étude des fortifications allemandes sur la côte méditerranéenne en France
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 14061
Age : 51
lieu : Le Girmont Val d'Ajol (88) ex : Grasse, Nice, Antibes
Date d'inscription : 06/03/2006

MessageSujet: Re: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Dim 16 Jan 2011 - 11:41

La municipalité a été alerté ?

FX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
dpipet

avatar

Nombre de messages : 926
lieu : BDR
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Re: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Sam 12 Mar 2011 - 10:19

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vtt13

avatar

Nombre de messages : 1605
Age : 53
lieu : Marseille
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Dim 25 Sep 2011 - 8:36

Monsieur Alain Eveno, dont les grands parents habitaient la maison qui est juste derrière le char et qui étaient donc des témoins en première ligne, a bien voulu me laisser consulter une copie du carnet qu'a tenu sa grand mère Madame Vaschetti pendant la bataille.

Citation :

8 tanks sont montés. Le tank Jeanne d’Arc, qui était placé devant notre maison, avec quatre autres, a été le premier à tirer mais malheureusement il n’a pas tiré longtemps. Deux obus l’ont atteint ne pouvant plus manœuvrer, il est allé capoter chez Monseigneur après s’être abattu contre notre maison dont le mur et la barrière sont complètement tombés.
Celui-ci a brulé durant 48 heures en petites explosions. Fort heureusement, sans ça s’il avait explosé d’un coup, le quartier sautait. Mais les occupants quatre sont morts dont deux dedans, un après 20 à 24 heures à l’hopital, un quatrième le cinquième jour et le dernier survivant, le 5°, est devenu fou.

Citation :
Quatre jours et nuits terriblement passés, le char Jeanne d’Arc qui avait reçu deux mortiers dans les chaines, était tombé dans le jardin de l’Archevêché. Trois y sont morts dedans, au déblaiement on n’a retrouvé qu’un casque et un pied avec 3 doigts seulement calcifiés et sept obus non éclatés. Un quatrième du char est sorti tout en flamme criant « achevez moi, achevez moi ». On a essayé (mon mari Jean et René), de lui retirer les vêtements mais la chair venait après. Il est mort à l’hôpital en souffrance atroce. Le cinquième parait il est devenu fou.

Je pense que le gars sorti du char en feu est le cuirassier Clément, le gars supposé mort à l'hopital 5 jours après est Antoine Riquelme, le pilote. Il ne donnera plus signe de vie jusqu'à son retour en métropole en 1962.

Le cinquième qui est devenu fou est surement le copilote,George Latour, qui sera réaffecté immédiatement sur le Jeanne d'Arc II. il recraquera deux mois après durant une "bagarre" ainsi que le décrit Guy Bretones dans ses mémoires de guerre.

On note la référence à 2 obus ou 2 coups de mortiers. L'hypothèse d'un incendie accidentel du barda pourrait être modifiée en "non accidentel"

Merci à Monsieur Eveno
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanne d'arc
Spécialiste: Blindés et maquettiste
avatar

Nombre de messages : 1475
Age : 38
lieu : M.A.A 611 Marseille
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Dim 25 Sep 2011 - 8:59

L'hypothèse d'obus (de mortier) incendaires peut etre plausible.


Dernière édition par jeanne d'arc le Lun 26 Sep 2011 - 4:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agneti
Modérateur général - Archiviste
Modérateur général - Archiviste
avatar

Nombre de messages : 1767
Age : 47
lieu : Marseille 14ème
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Lun 26 Sep 2011 - 3:53

L'hypothèse d'une salve de mortier est intéressante.

_________________
Membre de l'association Fortifications de Marseille et des Bouches-du-Rhône
http://www.fortificationsdemarseille.lefrioul.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fortificationsdemarseille.lefrioul.fr/
P38-13
Spécialiste radariste et aviation
Spécialiste radariste et aviation
avatar

Nombre de messages : 829
Age : 75
lieu : Eyguières
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Mer 5 Oct 2011 - 10:04

Bonsoir,
Je vais un peu poursuivre sur le sujet avec quelques infos supplémentaires toutes récentes; elles émanent de Mr Joseph Marquis qui était le pilote-conducteur du char Jean Bart qui suivait le Jeanne d'Arc dans sa montée vers la Bonne Mère. Monsieur Marquis, bon pied bon oeil, passe, de nos jours, une retraite paisible dans notre région.
Son témoignage est, à mon avis fort intéressant.
En ce 25 août, il fait chaud, très chaud et le chef du char Jeanne d'Arc a laissé la trappe de tourelle ouverte. Les deux chars sont agressés par des éléments d'infanterie, se déplaçant dérrière les murets des jardins, qui leur expédient des grenades incendiaires. Une première grenade explose à proximité du Jeanne et son équipage ne s'en rend pas compte. Le chef de bord du Jean Bart, par radio demande à son homologue du Jeanne de fermer sa tourelle. Pas plus tôt dit, une nouvelle grenade incendiaire pénétre dans le Jeanne d'Arc à l'intérieur de la tourelle et explose. Les conséquences nous les connaissons.
A noter qu'au moment des faits les 2 chars n'avaient aucun accompagnement d'infanterie, les tirailleurs se trouvant beaucoup plus en arrière.
Monsieur Marquis précise qu'il n'y avait pas de canons allemands dans le secteur et que le char en place actuellement est le vrai Jeanne d'Arc qui fut remis en état par l'Armée avant de trouver l'emplacement que nous lui connaissons.
A méditer.
Michel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vtt13

avatar

Nombre de messages : 1605
Age : 53
lieu : Marseille
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Mer 5 Oct 2011 - 14:58

Bonjour Michel,

J'ai l'impression qu'il y a des scénarios quant à la fin très floue du Jeanne d'Arc.

Toujours dans les documents fournis par M Eveno, voir le trou à l'arrière de la maison devant laquelle le Jeanne se trouvait.

.

Pour l"histoire de la trappe, j'ai recueilli un autre témoignage d'un ancien qui m'a dit que le MDL/C chef Lolliot du Jourdan avait fait un concilliabule avec le MDL Keck du Jeanne. Lolliot parlait de sa trappe ouverte, Keck via son pistol port car sa trappe était fermée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vtt13

avatar

Nombre de messages : 1605
Age : 53
lieu : Marseille
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Jeu 6 Oct 2011 - 5:21

Citation :
Le chef de bord du Jean Bart, par radio demande à son homologue du Jeanne de fermer sa tourelle.

jeanne d'arc a écrit:
Ces noms de baptèmes n'étaient pas donnés par hasard. Chacun des pelotons possèdaient 5 chars avec la 1ère lettre du "nom" identique. A l'occurence le J désignait le 3eme peloton avec à sa tete le Joffre

Michel,

Pour la radio, le Jean Bart n'était équipé que d'une radio receptrice, le SCR 538. Seul les chars du chef de peloton et de son adjoint avaient une SCR 528 emetteur/recepteur. Le chef de char du Jean Bart ne pouvait donc pas communiquer avec le Jeanne d'Arc par radio.



Dernière édition par vtt13 le Jeu 6 Oct 2011 - 9:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P38-13
Spécialiste radariste et aviation
Spécialiste radariste et aviation
avatar

Nombre de messages : 829
Age : 75
lieu : Eyguières
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Jeu 6 Oct 2011 - 8:47

Bonjour Bernard,
Bien reçu, c'est le cas de le dire en matière de radio. J'ai résumé ce qui m'a été rapporté tout simplement, sans plus...maintenant comme je le dis souvent, je n'y était pas et c'est à nous de faire le tri pour arriver à des conclusions acceptables.
Michel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vtt13

avatar

Nombre de messages : 1605
Age : 53
lieu : Marseille
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Jeu 6 Oct 2011 - 9:35

Je crois qu'il y a un secret de famille à préserver, là dessous. No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 68
lieu : Martigues
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Jeu 6 Oct 2011 - 12:37

VTT 13 a écrit :

Citation :
Pour la radio, le Jean Bart n'était équipé que d'une radio réceptrice, le SCR 538. Seul les chars du chef de peloton et de son adjoint avaient une SCR 528 emetteur/recepteur.

je ne mets pas en doute tes affirmations car tu as surement plus étudié le problème que moi mais je ne peux m'empêcher de penser que cette dotation est source de problèmes !
Je m'explique : si un des chars "récepteurs" découvre une position ennemie qui se dévoile, PAK ou chars, comment peut-il faire remonter l'information au reste du peloton pour éviter des pertes sous l'effet du tir de cette position ? Par pavillons comme en 1939 ?
Plutôt retardée pour ne pas dire plus, cette conception alors que dans le cas d'une guerre de mouvement comme est censée l'être l'emploi des blindés la remontée des observations et la transmission des ordres sont une composante obligatoire. Les Fritzs l'avaient compris dès 1939 comme nos chars l'ont appris à leurs dépens.

@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vtt13

avatar

Nombre de messages : 1605
Age : 53
lieu : Marseille
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Jeu 6 Oct 2011 - 14:10

Capu Rossu a écrit:
VTT 13 a écrit :

Citation :
Pour la radio, le Jean Bart n'était équipé que d'une radio réceptrice, le SCR 538. Seul les chars du chef de peloton et de son adjoint avaient une SCR 528 emetteur/recepteur.

je ne mets pas en doute tes affirmations car tu as surement plus étudié le problème que moi mais je ne peux m'empêcher de penser que cette dotation est source de problèmes !
Je m'explique : si un des chars "récepteurs" découvre une position ennemie qui se dévoile, PAK ou chars, comment peut-il faire remonter l'information au reste du peloton pour éviter des pertes sous l'effet du tir de cette position ? Par pavillons comme en 1939 ?
Plutôt retardée pour ne pas dire plus, cette conception alors que dans le cas d'une guerre de mouvement comme est censée l'être l'emploi des blindés la remontée des observations et la transmission des ordres sont une composante obligatoire. Les Fritzs l'avaient compris dès 1939 comme nos chars l'ont appris à leurs dépens.

@+
Alain

D'autant plus étonnant que c'était des US qui avaient organisé ça et que ça ne devait pas couter beaucoup plus d'équiper tout le monde en 528, volonté de ne pas saturer les ondes ?
Pour rester dans l'attaque de Nd de la Garde. Lorsque le Jourdan a saute sur une mine, Lolliot entendait l'ordre de repli, mais ne pouvait répondre qu'il restait sur place pour détruire les défenses ennemies en profitant d'une position privilégiée. Quand munitions épuisées, Lolliot abandonna son char et revint à pieds blessé vers le Lt Laporte, il s'attendait à se prendre une soufflante qui fut en fait une franche accolade.

Citation :
si un des chars "récepteurs" découvre une position ennemie qui se dévoile, PAK ou chars, comment peut-il faire remonter l'information au reste du peloton pour éviter des pertes sous l'effet du tir de cette position ?

Il lui tire dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monsabert44
Spécialiste: uniformes
Spécialiste: uniformes
avatar

Nombre de messages : 151
Age : 50
lieu : PACA
Date d'inscription : 21/11/2011

MessageSujet: Le vrai jeanne d'arc   Lun 28 Nov 2011 - 16:15

pour reveneir au débat sur l'origine du char de l'emplacement actuel, je crois que le doute ne peut etre permis. C'est bien le char original
Ayant eut l'occasion de me faufiler à l'intérieur par en dessous au milieu des années 70 quand j'étais "minot" et qu'il y avait assez d'espace entre le sol et le char et juste une bordure autour, j'ai ramassé ces deux douilles sur le plancher (bon je sait c'était pas bien, mais y'a prescription Laughing )

Cal 30, carbonisées comme il se doit: elle trone en relique devant moi sur mon bureau en mémoire de l'équipage Crying or Very sad




By monsabert44 at 2011-11-28

Rien que de les toucher, j'en ai des frissons

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanne d'arc
Spécialiste: Blindés et maquettiste
avatar

Nombre de messages : 1475
Age : 38
lieu : M.A.A 611 Marseille
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Mar 29 Nov 2011 - 9:32

ouf. Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked

j'en veux une !!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monsabert44
Spécialiste: uniformes
Spécialiste: uniformes
avatar

Nombre de messages : 151
Age : 50
lieu : PACA
Date d'inscription : 21/11/2011

MessageSujet: vestiges du "jeanne d'arc"   Mar 29 Nov 2011 - 12:11

bonsoir à tous, bonsoir "jeanne d'arc"

Les deux douilles sont datées 1942 et sont non percutées, elles ont explosées sous l'effet de la chaleur. affraid
Elles trainaient sur la partie arriere gauche du plancher qui est éventré. J'essayerais de faire de meilleures photos ce week-end à la lumière du jour.

j'ai fait la connerie d'en nettoyer une en 1975 en rentrant chez moi dans le 9 éme, avec du Miror No

Le char à l'époque était peint en vert bleuté avec des marquages "2éme cuirs"

Voila pour la petite histoire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dpipet

avatar

Nombre de messages : 926
lieu : BDR
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Re: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Sam 28 Juil 2012 - 2:10


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kranken/Jean Philippe
Modérateur Provence Ouest / Fouilles Militaria
Modérateur Provence Ouest / Fouilles Militaria
avatar

Nombre de messages : 1738
Age : 48
lieu : Jnf.Div.244
Date d'inscription : 05/02/2007

MessageSujet: Re: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Sam 28 Juil 2012 - 2:13

SANS COMMENTAIRES ....

JE RISQUE MON AUTO EXCLUSION ....

_________________
" Mais moi les dingues, j'les soigne, j'm'en vais lui faire une ordonnance, et une sévère, j'vais lui montrer qui c'est Raoul.
Aux quatre coins d'Paris qu'on va l'retrouver, éparpillé par petits bouts façon puzzle...
Moi quand on m'en fait trop j'correctionne plus, j'dynamite... j'disperse... j'ventile..."
- Les Tontons Flingueurs -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erkennungsmarken-ww2.highforum.net/
monsabert44
Spécialiste: uniformes
Spécialiste: uniformes
avatar

Nombre de messages : 151
Age : 50
lieu : PACA
Date d'inscription : 21/11/2011

MessageSujet: Re: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Sam 28 Juil 2012 - 2:38

RAHHHHH

Dommage que ces petits c...s ne se soient empalés sur la barrière....

je ne poursuivrais pas des propos qui pourraient être pénalement reprehensibles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PZIV

avatar

Nombre de messages : 3317
lieu : Rognac (13)
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Sam 28 Juil 2012 - 5:54

bonjour

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
volkssturm-13



Nombre de messages : 109
Age : 36
lieu : marseille
Date d'inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Dim 29 Juil 2012 - 3:41

aucun respect :(
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanne d'arc
Spécialiste: Blindés et maquettiste
avatar

Nombre de messages : 1475
Age : 38
lieu : M.A.A 611 Marseille
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Jeu 2 Aoû 2012 - 8:56

monsabert44 a écrit:
RAHHHHH

Dommage que ces petits c...s ne se soient empalés sur la barrière....

je ne poursuivrais pas des propos qui pourraient être pénalement reprehensibles

+1


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
Spécialiste: artillerie et marine de guerre
avatar

Nombre de messages : 1848
Age : 68
lieu : Martigues
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Jeu 2 Aoû 2012 - 12:55

Je préfère m'en tenir à la sacro-sainte formule britannique : "NO COMMENT", c'est plus poli ! Mais je n'en pense pas moins.

@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vtt13

avatar

Nombre de messages : 1605
Age : 53
lieu : Marseille
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Dim 26 Aoû 2012 - 14:47



Commémoration ce jour. Les tags ont été effacés, mais la déco par autocollants s'est barrée et des points de rouilles sont visibles sur le char.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'étroit mousquetaire

avatar

Nombre de messages : 546
Age : 67
lieu : Marseille
Date d'inscription : 13/08/2012

MessageSujet: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Lun 27 Aoû 2012 - 10:30

Bonjour,

Lamentable !!!

Et si on parlait des plaques et stèles commémoratives cassées à coups de masse ou taguées de toutes les couleurs...

L'étroit mousquetaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kranken/Jean Philippe
Modérateur Provence Ouest / Fouilles Militaria
Modérateur Provence Ouest / Fouilles Militaria
avatar

Nombre de messages : 1738
Age : 48
lieu : Jnf.Div.244
Date d'inscription : 05/02/2007

MessageSujet: Re: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   Sam 1 Sep 2012 - 8:17

Salut à tous,

Je viens d'envoyer un message à France Bleu Provence, car la semaine dernière, était consacré une petite émission matinale ( 6h40/6h45) sur la libération de la Provence et de Marseille
L'histoire du Jeanne d'Arc fut évoquée avec une grosse erreur quant à sa destruction ...
En clair, l'obus de 88 est encore d'actualité pour les Marseillais et ai mis le lien de ce sujet pour permettre aux gens d'en apprendre plus.

surveillez ce lien car mon message doit être mis en ligne après validation de modération ... enfin, j'espère drunken

_________________
" Mais moi les dingues, j'les soigne, j'm'en vais lui faire une ordonnance, et une sévère, j'vais lui montrer qui c'est Raoul.
Aux quatre coins d'Paris qu'on va l'retrouver, éparpillé par petits bouts façon puzzle...
Moi quand on m'en fait trop j'correctionne plus, j'dynamite... j'disperse... j'ventile..."
- Les Tontons Flingueurs -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erkennungsmarken-ww2.highforum.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le char Jeanne d'Arc (Marseille, 13)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tourelle R-35 des FLOTS BLEUS
» notre jeanne qui ce fait desabillé
» Avis de marché - Marseille - crypte de l'abbaye Saint Victor - Lot 3 archéologie du bâti, lot 4 conservation-préventive décor
» Les Penderwick, de Jeanne Birdsall
» Char D2.. des variantes ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sudwall :: HIER ET AUJOURD'HUI-
Sauter vers: