protégé par la 1./592 gem.Flak-Abt (v.) équipée de 4 x 7,5 cm Flak (f), la 2./592 gem.Flak-Abt (v.) équipée de 4 x 7,5 cm Flak (f) et la 1./731 le.Flak-Abt armée de 9 x 3,7 cm Flak 36 protégeant la 9./Fl-Rgt 63 et le I./KG 76.
- Salon de Provence : Terrain de 2e classe protégé par la 1./501 s.Flak.bt 4 x 8,8 cm Flak 36, la 2./501 s.Flak-Abt 4 x 8,8 cm Flak 36, la 5./501 avec 12 pièces de 2 cm Flak 30, la 3./592 gem.Flak (v.) armée de 6 pièces de 7,5 cm (f) et la 1./346 s.Flak-Abt dotée de 4 x 8,8 cm Flak 36.
- Istres est protégé par la 346 gem.RAD-Flak-Abt (v.) et les batteries suivantes : 2./346 gem.RAD-Flak-Abt (v.) 4 x 8,8 cm Flak 36, 3./346 gem.RAD-Flak-Abt (v.) 4 x 8,8 cm Flak 36, 3./501 s.Flak-Abt (v.) 4 x 8,8 cm Flak 36, 6./346 gem.RAD-Flak-Abt (v.) 15 x 2 cm Flak 30, 1./497 gem.RAD-Flak Abt (v.) 6 x 8,8 cm Flak 36, 2./497 gem.RAD-Flak-Abt (v.) 6 x 8,8 cm Flak 30, 5./497 gem.RAD-Flak-Abt (v.) 15 x 2 cm Flak 30, 6./497 gem.RAD-Flak-Abt (v.) 15 x 3,7 cm Flak 36, la 1./391 s.Flak-Abt avec 4 canons de 8,8 cm Flak 36, la 2./391 s.Flak-Abt avec 4 canons de 8,8 cm Flak 36, la 3./391 s.Flak-Abt avec 4 canons de 8,8 cm Flak 36 protégeant le II./KG 100 et le III./KG 100.

A Chazette
Revenir en haut Aller en bas
http://www.histoire-fortifications.com
Admin
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 13735
Age : 57
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

Les paras allemands à Nîmes (30) Empty
MessageSujet: Re: Les paras allemands à Nîmes (30)   Les paras allemands à Nîmes (30) EmptyVen 22 Fév 2008 - 17:49

complément d'infos:


Fin Mai 43 le commandement en chef XI du Corps Aérien des Planeurs de transport et des troupes aéroportées fût concentré dans l'espace de la France méridionale. Le 1.Fj Div se regroupa autour d'Avignon, le 2 Fj Div autour d'Ales et de Nîmes.

Les différentes unités aériennes furent affectées comme suit :

1/LLG1 depuis Gaël vers Lesignan

2//LLG2 depuis Beaumontes vers Valence

1/LLG2 depuis Nancy et Beaumontes vers Orange (Commandement Capitaine POHL)

(GS-Kdo. 1 et 2) depuis Obertraubling vers Reins et Istres.

En juin 43, l'état-major du LLGI avait quartier à Lesignan, tan dis-que celui du LLG2 n'apparaît pins dans les états du XI ème Corps aérien, il fut donc, probablement dissout, d'autant plus que le LLG2 ne disposait plus que d'un seul groupe, le I/LLG2.

En juin 43, l'escadrille de remorqueurs arriva aussi à Orange. Cette escadrille avait été regroupée à Hildescheim après son retour de Russie. L'escadrille de remorqueurs reçu en provenance du XIème Corps d'Armée Aérien des He, 111 armés de la KGrzbV 23. A 1a même époque, le 17/LLG1 fut rebaptisé en DFS/ escadrille 23. Dans la foulée du redéploiement des escadrilles de transport en mai 43 les KGrzbV 23 héritèrent de la dénomination groupe de Transport 30 et furent aussi affectés sur Orange.

Peu à peu, à partir de la mi-juin 43, les premiers avions remorqueurs en provenance de la l'escadrille du II/LLG2 basée à Halberstadt arrivèrent à Aix les Milles.

Ce groupe avait été en Allemagne armé de Ju 87. Selon les plans du Général Student, le XIème corps d'armée aéroterrestre devait constituer la Réserve la plus mobile, dont la OKW disposait encore à l'époque pour faire front rapidement à un débarquement des alliés dans le sud de l'Europe. Car après la capitulation du Corps d'armée Africain en mai 43, les Allemands s'attendaient pour leur part à une prochaine attaque pendant l'été 43, d'autant que les avions de reconnaissance rapportaient une forte concentration de bateaux dans les ports Nord-africains. Seul l'objectif de l'attaque n'était pas clair, on hésitait entre la Crète et le Péloponnèse de la même façon qu'entre la Sicile et la Sardaigne. Au cas ou la Sardaigne aurait été l'objectif de la première attaque, alors cette île se trouvait à la portée des escadrilles de Transport de la XIème Avec les unités de paras stationnées dans le sud de la France, les unités de planeurs de transport conduisirent en juin 43 de nombreux exercices ; et en particulier un exercice d'attaque avec les DFS 230 et les Go 242.

A la veille de l'invasion alliée en Sicile, le XIème corps d'armée aérien disposait de: 194 machines motorisées et de 572 planeurs ainsi que de 672 équipages ; les escadrilles de planeurs disposaient ainsi d'une force de frappe jusqu'ici inconnue. Les 76 machines étaient ainsi réparties

Revenir en haut Aller en bas
https://sudwall.superforum.fr
aok19
Bunkerarchéo - Détection - Armement individuel
Bunkerarchéo - Détection - Armement individuel



Nombre de messages : 90
Age : 62
lieu : Aude (11)
Date d'inscription : 10/03/2006

Les paras allemands à Nîmes (30) Empty
MessageSujet: Re: Les paras allemands à Nîmes (30)   Les paras allemands à Nîmes (30) EmptyJeu 6 Mar 2008 - 1:45

Bonjour ,

Merci à Mr CHAZETTE que j'ai eu l'occasion de rencontrer récemment à Paris , et à l'admin. pour ces infos .

Juste une précision concernant le LLG1 ,lorsque vous mentionnez un lieu de cantonnement à Lesignan , est ce Lézignan corbières dans l'Aude ,ou Lézignan la Cébe dans l'herault ?
Ces 2 village possède un petit Aérodrome .

Cordialement

Aok19
Revenir en haut Aller en bas
Nico..!
Spécialiste radariste et aviation
Spécialiste radariste et aviation
Nico..!


Nombre de messages : 169
Age : 51
lieu : Mornas (84)
Date d'inscription : 06/12/2007

Les paras allemands à Nîmes (30) Empty
MessageSujet: Re: Les paras allemands à Nîmes (30)   Les paras allemands à Nîmes (30) EmptySam 8 Mar 2008 - 5:01

Para Allemands dans le secteur d'Orange - Avignon (84)

En effet, les paras sont logés chez l'habitant, signalés à Châteauneuf du Pape (84) sud d'Orange (84) et Tavel (30) Ouest de la piste de Pujaut (30)(Avignon Ost)

2 Planeurs se sont pausés accidentellement à Sérignan du Comtat (84), sud du cimetière. Quartier de la Renjardière. Nombreux blessés !
1 à Cliousclat (26), ouest du vieux village. à proximité d'une maison cachant des réfractaires camouflés. Sacs de blé à l'intérieur.
1 à Bollène (84) Sud de la ville, à château Rouge, lieu dit les vieilles Saignères.

1 Ju 52 crashé en bout de piste à Pujaut (30). Sur la colline du Grand Montagné, pointe sud de la piste. Due à un trou d'air.

1 Para en torche, signalé mort dans les vignes au Nord Ouest de Pujaut.

1 zone de saut d'entrainement au Sud de Sarrians (84), lieu dit Palluns, au Nord de cette ferme.

plusieurs ju52 et Planneurs signalés sur la piste d'Orange (Travaillan) dite Piste de Plan de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Maillard

Maillard


Nombre de messages : 5
Age : 67
lieu : Aix En Provence (13)
Date d'inscription : 14/11/2008

Les paras allemands à Nîmes (30) Empty
MessageSujet: livre   Les paras allemands à Nîmes (30) EmptyVen 28 Nov 2008 - 12:11

bonsoir

ou peut on trouver le livre sur les paras allemand en provence et a quel prix merci, mes amitiés

Patrice
Revenir en haut Aller en bas
http://patrice.maillard11@aliceadsl.fr
chazette A
Spécialiste Bunkerarchéo - Artillerie - Archives Armée Allemande
Spécialiste Bunkerarchéo - Artillerie - Archives Armée Allemande
chazette A


Nombre de messages : 1279
Age : 58
lieu : Paris - Nantes
Date d'inscription : 22/02/2007

Les paras allemands à Nîmes (30) Empty
MessageSujet: Re: Les paras allemands à Nîmes (30)   Les paras allemands à Nîmes (30) EmptyVen 28 Nov 2008 - 12:29

Livre épuisé depuis 4 ans
Revenir en haut Aller en bas
http://www.histoire-fortifications.com
Loïc

Loïc


Nombre de messages : 24
Age : 47
lieu : Auvergne
Date d'inscription : 09/07/2008

Les paras allemands à Nîmes (30) Empty
MessageSujet: Re: Les paras allemands à Nîmes (30)   Les paras allemands à Nîmes (30) EmptySam 9 Mai 2009 - 12:39

Bonjour,
Citation :
centres d’entraînement (Kampfschule, Sprungschule, Erdkampfschule der Luftwaffe) fleurissent un peu partout. L’un des plus important est celui de la Courtine dans la Creuse.
connait on plus precisemment l'identité du ou des Régiment(s) passé(s) par le centre d'entraînement du camp de la Courtine ?
On m'avait signalé le Fallschirmjäger-Regiment 4

Salutations
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 13735
Age : 57
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

Les paras allemands à Nîmes (30) Empty
MessageSujet: Re: Les paras allemands à Nîmes (30)   Les paras allemands à Nîmes (30) EmptyLun 29 Juin 2009 - 3:30

Ce sont des paras du Fallschirm-Jäger Regiment 7 ( en plus des hommes de Skorzeny), qui vont participer à l'opération "Eiche", la libération du Duce au Gran Sasso dans les Abruzzes le 12 septembre 1943.
L'unité met à disposition dix ( on parle aussi de 12) planeurs DFS 230

http://www.warbirdsresourcegroup.org/LRG/dfs230.html

du 12.Staffel Luftlande -Geschwalder , remorqués par des Henchel Hs 126 venant de Valence, direction l'aérodrome italien de Practica Del Mar.
2 compagnies de paras: 2.komp. et 3.komp. du Fallshirm -Jäger- Regiment, major Mors qui vont remonter la vallée de l'Aqua du Abbruzzi.
Un autre commando de 120 hommes va atterir en planeur (9 planeurs)prèt de l'hotel du Gran Sasso, Oberleutnant von Berlecht, de la 1 Komp.+ les hommes du SS Sonderverband z.b.V.

Les paras allemands à Nîmes (30) 2ii7rj8

Sources: Ronald McNair. 39-45 N°121/122 jui.aout 1996

Fx

_________________



Dernière édition par Admin le Lun 29 Juin 2009 - 3:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://sudwall.superforum.fr
chazette A
Spécialiste Bunkerarchéo - Artillerie - Archives Armée Allemande
Spécialiste Bunkerarchéo - Artillerie - Archives Armée Allemande
chazette A


Nombre de messages : 1279
Age : 58
lieu : Paris - Nantes
Date d'inscription : 22/02/2007

Les paras allemands à Nîmes (30) Empty
MessageSujet: Re: Les paras allemands à Nîmes (30)   Les paras allemands à Nîmes (30) EmptyLun 29 Juin 2009 - 3:40

La Courtine Fallshirm-Oberjägerschule 1
mars - avril 1944 = Fallschirm. Ers. u Ausb. Rgt. 1
voir page 47 de mon livre
FALLSCHIRMJÄGER en FRANCE 1943-1944
AC
Revenir en haut Aller en bas
http://www.histoire-fortifications.com
Admin
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 13735
Age : 57
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

Les paras allemands à Nîmes (30) Empty
MessageSujet: Re: Les paras allemands à Nîmes (30)   Les paras allemands à Nîmes (30) EmptyLun 29 Juin 2009 - 3:50

Septembre 1943:

Les paras allemands à Nîmes (30) X3ynk

Les paras allemands à Nîmes (30) J7rlh0

Ici photo d'entrainement: planeur DFS230...avec des chasseurs parachutistes allemands portant ici la tenue tropicale de la Luftwaffe, modèle 1941 ( couleur sable) avec vareuse, casque mle 35 de 1941.


Les paras allemands à Nîmes (30) 2hns569

Fx

_________________

Revenir en haut Aller en bas
https://sudwall.superforum.fr
PZIV

PZIV


Nombre de messages : 3852
lieu : Rognac (13)
Date d'inscription : 13/08/2007

Les paras allemands à Nîmes (30) Empty
MessageSujet: Re: Les paras allemands à Nîmes (30)   Les paras allemands à Nîmes (30) EmptyMer 5 Mai 2010 - 13:44

les avions largueur sont interessants.......
le premier ressemble a un bimoteur??? pas de ju52
et le dernier a un avion italien fiat ou SM
ou me gourrais je
Revenir en haut Aller en bas
EKAERGOS
Spécialité: armement
Spécialité: armement
EKAERGOS


Nombre de messages : 2224
Age : 64
lieu : Grand Sud
Date d'inscription : 27/10/2008

Les paras allemands à Nîmes (30) Empty
MessageSujet: Re: Les paras allemands à Nîmes (30)   Les paras allemands à Nîmes (30) EmptyMer 5 Mai 2010 - 14:35

Pour les posts précédents avec les photos du Bundesarchiv on distingue bien les mitrailleuses MG15 installées sur les planeurs et qui peuvent être comparées à la MG 34 accrochée sur le nez.
En principe le casque de "paras" allemand c'est le modèle 38 ?
Pour les photos de l'opération du "Gran Sasso" fin 43 celà a été la première apparition officielle d'une arme spécialement étudiée par la luftwaffe de Goering pour ses "paras": le FG 42 en 7,92 x57 S
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 13735
Age : 57
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

Les paras allemands à Nîmes (30) Empty
MessageSujet: Re: Les paras allemands à Nîmes (30)   Les paras allemands à Nîmes (30) EmptyMer 2 Mar 2011 - 10:30

Planeur DFS 230 et avion d'observation et de reconnaissance allemand

Les paras allemands à Nîmes (30) 2m6mhw1

Collection Jean-Claude Mathevet

La photo a été prise à Valence - Chabeuil en août 1943. La tour que l'on aperçoit au fond, existe toujours. Jean-Claude et Paul Mathevet ont pris récemment une photo avec le même angle que le cliché, permettant l'authentification de la localisation.
Elle montre les planeurs DFS 230 et les avions d'observation et de reconnaissance allemand Henschel 126 (HS 126), remorqueurs du III./L.L.G.1 (III Gruppe de la Luftlandgeschwader 1). Cette formation est arrivée sur le terrain en mai 1943 et est repartie pour Nancy en septembre 1943.

La présence de ces planeurs qui s'entraînent au-dessus de la plaine valentinoise a pu créer une confusion quant au lieu de départ du groupe aéroporté allemand qui a atterri les 21 et 23 juillet 1944 dans le Vercors. Le premier groupe a décollé de Lyon-Bron, le second de Valence – Chabeuil - La Trésorerie.

Auteurs : Alain Coustaury


sources: musée de la Resistance médiathèque
Revenir en haut Aller en bas
https://sudwall.superforum.fr
Yves 34

Yves 34


Nombre de messages : 322
Age : 69
lieu : Sète
Date d'inscription : 29/10/2006

Les paras allemands à Nîmes (30) Empty
MessageSujet: Re: Les paras allemands à Nîmes (30)   Les paras allemands à Nîmes (30) EmptyMer 20 Mar 2019 - 1:49

Bonjour,

Les paras dans les gorges du gardon. Une idée sur l' homme en blanc?

Les paras allemands à Nîmes (30) Moussa10

A+y.

jory aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
dd209




Nombre de messages : 1
Age : 70
lieu : avignon
Date d'inscription : 26/08/2020

Les paras allemands à Nîmes (30) Empty
MessageSujet: paras allemands à Pujaut   Les paras allemands à Nîmes (30) EmptyMar 8 Déc 2020 - 7:05

Bonjour,
Sauriez-vous qu'elles étaient les unités allemandes de parachutistes stationnées sur le camp d'aviation de Pujaut ?
A qui appartenait cet insigne retrouvé chez moi. Ma maison était occupé par les allemands.
Bien cordialement

Les paras allemands à Nîmes (30) Image_10
Revenir en haut Aller en bas
trystan




Nombre de messages : 28
Age : 36
lieu : remoulins
Date d'inscription : 06/06/2013

Les paras allemands à Nîmes (30) Empty
MessageSujet: Re: Les paras allemands à Nîmes (30)   Les paras allemands à Nîmes (30) EmptySam 12 Déc 2020 - 2:19

bonjour cela doit être un élément de la boucle de ceinturon Luftwaffe, certainement une boucle de foyer où le dessus ce serait démonté.
Revenir en haut Aller en bas
OrangeG




Nombre de messages : 14
Age : 41
lieu : Gard
Date d'inscription : 13/03/2023

Les paras allemands à Nîmes (30) Empty
MessageSujet: Re: Les paras allemands à Nîmes (30)   Les paras allemands à Nîmes (30) EmptyLun 13 Mar 2023 - 14:56

Yves 34 a écrit:
Bonjour,

Les paras dans les gorges du gardon. Une idée sur l' homme en blanc?

Les paras allemands à Nîmes (30) Moussa10

A+y.

Bonjour Yves,

En voyant votre post, je me suis décidé à m'inscrire sur le forum.
L'homme en blanc est Hermann-Bernhard Ramcke, commandant de la deuxième division parachutiste (2. Fallschirmjäger Division).
Il loge à Alès avec son état-major de début juin 1943 au 26-27 juillet 1943.

Quelle est la source de la photo que vous avez postée ? Je mène des recherches sur les faits et gestes de l'individu à cette époque.
Pour vous dresser un rapide portrait du personnage, il déclara en 1951 : "les vrais criminels de guerre sont les Alliés". Même les anciens W-SS de la HIAG le désavouèrent.

Cdt,

Guillaume

Revenir en haut Aller en bas
OrangeG




Nombre de messages : 14
Age : 41
lieu : Gard
Date d'inscription : 13/03/2023

Les paras allemands à Nîmes (30) Empty
MessageSujet: Re: Les paras allemands à Nîmes (30)   Les paras allemands à Nîmes (30) EmptyLun 13 Mar 2023 - 16:30

aigoual44 a écrit:
Bonjour à tous.
Certainement le village de Ribaute les tavernes à côté d'Alès en bordure du Gardon. Alès qui selon les articles précédents était un lieu de cantonnement. Un écrivain local ( et ancien résistant ) célèbre Jean pierre Chabrol décrit son adolescence à Alès ou il côtoie les troupes d'occupation dans son livre le bonheur du manchot. Malheureusement le texte ne permet pas de les identifier.

Bonjour monsieur,

D'après Willi Kammann ("Der Weg der 2. Fallschirmjäger-Division", dont Alain Chazette reprend la carte dans son ouvrage), Ribaute les Tavernes était le cantonnement de la 3.Pz.Jg (3ème compagnie de chasseurs de chars) de la Fallschirm-Panzerjäger-Abteilung 2 dont le P.C  était à Anduze.
Je ne connaissais pas ce livre de Chabrol, Alès hébergeait l'état-major de la 2.FJD, mais il devait y avoir de nombreuses allées et venues entre Alès et les différents cantonnements.

Les paras allemands à Nîmes (30) Plan_g10

Cdt,

Guillaume
Revenir en haut Aller en bas
Yves 34

Yves 34


Nombre de messages : 322
Age : 69
lieu : Sète
Date d'inscription : 29/10/2006

Les paras allemands à Nîmes (30) Empty
MessageSujet: Re: Les paras allemands à Nîmes (30)   Les paras allemands à Nîmes (30) EmptyMer 15 Mar 2023 - 12:04

Bonjour,
La photo provient de ebay De, elle est toujours en vente.

Les Autres:

Les paras allemands à Nîmes (30) Moussa14

Les paras allemands à Nîmes (30) Moussa15

Les paras allemands à Nîmes (30) Moussa16

A+
Revenir en haut Aller en bas
OrangeG




Nombre de messages : 14
Age : 41
lieu : Gard
Date d'inscription : 13/03/2023

Les paras allemands à Nîmes (30) Empty
MessageSujet: Re: Les paras allemands à Nîmes (30)   Les paras allemands à Nîmes (30) EmptyMer 15 Mar 2023 - 14:11


A l'arrière, je distingue les noms du Dr Oremus (Stabsarzt) et du Oblt Breuer (Narichten-Offizier). Ce sont des hommes de l'état-major du Fallschirmjäger Artillerie Regiment 2. La carte confirme que Moussac abritait l'état-major.
Revenir en haut Aller en bas
Yves 34

Yves 34


Nombre de messages : 322
Age : 69
lieu : Sète
Date d'inscription : 29/10/2006

Les paras allemands à Nîmes (30) Empty
MessageSujet: Re: Les paras allemands à Nîmes (30)   Les paras allemands à Nîmes (30) EmptyJeu 16 Mar 2023 - 4:07

Bonjour,
Le prix me semble élevé pour l'état des photos. Je me souviens que sur un forum (Lexikon der w. peut être) il y a pas mal d'années quelqu'un du Gard avait posté une liste de feldpost, je pense qu'il avait du trouver cela sur des archives à Ales peut être, j' avais noté les numéros, le stab 2Fjr division est L 52600.

A+
Revenir en haut Aller en bas
OrangeG




Nombre de messages : 14
Age : 41
lieu : Gard
Date d'inscription : 13/03/2023

Les paras allemands à Nîmes (30) Empty
MessageSujet: Re: Les paras allemands à Nîmes (30)   Les paras allemands à Nîmes (30) EmptyJeu 16 Mar 2023 - 4:46

Yves 34 a écrit:
Bonjour,
Le prix me semble élevé pour l'état des photos. Je me souviens que sur un forum (Lexikon der w. peut être) il y a pas mal d'années quelqu'un du Gard avait posté une liste de feldpost, je pense qu'il avait du trouver cela sur des archives à Ales peut être, j' avais noté les numéros, le stab 2Fjr division est L 52600.

A+

Bonjour Yves,

Quand on aime, on ne compte pas.  
Blague à part, les seules autres photos de Ramcke dans la région que je connaisse se trouvent à l'ECPAD.
On le voit aux arènes de Nîmes en uniforme d'été à la feria de la Pentecôte 1943 (DAA 3266 et DAA 3267).
Il apparaît aussi dans les albums :
- DAA 3263 avec Richard Heidrich
- DAA 3318 où on le voit avec Student, Felber et son propre adjoint von der Heydte

C'est tout !

Au sujet de la liste dont vous parlez, il y en a une aux archives d'Alès (que je n'ai pas consultée) sous le nom "Autorités d'occupation : état des unités allemandes ayant stationné à Alès du 28 novembre 1942 au 20 août 1944".
Il y en a une autre aux Archives Nationales (que j'ai consultée et qui est peut-être la même) sous la cote F/9/3223 (Crimes de guerre dans la région d'Alès) :

Les paras allemands à Nîmes (30) Unitzo11
Revenir en haut Aller en bas
Yves 34

Yves 34


Nombre de messages : 322
Age : 69
lieu : Sète
Date d'inscription : 29/10/2006

Les paras allemands à Nîmes (30) Empty
MessageSujet: Re: Les paras allemands à Nîmes (30)   Les paras allemands à Nîmes (30) EmptyJeu 16 Mar 2023 - 7:13

C'est cette liste recopiée que j' avais vu. Le mieux c'est d'aller aux archives d' Ales et chercher les bons de réquisition d'immeubles, le feldpost est indiqué dessus.

A+

jory et OrangeG aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
OrangeG




Nombre de messages : 14
Age : 41
lieu : Gard
Date d'inscription : 13/03/2023

Les paras allemands à Nîmes (30) Empty
MessageSujet: Re: Les paras allemands à Nîmes (30)   Les paras allemands à Nîmes (30) EmptyVen 6 Oct 2023 - 9:02

Bonjour à tous,

Je viens d'acheter la photo ci-dessous. Elle date de juillet 1943 avec pour lieu "Sud de la France".
Le photographe est Heinrich/Heinz Wahner.
Il était rattaché au XI Flieger-Korps, il a notamment photographié des exercices dans la région en juin/juillet 1943:

https://imagesdefense.gouv.fr/fr/les-officiers-superieurs-de-la-luftwaffe-et-de-la-heer-representant-les-forces-allemandes-dans-le-sud-de-la-france.html

Quelqu'un a-t-il une idée de la ville dans laquelle la photo a été prise ?
Il y a une sorte d'enseigne dont j'ai fait un gros plan où il est écrit probablement "denrées coloniales en gros"

Merci !

Les paras allemands à Nîmes (30) Img_5410
Les paras allemands à Nîmes (30) Image010
Les paras allemands à Nîmes (30) Image110

jory aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
PZIV

PZIV


Nombre de messages : 3852
lieu : Rognac (13)
Date d'inscription : 13/08/2007

Les paras allemands à Nîmes (30) Empty
MessageSujet: Re: Les paras allemands à Nîmes (30)   Les paras allemands à Nîmes (30) EmptyVen 6 Oct 2023 - 13:08

bonsoir

en dessous de l'enseigne il y a un nom d'avenue mais je n'arrive pas a le lire?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Les paras allemands à Nîmes (30) Empty
MessageSujet: Re: Les paras allemands à Nîmes (30)   Les paras allemands à Nîmes (30) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les paras allemands à Nîmes (30)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» paras allemands à Avignon (84)
» Paras us à Bormes ?
» terrains Nîmes - (30)
» Bunker commandement d'aérodrome : Nîmes - Courbessac (30)
» Paras américains dans l'arrière-pays niçois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sudwall :: LA LUFTWAFFE DANS LE SUD DE LA FRANCE (1942-1944)-
Sauter vers: