étude des fortifications allemandes sur la côte méditerranéenne en France
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
jeanne d'arc
Spécialiste: Blindés et maquettiste
avatar

Nombre de messages : 1474
Age : 38
lieu : M.A.A 611 Marseille
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Mar 25 Sep 2007 - 11:26

le char jeanne d'arc détruit en été 1944 lors des combats pour liberer la basilique de notre Dame de la garde.



C'est un rangers il na pas ca place en provence Laughing mais ce petit montage neo-retro est sympa.


le voilà détruit aprés avoir brulé pendant de longues heures




un sherman en provence un modèle identique au "jeanne d'arc"



Dernière édition par jeanne d'arc le Sam 29 Nov 2008 - 12:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sainte Baume

avatar

Nombre de messages : 212
Age : 50
lieu : Plan d'Aups Sainte-Baume (Var)
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Mar 25 Sep 2007 - 13:52

Salut
Le char Tonnerre a été détruit par un 88 au Luc en Provence le 17 aout 1944 : 4 morts ...

http://www.chars-francais.net/archives/m_4/archive_m4_tonnerre_2cuir.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 13994
Age : 50
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Jeu 27 Sep 2007 - 11:01

Comme monument: C'est le même char détruit...ou bien un sosi mis là pour comémorer l'événement??? Le char J d'Arc est quand même bien amoché... scratch Neutral

FX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
vtt13

avatar

Nombre de messages : 1592
Age : 52
lieu : Marseille
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Jeu 27 Sep 2007 - 12:39

Je pense que c'est l'authentique. Quand j'étais gamin, il était exposé en piteux état et a été restauré il y a une dizaine d'années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 13994
Age : 50
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Ven 28 Sep 2007 - 9:43

Comment a t'il été détruit... j'ai lu plusieurs versions: au PANZERFAUST et au canon PAK (???)

fx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
vtt13

avatar

Nombre de messages : 1592
Age : 52
lieu : Marseille
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Ven 28 Sep 2007 - 11:32

http://viergedelagarde.free.fr/choix/histo/bataille/bataille.htm

C'est vrai, on parle de 2 obus dans la tourelle, mais vu l'endroit je ne sais pas où on aurait pu mettre un 88 en batterie. Un PAK 37 ? D'autres parlent de grenades incendiaires et d'explosion des munitions ce qui est aussi plausible vu la tourelle et l'absence de "trous" sur la carcasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laporte

avatar

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Ven 28 Sep 2007 - 12:39

JEANNE D'ARC 2e CUIR 2e escadron MdL Kech
M 4 A4 Photos : Y. Kadari A. Misner

LIBERATION DE MARSEILLE


Il est dix heures, ce matin du 25 août 1944, quand les blindés commencent à se frayer péniblement un chemin à travers les rues menant à la basilique.
Depuis trois jours, la résistance marseillaise et les troupes du général de Monsabert ont investi la majeure partie de la ville. Mais l’ennemi est encore solidement ancré dans le sud de Marseille, et occupe notamment la basilique. Afin de limiter les risques, il aurait fallu la bombarder. Mais le général de Monsabert ne peut s’y résoudre. En fervent croyant, il veut la sauver. Et c’est en se plaçant sous sa protection qu’il choisit l’assaut frontal.
La chaleur se fait de plus en plus intense dans les rues marseillaises et les manœuvres sont pénibles. Le premier char de la file est le « Jeanne d’Arc ». Quatre autres le suivent : le Jourdan, le Joubert, le Joffre et le Jean Bart. Après avoir rebroussé chemin dans la rue de Vauvenargues, ils arrivent enfin à se frayer un passage par le Gazzino (actuel Boulevard André Aune).
Et c’est vers midi que le Jeanne d’Arc, toujours en tête de file, débouche fièrement sur la montée de l’oratoire. Mais alors qu’apparaît à ces soldats la vision de la Bonne Mère dans toute sa grandeur, une grenade incendiaire s’abat sur le char. Déviant de sa trajectoire, il défonce alors la résidence épiscopale. Louis Contursi et Antoine Riquelme arrivent à s’extraire de justesse du char embrasé. Mais les trois autres connaîtront un destin tragique : le maréchal des logis Kech, le brigadier Guillot, et le soldat Clément sont brûlés vifs à l’intérieur du char.
Pourtant, ultime hommage à ces trois sacrifiés, après une progression lente et patiente des tirailleurs, Notre Dame de la Garde va être libérée. Et en fin d’après midi de ce 25 août 1944, le drapeau français est hissé en haut du clocher.
Cette journée a été meurtrière pour les troupes françaises. 30 algériens y ont donné leur vie. Mais à ce moment là, alors que le son des cloches s’est élevé dans le ciel, un immense cri d’espoir est monté à travers toute la ville. Aujourd’hui, le char Jeanne d’Arc est toujours au pied de la colline, comme le témoin symbolique du passé qui veille sur sa chère Bonne Mère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laporte

avatar

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Ven 28 Sep 2007 - 13:04

Là c'est la version dite la plus connue dans les livres quelqu'ils soient. Sauf que en recherchant un peux plus j'ai eu ouï d'une autre version et malheureusement pour l'équipage cette dernière est des plus horrible:
Le char du MDL KECK ( char de tête de son peloton) arrive au pied (de se qui sera sa tombe) de notre dame de lagarde. Surpris par un pak 40 bien embusqué le char s'arrete suite au coup au but dans la boite à vitesse.( partie avant du char). Pas le temps de paniquer qu'un autre coup au but est enregistré sur la tourelle du char par un perfo de 75mm lançer par un panther à moins de 500 mètres et par le travers. Sur cet entrefait, le pilote et le radio-tireur evacue le char par leurs trappes respective avant qu'un dernier coup ne vienne frapper le char fumant. Ce dernier, n'est autre qu'un obus explosif. En touchant les réservoirs il fit explosé le char et par conséquant ( et malheureusement) le reste de son équipage.

De nos jours, le camp de carpiagne porte le nom de QUARTIER MDL KECK en hommage à ce chef de char qui à oeuvrer pour la libération de Marseille, de la France et de sa PATRIE!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanne d'arc
Spécialiste: Blindés et maquettiste
avatar

Nombre de messages : 1474
Age : 38
lieu : M.A.A 611 Marseille
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Ven 28 Sep 2007 - 13:14

je vais essayer de vous redire ce qu'un "papy " de mon club ma raconté un dimanche.

Il avait une quizaine d'année et comme un jeune il suivait la troupe qui a libéré Marseille. Aout 44 une journée d'été, un soleil de plomb , culottes courte de rigueur. En bas du boulevard Gazinno (actuellement andrée Aune ) un sherman fait une marche arrière difficile aprés la destruction du jeanne d'arc. Le boulevard est trés en pente... le pavé est glisssant et brulant ... les patins des chenilles glissent est le char en manoeuvrant défonce une boutine (toujours en marche arrière) ce dernier va comme un obusier tirer sur la basilique a l'obus explosirf.

Les mains sur les oreillespour se protéger ....

BOUM BOUM BOUM... le sherman tire et retire...

Une demie heure plus tard, un Taborr descends le Bd Gazzino affolé avec un drapeau blanc.... s'approche du char..... la trappe supérieure de la tourelle s'ouvre ...le chef de char sort torse nue, trempé de sueur le casque en cuir sur la tete.

Le Tabor s'écrit,

" Arrette de tirer tu es en train de nous massacrer "

le sherman a tirer sur un flan de la basilique ou le trouvait une partie des Tabors (Algériens & Marocains je suppose)....


voilà cheers



Dernière édition par le Ven 28 Sep 2007 - 13:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanne d'arc
Spécialiste: Blindés et maquettiste
avatar

Nombre de messages : 1474
Age : 38
lieu : M.A.A 611 Marseille
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Ven 28 Sep 2007 - 13:21

L'ex boulevard Gazzino vue d'en bas


sur la gauche la boutine "IMMO" qui fut détruite par le sherman"Joubert" suite à la casse de sa transmission



vue vers le bas du boulevard


le sherman vue de plus haut


une autre vue de la basilique


Dernière édition par jeanne d'arc le Sam 29 Nov 2008 - 12:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
avatar

Nombre de messages : 1843
Age : 68
lieu : Martigues
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: le Jeanne d'Arc   Ven 28 Sep 2007 - 14:32

Bon, si je suis d'accord sur la fin du char je ne le suis plus sur le nom des rues.
En effet quand on examine la vue prise par l'arrière avec la Bonne Mère dans le fond, on distingue sur le côté gauche les rambardes du petit square qui matérialise la jonction de la Rue de l'Oratoire et de la Rue de Vauvenargues.
L'épave se trouve donc sur le côté droit de cette dernière rue.
Après avoir été déplacée dans le square où elle est restée longtemps dans son état de destruction, elle a été restaurée et réinstallée dans ce même square.
Une question aussi : devais-t-on restaurer le char pour honorer ces hommes tombés en ce lieu en 1944 ou devais-t-on le laisser en l'état ?
@+Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vtt13

avatar

Nombre de messages : 1592
Age : 52
lieu : Marseille
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Ven 28 Sep 2007 - 15:07

laporte a écrit:
autre coup au but est enregistré sur la tourelle du char par un perfo de 75mm lancépar un panther à moins de 500 mètres

Le coup du Panther à Marseille en plus dans les ruelles de Notre Dame, j'y crois pas du tout (pas plus que la fameuse panthère de Luminy qui était un chat), ainsi que le pak planqué dans la forêt comme je l'ai vu écrit en parcourant le net ce soir, la colline a été boisée dans les années 60 avant c'était un caillou pelé. Le char n'est pas troué comme l'est celui qui se trouve exposé à Bastogne par exemple. Je penche vers l'incendie ayant fait sauter les munitions et qui explique que la tourelle a été éjectée, ce qui était le gros défaut des shermans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laporte

avatar

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Sam 29 Sep 2007 - 6:22

Il est vrai que cela parait loufoque mais je tiens ça d'anciens combattants. Alors après info ou intox? je ne sais pas. Quoi qu'il en soit mon poste ci-dessus est tirer du journal de marche du 2ème escadron du 2ème cuirassiers et lui fait bien référence à une grenade incendiaire. Maintenant voilà toutes les cartes sont sur la table Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vtt13

avatar

Nombre de messages : 1592
Age : 52
lieu : Marseille
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Dim 30 Sep 2007 - 13:46

scratch Cela fait plus de 35 ans que je connais ce sherman et j'avoue qu'avant la question posée par FX, je ne m'étais jamais posé la question de savoir comment il avait été détruit. Cela a donc éveillé ma curiosité et j'ai découvert avec surprise en farfouillant le net, que tout le monde avait sa version: 2 coups de canon de 88 sur un site, coup de canon non précisé sur d'autres, bombardement, grenade incendiaire, canon planqué dans un bois (sic)..... J'ai essayé de séparer le plausible du reste en mettant un peu de logique.

Pour le coup de canon, j'ai un doute pour plusieurs raisons :
1) Il est connu que les chars ont détruit un PAK sur leur chemin car ils étaient guidés par des FFIs qui, connaisant le quartier comme leur poche, étaient à même de leurs signaler la présence de tels engins, raison de plus pour ne pas se faire avoir.
2) Je vois mal la mise en batterie d'un gros 88 dans ces ruelles étroites et en forte pente, eventuellement un petit 37mm.
3)Je n'ai pas mémoire de trous typiques d'une charge creuse dans le char comme j'ai pu en voir sur celui exposé sur la grand place de bastogne. (mais cela fait longtemps que je ne suis plus allé le voir et ma mémoire peut me trahir)
http://bulgebattle.free.fr/BASTOGNENN05.JPG
4)Les survivants du char sont le pilote et le copilote qui auraient du tout prendre dans le cas d'un canon prenant en enfilade la ruelle.
5) Le "Jourdan" char qui a succédé au "jeanne d'arc" a sauté sur une mine un peu plus haut et immobilisé, a tranquillement arrosé les allemands sans soucis aucun et ce pendant plusieurs heures. Nul doute qu'un pak dans les parages lui aurait donné la réplique.
6) le bois où le canon était soi disant planqué, n'existait pas en 44, puisqu'il a été planté par un prêtre dans les années 60.

Pour le char allemand, personne n'en parle et je n'ai vu nulle part mention de combat de chars durant la libération de marseille.

Ceci étant dit et si l'absence de trous dans la coque n'est pas un mauvais tour que me jouerait ma mémoire :geek: , il me semble que l'hypothèse la plus probable serait le jet d'un engin incendiaire sur la grille d'aération du moteur, voire action des lances flammes statiques, qui aurait d'abord incendié puis fait sauter les munitions du char, ce qui représentait un gros point faible du sherman. Cela peut expliquer pourquoi les victimes furent les gens placés dans la tourelle, épargnant pilote et copilote.

C'est le résultat de mes cogitations du week end, vos commentaires sont les bienvenus.

PS l'histoire narrée par Jeanne d'Arc est surement celle du "Joubert" qui a cassé sa tranmission dans la montée rude vers notre bonne mère et dévalé la pente en marche arrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanne d'arc
Spécialiste: Blindés et maquettiste
avatar

Nombre de messages : 1474
Age : 38
lieu : M.A.A 611 Marseille
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Lun 1 Oct 2007 - 4:44

vtt13 a écrit:

PS l'histoire narrée par Jeanne d'Arc est surement celle du "Joubert" qui a cassé sa tranmission dans la montée rude vers notre bonne mère et dévalé la pente en marche arrière.

Merçi pour cette info Wink Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanne d'arc
Spécialiste: Blindés et maquettiste
avatar

Nombre de messages : 1474
Age : 38
lieu : M.A.A 611 Marseille
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Sam 3 Nov 2007 - 1:37

Admin a écrit:
Comme monument: C'est le même char détruit...ou bien un sosi mis là pour comémorer l'événement??? Le char J d'Arc est quand même bien amoché... scratch Neutral

FX

malheureusement, non se n'est pas le vrai .

Le jeanne d'arc qui est en "pot de fleur" à notre dame a été donné par l'armée (canjuer ou carpiagne)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vtt13

avatar

Nombre de messages : 1592
Age : 52
lieu : Marseille
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Sam 3 Nov 2007 - 15:08

Tu m'apprends un truc. Beaucoup de monde (et j'en faisais parti) était persuadé que c'était le vrai char. comment as tu pu avoir l'info ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanne d'arc
Spécialiste: Blindés et maquettiste
avatar

Nombre de messages : 1474
Age : 38
lieu : M.A.A 611 Marseille
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Dim 4 Nov 2007 - 0:31

vtt13 a écrit:
Tu m'apprends un truc. Beaucoup de monde (et j'en faisais parti) était persuadé que c'était le vrai char. comment as tu pu avoir l'info ?

C'est un militaire de la base de carpiagne (actuellement la retraite) ancien mécanicien sur Char.

Info @ confirmer bien sur .... :o

Je pense que ce char actuellement jeanne d'arc fut remonté et rapiécé par les militaires avec des pièces usagées dispo dans le bataillon ( canjuers ou carpiagne à confirmer) le sherman fut en dotation dans l'armée Française aprés la guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kranken/Jean Philippe
Modérateur Provence Ouest / Fouilles Militaria
Modérateur Provence Ouest / Fouilles Militaria
avatar

Nombre de messages : 1735
Age : 48
lieu : Jnf.Div.244
Date d'inscription : 05/02/2007

MessageSujet: Re: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Lun 5 Nov 2007 - 14:04

salut a tous,
je confirme que le char actuel n'est pas le vrai "jeanne d'arc"



je savais bien que j'avais vu ces photos !!
a+
kranken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erkennungsmarken-ww2.highforum.net/
Capu Rossu
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
avatar

Nombre de messages : 1843
Age : 68
lieu : Martigues
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Marseille le char jeanne d'arc   Mar 6 Nov 2007 - 14:30

Bonsoir,
Voici deux photos trouvées sur le site du 2ème Cuirs.





@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanne d'arc
Spécialiste: Blindés et maquettiste
avatar

Nombre de messages : 1474
Age : 38
lieu : M.A.A 611 Marseille
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Mar 6 Nov 2007 - 23:15

voilà la carte postale

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 13994
Age : 50
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Dim 11 Nov 2007 - 8:52

Carte postale commémorative en vente en ce moment sur Ebay:



FX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
vtt13

avatar

Nombre de messages : 1592
Age : 52
lieu : Marseille
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Dim 11 Nov 2007 - 11:46




2 photos de plus, montrant l'avant du char. Je ne vois nulle trace d'un orifice d'entrée d'obus perforant sur l'ensemble des documents du thread. J'ai relu "et marseille fut libérée" de jean Contrucci. Il parle lui aussi de 88 tirant depuis des casemates de Notre Dame de la Garde. Les experts du forum savent ils si des 88 étaient en batterie dans les blockhaus défendant la Bonne Mère ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanne d'arc
Spécialiste: Blindés et maquettiste
avatar

Nombre de messages : 1474
Age : 38
lieu : M.A.A 611 Marseille
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Dim 11 Nov 2007 - 12:36

superbe photos cheers

Grand merci à toi pour nous en faire participer.

D'ou viennent'elles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kranken/Jean Philippe
Modérateur Provence Ouest / Fouilles Militaria
Modérateur Provence Ouest / Fouilles Militaria
avatar

Nombre de messages : 1735
Age : 48
lieu : Jnf.Div.244
Date d'inscription : 05/02/2007

MessageSujet: Re: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Dim 11 Nov 2007 - 12:43

salut a tous
le char a bien recu un obus ( je pense explosif, vu que la tourelle a sauté !!). Mais il s'agit d'un 75 AT.
Il faut que je vous precise que j'ai lu cette histoire il y a bien longtemps ( 15 ans ) sur un de mes bouquins ou celui de mon pote ( il a des bouquins sur toute la 2éme guerre, surtout allemand )
Alors pensez bien que tout ce que je vous dit est de memoire.
En outre, remarquez sur la 1ère photo de mon post et sur la carte postale de FX que la tourelle a été trainée vers le char !!!
Donc, ce n'est pas l'endroit exact ou le char a été touché, il a été deplacé lui aussi, comme en temoigne l'agencement des pieces du char et surtout les chenilles;
Pour ce qui est du pak 38 ou 40, il devait se trouver sur le 1er parking de la Bonne Mère
De plus, je ne pense pas qu'il y avait des 88 la haut du fait de l'axe de la montée qui est sud-nord ouest, donc presque perpendiculaire a la mer
a+
kranken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erkennungsmarken-ww2.highforum.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 9Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tourelle R-35 des FLOTS BLEUS
» notre jeanne qui ce fait desabillé
» Avis de marché - Marseille - crypte de l'abbaye Saint Victor - Lot 3 archéologie du bâti, lot 4 conservation-préventive décor
» Les Penderwick, de Jeanne Birdsall
» Char D2.. des variantes ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sudwall :: HIER ET AUJOURD'HUI-
Sauter vers: